N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

SRN en Laponie: la base

Bonjour,

Je vais surement partir quelques jours (4/5 en autonomie) en Laponie suédoise fin mars pour faire un tour en ski avec une pulka.
C'est en Laponie entre Kiruna et Pajala, sur une partie plate, et on me prête la pulka et les ski sur place.

Je précise que je n'ai qu'une petite experience de SRN (faite entre autre en Laponie justement), que la pulka je n'en ai jamais utilisé (je pars une semaine dans le jura et j'aurais une pulka bébé, et vais louer des ski donc je vais m'entraîner un peu), mais j'avais quelqiues questions pour préparer mon itinéraire:

1/ combien de kilomètres par jour environ? terrain assez plat, des parties de forêts un peu délicates mais avec des pistes de motoneiges que je compte utiliser). Niveau poids, j'aurais une tente, et mon sac pour la semaine

2/ quoi emmener. Question con, mais si j'ai bien sur des idées, que je vais soumettre ici, j'ai peur d'oublier un indispensable, n'ayant aucune expérience de bivouac. Pour le froid et les vêtements, pas de soucis, j'ai une petite experience de laponie donc déjà, de jura assez souvent, j'ai fait un stage de survie et dormi dans un igloo: j'ai des fringues techniques, sac de couchage -20°, bref, ça va je ne m'inquiète pas trop

Ce que je prévois:
- une tente (j'ai une ultralight t3 Quechua, qui devrait suffire, ce n'est plus le plein hiver fin mars, et la région est forestière, je devrais donc, en cas de tempête pouvoir protéger la tente)
- une pelle a neige
- une gourde
- lampe frontale, bougies
- tapis de sol auto-gonflant que j'ai déjà/sac de couchage
- réchaud : je n'en ai pas, je pensais prendre un multicombustible, MAIS, je serais dans une région avec plein de bois, et je pense que globalement si je refais ce genre de trop, il y aura du bois et des forêts, ça vous semble correct comme réflexion? (au pire si je fais un jour le Sarek ou le Kebnekaise je prendrais un autre type multi). Mais ma question : que faut-il comme bois? du bois mort, du bois sec, est-ce que du bois humide mais mort ou du bois tout juste coupé ça marche? c'est dur a allumer?
- couteau, allumettes, firesteel
- pour l’hygiène, je pense qu'elle sera très limitée, néanmoins, vous faites quoi, et vous avez quoi en général?
Voila déjà une grosse partie, que manquerait-il pour vous?

3/ Hightech
Je suis un peu geek, et j'ai 2 sites/blogs + réseaux sociaux sur lesquels je suis actif et que je souhaiterais pouvoir alimenter d'une manière ou d'une autre pendant le raid. Et en cas de problème, j'ai besoin de pouvoir joindre et être joignable. Je pensais donc prendre mon iphone, et acheter un chargeur solaire: le poser sur le sac la journée, avec le téléphone qui recharge en même temps : ça marche? vous me conseillez lesquels?

4/ sécurité
Je ne compte pas faire n'importe quoi: bien que novice dans le bivouac et l'autonomie, j'ai des bases et connaissances sur le grand froid, et bien que nous parlions de Laponie, les températures ne devraient pas descendre trop bas, ni subir de tempête. De plus, sur place, je connais les lieux (je ne serais pas si isolé que ça, je compte quand même rester dans un secteur sécurisé), les gens qui me prêtent le matos et qui seront dispo et pourront m'aider en cas de soucis et m'aideront pour préparer mon itinéraire, je tiens donc à rassurer tout le monde (et surtout trouver des arguments pour ma copine qui flippe depuis que je lui ai annoncé): comment vous faites avec vos familles?
Et question subsidiaire: trousse de survie, on met quoi dedans?

5/ dernier point: la nourriture: je pensais acheter des rations lyophilisées, mais n'y a-t-il pas plus simple et moins cher? Comme au final je ne pars pas très longtemps, le poids devrait être raisonnable (il faut compter quel poids dans une pulka pour pouvoir être à l'aise? je pèse dans les 70kg pour 1m70, pas un gros gabarit, et je n'ai pas trop envie de galérer non plus).
Et pour faire à manger, quel est l'indispensable? (j'ai déjà des idées hein, mais j'aimerais des conseils d'habitués, il y a surement des choses que je ne connais pas).

