Passer du NNN-BC au 75mm ?

suite …
Comme j'ai la chance de pouvoir choisir de ne sortir  que quand les conditions sont bonnes, il s'avère que mon matériel actuel me permet d'accéder à tout l'espace ludique auquel je prétendais il y a deux ans quand j'ai initié ce sujet.
Mon questionnement sur le passage à la norme 75mm a aussi évolué avec ma pratique.
Les interrogations sur le poids et la rigidité subsistent mais elles sont devenues secondaires.
Je commence vraiment à découvrir les limites de mon couple fixation-chaussure en matière de force d'appui et de tenue de la prise de carres.
De plus, mes 88 ne sont pas éternels… 
Je vois maintenant clairement ce que je pourrais faire avec disons une paire d' epoch et des bcx 875 au pieds.
Je devrais pouvoir descendre (et pas redescendre péniblement… ) agréablement des pentes "rouges" , sauf que pour en profiter, il faut d'abord monter !
Si c'est 2h à 350m/h ,en mettant les peaux, très peu pour moi !
En plus, pour espérer trouver (sans garantie de disponibilité) du matériel à louer, c'est pas loin de 2h de voiture …
Il y a déjà quatre types de fixations différentes à la maison …
Mes Sporten Forester  ( ça me fait penser qu'il faudrait que je les rechausse un de ces quatre histoire de vois comment j'arrive à tourner avec maintenant … ) sont montés en SNS profil classique et ça m'a permis de les prêter à des personnes non équipées pour des sorties sur des profils peu vallonnés.
Dans le même ordre d'idées, je me dis que rester dans la norme que je possède me donnera plus de souplesse dans le panachage ski-chaussure et devrait me permettre de le prêter plus aisément (vu que ce qui se loue en chaussure SRN dans les centres de ski de fond par ici , c'est du NNN-BC …
La seule certitude actuelle, au vu de mon évolution, c'est qu'il me faudra bientôt une paire de chaussures avec un bien meilleur maintien latéral 
Sinon, pour le reste, tout reste ouvert …
En attendant, je continuerai à profiter de mon matériel actuel, avec lequel je commence à trouver les retours en descente bien courts …


Au plaisir de vous retrouver !


smile  eria  smile





Plus belles des traces tu laisseras, meilleur skieur tu deviendras smile
Modifié il y a 1 semaine
Bonjour eria.
Quand tu dis : Si c'est 2h à 350m/h ,en mettant les peaux, très peu pour moi ! qu'est ce qui te gène : les 2h de montée, les 350 m/h ou les peaux ?

Mon retour d'expérience après une semaine à Cervières (05) :
Rando au Creux du Loup, 600 m de dénivelé, 250 sur piste de fond avec les écailles puis  350 avec les peaux dans 30 cm de poudreuse sur fond dur. 2h30 de montée puis 45 m de descente.
Aller-retour au col des Ourdeis, 700m de dénivelé dont la moitié sur piste (la route du col de l'Izoard) le reste en poudre tracée. 3h de montée pour 45 mn de descente.
De mon point de vue, les 3h de montée dans un paysage superbe (à 200 m/h) ne m'ont pas paru long et j'ai trouvé bien courte les deux descentes. Pour les peaux, j'ai préféré la version avec les peaux dès le départ.

Earn your turns, comme disent les américains !

Pour ce qui est de l'équipement, Vector BC. + N75 + Scott Excursion sont un peu lourds à trainer sur la partie piste de fond, mais comme ne ne suis pas un petit jeune bien en forme, je monte doucement en me ménageant smile
JMC
Modifié il y a 1 semaine
jmc63
Bonjour eria.
Quand tu dis : Si c'est 2h à 350m/h ,en mettant les peaux, très peu pour moi ! qu'est ce qui te gène : les 2h de montée, les 350 m/h ou les peaux ?
Bonjour jmc,
Ce qui me gêne, c'est l'ensemble:  L'effort change de nature. On se rapproche d'une "petite" sortie en ski de  rando alpine.
C'est un effort un peu trop important qui fait que la fatigue peut parfois gâcher le plaisir ….
 
