Prise de carre

Bonjour,
Après quelques km en SRN avec mes rossignol bc70 (nnn bc), j'ai la désagréable impression de ne pas pouvoir utiliser mes carres lorsque j'ai à traverser des pistes de ski de piste comme c'est le cas à Puy Saint Vincent pour aller de PSV 1800 vers le col de la Pousterle.

En fait cette impression s'exprime dès que la neige est très dure, malgré un affutage des carres apparament correct. Cela vous est-il déjà arrivé ?

A part ça quel pied de tourner autour des têtes ou de pousser au fond de Nareyroux avec ou sans les peaux.

D'avance merci de vos conseils éclairés

POL

POL
BC70, Fish BX6, Gar Dakota
Nanosonic skating madshus
Acadia skating peltonen
Modifié il y a 7 ans
la prise de carres va fortement dépendre de la fixation et de la chaussure utilisée, mais aussi de la qualité "de pied" du gaillard (qui peut s'améliorer) et la largeur au patin du ski. Sur les BC 70, j'excluerai la dernière hypothèse.
pour le reste, je passe la main à plus connaisseur.
Modifié il y a 7 ans
Pour complèter, mes skis de skating ont une meilleure prise de carre ce qui semble anormal à priori.
POL
POL
BC70, Fish BX6, Gar Dakota
Nanosonic skating madshus
Acadia skating peltonen
Modifié il y a 7 ans
a priori oui, sauf que la largeur au patin de tes skating est bien inférieur à celle de tes bc 70, plus fin, il y a les patins à glace, sur lesquelles la prise de carres est encore plus aisée ! :-)
Modifié il y a 7 ans
grandsteak a écrit :
sauf que la largeur au patin de tes skating est bien inférieur à celle de tes bc 70
o^k

et les chaussures de skating que j'ai pu essayer / observer avaient une belle rigidité latérale.

C'est pour la raison évoquée par grandsteak que j'ai hésité entre Xarv89 et Epoch pour les skis de ma dame.
Elle avait un peu d’appréhension sur les dévers gelés l'an dernier malgré des T4 de location.
Il s'agissait clairement d'un manque de technique qui devrait être réglé avant le printemps :-D
Modifié il y a 7 ans
Ce probleme a deja eté evoqué sur ce forum avec ce type de ski plus concu pour "carver" que pour deraper,certains utilisent meme leurs skate sur neige dure.Comme je n'ai plus l'age de travailler ma technique,dans les passages verglacés ou en devers ou ravinés par les raquettiste,je prefere dechausser.
Modifié il y a 7 ans
grandsteak a écrit :
la prise de carres va fortement dépendre de la fixation et de la chaussure utilisée, mais aussi de la qualité "de pied" du gaillard (qui peut s'améliorer)

Tout à fait, sur neige dure la prise de carre est très physique et nécessite une grosse poussée pour ne pas déraper. Surtout quand on sort de la neige fraîche, le contraste est saisissant. L'entrainement !
Haut les talons !
Modifié il y a 7 ans
Le BC conçu pour carver ? Mes genoux n'arrivent pas à le croire. Autant on peut télémarquer léger dans la poudre à condition d'engager , le ski ne vaut rien même avec un bon pied sur une neige bien dammés, ne parlons pas de glace, le ski est trop souple pour prendre de l'angle. Pour dire, impossible de rester à l'arret skis perpendiculaires à une piste faisant à peine 15 degrés (essayé encore ce matin).

Sinon, malgré mon quintal dépassé et mon choix de skier long comme ma taille, le bc70 flotte dans la poudre bien mieux que nombre de skis outbacks.



POL

POL
BC70, Fish BX6, Gar Dakota
Nanosonic skating madshus
Acadia skating peltonen
Modifié il y a 7 ans
POL a écrit :
Le BC conçu pour carver ? Mes genoux n'arrivent pas à le croire. Autant on peut télémarquer léger dans la poudre à condition d'engager , le ski ne vaut rien même avec un bon pied sur une neige bien dammés, ne parlons pas de glace, le ski est trop souple pour prendre de l'angle. Pour dire, impossible de rester à l'arret skis perpendiculaires à une piste faisant à peine 15 degrés (essayé encore ce matin).
heu… tu as quoi comme fixations / chaussures?
ça me semble étrange que ça soit les skis qui plient…
Modifié il y a 7 ans
Je crois que le problème vient plus de la forme des skis très/trop taille de guêpe …

En neige très dure je préfère aller skier (pour l'instant) avec mes Salomon de skating équipe 10 (donc vraiment conçu pour la piste et la compétition) de 42 mm de large qu'avec mes Salomon de rando qui font 88/60/78.
Les 2 sont équipés de fixations Salomon de rando. Ca dépasse des skis de skate mais ça va.

Les premiers tiennent beaucoup mieux, même sans carre (pour les chanceux qui trouvent des Fischer des années fin 80/début 90, ils avaient des carres métalliques sous la semelle, plus un renfort de carre). Par contre en neige mouillée ou poudreuse donc neige souple, les second vont très bien.

Le problème vient plus je crois des skis à bords non parallèles. Lors de traversées en dévers à faible vitesse c'est impossible de tenir, le ski porte en spatule et talon, il faut vraiment une neige revenue sur 3 à 5 cm au moins pour arriver à ce que le patin prenne des carres.

J'ai remarqué que même sur une piste de ski de fond damée pour le skating et dans une neige poudreuse qui savonne, les skis dérapent.

Ils ont aussi moins de cambre, ce qui joue, ils sont moins nerveux. Il faut dire que je les ai pris en 170 cm pour pouvoir aller dans la forêt, je pense qu'il me faudrait chez Salomon des 180.

En alpin il y a la vitesse et le poids du matériel qui fait que la prise de carre est plus aisée.
Malgré tout les skis de poudreuse d'alpin ont des performances médiocres sur piste, donc là aussi le ski polyvalent est très dur à trouver.

Pour neige dure il faudrait un ski de 60 ou 70 de large environ à bords parallèles et carres.

Le E 109 de Fischer que présente Régis sur le site est presque comme ça avec des cotes de 82/60/70.

Par contre en neige poudreuse il va sûrement moins bien que le S-Bound 112 de chez Fischer ou l'annum de Madshus.

Modifié il y a 7 ans