Voila, je pense avoir posé énorm
Passionné des régions nordiques, d'outdoor et d'aventure : n'hésitez pas à visiter mon blog : www.carnets-nordiques.com
Modifié il y a 5 ans
Bonjour,

pour les km en ski+pulka c'est super variable : perso c'est entre 10 et 30 km par jour suivant les conditions (vent, neige, brouillard). 15/25km c'est une bonne moyenne.
Il n'y a pas de thermos dans ta liste : c'est bien d'avoir au moins 1L à 1,5 L par personne : par -20° l'eau dans la gourde va geler. Avec un thermos tu fais fondre la neige le soir, et tu stockes dans le thermos la nuit. Au matin tu as déjà ton eau pour le petit déj. La journée tu as une boisson chaude ou tiède en permanence (à deux on emporte 2x0,5 + 2 x 1L)
Le bois : bof, c'est trop aléatoire. En plus avec un réchaud, tu peux le faire tourner sous la tente (c'est pratique et ça réchauffe)
Pour l’hygiène : c'est secondaire, mais des lingettes nettoyantes permettent d'assurer le minimum vital…
Pour ce qui est du bivouac, faire un stage d'une nuit survie en Igloo, c'est un poil différent avec enchainer une semaine sous la tente par -20°…
Pour le poids de la pulka, je tire 30 kg sans problème. A 45kg les franchissements de col deviennent difficile (je pèse 65 kg).
Pour ce qui est "comment faites vous avec vos familles ?" je pars avec madame :-D
mon site www.passiongrandnord.com
Modifié il y a 5 ans
Bonjour
Nous aussi nous partons en couple depuis 20 ans et ma femme qui pourtant ne raffole pas du froid , adore la Scandinavie hiver comme été et tire également sa petite pulka.
ce qui me parait primordial c'est d'avoir un bon réchaud à essence ( nous en prenons un deuxième de secours) car pour faire fondre 5 litres d'eau par jour , il faut du temps et au moins un thermos pour le thé de la journée ( et un 2 eme pour la soupe de midi ) sinon tu vas trimbaler un bloc de glace dans une gourde ( Nalgène gros goulot) sans pouvoir boire.
La tente Quechua c'est bien pour les Alpes en été mais pour le Sarek en hiver tu as intérêt à prendre des arceaux et des morceaux de tube supplémentaires et un bon rouleau de scotch US toile pour réparation éventuelle et faire de beaux et hauts murs de neige au bivouac….
Une bonne trousse à outils pour réparations divers de brancards ou de fixation arrachée n'est pas de trop.
S'il te manque quelque chose , tu vas vite t'en apercevoir et ne plus l'oublier pour les autres raids.
Pas de pelle en plastique.
Des bidons essence avec des joints neufs.
Un Karrimat en mousse en plus du Thermarest .
Bien entendu des peaux pour les skis en cas de forte montée.
Bon voyage
Modifié il y a 5 ans
Marcounet a écrit :
Pas de pelle en plastique.
:-D
on me l'avait dit, j'ai dit "bof, une pelle à neige c'est une pelle à neige" je vous laisse imaginer la suite…. 8-)
mon site www.passiongrandnord.com
Modifié il y a 5 ans
Laponico a écrit :
Bonjour,

Ce que je prévois:
- une tente (j'ai une ultralight t3 Quechua, qui devrait suffire, ce n'est plus le plein hiver fin mars, et la région est forestière, je devrais donc, en cas de tempête pouvoir protéger la tente)
- une pelle a neige

Bonsoir,

Attention à la sécurité, une tente D4 c'est peut-être un peu juste par -25° avec des vents forts en hiver. Les arceaux en fibre, ils cassent et c'est dans les moments de grand vent que l'ion peut regretter de ne pas avoir inverti dans du matériel 4 saisons ! Si le terrain est glacé ou de la neige très fraîche, il te faudra penser à avoir des pieux à neige ou des ancres à neige.

