Passer du NNN-BC au 75mm ?

N_75
ce que j’en retire pour ma pratique, schématiquement Massif Central, Jura qui doit s’apparenter question pratique à mon avis, et Vercors que je connais bien, donc en résumé pas de pentes alpines ou de telemark-rando :
C'est peut-être un peu plus vallonné où je vais, mais  les pentes que je choisis sont loin d'être vraiment alpines …


N_75
Par contre, sur pistes de fond ou neige dure, ou pour tracer au plat, les S-Bound sont loin de valoir les Fischer E99 que  j’utilisais avant, qui eux, dans un cadre SRN, faisaient merveille sur ce terrain.

Je fais la même comparaison entre mes  88 et mes Sporten Forester.


N_75
Je serais rentré moins fatigué avec les E99 ou rentré plus tôt (c’est selon), car plus légers, plus rapides au plat, plus faciles à emmener…et bien moins rigolos, ce qui m’aurait fait aller d’un point A à un point B sans chercher à m’amuser à la moindre pente.

N_75
En conclusion, afin de réaliser un choix, il faut savoir ce que l’on recherche. Mais pour cela, il faut connaître l’éventail de possibilités offertes par le SRN, quelque peu induite par l’offre actuelle du matériel.
Moi, ce que je cherche, c'est ça:   Du rigolo, facile à emmener  (et surtout à ramener)

Et il me semble que l'offre actuelle du matériel n'est pas si riche que cela …

smile eria  smile

P.S  @N_75    Globalement, même si nos matériels actuels diffèrent, je trouve beaucoup de similitudes dans nos états d'esprit et nos pratiques …
Merci pour ta belle intervention !
Plus belles des traces tu laisseras, meilleur skieur tu deviendras smile
eria
Je fais la même comparaison entre mes  88 et mes Sporten Forester.
eria
Moi, ce que je cherche, c'est ça:   Du rigolo, facile à emmener  (et surtout à ramener)
A suivre assez assidument ce qui se dit sur ce forum, je pense que tu ne trouveras pas plus rigolo que dans la norme 75 (je ne dis pas que la NNBC ne peut pas l'être, mais je ne la connais pas !  forez que je côtoie parfois et qui en est équipé ne me semble pas mourir d'ennui quand il chausse ses planches smile), d'autant plus qu'elle est évolutive avec toutes ces déclinaisons, de 3 picots simples à la fixation de telemark de piste.

Un matériel sur lequel je suis passé il y a un bonne dizaine d'années et auquel je faisais allusion, ce sont des Madshus de 180cm (je mesure 171 cm), ligne de cotes 55-50-52, sans carres métalliques, et norme 75 simple. Là c'est un matériel léger à emmener, et avec lequel je me suis bien amusé, notamment une période où je fréquentais pas mal le Vercors. Mais ce n'est évidemment pas comparable avec mes SB 98 actuels. Un copain a exactement les mêmes, les mêmes fixations, les mêmes chaussures, et bien qu'il ne soit pas à l'aise en descente, il avoue que ce matériel possède quelque chose de ludique, de facile. C'est peut-être l'effet norme 75, car sur le papier, ces skis n'ont rien qui sorte de l'ordinaire ? ? ?

