Conditions de neige en Aubrac

Bonsoir à toutes et tous
Voilà on y est, l'accès au plateau de l'Aubrac par le col de Bonnecombe est ouvert. Pas de problème d'accès pour peu d'être équipé. Départ à 10 h, - 6°C et vent du nord bien présent. Équipement grand froid indispensable. Belle couche de neige, entre 60 et 70 cm en plein champs à l’abri, mais le vent modifie les choses sur les espaces exposés. Les stations de Brameloup et de laguiolle annoncent entre 70 et 80 cm de neige, sur le versant ouest de l'Aubrac. Un peu moins en forêt, entre 40/45 cm. Le ciel se découvre et laisse apercevoir le moutonnement du haut plateau.

Direction les forêt de la haute vallée du Doulou en passant par la cascade du Saltou, afin de s'abriter du vent, pour rejoindre la piste qui mène au hameau de Plagne. Neige impeccable à l'abri du vent, avec une glisse correcte, sur la petite couche de poudreuse tombée dans la nuit. Les couches de neige plus humide du début de semaine portent bien. Les paysages sont somptueux dans ce blanc immaculé. Par contre les ruisseaux et autres milieux humides ne sont pas encore gelée, prudence à ne pas plonger !

Avant Plagne, montée sur la coulée basaltique qui domine le hameau, et grande claque de vent en rejoignant le plateau. La neige sur ces espaces  découverts porte bien, tassée par le vent. Les nuages se morcellent et laissent apparaitre de belles plages bleu. Direction le Carteyrou en passant par les merveilleux vallons orientés sud qui accumulent toute la neige du plateau transportée par le vent du nord. Neige de cinéma, avec glisse sans un bruit.

Une fois sur le plateau sommital pas le temps de trop admirer le paysage car le vent se fait puissant et bien froid. Les premières voiles de snowkite apparaissent autour du Mailhebiau. La neige des sommets porte bien mais "le raclage" en règle du vent du nord façonne le manteau en vaguelette et crêtes glacée. Direction la lisière sud de la plantation du Cazelet, dont les clairières offrent un abri protégé et  lumineux. La vue se dégage sur les massifs environnants

Retour par les burons de Chantecoin. Par contre les clôtures ne sont pas encore couvertes, et le cheminement se fait entre passes ouverts et congères pour franchir les barbelés. L'ambiance dans les hêtraies est somptueuse en rentrant vers Bonnecombe.

Magnifique journée dans une ambiance glaciale, par contre le vent du nord "traine" la neige et rabote le plateau, rendant la progression plus difficile. Par contre en forêt et sous le vent la neige est magnifique.

Le vent devrait forcir encore, donc sensation de froid garantie !

Portez vous bien

Damien63
Bonsoir à toutes et tous

Gros We dans la neige en Aubrac, malheureusement un peu contrarié par le fort vent du nord et les températures glaciales. Il fallait s'abriter en forêt et sous le vent. Très bonne conditions hier sous un ciel de giboulée au départ des Hermaux (commune en bordure sud du plateau), qui permet de s'abriter du vent du nord et qui offre également la possibilité d'accéder au col de Bonnecombe en 5 km par une petite route fermée l'hiver.

Tempête de vent cette nuit, et dire que Xtofpol était en train de bivouaquer avec ses collègues sur le plateau ! Ce matin petite boucle autour de la maison, les chemins exposés sont bien comblés par les congères et occasionnent une progression un peu chaotique, mais neige toujours aussi bonne en plein champs. C'est l'occasion de profiter des pentes dans les prés à proximité, ski rural oblige…
A 12h direction Bonnecombe, toujours du vent et -7°C. Pas mal de monde malgré tout qui se réfugie dans la plantation à l’abri du vent,sur les pistes du domaine nordique. Les kitesurfeurs restent également à proximité du Col du fait du brouillardt du vent trop violent. Petite initiation avec des ami(e)s, et heureux de retrouver Xtofpol et ses acolytes de retour de leur bivouac. Xtof doit toujours être là haut dans la tempête pour deux nuits supplémentaires… Respect.

Le vent est en train de remanier le manteau neigeux du plateau, avec de grosses congères et des secteurs qui se dégarnissent. Il va falloir attendre le milieu de semaine que le vent tombe pour pouvoir en profiter sereinement.

Sinon ce fut un très beau we hivernal, profitons en….

