première expérience avec les peaux...

grandsteak a écrit :
pour les peaux de 65mm, à ta place, je les coupe à 32.5 mm, e

les bords de la 65 sont flingués, donc je ne peux en faire qu'une paire, mais déjà je vois que mon idée de retailler à 35mm n'est pas bête :-) merci !
mon site www.passiongrandnord.com
Modifié il y a 9 ans
En fait, il y a encore peu de temps je t'aurais fait la mème réponse que grandsteak . Jusqu'ici pour mes peaux, j'ai toujours taillé droit et comme je skiais avec des
skis droits ou relativement droits du type E99 ou E109 , je
ne voyais pas du tout l'interèt de tailler des peaux " en
courbe " sinon pour de la rando alpine avec des skis très
parabolliques dans la mesure ou on cherche a obtenir la
surface d'accroche maxi .
Autrement dit , je raisonnais seulement en me disant :
j'aurais tel type de pente a attaquer : quelle surface de
peau me faut-il .
Avec des skis a cote accentuées ( paraboliques ) le problème devient un poil plus compliqué . Pourquoi ?
Parceque la partie de la semelle qui ne sera pas recouverte
de peau n'a pas un comportement "neutre" . En fait , elle
glisse , bien évidemment, elle est faite pour ça et cet
effet retire une partie du pouvoir d'accroche des peaux .
Je me suis rendu compte qu'avec les mèmes demi-peaux coupées droites et terminant a l'arrière du talon posées soit sur des E109 , soit sur des Madshuss Epoch , la qualité de l'accoche n'est pas du tout la mème . Pourtant
le poids du bonhomme est le mème et la surface d'accroche
identique .
La seule explication a mon avis c'est qu'avec des E109 , la surfa ce de la semelle laissée a nu est très faible , tandis que pour les Epoch , du fait de la largeur de la spatule , cette suface est très conséquente .
Pour conclure , la solution de grandseak est tout a fait
valable si tes skis ont des cotes réduites . Si ton objectif est une grosse accroche , tu peux aussi envisager
de rétrécir tes peaux a l'endroit de la plus petite largeur du ski et de garder leur pleine largeur pour la spatule .
Modifié il y a 9 ans
@ Robert :
même avec ma petite expérience de terrain, je partage ton point de vue, car j'ai bien remarqué que la partie à nue de mes salomon glisse bien dans les dévers sur la neige "verglacée"… il y quelques jours j'étais avec un ami qui était en ski de rando alpin, sa peau recouvrait tout le ski, sauf les carres en largeur, il est passé comme une fleur à un endroit ou j'ai cru ne pas arriver à monter…
Mais dans le cas de mes peau à recouper, c'est pour utiliser en plus de mes peaux de 50mm, sans tracter la pulka, et l'idée est de gagner un maximum en glisse (on a une pulka pour deux, et déjà deux paires de peaux 50mm x la longueur du ski :-) )
mon site www.passiongrandnord.com
Modifié il y a 9 ans
Bon, on s'est parfaitement compris .
Dans mon esprit il y a effectivement une différence
" de nature " entre les peaux et les demi-peaux .
La peau c'est pour grimper une pente forte point .
La demi-peau c'est un compromis entre glisse et accroche :
C'est particulièrement adapté a la rando nordique et aux
reliefs très vallonnés que l'on traverse . On n'est pas
absolument obligé de les retirer si on a une courte descente entre deux montées . Elles sont en quelque sorte
un petit plus par rapport aux écailles .
Si c'est bien ce que tu cherches la solution de grandsteak
est la bonne .
Modifié il y a 9 ans
Bon, j'ai coupé à 3,5 de large et juste derrière les écailles… ne reste plus qu'à essayer 8-)
Merci encore :-)
mon site www.passiongrandnord.com
Modifié il y a 9 ans
c'est nous qui te remercions !

et bon réveillon à tous
Modifié il y a 9 ans
JWChalopin a écrit :
Bon, j'ai coupé à 3,5 de large et juste derrière les écailles… ne reste plus qu'à essayer 8-)

essai aujourd'hui des peaux recoupées au Col du Béal sur de la neige bien glacée-pourrie :
- impossible de tracter la pulka sans les peaux sur la moindre côte.
comme ma femme à les même ski que moi j'ai vraiment pu juger la différence en intervertissant nos planches
- peaux complètes : ça tient mieux latéralement et à la montée
- peaux recoupées : bonne impression, moins de tenue latérale sur la neige dure, mais sur les faux plats descendants j'étais loin devant (la pulka devait me pousser un peu aussi)…

bref, je concept des peaux coupées à 3,5 de large et juste derrière les écailles me semble un très bon compromis et surtout à vraiment pas cher 8-) ….
mon site www.passiongrandnord.com
Modifié il y a 9 ans
de plus, écologiquement intéressant, permettant ainsi un recyclage des peaux de rando de 65-70mm de larges utilisées il y a moins de dix ans, et trouvable pour une bouchées de pain.
heureux que cette solution te convienne.
sportivement
Modifié il y a 9 ans