Pourquoi n'achèterais-tu pas des Svartisen en norme 75 qui font quand même l'unanimité, et n'équiperais-tu pas une de tes paires de ski en 75 câblés. Tu mets ou pas les câbles, et tu te fais une opinion ? Et à moins de chausser du 50, tu revendras aisément ce matériel s'il ne te convient pas. Au moins, tu sauras… enfin…et tu nous diras ! smile
eria
Et il me semble que l'offre actuelle du matériel n'est pas si riche que cela …
Je viens de regarder les sites de Madshus et Fischer (les deux marques les plus citées ici), et question skis, je trouve que les fabricants se compliquent bien la vie, compliquent celle des revendeurs, et compliquent les skieurs novices au moment du choix (surtout Fischer) !
Côté chaussure, la Svartisen me paraît vachement polyvalente, même si pour rejoindre les jurassiens, il faudrait un modèle en cuir plus rigide pour des pentes plus prononcées…que je ne parcours malheureusement plus. Pour cela il y a néanmoins les coques plastiques. Et pour du ski plus tranquillou, il y a quand même des modèles sans crochets.
C'est peut-être côté fixations que le désintéressement de Rottefella se fait sentir.
Modifié il y a 5 ans
N_75
Pourquoi n'achèterais-tu pas des Svartisen en norme 75 qui font quand même l'unanimité, et n'équiperais-tu pas une de tes paires de ski en 75 câblés.
Moi qui croyais que ton pseudo cachait un nostalgique de cette nationale 75 entre Tournus et Sisteron, je découvre que tu n'es qu'un vil suppôt de la Loge Nordic Duckbilled !!, tout comme moi smile
J'ai bien essayé (il y a quelque temps, j'avoue) des SNS, mais je trouvais la marche moins facile pratique et étant déjà atteint du syndrome de Sondre, je n’ai trouvé le salut que dans la N 75.
Eria, pour la saison prochaine, cherche un loueur de SRN (et de N75) et essayes. Sur une journée, tu devrais pouvoir te faire une idée, sans « investir » beaucoup ! 
Allons mes frères, il est temps de relire les saintes écritures (de St Sancho à St Talonlibre), pourquoi nier l'évidence: si le créateur a inventer l'ornithorynque (bon, ok, il n'y a que 2 trous et sur le dessus ) c'est uniquement pour nous mettre sur la bonne voie et puis c'est tout !
Allez en paix, mais n'oubliez pas les gants néoprènes…et les skis nautiques !!
christophe
Que la fente soit avec vous !
Modifié il y a 5 ans
stofdefou
qu'un vil suppôt de la Loge Nordic Duckbilled
smilesmilesmilesmile
stofdefou
Allez en paix
…et que la Fente soit avec vous !  smile


Modifié il y a 1 an
Gedryg
Unanimité qui pourrait quand même être remise en question si Régis arrive de nouveau à proposer l'année prochaine l'Alico Double
L'Alico Double qui pèse 50% plus lourd qu'une Svartisen, alors qu'Eria semble déjà trouver cette dernière lourde…ou du moins prend en considération le facteur poids dans son choix !

Mais l'offre sur les chaussures est finalement assez limitée, d'où le succès visible de la Crispi !
Modifié il y a 5 ans
stofdefou
Allons mes frères, il est temps de relire les saintes écritures (de St Sancho à St Talonlibre)


stofdefou
Allez en paix,


stofdefou
Que la fente soit avec vous !


N_75
…et que la Fente soit avec vous !

Oulalaaa … !!!   Dans quelle secte suis-je tombé ??

Dire que je comptais exposer les raisons de ma (très légère) réticence à passer au 75mm.

Heureusement que la neige n'est pas combustible, sinon je finissais brûlé comme Héria-tique …    smile


Je suis tout à fait conscient que mon opinion est peu basée sur l'expérience, que pas mal de mes arguments sont théoriques ou

fondés sur des analogies et que, comme dit le proverbe, "comparaison n'est pas raison".

Ceci dit:


1) J'ai une expérience du 75mm 3 trous.   C'était avec mes premiers skis de fond et des chaussures en espèce de caoutchouc

fourrées de synthétique … C'était du matériel très basique, d'une solidité à toute épreuve avec lequel on a découvert les joies

du ski de fond dans les rails.   Même en ligne droite sur le plat, il nétait pas  évident de faire coïncider la rainure du talon

avec la petite arête sur la talonnette !    Alors pour ce qui était du chasse-neige pour tourner …
Sans parler des plaisirs du rechaussage avec la glace incrustée dans les petits trous du bec de canard …

2) Pour moi, le passage au SNS profil (et à mes chaussures Salomon) a apporté une amélioration très importante, tant au niveau de

la facilité d'usage que de la tenue du pied avec le rail sur toute sa longueur.
Il est certain que dans ce cas, le rôle de la chaussure a été largement prépondérant.
 
