Techniques norvégiennes de descente en vidéo

talonlibre
Il s'agit de la bonne vieille technique du stem-bogen (virage gouverné comme le telemark) qui était enseignée aux skieurs de montagne à l'époque des skis droits, très sûre, même avec un gros sac à dos.
ça me rappel mes début en SRA, la technique du singe, jambes écartées fléchies, buste fléchi dans la pente, les bras écartés, quasi impossible de tomber ! Du reste, comme pour l'alpinisme, à cette époque, la chute ne faisait pas partie de la culture… on préférait l'efficacité au style smile
Que la fente soit avec vous !
Tu as raison Christophe, la chute fatigue, casse le moral démotive et fait rire les copains…

Plein de bonnes raisons pour préférer la sécurité et l'éviter.

Il n'y a que les sales frimeurs ou les pervers narcissiques pour préférer le style.

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 1 mois
Bonsoir,

Merci pour ta réponse, TalonLibre. En effet, je n’avais pas fait attention aux appuis dans le virage : appui toujours très marqué sur le ski extérieur. Je comprends donc mieux le positionnement du haut du corps. Il s’agit de déporter celui-ci au-dessus du ski extérieur pour le charger fortement. Ça paraît quelque peu « extrême » comme méthode mais si ça marche… Je n’ai pas vraiment l’habitude d’une telle opposition entre le haut du corps et le sens du virage. J’essaierai.

Les appuis de ton schéma stem-christiana me semblent correspondre à la vidéo. Par contre, visiblement du même livre, j’ai trouvé ça pour le stem bogen que tu cites : http://www.blogdechristineachamonix.fr/wp-content/uploads/2017/11/le-stembogen-aval17112017.jpg
Et pour le coup, il y a un changement d’appuis dans le virage.

Bonne soirée,
Arluk
arluk
Les appuis de ton schéma stem-christiana me semblent correspondre à la vidéo. Par contre, visiblement du même livre, j’ai trouvé ça pour le stem bogen
C'est pour cela que je n'ai pas voulu mettre le schema du stembogen issu du bouquin de Mückenbrünn, car il ne correspond pas au stem toutes neiges démontré sur la vidéo norvégienne.

arluk
Je comprends donc mieux le positionnement du haut du corps. Il s’agit de déporter celui-ci au-dessus du ski extérieur pour le charger fortement.
C'est tout à fait ça, et plus le ski a un cambre nordique, plus il faut charger.

Bon ski et bonne soirée

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Bonsoir,
J'ai essayé ce dimanche de mettre en oeuvre la première technique de la vidéo. Echec: je n'ai pas pris les virages et j'ai filé tout droit, malgré mon yaourt norvégien à chaque tentative pour m'encourager  (j'étais tout seul, pas de honte à avoir smile).
Ce n'est pas si facile de déporter son poids à ce point et de s'engager dans la pente… 
Bonne soirée. 
Bonsoir Arluk

Avec quels skis et sur quel type de neige?

Ces virages demandent beaucoup d'engagement dans la pente… le plus délicat… il faut oser et appuyer sur le ski.

Je commence à dompter mes MGV55

Bon ski


Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Bonsoir,
J’avais laissé passer ton message… Donc : neige épaisse et récente, mais déjà humidifiée et lourde. Pour les skis, ce sont des Eon. Donc je n’ai pas l’excuse de la neige ou du matos, c’est juste que je me suis mal placé. J’ai continué les descentes en télémark-sauve-qui-peut…
Arluk
Bonsoir Arluk,

Pas simple comme neige, tu n'as pas choisi le plus facile.

A force d'essayer, cela va fonctionner…

Bon telemark et bonne suite de saison,

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Je vous remercie infiniment.
Grâce à vous je déculpabilise. J'ignorais totalement qui était Steve Barnett et donc son livre. J'ai fait une recherche et je suis tombé directement sur ce lien . Il a très simplement exprimé dans cet article (déjà ancien) exactement ce que je pense:
  • sur ce que représente le SRN pour moi: 

he attempts to explain his perspective based on what attracted him to it in the first place: ../.. cost, simplicity, mobility, and safety.
  • sur la raison qui me fait garder mes Rossignol Back Country achetés il y a environ 30 ans 

His favorite ski touring rig? Madshus Glittertinds (68-55-62 mm) with Salomon BC boots and bindings
Steve Barnett ne prétend pas (et moi non plus) que cette perspective est meilleure que celle de ceux qui prêchent pour un ski large. Mais au moins je n'ai pas l'impression d'être un passéiste ronchon. Je constate avec plaisir que mon approche est partagée par quelqu'un d’éminemment qualifié. Je ne ressens plus le besoin de me justifier.

Je vous remercie aussi pour ces vidéos car elles me poussent à me remettre en question sur ma technique de virage et me motivent à la re-travailler.
talonlibre
Les skieurs de pente raide utilisent souvent cette prise d'appui rapide sur le ski amont avant de lancer le ski aval dans la pente pour tourner très court (virage pédalé-sauté).
en illustration ici, entre 46mn 49 sec et 47mn 32 sec (que le Maître me corrige si je suis en erreur… )

https://www.france.tv/france-3/stade-2/1241799-stade-2.html
mais malheureusement disponible que jusqu'au 23 février (à moins qu'un as de l'informatique ait la possibilité d'enregistrer le passage)

J'ai comme une drôle d'idée qui me monte au cerveau pour occuper à bon escient ces temps difficiles…smile… Mais va falloir être discret pour ne pas voir débouler la voiture blanche avec la camisole à l'intérieur smile
Modifié il y a 4 jours