Damien63
Week-end hivernal en Aubrac pour nous aussi. On a choisi Nasbinals comme base car le gîte d'étape du Sorbier était ouvert finalement (merci les kiters ; c'était pas prévu pour tout de suite).
Pat et Sylvie sont venus de leur Nord Lozère pour nous accompagner ce samedi. La boucle prévue était de rejoindre le village d'Aubrac par le GR65 chemin de St Jacques puis de redescendre par le plateau et la cascade de Déroc. La météo annonce du vent très fort l'AM donc je prépare une option avec retour par le bas moins exposé, parsemé de bois de fayards. Arrivés au dessus de la Ginestouse, il est évident que la météo avait raison. Les voiles des kiters du gîte sont visibles au loin près du Col mais on décide de prendre le plan B. Pique-nique à l'abri (relatif) du pignon des restes du buron de la Haute Ginestouse. Rapide. On quitte notre abri à l'azimut pour passer la crête. Descente sympa dans le vallon de la Cabre et retour sur Nasbinals par un chemin très agréable. Arrivée à Nasbinals par les hauteurs Nord du village.
Dimanche, on avait prévu de randonner au départ du hameau d'Usanges mais la D900 n'est pas déneigée après Marchastel vers le col. On y va quand même, on dégage une congère à la pelle sur une petite dizaine de mètres pour passer mais un peu plus loin, on se retrouve bloqués par une voiture prise dans une congère (plus personne dedans). Demi tour. Une C3 avec 2 mamies nous bloque au retour, prise dans une congère qu'on avait pourtant franchie et ouverte (elles n'avaient même pas visé nos traces). On ressort les pelles pour dégager la C3: 1/4 d'heure couché dans la neige pour pelleter sous la bagnole puis retour à Nasbinals. Le plan est de se garer à Prinsuéjols, plus au Nord. Compte tenu du vent on décide de pique-niquer dans la voiture et on finit par partir aux douze coups de midi au clocher de la belle église.
Très belle boucle choisie pour éviter d'être trop longtemps exposé au blizzard. Dès le premier champ traversé, nous repérons quelque chose dans le pré immaculé : les pointes fines recourbées dressées sur la tête qui dépasse. Ça bouge et ça s'enfuit en bondissant : 2 chevreuils détalent.
Moins de 10 minutes plus tard, c'est un magnifique cerf qui s'encourt par grands bonds dans la neige à 25 m. On le suit du regard pendant 20-30 secondes jusqu'à ce qu'il disparaisse derrière un écran d'arbres plus dense.
Nous franchirons plusieurs clôtures dont certaines, bien hautes, nous obligeront à déchausser. Cheminant sur un "chemin noir", peu avant la dernière ferme de notre boucle nous avons la chance d'observer une nouvelle fois mais cette fois-ci de 150 m environ, la magnifique course de 2 cerfs qui se détachent de la crête qui nous surplombe.
Le retour à la voiture se fait par la route bien enneigée et vide de toute voiture. Le vent pleine face est mordant, la neige souffle. Les maisons apparaissent dans le blizzard. 9km de belle rando dans un secteur varié en bordure du plateau de l'Aubrac qui mérite d'être explorée à skis.
Modifié il y a 2 mois
C'est sur que la route Marvejols/Nasbinals avec ce blizzard peut être un vrai piège ! La route était toujours fermée ce matin, les fraises à neige n'arrivant pas à la tenir ouverte ! Prinsuéjols et Saint Laurent de Muret offrent de très belles possibilités de replis sur leur partie forestière, très bon choix.
Les ongulés sont effectivement très présents, et parfois la traversée d'un cerf juste devant les skis peut être assez surprenante…

Damien63
Le plateau était donc animé ce week-end malgré les conditions rudes. A croire que tout le monde était en manque.

Comme l'a évoqué Damien, je suis parti avec un couple d'ami samedi au départ de Bonnecombe. L'idée était de partager
avec eux une première expérience de bivouac hivernal en perspective d'une itinérance en Laponie alternant refuges et bivouac.
Ils ont été servis ! Ce week-end m'a une nouvelle fois confirmé que l'Aubrac avec son exposition au vent est un lieu qui peut
offrir des réelles conditions Scandinaves. Le week-end test à été écourté pour les amis suite à une avarie de matelas (impossible
d'enchaîner un second bivouac sans isolation au sol), mais leur motivation ne semblent pas avoir été altérées.

J'ai enchaîné avec deux journées supplémentaires lundi (toujours ventées) et Mardi (sous le soleil et un calme assourdissant,
si ce n'est un avion de loisir - grrr - qui m'a tourné au dessus de la tête vers Mailhebiau intrigué sans doute par la pulka).
Je pose un récit dans les sorties avec quelques photos rapidement.