3) Fondamentalement, je crois au progrès.  Certes, il y a des irrégularités, voire des régressions dans l'évolution du matériel,

mais globalement, ça va dans le bon sens et au final on peut obtenir du matériel plus facile, plus performant et s'il y a eu une

démocratisation de la pratique, moins cher.
Par exemple:  Pour faire une partie de tennis, entre la meilleure raquette en bois/fibre des années 50, avec son presse cadre à

revisser après chaque utilisation, son cordage en boyau qui va tourner de l'oeil à la moindre goutte de pluie et un premier prix

actuel de chez Décathlon, je n'hésite pas une seconde !
De même, je verrais mal un Vététiste sur un parcours accidenté changer ses vitesses avec une manette à l'ancienne fixée sur le

cadre de son vélo …

4) Je pense toujours que les fixations à axe et rail sous la chaussure ont apporté un progrès dans la propulsion et dans la



précision des mouvements longitudinaux du pied.  Sans oublier la facilité à rechausser  après la pause casse-croûte ainsi que le

risque d'accrochage moindre en dévers.
Je suis toujours convaincu qu'à chaussure identique, la tenue latérale du pied est comparable dans les  deux normes  (à valider

après essai)

5) De ce qui ressort de votre expérience et dont je suis persuadé, c'est que le 75mm pour bec de canard procure de meilleures

sensations et un meilleur contrôle en descente par une transmission des appuis par les orteils bien supérieure.     Il est clair

que si le ski a tendance à partir vers l'avant, il est plus difficile à rattraper avec une articulation de type NNN-BC par

rapport à une transmission par languette.
Cet avantage procuré par le N75 à bec en descente/virages est très important et pourra même s'avérer décisif au moment du choix.

N_75
Pourquoi n'achèterais-tu pas des Svartisen en norme 75 qui font quand même l'unanimité, et n'équiperais-tu pas une de tes paires de ski en 75 câblés. Tu mets ou pas les câbles, et tu te fais une opinion ? Et à moins de chausser du 50, tu revendras aisément ce matériel s'il ne te convient pas. Au moins, tu sauras… enfin…et tu nous diras ! smile

   eria
   Et il me semble que l'offre actuelle du matériel n'est pas si riche que cela …

Je viens de regarder les sites de Madshus et Fischer (les deux marques les plus citées ici), et question skis, je trouve que les fabricants se compliquent bien la vie, compliquent celle des revendeurs, et compliquent les skieurs novices au moment du choix (surtout Fischer) !
Acheter non, louer certainement.   L'idéal étant de tester les Svartisen dans les deux normes.   Ca risque d'être coton de trouver un loueur
Quand je parlais de la pauvreté de l'offre, je pensais surtout aux chaussures et dans une moindre mesure aux fixations.

Je touche au but …

smile   eria  smile
Plus belles des traces tu laisseras, meilleur skieur tu deviendras smile
Modifié il y a 5 ans
Je ne cherche pas à convaincre d'opter pour tel ou tel matériel, mais je fais seulement part de mon expérience, et de mes observations. Dit autrement, ce pourrait être apporter du grain à moudre au moulin de la réflexion !