Pour le réchaud, il est impératif d'avoir un kit de pièces détachés ou de savoir déboucher un gicleur par -20° avec des gants :-D Pense à prendre un gamelle pour faire fondre la neige. A mon sens un réchaud à bois n'est pas adapté aux grands froids mais tu peux acheter un réchaud à alcool pour te dépanner. Il fonctionne très bien par grand froid.

Si tu veux vraiement un réchaud à bois, pense à faire des boulettes de coton pour le démarrage du feu..

Le plus simple : effectue un bivouac avec ton matériel avant de partir dans un coin avec de la neige et du froid !! Après une nuit par - 20°, tu auras déjà un avis sérieux sur ton matériel.
Modifié il y a 5 ans
JWChalopin a écrit :
Bonjour,

pour les km en ski+pulka c'est super variable : perso c'est entre 10 et 30 km par jour suivant les conditions (vent, neige, brouillard). 15/25km c'est une bonne moyenne.
Il n'y a pas de thermos dans ta liste : c'est bien d'avoir au moins 1L à 1,5 L par personne : par -20° l'eau dans la gourde va geler. Avec un thermos tu fais fondre la neige le soir, et tu stockes dans le thermos la nuit. Au matin tu as déjà ton eau pour le petit déj. La journée tu as une boisson chaude ou tiède en permanence (à deux on emporte 2x0,5 + 2 x 1L)
Le bois : bof, c'est trop aléatoire. En plus avec un réchaud, tu peux le faire tourner sous la tente (c'est pratique et ça réchauffe)
Pour l’hygiène : c'est secondaire, mais des lingettes nettoyantes permettent d'assurer le minimum vital…
Pour ce qui est du bivouac, faire un stage d'une nuit survie en Igloo, c'est un poil différent avec enchainer une semaine sous la tente par -20°…
Pour le poids de la pulka, je tire 30 kg sans problème. A 45kg les franchissements de col deviennent difficile (je pèse 65 kg).
Pour ce qui est "comment faites vous avec vos familles ?" je pars avec madame :-D
Bonsoir à tous,

Merci pour vos réponses, c'est super sympa ! Je pense qu'au fur et à mesure des jours d'autres viendront, car ma réflexion évolue en fonction de ce que je peux lire :-)
Pour les kilomètres en Pulka, je pensais plutot dans les 10km, mêm si ça me paraissait assez peu…ma zone sera plate, avec peu de difficultés (je connais pour y être déjà allé), donc je peux me dire un bon 20 km sur une journée. Au final j'aurais 3 jours complet dans la forêt, donc je ferais une grosse étape le 1er jour, et le retour le 3e jour (du moins dans le secteur), en essayant de faire une petite boucle, même si au final ce sera peut-être juste un aller/retour).

Il n'y a pas de thermos dans ma liste: oui, c'est vrai, je n'y ai pas pensé. J'étais parti dans l'idée de garder la gourde sur moi, ou isolée dans un sac congélation, mais un thermos c'est bien !

Concernant le fait de passer une semaine dans la tente, en fait c'est 4 nuits, dont la première à proximité du village où j'aurais mon "point de chute": en cas de problème, inconfort, grosse galère, je peux rentrer, je ne partirais que le lendemain (et encore, pas trop loin au final).
Quels sont les problèmes techniques qui peuvent arriver à ma tente (spécifique D4 lol)? sachant que je ne vais pas la monter/démonter trop de fois (4 fois max, surement 3 fois au final).
Je suis conscient qu'elle peut être pas hyper solide, cependant, je pense monter mon bivouac dans des endroits bien protégés, et la surprotéger avec mur de neige (voir me construire un igloo, mais même si j'ai la technique et est déjà testé, j'ai plus confiance en ma tente). Par contre, n'étant pas hyper bricoleur, qu'est-ce que vous me conseillez à avoir sur moi pour des réparations? Un bon rouleau de scotch, c'est ça?
La pelle a neige, j'ai entendu plusieurs fois cette même remarque, je vais donc m'en procurer une, mais vous auriez un exemple ou lien? (d'une sympa et sérieuse)

