N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

Pratique du ski de randonnée nordique avec de jeunes enfants

Bonjour,
 
Je suis nouveau sur le forum, et je n'ai pas trop trouvé de sujet lié à la pratique du SRN avec de jeunes enfants, alors qu’il semble que vous soyez plusieurs à la pratiquer sous cette forme.
Nous faisons par mal de ski avec notre petite fille qui va avoir 2 ans. Elle galope déjà pas mal, entame son 3ème hiver dans sa remorque principalement sur les pistes de fond (elle a commencé à 1 mois, j’ai fais une adaptation sur base de notre remorque vélo). Ayant moi-même fait quelques raids (Iles Lofoten, Spitzberg, Groenland,…) et pas mal de sport, je me projette un peu dans l’avenir !
 
Je suis intéressé pour partager nos pratiques sur ces sorties avec le plus jeune âge sur des sortie de plusieurs jours, et si vous pouvez préciser un peu comment vous gérez :
- Quel genre de sortie faites-vous avec vos jeunes enfants ?  (Durée, type de relief, etc)
- Comment gérez-vous leur motivation et intérêt ? Notre petite est habituée à la remorque derrière nous en tandem sur plusieurs jours, mais nous arrivons à nous arrêter relativement facilement quand il y a un centre d’intérêt, ou pour jouer, se baigner, manger, faire une course, etc.
Arrivez-vous à avoir +/- cette approche en hiver ? Sans les dégouter du froid, la répétitivité qui peut être ennuyeuse à cet âge ?
- Le froid, aux pieds et aux mains : il n’y a pas trop de matériel pour ces tailles, ou alors hors de prix. Bricoler des surbottes pour tenir chaud ? Pour les mains ? Trouver des chaussures / skis adaptés ? (actuellement ses ski Skigo s’adaptent à ses bottes). Je suis intéressé si vous avez des conseils ou « combines » pour l’équipement des jeunes enfants.
- Plusieurs jours,… tente ou refuge ? Après l’effort le réconfort du refuge compte… Vous faites des traversés en autonomie avec eux ? Avec quel type de tente ? Vous arrivez à tout gérer et tirer « raisonnablement » ? Quelle distance approximative ainsi chargé par jours en neige « moyenne » ? (les cotes deviennent difficiles !)
- Le bon rythme sur une itinérance de plusieurs jours pour vous ? 3 jours de ski, 1 jour de repos ?
- A quel âge commencer ? J’essaye d’être progressif pour ne pas la dégouter. Elle a fait ses premiers pas de ski sans être forcée. Vous vous y êtes pris comment pour qu’ils gardent le plaisir et le goût ?
 
Je crois que cette année on va commencer par une petite traversée du Vercors. Elle aime bien sa remorque et la tente. On verra l’an prochain pour plus, mais ca me démange.
Merci encore par avance si vous pouvez m’éclairer sur votre pratique. Et bonnes sorties en famille !
Modifié il y a 4 ans
Bonjour,
Une petite prise de contact. Notre fils a 7 ans et nous faisons des tours en ski nordique/pulka depuis 6 ans maintenant. Plusieurs tours dans le jura, traversée de l'Engadine, traversée du Vercors, puis Hardanggervida en Norvège, Kungsleden en Suède l'année passée, et nous retournons à nouveau dans la région du Kebnekaise cette année.
Au départ des tours de 3-4 jours, et maintenant on part presque 3 semaines. Il skie vraiment  avec nous depuis 2 ans, entre 2 et 4-5 heures de temps par jours, le reste il est sur ou dans sa pulka, comme il le souhaite. J'ai même installé un système de corde avec une barre transversale à l'arrière, comme ça on peut le tirer, genre ski nautique sur neige, il aime bien et cela varie les possibilités de jeux sur la neige. Nous avons une deuxième pulka pour le transport du matériel; parfois il monte aussi dessus à cheval, c'est assez amusant. Et le rythme 3 jours de marche et un jour de repos c'est ce que j'ai trouvé de mieux en effet.
On fait des pauses dans la journée pour jouer, manger et goûter, avec des étapes de 15 à 25 km. Quand il fait mauvais et qu'on a pas le choix, il est sage et reste tranquillement dans la pulka mais alors on parle et on vérifie régulièrement comment ça va. 
Nous avons une pulka Fjellpulken modèle 1 place pour enfant; c'est parfait, il n'a pas froid dans son duvet, quand il fait mauvais on ferme la capote et il est protégé du vent et de la neige. C'est je pense le plus important qu'il puisse être à la fois protégé mais aussi qu'il puisse facilement interagir avec nous et l'extérieur: ce matériel est très bien conçu. En Norvège et dans le Vercors il faisait froid (- 20°) alors on mettait une bouillotte dans le duvet de la pulka et nous n'avons jamais eu de problème.
Je t'enverrai d'autres idées sur un autre message
A bientôt