Plus belles des traces tu laisseras, meilleur skieur tu deviendras smile
jmc63
Aller-retour au col des Ourdeis, 700m de dénivelé dont la moitié sur piste (la route du col de l'Izoard) le reste en poudre tracée. 3h de montée pour 45 mn de descente.
De mon point de vue, les 3h de montée dans un paysage superbe (à 200 m/h) ne m'ont pas paru long et j'ai trouvé bien courte les deux descentes. Pour les peaux, j'ai préféré la version avec les peaux dès le départ.
200 m/h, c'est déjà plus dans mes cordes.  Peut-être pas  3h d'affilée, sauf s'il y a une pause casse-croûte au milieu !
Par contre je n'ai pas encore utilisé les peaux en montée avec mes S-Bound.
Au début, parce que je ne me sentais pas de redescendre les pentes que j'aurais ainsi montées.
Maintenant que j'ai progressé, c'est plus par paresse et par volonté simplificatrice. 
Sur pratiquement tout "mon domaine" , je peux monter sans trop de problème avec les écailles.
Je ne vois guère que sur Ceüze où un départ avec les peaux serait vraiment avantageux physiquement.
Nous avons suffisamment de zones larges que je peux monter en zig-zag et descendre un peu plus directement.
Au niveau temps, c'est de l'ordre de 2h30 de montée pour un peu moins  d'1h de descente (que je commence désormais à trouver un peu courte moi aussi … )
Et là, je peux bien profiter de nos superbes paysages !

Plus belles des traces tu laisseras, meilleur skieur tu deviendras smile
jmc63
Pour ce qui est de l'équipement, Vector BC. + N75 + Scott Excursion sont un peu lourds à trainer sur la partie piste de fond, mais comme ne ne suis pas un petit jeune bien en forme, je monte doucement en me ménageant
J'ai du matériel plus léger et plus souple:  S-Bound 88 + NNN-BC + Alpina .
Sinon, comme toi, je monte de plus en plus doucement en me ménageant de plus en plus !
Pour te dire, ces jours ci, je prévois une "grande sortie":  Un boucle d'une quinzaine de km du coté de la Joue du Loup avec 600m de dénivelé cumulé.
Il me faudra bien deux jours pour m'en remettre …  smile

smile  eria  smile
Plus belles des traces tu laisseras, meilleur skieur tu deviendras smile
Eria, bien que je sois un inconditionnel de la N75, tu peux peut être améliorer la tenue de la chaussure sur le ski et rigidifier le tout au prix d'un peu de bricolage…

http://www.backcountrytalk.earnyourturns.com/vb/showthread.php?3273-Homemade-BC-Telemark-Bindings
Que la fente soit avec vous !
 @stof : belle bidouille !
@eria :
  • 3h et 700 m sont ma limite (et encore, pour les Ourdeis, je me suis arraché car c'était le dernier jour et je ne voulais pas partir sur un échec !
  • Coté matériel, j'utilise aussi des Epoch avec des chaussures souples (SALOMON)

Mon problème, c'est que j'aime la montagne en pente smile et que dans le coin des Hautes Alpes que j'aime (Briançonais coté sauvage, Cervières, Névache …smile il n'y a pas beaucoup de terrain typé SRN, tout est pris par les pistes de fond. Il faut donc monter raide pour accéder aux pentes douces en altitude. Mais l'effort est bien récompensé.
JMC
@stof:  Merci pour la photo et le lien.  Ca donne des idées.
Mais pour l'instant, je n'ai qu'un bout de tôle d'alu et quelques rivets…
Reste à trouver la pièce la plus importante !

@jmc
C'est vrai que par chez moi, à part pour Ceüze, on a de  l'espace pour choisir sa montée.
Bien sûr, il y a de la fréquentation, mais c'est suffisamment vaste pour qu'on puisse cohabiter en toute harmonie.
Depuis quelques années, on peut même "encaisser" sans dommage une arrivée massive de Kite-surfers sur quelques hectares au col du Festre.
Même pendant les vacances scolaires, on peut évoluer relativement tranquillement.
Jusqu'à présent …

smile  eria  smile
Plus belles des traces tu laisseras, meilleur skieur tu deviendras smile
eria
Il y a déjà quatre types de fixations différentes à la maison …
Il y aura (smile ) bientôt 3 décennies, que par défaut à l'époque j'avais opté pour la norme 75 car elle était la seule à proposer des chaussures qui permettent de tenir les skis, et qui ne prennent pas l'eau au bout de quelques heures. Depuis les choses ont certes évolué, mais les paires de ski commençant à s'empiler dans la cave, je ne me prends pas la tête pour savoir qui s'emboîte avec quoi.
Je suis actuellement en arrêt au stand pour cause de problème de skis, et je sais d'avance que je ne serai pas obligé de partir encore sur une autre norme, donc avec obligation de changer de chaussures (même si je peux replacer les fixations) car si il n'y a aucune entente (au moins dans le temps) entre les fabricants sur les nouvelles normes, elle existe sur la norme 75.
Et j'avoue que ce bras d'honneur à cette société de consommation me procure un plaisir inavouable…

