Petit raid en laponie finlandaise

On a décidé un peu au pied levé de partir sur le nord de la Finlande pour les prochaines vacances de février (oui, c'est dans 2 semaines !). On voudrait faire des boucles de 2-3 voire 4 jours en dormant dans les "wilderness huts" donc pas beaucoup de provisions à trimbaler dans le sac et pas de matos de bivouac (juste ce qu'il faut pour la sécurité : sac de couchage duvet -20°C confort, pelle à neige, couverture de survie, réchaud et popote légère histoire de pouvoir faire un bivouac improvisé en cas de nécessité). On a l'habitude des randos engagées, et une petite expérience des bivouacs par -30°C. On aimerait partir avec notre matos de ski de rando parce qu'on a pas trouvé de loc de ski approprié sur place, et que ça coûte pas loin de 200€ pour 15 jours ici.
Qqs questions :
- va-t-on souffrir avec du matos typé rando alpine ? Mes craintes sont 1) la gestion du froid. J'ai fait qqs jours dans le Jura en SRN, les chaussures que j'avais louées avaient l'air hyper chaudes comparées à mes Scarpa Géa (je n'ai pas froid en ski de rando à la journée, mais je n'ai jamais skié avec dans des conditions vraiment extrêmes). 2) le confort sur les grandes étendues plates (frottements ?).
- est-ce que vous connaissez des magasins qui louent du matos spécifique SNR (pas juste des skis de fond classiques) entre Rovaniemi et Ivalo ? Ca pourrait nous faire changer d'avis sur le matos à emporter…
Modifié il y a 6 ans
bonjour Nanette
en laponie Finlandaise,les cabanes refuge ne sont que des abris dépourvus de nourriture;tu devras donc emmener quand même tes provisions.
par contre il y a toujours du bois pour le feu et quelquefois le gaz à disposition.
les couchages sont des bas flancs en bois.
pour chaussures et skis,je ne peux pas te conseiller car lorsque j'y vais c'est avec mon attelage de chiens.
bon séjour à toi.
pour le matériel type alpin,tu peux oublier car pas du tout adapté aux profils rencontrés et trop lourds.
Merci pour tes réponses.
Quand je disais qu'on n'avait pas besoin de grosse autonomie de provisions c'est parce qu'on prévoit des boucles courtes (qqs jours seulement) donc on n'aura pas des kilos de nourritures ni des tonnes de matos pour camper (d'habitude en rando itinérante, on compte environ 500gr nourriture / jrs / pers., là peut-être un chouia plus à cause des conditions froides, mais ça fait max 2 kg / pers à emporter pour 4 jours). On laissera le reste (fringues de rechange, affaires de toilette, reste des provisions) au "camp de base" (auberge). On aimerait avoir des sacs autour de 12kg max.
Je disais "typé alpin" pour différencier de la rando nordique, mais ce ne sont pas non plus des skis de piste. Il s'agit de matos de ski de rando récent donc pas hyper lourd non plus (chaussures = 2,3 kg, skis < 2 kg, fix tlt, bref ensemble autour de 5kg). Quand tu dis "pas adapté du tout aux profils rencontrés", qu'est-ce que tu veux dire ? En quoi cela va nous pénaliser précisément ? Est-ce juste gênant (un peu plus fatigant ? moins confortable ? autre ?) ou vraiment rédhibitoire ? Pour quelles raisons ? J'essaie d'avoir le maximum d'éléments en main pour pouvoir décider si ça vaut le coup de payer 200€ de loc ou si on peut s'en sortir avec notre matos.

200€ de loc par personne, ça fait 400€ à deux, c'est pas rien dans le budget !
les profils sont relativement plats et le matériel nordique favorise quand même une bien meilleure glisse que des skis de rando alpinisme avec peau de phoque sur toute la longueur , de plus , les chaussures sont moins rigides et donc plus confortables.
au fait , dans quel coin compte tu aller ?
Donc, c'est surtout une question de confort ? Perso, je pencherais plutôt pour du matos de rando nordique (aussi parce que j'ai peur d'avoir froid aux pieds), mon conjoint lui se voit bien partir avec son matos de rando classique. Si la météo le permet, on va tenter une rando sur du plat ce week-end histoire de voir. J'aimerais bien avoir des témoignages de gens qui sont parti faire des traversées avec leurs skis de rando, et ce qu'ils en ont pensé.
On n'a pas encore décidé à 100% où on va, a priori autour de Saariselka/ivalo (on a vu des trucs sympas du côté du Parc National Urho Kekkonen).
Salut,
pour le matos, c'est effectivement une question de confort, d'efficacité, et de résistance au froid. Après, ça peut se faire en matos rando alpine, en raquette, en ski de fond classique, même en ski de skating avec peau… Le mieux est d'essayer. A vous de voir si vous pensez que ça vaut 400E pour vous 2…C'est pas rien effectivement.
Je connais juste Kiilopää, à 20km au sud de Saariselka, en bordure du parc Urho Kekkonen, on peut facilement faire des boucles de quelques jours, et c'est magnifique je trouve !!!
Quelques images ici :http://explore-photo.com/laponie-finlandaise/
Bon voyage !


Sans parler des aurores évidemment  !

Explore-photo.com
LeBelge : je serais bien incapable de me lancer dans un raid avec du matos de fond. Déjà que je tiens à peine en équilibre dans les descentes sur des pistes vertes ou bleues… Je veux des skis bien larges avec des carres SVP !!!

Après discussion avec un copain skieur de rando alpin qui a fait un raid là-bas l'hiver dernier, on a décidé de partir avec des skis typés SNR. Selon lui (et pour confirmer/compléter les réponses ici), c'est galère avec des skis de rando classique sur des parcours vallonnés et plats pour les raisons suivantes :
- chaussures trop rigides => inconfort
- ensemble skis / chaussures plus lourd que matos SNR => plus fatigant sur le plat et dans les montées
- faut choisir entre garder les peaux tout le temps (mauvaise glisse en descente et faux-plats descendants) ou dépeauter / repeauter sans arrêt.
Du coup, comme je pense faire des balades régulières (le Vercors s'y prête bien), j'ai investi dans du matériel (400€ l'ensemble neuf, soit l'équivalent de 2 x 2 semaines de loc) et mon conjoint plutôt adepte du ski alpinisme va louer. A nous la Finlande !

Voilà, reste à peaufiner l'itinéraire (parc de Urho Kekkonen) et finaliser le sac, on prend l'avion dans moins d'1 semaine !
Modifié il y a 6 ans
De retour, on ne regrette vraiment pas l'option ski de rando nordique. Avec des skis de rando alpine, ça aurait été vraiment plus fastidieux, à part sur les crêtes ou dans les descentes (là, j'avais franchement l'impression de me retrouver avec un niveau flocon / 1ère étoile, virage chasse-neige à peine maîtrisé !).