N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

Technique de descente...

Salut,

Bon cela fait presque un mois que j'ai des SRN aux pieds et que je souhaites affiner ma technique en descente.

Le surlendemain de mon achat, j'ai foncé au Snowhall a coté de chez moi: pas du tout écolo, c'est une piste en boite, comme on peut en voir a Dubai….
Bon ca m'évites tout de meme qq centaines de bornes en voiture pour m'initier..
La technique télémark, je ne dirais pas que je maitrise, mais ca commence a rentrer sur piste damé ou en poudreuse.

Par contre des que la neige devient un peu dure et que le large champ de neige rétréci pour ne devenir qu'un simple sentier bordé d'arbres, ca se complique. ( sans ajouter que muni d'un sac a dos de qq kgs , le centre de gravité devient vite tres haut…smile
Je ne vois mon salut que dans le chasse-neige, mais pas toujours faisable lorsque le sentier ne dépasse pas 1m de large. Difficile lorsqu'on navigue plus sur de la glace qu'autre chose.
Autre tentative, un ski sur la piste, un autre dans le semblant de neige moins tassé en bordure, on se freine comme on peut.
Vous me direz, il n'y a qu'a prendre des itinéraires 100% hors piste…. Mais plus facile a dire qu'a faire.

Avez vous des petites combines, autres que le déchaussage…. :-D
Modifié il y a 8 ans
…Un sentier trés étroit , en glace , avec quelques cailloux , voire de jolis rochers …Miam,miam !
…Non, je blague : pas miam-miam ! Skieur prudent pose
ses skis délicatement sur son épaule et se tape la descente
à pied en se disant qu'il ne finira pas la saison avec
une guibole dans le platre !
Bienvenue en enfer topolino !
Modifié il y a 8 ans
dans ce cas de figure, tu peut ajouter à ton chasse neige la technique de la sorcière, c'est à dire que tu te débrouille pour caller tes deus bâtons entre les jambes, une main posée sur les poignées, et le seconde en appui plus ou moins puissant sur le bas des bâtons, afin de créer du freinage.
t
estée la semaine passée, cela fonctionne plus ou moins bien, en revanche, cette technique à le mérite d'augmenter de manière significative l'équilibre du funambule, un peu à la manière de la descente avec une pulka callée entre les jambes.
Modifié il y a 8 ans
A vos réponses, je vois qu'il n'y a pas de solutions de sioux pour contrer une descente un peu chaude!
A pied, j'ai tenté!!! Moins marrant mais évites pas mal de déboires!
Pour la sorcière, tenté mais avec qq frayeurs! A peaufiner !!
Néanmoins, meme sur une piste gelé large et sans arbre ( genre route forestiere), on prend vite de la vitesse. Et généralement, la piste étant utilisé par les raquetteurs, skieurs( en montée), la piste se rétrécit rapidement.
Seule la lecture de la carte me réconfortait: ok, c'est bon, je vais pas prendre 200m de D- sur 500m!! Ca va passer, ca va freiner!
Faut quand meme appuyer comme un bourrin pour ancrer les carres!!
Modifié il y a 8 ans
autres piste : laisser les peaux sous les skis, ça freine pas mal.
si cela ne freine pas assez, pose-les à l'envers !
franchement, la descente à pied est quand même une solution intéressante dans ces situations.
Modifié il y a 8 ans
encore une autre piste :

une paire de raquettes alu munie de bons crampons sur le sac à dos = descente difficile résolue dans pas mal de cas.. :-)
Modifié il y a 8 ans
En ramenant la position de ton corps sur les talons, ca les plaquent aux skis et te permet de faire des petits virages serrés, par la ''godille''.
Ca sort de pas mal de situations délicates en passage technique…
Modifié il y a 8 ans
Merci pour ces conseils supplémentaires:

Grand steak: je n'ai pas de peau sous mes skis, tant que je pourrais m'en passer je le ferais. Je veux garde rle plus possible mes skis " libres" de tout artifice.

Lynx18: raquettes… Avec une pulka, cela ne me dérangerais pas. Mais ca voudrait dire que j'ai mis des peaux.
Enlever les skis, accrocher les skis, mettre les raquettes, et l'inverse en bas de la pente, je trouve que l'on perd un gros interet du SRN. Autant garder mes skis de randos.
Pour les descentes un peu hard, j'ai pas hésité a dechaussé: mes chaussures Xadv8 ont une terrible accroche, donc pas de souci.

Pour La descente sur les talons, ca marche, mais engager un virage sur une courte distance n'est pas encore de mon niveau. surtout avec un sac a dos bien chargé.
Modifié il y a 8 ans
Sur un chemin trop étroit pour faire des virages ou du chasse-neige…
En neige dure…
Suffisamment pentu pour prendre de la vitesse…
Dans une forêt trop dense pour skier en dehors du chemin…

(il y avait un passage un peu comme ça sur le circuit de la "free-rando Vercors" l'année dernière, pour ceux qui étaient là…smile

Il n'y a pas de miracle à espérer !

Quelque soit ton niveau technique et ton matériel, il arrive toujours un niveau de difficulté ou il va falloir "négocier" la descente.

A la limite, un stem-telemark très ouvert (en fait un chasse neige avec les skis décalés, si tu vois ce que je veux dire…smile, ou alors en dérapage.

Tu as déjà évoqué l'option de laisser trainer un ski dans le bourrelet de neige au bord du chemin pour contrôler la vitesse.

Finalement, déchausser est parfois la meilleure option.
"Anything goes" (tout est permis) te dirait Paul Parker…
Modifié il y a 8 ans
Je n'ai pas honte de taper un bon vieux stem ou un chasse-neige dans les neiges pourrie, les croûtes infâmes et piègeuses ou les chemin étroits, et parfois, malgré des années de ski et une grosse expérience du tout-terrain, cela est un peu délicat.

En neige dure et lisse le virage parallèle est la meilleure des armes.

Dans les neiges douces et les larges espaces, le telemark est souverain.

Le dérapage en marche arrière est aussi une arme très efficace.

Anything goes - il faut s'adapter au terrain, à la situation et à ses moyens techniques.

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 8 ans