Concernant le réchaud, j'étais parti sur le réchaud à bois, car je serais dans une zone pleine d'arbre, de sapins, de forets et donc de bois mort, et sur le site "mon rechaud," il était écrit que le réchaud à bois était top pour le froid. Maintenant je peux me faire un feu de camp à côté, mais donc mieux vaut un réchaud (gaz? pétrole?), et la différence avec le réchaud à alcool, qui a l'air plus simple, moins cher? la "puissance"?
On peut voyager avec des recharges (quelle quantité prendre pour 4/5 jours)? sachant que si j'arrive à faire du feu dehors je ferais mon eau, thé, etc de cette manière !

Merci pour votre aide :-)

Passionné des régions nordiques, d'outdoor et d'aventure : n'hésitez pas à visiter mon blog : www.carnets-nordiques.com
Modifié il y a 5 ans
Laponico a écrit :


Quels sont les problèmes techniques qui peuvent arriver à ma tente (spécifique D4 lol)? sachant que je ne vais pas la monter/démonter trop de fois (4 fois max, surement 3 fois au final).
Je suis conscient qu'elle peut être pas hyper solide, cependant, je pense monter mon bivouac dans des endroits bien protégés, et la surprotéger avec mur de neige (voir me construire un igloo, mais même si j'ai la technique et est déjà testé, j'ai plus confiance en ma tente). Par contre, n'étant pas hyper bricoleur, qu'est-ce que vous me conseillez à avoir sur moi pour des réparations? Un bon rouleau de scotch, c'est ça?

Salut Laponico,

Cela me fait plaisir de te voir ici #teamgivrés ! :-)
Habituellement, lorsqu'on fait du bivouac hivernal, c'est à dire du camping sur neige, il est préférable d'opter pour une tente 4 saisons. Une tente 4 saisons, c'est un abri qui a :
- un diamètre d'arceau plus important qu'une tente 3 saisons,
- des tissus plus denses et donc plus résistants.

Une tente 4 saisons doit résister aux vents, au gel, aux déchirures et au poids de la neige.

Concernant ton initiation au bivouac en Laponie :
En fonction du secteur que tu as choisi et la durée de ton trip, je pense que tu peux utiliser ta tente D4 >>
- tu connais le secteur : secteur protégé et proches d'habitations
- la durée du raid est limité dans le temps.

C'est pour toi une bonne façon de t'essayer au bivouac hivernal. Mais si tu réitères sur une durée plus longue et sur des secteurs moins protégés, je te conseille vivement l'usage d'une tente 4 saisons.

Une tente, c'est un abri fragile :
- elle peut ne pas résister au vent, au poids de la neige,
- les arceaux peuvent casser,
- la toile peut se déchirer…

Il faut être en capacité de la monter seul, même lors d'intempéries et pouvoir la réparer (si c'est possible) : brin d'arceau de rechange, ductape, etc….

