Se mettre au ski de randonnée nordique

Bon parlant vocabulaire, disons que j'utilise mon propre vocabulaire et donc des fois, je m'exprime de façon naïve pour dire la vérité.
On parle souvent de pas de patin au lieu de skating mais ce dernier terme remporte la palme pour dire la vérité.
Pour le kick, sur les sites officiels qui châtient leur langage, on dit impulsion.

voici le site officiel d'un club de ski de fond au Québec, et on y trouve un petit lexique;

http://www.skimco.ca/trucs/lexique.php

Pour ce qui est de la montée en damier, en effet, c'est peut-être montée en escalier.
Parcontre, pour ce qui est du canard (technique qui devrait être utilisée le moins possible en passant mais bon, des fois on ne peut faire autrement), c'est bel et bien la terminologie utilisée dans mon entourage.

En passant, je suis d'accord avec Robert, je crois, qui trouvait qu'on massacrait allègrement le français sur les forums. Je suis d'accord avec lui car moi-même étant une scribe hâtive, qui se relie peu ou prou, j'ai contribué aussi à la maganer (mot typiquement québécois) cette belle langue…

En tout cas, en attendant la neige, profitons-en pour se familiariser avec le lexique du ski nordique!
Modifié il y a 11 ans
Sur les commentaires concernant la qualité du français, il s'agissait de Jacques…
Modifié il y a 11 ans
"maganer (mot typiquement québécois) "….

C'est pas du québecois : c'est du français , simplement
de ce coté ci de l'atlantique , on l'utilise moins, quoique
…peut-ètre en Wallonie ou en Suisse romande ?
Mais faudra que je pense à m'en servir …

"qui se relie peu ou prou"

moi itou , je me relie pas du tout !

" aussi dur que le télémark "

Tu l'as dit!
En ce qui me concerne j'ai renonçé à la maitrise
de l'orthographe pour me concentrer sur le télémark…
Trop dur pour moi de mener les deux combats de front .
J'ai bon espoir : dans un an ou deux j'arriverai peut
ètre à enchainer deux virages….

Mais tout ça nous emmène loin du sujet ….
Elle viens, cette neige ou zut ?
Modifié il y a 11 ans
Robert a écrit :
(…smile
Mais tout ça nous emmène loin du sujet ….
Elle viens, cette neige ou zut ?

Elle est là !

Pour la première fois de la saison, je rentre du ski !
Modifié il y a 11 ans
C'est ce que je disais; l'altitude toujours l'altitude!
Même notre petit Mont-Royal avec son 258m offre qques fois un sommet un peu plus blanc que le reste de la ville.
En attendant, je vous écris du Vieux-Mtl donc je suis à 17m au dessus du niveau moyen de la mer et donc oui il fait froid mais pas de neige.

L'altitude toujours l'altitude… Imaginez si on avait un 4000mètre ici, ça serait glacial et enneigé en haut!
Modifié il y a 11 ans
Je sens Sylva que tu meurs d'envie de voir des flocons !
Patience, ça va arriver…
Tu étais où Nicolas ? (ne me dis pas que tu étais sur la route du CS…smile
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 11 ans
lioooo a écrit :
Bonjour à tous!!

Je comptes m'initier cette année au ski de rando nordique, je pratique beaucoup la raquette mais peu la glisse en general.
J'aimerai donc commencer en douceur et apprendre la base, pour cela j'aimerai savoir par ou commencer, surement sur piste mais quelle pratique se rapproche plus du ski de rando nordique, ski de fond classique ou skating?
Je voulais savoir également avec quel matériel je devais commencer, est il preferable d'investir directement dans des ski de rando ou d'abord dans des ski de fond?

Merci à tous… :-D

Bonjour aux SKN,
IDEM à Lioooo…je déterre un post ;-)
est -il possible de commencer le SRN avec une paire de Dynastar 4X4 vertical (103 68 93 + ou -) en 186cm (pour un skieur de 183cm), équipé Rotoffela Chili et Scarppa T2R (tige mid) ?…ok ça ressemble à du Télémark de rando , mais ?
je skie toujours en alpin (plutôt hors piste)et un peu de fond classique et skating, voilà pour la base technique.
Mon objectif est de skier en talon libre et sur un mode rando à la journée maxi dans les Pyrénées autour du Val d'Aran (Esp).