eria
J'ai une expérience du 75mm 3 trous.   C'était avec mes premiers skis de fond et des chaussures en espèce de caoutchouc
En ce qui me concerne, les fixations faisaient 50mm de large de mémoire, et les chaussures étaient aussi en caoutchouc. A part qu'on cause toujours en mm, je ne vois pas où il y a un point commun une fois qu'on a les planches au pieds !
eria
Sans parler des plaisirs du rechaussage avec la glace incrustée dans les petits trous du bec de canard …
Cela se fait bien, et encore mieux si on prend la peine de mettre dans la poche un Opinel à virole et de gratter la fixation avec le dos de la lame si soucis. Les trous ne se bouchent jamais. En NNBC ça semble plus pratique, et d'autant plus qu'il n'y a pas de câbles.
Combien de casse-croûte dans la journée ?
eria
Fondamentalement, je crois au progrès
Je ne veux pas critiquer la norme NNBC car je ne la connais pas ! mais la constatation c'est qu'elle représente peut-être un progrès, mais à partir des gènes du ski de fond. Tout comme mes E99 dérivent du ski de fond…et que le résultat est que je ne les prends plus que lorsque la neige est dure, ou que si un jour je pars pour une balade sans relief, où le plaisir sera uniquement tiré du déplacement dans une belle nature où je pourrais enfiler les km en toute aisance. Ce sont de bons skis quand même, mais pour un usage devenu assez spécialisé avec l'élargissement de la gamme.
eria
Je pense toujours que les fixations à axe et rail sous la chaussure ont apporté un progrès dans la propulsion et dans la précision des mouvements longitudinaux du pied
 Cet argument concerne le ski de fond, et il me semble qu'en randonnée, hors parcours bien plats, recherche de performance ou imitation du ski de fond, ce point a une importance mineure ?
eria
Acheter non, louer certainement.  L'idéal étant de tester les Svartisen dans les deux normes.
l'espoir fait vivre !
Modifié il y a 5 ans
N_75
Je ne cherche pas à convaincre d'opter pour tel ou tel matériel, mais je fais seulement part de mon expérience, et de mes observations. Dit autrement, ce pourrait être apporter du grain à moudre au moulin de la réflexion !
Un très bel apport de ta part N_75 !
Désormais, la farine est fluide et les idées sont claires …


N_75
Je ne veux pas critiquer la norme NNBC car je ne la connais pas ! mais la constatation c'est qu'elle représente peut-être un progrès, mais à partir des gènes du ski de fond.


Et pourtant, je pense que ce type de fixation pourrait encore  être amélioré dans une optique plus "rando".
Entre autres:

1) A la place du rail, un crénelage de la plaque de semelle en motif inverse des crampons de la chaussure.  Cela faciliterait la tenue du pied et permettrait une semelle mieux adaptée à la marche.

2)  Un caoutchouc amovible, ce qui permettrait de régler le flex en fonction des circonstances  …

3) et certainement d'autres améliorations …

smile  eria  smile
Plus belles des traces tu laisseras, meilleur skieur tu deviendras smile
Modifié il y a 5 ans
Bonjour à tous,
Je reviens vers vous, histoire un peu de faire le point sur ma réflexion, et aussi pour vous remercier de tout le temps que vous avez passé à me répondre et m'aider à éclairer ma lanterne.
Dans mes à-priori, il y avait l'hypothèse que je n'avais pas exploité tout le potentiel de mon matériel.
Passons sur l'hiver 2016-2017 de triste mémoire qui a du se solder par 2 ou 3 sorties en SRN et une journée en station …  Le VTT a été vite ressorti !
Cet hiver, c'est bien différent !  La neige est présente et de qualité dans le Dévoluy.
J'ai donc ressorti mes S-Bound 88 ainsi que mes (souples) Alpina.
Et après quelques sorties, je me suis rendu compte que j'avais pas mal progressé.
Je ne saurais pas expliquer pourquoi ni comment, mais j'ai l'impression de skier différemment et d'être en mesure de porter un jugement sur mon "style" antérieur.
Entre les arbres, les trajectoires sont plus précises et mes virages et mon 50% Stem 50% Télémark qui nécessitait une quinzaine de mètres de traversée avant que je me décide à le déclencher a cédé la place à de meilleurs enchaînements.
La photo ci-dessous montre où j'en suis aujourd'hui.  La pente est à peu près celle d'un schuss de piste alpine verte (foncée).

Plus belles des traces tu laisseras, meilleur skieur tu deviendras smile