A chacun son aventure

Après un premier essai sur la GTJ, je me suis aventuré l'année suivante sur le route des Escartons SN(St Véran-Névache 05) en logeant en gite et petits hotels. En 2007, je suis parti en autonomie sous tente pour une traversée N-S des Escartons. En 2008, j'ai réalisé un séjour en autonomie sur le chemin du petit bonheur dans le Val Cenis (Lanslebourg).
Ce ne sont pas les parcours qui manquent. Il faut se lancer. En projet, la Laponie (voie royale??).
Coté matos, je commence à voir ce qu'il faut. Maintenant je vais me lancer dans la fabrication d'une pulka en partant d'une bonne luge en plastique (marque Snow Bob). Si vous avez des "tuyaux".
Mon problème est que je vis à la pointe du Finistère près de la mer. Alors pour venir jusqu'en montagne c'est déjà du sport. Mais qu'en on aime.

Surtout, il faut oser et remuer ces fesses (pour avoir chaud). L'aventure en solitaire ce n'est pas la solitude. C'est à la portée de tous, pas seulement de Mike Horn and Co. Il n'y a pas besoin de gros moyens, le matos c'est une chose mais c'est l'énergie qui fait avancer.
Lisez Carnets d'aventures
Modifié il y a 11 ans
Salut GIGI,

J'aime bien ton idée :
A chacun son aventure…
Oui c'est complètement ça. Au fond il y a même 2 idées…
Faire du ski "back country", c'est faire du ski libre : partir d'un point et aller où bon nous semble avec ou sans objectifs !
C'est découvrir, parcourir, c'est vivre une aventure près de chez soi ou une aventure lointaine.

La 2 ieme idée dans chacun son aventure, c'est de dire chacun ses envies, chacun ses capacités, chacun son niveau.
Pour moi par exemple : la traversée du Vercors est une aventure.
Pour d'autre ce n'en est pas.
Aller au bout de soi-même est une aventure…
Je suis assez partisan du volontarisme et de se bouger un peu :-)
Par contre je suis pas d'accord avec toi lorsque tu dis : "'aventure en solitaire ce n'est pas la solitude. C'est à la portée de tous,"

Non ce n'est pas du tout à la portée de tous et c'est même à la portée d'une petite poignée sur cette terre. Enfin la VRAI aventure en solitaire sans moyens de communication et contact.
On peut pas reporter nos propres capacités et possibilités sur tout le monde. Ce que fait Mike Horn tout le monde ne peut pas non plus le faire…et d'ailleurs, il n'y a pas besoin de faire ce qu'il fait pour vivre une aventure.

L'énergie, c'est bien mais il faut aussi les capacités physiques et mentales et c'est pas si évident de les avoirs pour faire des trucs en solo… par contre l'envie permet d'aller se promener et de vivre de bon moments dans la nature.

Pour la pulka….il y a déjà quelques idées de construction sur le forum. As tu pensé à cette pulka en plastique ?


http://www.snowsled.com/polar/pulks_plastic.htm

Peux tu nous en dire un peu plus sur la traversée des Escartons ? Est ce tracé partout ?
Concernant le Val Cenis, qu'est il possible de faire dans ce coin ?

@++
Régis
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 11 ans