Nordiquement

Régis
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 5 ans
Une bonne tente bien tendue résiste mieux au vent qu'une D4 qui n'est pas vraiment au top dans ces conditions. Parfaites pour le terrain de camping ( j'en ai une ) mais pour le Sarek faut oser. En fait ce qui casse en premier ce sont les arceaux ( vent + froid = fragile) qui en général en cassant déchirent la toile . Si la toile est en tissu non prévu pour le froid , il se déchire sur un bonne longueur et tu te retrouves à poil dans la neige et le blizzard à détester le vendeur qui te l'a vendu.
Pour la pelle , il y a plein de modèles prévus pour le ski de rando avec un godet alu assez large pour découper de beaux blocs pour le mur.
Tu ne peux pas emporter de gaz ou essence en avion.
Le réchaud essence permet de faire le plein des bidons à la pompe à essence car les magasins de sport qui vendent des cartouches ou de l'alcool ferment tôt et sont en ville.
Modifié il y a 5 ans
Marcounet a écrit :
Une bonne tente bien tendue résiste mieux au vent qu'une D4 qui n'est pas vraiment au top dans ces conditions. Parfaites pour le terrain de camping ( j'en ai une ) mais pour le Sarek faut oser. En fait ce qui casse en premier ce sont les arceaux ( vent + froid = fragile) qui en général en cassant déchirent la toile . Si la toile est en tissu non prévu pour le froid , il se déchire sur un bonne longueur et tu te retrouves à poil dans la neige et le blizzard à détester le vendeur qui te l'a vendu.
Pour la pelle , il y a plein de modèles prévus pour le ski de rando avec un godet alu assez large pour découper de beaux blocs pour le mur.
Tu ne peux pas emporter de gaz ou essence en avion.
Le réchaud essence permet de faire le plein des bidons à la pompe à essence car les magasins de sport qui vendent des cartouches ou de l'alcool ferment tôt et sont en ville.
Hello Régis, et oui, je représente la #tamgivrés en me préparant ma petite expé givrée !
Merci pour vos conseils concernant la tente, je les prends bien en compte !
Je ne pars pas au Sarek, les conditions devraient être bien plus tranquilles, cependant au début j'étais parti dans l'idée d'aller vers le Kebnekaise, donc j'ai plutôt eu de la chance d'imaginer un autre itinéraire. Je prendrais cependant mes précautions, et je pense m'orienter dans ce cas vers la construction d'un igloo, et me faire un vrai camp, avec la tente en secours !
Après, c'est pour voir en conditions réelles pour plus tard faire quelque chose de plus,sérieux, donc au final investir dans une tente 4 saisons sérieuse si je repars sera indispensable !
Et je vais voir pour le réchaud essence dans ce cas :-)

Concernant la nourriture, plutôt acheter du lyophilisé (qui est assez cher), ou plutot préparer moi-même avec des fruits secs, soupes chinoises, ce genre de trucs? j'ai que quelques jours, donc bon, c'est assez simple, mais il y a surement des trucs légers et sympa !
Passionné des régions nordiques, d'outdoor et d'aventure : n'hésitez pas à visiter mon blog : www.carnets-nordiques.com
Modifié il y a 5 ans
Salut. Etant skieur de rando alpine et montagnard, je me suis posé les mêmes questions il y a trois ans pour aller en Laponie.
Les expériences des raids à skis et des éxpés en hautes altitudes m'ont beaucoup aidé.
Pour tout ce qui est vestiaire, c'est le même : bonnets masques, lunettes, vestes goretex, polaires sous vêtements thermiques, etc …
Perso ne voulant pas investir dans des skis de rando nordiques ( car je change ceux pour la rando alpine tous les 3 ans), possédant des Koflach Artic, j'ai monté sur nos anciens Dynastar Altiplume une paire de Silvretta 404, le tout pour - de 50 €. Peaux droites j'avais gardées. Je pense que tu dois avoir une bonne paire de chaussure d'alpi hivernale.
Je me suis acheté une pulka d'occas.
La tente. Il faut nuancer q.qs propos du haut. Ayant sous la main plusieurs tentes, dont une the North Face 25, j'ai pris pour mon raid de l'an passé ma Bionnassay T2 Alpniisme. Pourquoi : Je l'ai monté déjà à + de 5000m et elle résiste très bien au vent, elle a le gros avantage d'être légère et surtout, d'avoir les arceaux à l'EXTERIEUR, un gros + quand on monte sa tente sous la tempête. De plus, c'est une tente très très facile à monter quand on est … seul.
Je précise que je ne travaille pas chez Décath :-D
Le must évidement c'est d'avoir les tentes réputées mais pour une 1ere expérience et pour un petit budget, tu pourras peut être trouver la Bionnassay T2. Après les autres modèles de chez Décath je ne connais pas.
Les thermos : très important. Perso j"en ai deux, un pour le thé sucré et l'autre pour le bouillon salé.
Voila, je me régale à parcourir ce Grand Nord, j'apprends toujours de nouveaux trucs.
Tu resteras peu de temps sur le terrain mais il est vrai que le réchaud essence est la solution idéale.
Je reste dispo si tu as des questions sur l'adaptation ski rando alpine/ski rando nordique.
Je repars 3 semaines en février dans le parc d'Urho Kekkonen
Agur
Modifié il y a 5 ans