Emmanuel

Merci Emmanuel pour ces infos. Je crois qu'on gère à peu prêt pareil, avec les pauses, la petite bouillotte! J'emporte aussi quelques chaufferette "chimiques" au cas où, vérifier régulièrement les mains, quand ils sont petits et n'ont pas forcément la sensation du froid.
On fait aussi le nécessaire pour qu'elle mange chaud quand il fait froid (la veinarde, une boite thermos pour Noël!).
Bonne idée le "ski nautique" et le "ski à cheval" ca doit aider à s'amuser. Bonne remarque pour la 2nde pulka, je m'imaginais bêtement en bête de somme  mais partager permet d'être plus régulier.
J'avoue qu'il m'arrive aussi d'emporter une petite enceinte + mp3 quand je sais que ca va durer un peu longtemps… et qu'elle a éparpillé tous ses petits jouets. En fin de sortie ça peu aider.
Niveau ski / chaussures (+ sur-chaussures?) / moufles pour les petits enfants vous prenez quoi comme type de matériel pour ces petites expés?
A bientôt
Hello Vincent,
Je viens de me rendre compte que tu m'avais envoyé un message sur la messagerie SRN le 30 décembre mais n'étant pas familier non plus avec ce site je ne l'avais pas vu! De là ma réponse tardive grâce à ton message sur ce  forum. Pardon!
J'avais essayé le truc du MP3 mais avec des écouteurs et il n'avais pas aimé, mais en effet peut être avec les enceintes; mais pour le coup comme on part en Laponie, il y a des problèmes pour recharger et je n'ai pas de capteurs solaires.
Pour les mains et les pieds, moufles classiques (il skie sans bâtons) chez Decathlon on avait trouvé des moufles qui remontent assez haut avec une fermeture éclair latérale qui étaient très pratiques; nous avons des chaussures de ski de fond classiques et des après skis; de toutes les façons quand il fait mauvais il est dans la pulka donc il n'a pas froid (il a même parfois trop chaud car on ferme la capote sur le pare brise et on a parfois tendance à trop l'habiller. Il a eu pendant trois ans une combinaison en laine (tricotée par ma femme) et maintenant des habits classiques.
En effet on passe parfois pour des dingues, mais franchement, quel accueil quand on voit notre famille arriver dans ces endroits improbables…en Norvège on a croisé une famille norvégienne dans une de leurs "cabines" qui était arrivée là avec leurs deux enfants en motoneige pour Pâques… du coup l'année suivante ils l'ont fait en ski/pulka ! Des Français qui montrent la voie nordique aux Norvégiens!
A suivre sur la messagerie privée du site pour des info plus personnelles si tu veux, je vais dire à ma femme de te donner plus d'info pratiques car il y a probablement des tas de choses que j'ai oubliées.
E

Super! Merci Emmanuel (je ne suis pas forcément au top pour les blogs, mais je me suis finalement dit que ca valait le coup d'ouvrir un sujet).
Si vous pratiquez aussi avec vos enfants faites nous part de votre pratique!
En attendant la neige je peaufine l'équipement de notre pulka pour la petite…
Deux ans, je n'aurais pas emmené les miens sous tente, mais ça se défend, les inuits vivaient bien dans des igloos.
Deux ans, une pulka, ou mieux un chariot tout confort et bien amorti, avec des doudous et des jouets. Une paire de patinette, un papa et ou une maman qui tient debout sur des planches, et qui donne du fun en mode maintient en descente avec des appuis neige dans les courbes, un peu à la façon speed riding où c'est l'adulte qui remplace et pilote le parachute, ça marche bien, le seul problème c'est qu'ils ne veulent plus entendre parler de sieste, tant qu'ils voient de la neige dans le paysage. Ils sont même prêt à trouver leurs solutions pour remonter tout seul, si c'est une condition au prochain tour de manège.
Après faut alterner pulka, ski, jeu dans la neige pour varier les plaisirs, suivre les traces d'animaux et tourner dans un périmètre restreint pour se prémunir des coups de tempêtes que papa apprécie sans doute mieux tous seul, que maman déjà (parfois c'est l'inverse, papa est plus paternaliste et maman plus guerrière dans l'âme, mais ce qui compte c'est l'équilibre) . Un refuge chaud pour changer les couches et jouer à la marelle en turbulette, ça me semble plus cool qu'un gros duvet et tout ce qui faut pour que ce soit confort pour le mouflet. C'est sur que l'ennui stimule l'imaginaire de nos bambins, mais à 2 ans je ne suis pas certain qu'ils aient tant de choses que ça à trouver dans leur imaginaire. A deux ans, je crois qu'ils ont besoin de jeux pour se construire, de tendresse, d'affection, et d'un environnement qui leur donne de la confiance.
Je crois qu'on est en phase! Justement, j'ai fait mon kit ski pour notre chariot, et elle aime bien y retourner confortablement installée, a ses points de repère dedans.
Question sieste, en fait c'est le seul endroit où elle se laisse s'endormir (plus qu'en voiture) quand elle est fatiguée, parce qu'elle sait que ca peut durer un moment quand on part et certainement que le mouvement régulier la berce. L'imaginaire, se développe, aussi quand elle a des petits trucs dans les mains qu'elle fait parler, etc (bon faut pas qu'ils tombent au fond de la remorque, alors de les suspend!). On a même des amis dont les enfant plus âgés montent avec leur BD et leurs coloriages (en, trop compliqué avec les moufles!).
C'est vrai que le refuge c'est plus confort à cet âge. Avec un jeune enfant on n'était pas toujours les bienvenus… Quand on part longtemps, la tente devient aussi un repère dans la mesure où c'est toujours le même intérieur, sa même petite place, etc. Quelque chose de rassurant semble t il à cet âge, alors qu'un refuge ou un gite n'est jamais le même.
L'affection et la confiance… j'espère qu'on ai pas mauvais… on verra les résultats dans quelques temps!