Quel lieu magique ce plateau. Il mériterait bien d'y organiser une aventure nordique (mais c'est vrai que la prévision des conditions
d'enneigement est plus aléatoire que sur le Vercors)
https://lenezaufrais.wordpress.com/
Bonjour !
Quelqu'un aurait-il des infos sur la qualité de la neige de l'Aubrac en ce moment ?
Bonjour,

Nous y étions ce week-end. Le manteau neigeux est constitué de la neige tombé il y a deux semaines. Ces derniers jours
les températures ont été légèrement positives. Du coup la neige s'est transformée mais portait bien et glissait bien dans le secteur
de Mailhebiau. Toutefois dès que l'on perd un peu d'altitude (par exemple dans la zone de la Tioule, près du refuge des Rajas, vers 1300m) 
et qu'il y a des zones humides (ruisseaux, tourbières) les mottes apparaissent. En gros, c'est encore skiable sur les hauts plateaux, mais s'il ne reneige pas, il ne faut pas trainer. (photo prise près du buron de Mailhebiau dimanche)

https://lenezaufrais.wordpress.com/
Merci pour l'info !
Bonsoir à toutes et tous

De retour en Aubrac, après une escapade dans les Pyrénées, et comme il fait grand beau direction le nord du plateau à la croisée des trois départements de l'Aubrac (Lozère, Cantal, Aveyron). Traversée du plateau par le Col de Bonnecombe pour rejoindre Nasbinals. Fantastiques lumières sur un paysage figé et encore bien blanc. Entre - 8°C et - 10°C sur le plateau à 8h.

 Je chausse les skis à la petite station du fer à Cheval de Nasbinals, afin de rejoindre les burons des Ginestouse. Neige bien dure, voire glacée avec pas mal de petits reliefs qui secouent bien. Ça glisse vite donc prudence. Montée en direction de l'ancien cirque glacière à l'est du Puy de Gudette. Celui ci est très présent dans ce paysage du nord Aubrac, et sera le repère pour la journée. Froid mais quasi pas de vent, donc on se réchauffe vite à la montée. Ambiance blanche, quelques touffes d'herbes qui ressortent mais le manteau neigeux est assez homogène et continu. le cheminement se fait à la recherche des creux qui abritent les restes de la petite chute de neige de mardi matin et les magnifiques cristaux de givre de surface,  qui offrent une fantastique glisse douce et silencieuse à coté des secteurs glacés, ainsi qu'une meilleur accroche à la montée pour qui ne veux pas mettre les peaux. Descente dans le cirque glaciaire pour rejoindre le ruisseau de la Cabre, descente sur le défensive car la neige douce alterne avec une glace bien dure à tourner. Remontée en versant sud en direction de la Croix qui domine le domaine de saint Urcize. Là on est dans le Cantal, et la neige des versant sud est intacte à l’abri de la forêt et du vent du nord. Ce vallon offrent de magnifique possibilités à l'abris du vent du Nord. A le croix, descente par les pistes bien gelée de la micro station de Saint Urcize, fermée en pleine vacances scolaires locales ? Remontée sur le plateau, et direction le sommet du Puy de Gudette (1424 m). Cheminement entre crêtes gelées et pelées et vallons avec une belle neige froide et toujours poudreuse. La vue au sommet du Puy est saisissante sur l'ensemble des massifs volcaniques du Massif Central, et une grande partie de la Margeride. Le vent de nord-est se lève et rafraichi l’atmosphère. Descente par les fantastiques pentes du versant sud du Gudette, mais neige bien dure donc avec retenue et bonne prise de carre. Direction le village d'Aubrac, ça va vite et loin avec une telle neige sur le plat et les descentes.
Là on est en Aveyron ou l'enneigement est plus important que sur la partie est du plateau. Cheminement le long de la hêtraie qui offre une très belle neige en direction d' Aubrac.  Descente par la piste de ski alpin de l'ancien centre de vacances/sanatorium du Royal Aubrac, pour rejoindre cet incroyable bâtiment fermé depuis quelques années. Celui-ci n'a rien à envier à l’hôtel du film Shinning de Stanley Kubrick ! Cet immense complexe offrait de nombreuses activités dont une patinoire en plein air et une petite piste de ski alpin, desservie par un téléski. Retour en longeant le GR de Compostel pour rejoindre Nasbinals et la Lozère.

La partie ouest de l'Aubrac, qui correspond à la partie haute volcanique est encore largement skiable ce we, si l'on reste au dessus de 1250 m, de la station de Laguiolle à Bonnecombe, en passant par Saint Urcize et Brameloup. Les température devraient radicalement se radoucir. Profitons en ce we, car ça ne va pas durer.

Désolé j'avais de belles photos à vous montrer, mais le téléversement ne fonctionne toujours pas pour moi.

a bientôt

damien63
Modifié il y a 1 mois
Bonjour Damien
Tu apportes tellement de précisions dans tes "récits", et ayant déjà skié et randonné dans le massif,  j'en fais du ski par procuration smile
A suivre l'actualité SRNistique smile, c'est en Aubrac qu'il faut habiter cette saison smile
Bonne continuation…
Modifié il y a 1 mois