Même si mon message ne va pas faire avancer ton schmilblick , c'est sympa de revenir donner de tes nouvelles ! (…et de celle de ton matériel smile)
Comme Stofdefou je suis un inconditionnel de la norme 75, et suis de plus ignorant de ce que propose les autres normes, mais j'ai néanmoins pu constater le rôle primordial joué par la chaussure. Ensuite le poids de la fixation auquel tu sembles, ou as semblé, te raccrocher, ce sont des chiffres, alors que le SRN c'est de la poésie smilesmile. Dans les faits, pour de la balade, cela ne va rien changer, le SRN ce n'est pas les compètes de ski de randonnée alpine.


Modifié il y a 1 semaine
Content de te retrouver, N_75 !   smile
N_75
Même si mon message ne va pas faire avancer ton schmilblick , c'est sympa de revenir donner de tes nouvelles ! (…et de celle de ton matériel )
Comme Stofdefou je suis un inconditionnel de la norme 75, et suis de plus ignorant de ce que propose les autres normes, mais j'ai néanmoins pu constater le rôle primordial joué par la chaussure. Ensuite le poids de la fixation auquel tu sembles, ou as semblé, te raccrocher, ce sont des chiffres, alors que le SRN c'est de la poésie
Le schmilblick, vous l'aviez bien fait avancer, toie en particulier, ainsi que sancho que je cite:
sancho
A mon sens le Sbound 88 est un excellent ski de SRN en neige dure, qui procuré également pas mal de plaisir en poudreuse légère homogène et pas trop épaisse avant de retrouver une couche dure. Un 98 peut être plus polyvalent, et tolérant dans des neiges plus difficiles. En revanche s'il fallait faire un choix entre changer le ski ou les fix et chaussures: je garderais le 88 que je monterais en norme 75. 
Une NNN-BC permet d'emmener correctement un sbound 88 en étant bien placé. Monter une fix norme 75 sur un 88 c'est s'offrir la direction assistée. Monter une NNN-BC sur un 98, c'est un peu comme brider complètement le potentiel de ce ski, dans des neiges dures ça deviendrait même carrément moins bon que ce que tu as déjà.
Une svartisen en norme 75 n'est sans doute pas moins souple en flexion que ton alpina, en revanche elle sera nettement plus rigide en torsion ce qui sera un bel avantage.
La plaque de réhausse sur un ski large c'est fondamental, et sur un ski fin c'est une belle option.


L'essentiel a été dit, et pour l'instant mon problème est résolu.
Les progrès techniques que j'ai effectués me permettent désormais d'évoluer à ma guise en conservant mon matériel (acheté d'occasion de surcroît).  Moi aussi je n'aime pas trop la consommation frénétique …

La question se posera lorsque j'aurais à renouveler mon équipement avec une problématique un peu différente.
Un SB98+N75+BCX875 ou équivalent m'apporterait en plus la possibilité:
- De pouvoir évoluer plus agréablement sur des pentes un ou deux crans plus raides, mais comme on en a discuté avec jmc63, pour profiter de la descente, il faut aussi aimer se taper la montée …
Sans compter que plus on descend vite, moins ça dure longtemps, générant parfois un sentiment de "déjà fini ?"

- De pouvoir sortir quand les conditions de neige sont moins favorables.    Sachant que dès qu'il y a trois nuages ou un poil de vent fort, en bon papillon paresseux, j'ai tôt fait de me rabattre sur une autre activité, je ne risque guère d'avoir à affronter la mauvaise neige …
Aujourd'hui, je ne sors pas:  de la bise et des nuages.
Ca tombe bien, j'ai du rangement à faire …
Bonne glisse à vous !  smile

smile   eria   smile





Plus belles des traces tu laisseras, meilleur skieur tu deviendras smile
 
S'inscrire ou se connecter pour créer ou poster une réponse.