Merci d'avance ;-)
Modifié il y a 10 ans
Niko a écrit :
Est -il possible de commencer le SRN avec une paire de Dynastar 4X4 vertical (103 68 93 + ou -) en 186cm (pour un skieur de 183cm), équipé Rotoffela Chili et Scarppa T2R (tige mid) ?…ok ça ressemble à du Télémark de rando , mais ?
je skie toujours en alpin (plutôt hors piste)et un peu de fond classique et skating, voilà pour la base technique.
Mon objectif est de skier en talon libre et sur un mode rando à la journée maxi dans les Pyrénées autour du Val d'Aran (Esp).
Si tu as déjà ce matériel, n'hésite pas à t'en servir. Il te fera un excellent usage.

Quels sont tes moyens anti-recul ? Un fameux intervenant ici précise que les farts de retenue suffisent presque toujours, juste ajouter les peaux dans les raidillons les plus durs.

Le seul réel inconvénient des fix Telemark simple, ces Rottefella notamment, est que si par malheur tu es sur une neige assez dure en surface et en pente raide à gravir ou traverser, tu ne peux avoir de couteaux. J'ignore les pentes que tu vas avoir à franchir, j'ignore donc si cet inconvénient compte ou ne compte pas pour toi.

En ski de printemps en Queyras et Briançonnais (Clarée), ou hiver en Belledone, il y a des passages que je n'ai pu franchir qu'avec les couteaux : les peaux ne suffisaient pas.

J'ai une solution perso à finir de bricoler, mais elle ne vaut que pour des fix basses à 3 pinuches : en solde à D4, j'avais trouvé des couteaux pour une fix discontinuée, qui se clipsent par une bande d'acier à ressort souple. On peut sangler ces couteaux à la chaussure, en coinçant le bout de la bande sous la semelle, juste derrière les trois pinuches. Indispensable de réussir et maintenir le centrage de la grolle et du crampon, sinon ils mordillent les skis.
Modifié il y a 10 ans
Pour les couteaux à neige, il existe plusieurs solutions qui consiste à utiliser des couteaux fixes posés sur le dessus du ski. Cela marche très bien avec les Dynastar 4x4.

–> 1ere solution : trouver d'occasion des couteaux Petzl ou Skalp avec demi-lune (voir sur les forums). Je l'utilise encore et ce depuis de nombreuses années avec beaucoup de satisfaction (en photo ci-dessous).

–> des crampons ou couteaux à neige Voilé, disponibles en plusieurs largeur.

–> pour le fart, je confirme. J'utilise des skis Dynastar Altitrail en 178 qui ont des lignes de cote très proches de celles des 4x4 (les miens sont moins larges en spatule). La retenue est très performantes sur certaines neiges mais les peaux restent indispensables en terrain plus raide et en neige poudreuse ou très dure ou glacée.

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 10 ans
Niko a écrit :

est -il possible de commencer le SRN avec une paire de Dynastar 4X4 vertical (103 68 93 + ou -) en 186cm (pour un skieur de 183cm), équipé Rotefella Chili et Scarpa T2R (tige mid) ?…ok ça ressemble à du Télémark de rando , mais ?

Tout dépend ce que tu appelles "commencer le SRN" ?

Comme tu ne manques pas de le remarquer, le matériel que tu décris est un matériel de "telemark de descente", adapté à la "rando alpine en telemark".

Avec ce matériel tu peux aussi, tant bien que mal, parcourir des itinéraires "nordiques". C'est à dire avec des pentes faibles (<20°), beaucoup de plat et faux plat, et une alternance de montées et de descentes.
Mais ce n'est pas le matériel le plus adapté, parce que :
- ensemble trop lourd,
- skis larges sans cambre nordique,
- chaussures rigides,
- fixations actives entravant les pas…
Modifié il y a 10 ans