Conditions de neige en Aubrac

Damien63
vive le ski rural
Je plussoie smile
Et c'est encore meilleur quand on a la chance de pouvoir pousser la porte d'un bistrot pour s'enfiler un bon vin chaud smile (ou plusieurs… smile).
Continue d'en profiter…
Espérons que toute cette neige fonde lentement, les terres en ont bien besoin.
Modifié il y a 9 mois
Ce matin en Aubrac 10 cm supplémentaires, on commence à plus trop savoir où mettre cette neige à la maison ! Bref après le pelletage, vadrouille en ski autour de la maison avec peut être l'unique occasion de pouvoir skier certaines pentes longtemps fantasmées… Et pour améliorer le tout le soleil est de la partie, qui plus est sans vent.


Léger dégel au soleil dans l'après midi. Ascensions et descentes du Puech du Bergougnoux par toutes ses faces. Le versant sud offre une neige plutôt tassée, et permet de belles descentes sans trop de crainte "d'enfourner". Du coup moins sur le défensive et les virages se détendent : Un régal. remonter versant sud réchauffe vite.

Bascule sur le versant nord ou la petite couche de neige roulée de la nuit ne s'est pas transformée et offre une belle sensation "ouaté". Ambiance plutôt fraiche au nord, les arbres n'ont pas du tout déneigés.
La circulation reprend sur la route qui mène au Col de Bonnecombe toujours fermé. Par contre au col du Trébatut, grande affluence pour profiter du paysage enneigé.  l'épaisseur de neige empêche les 4x4 d'emprunter les chemins, et laisse la campagne enfin paisible !
Il devrait reneiger demain


Damien63

Merci Damien pour les partages ! N'hésites pas à utiliser la rubrique "sortie" pour partager tes photos et sorties smile Je retiens l'expression de "Ski Rural" et de proximité. Bonne glisse en Aubrac !
Praticien du Ski Sauvage.
Bonjour Damien,

Nous montons à deux ce week-end sur l'Aubrac pour une sortie  ski-pulka avec 2 bivouacs : arrivée samedi en fin
de matinée, retour lundi matin. Il me semble que la neige est encore prévue aujourd'hui. 


Que donnent les routes ? Il y a une chance que ce soit dégagé jusque la station ou le col de Bonnecombe 
(point de départ prévu) d'ici samedi ? 


La boucle n'est pas encore figée, nous improviserons je pense avec passage à Mailhebiau et au Déroc.


`Si tu es dans le coin, au plaisir de te rencontrer…


à bientôt
Xtof
https://lenezaufrais.wordpress.com/
Salut Xtof

Aujourd'hui sur l'Aubrac, après 10 cm supplémentaires cette nuit, la limite pluie neige est remontée en cours de journée au dessus de 1000 m. Donc temps humide et bâché ! Il tombe une bruine humide pas très sympathique qui imbibe le manteau neigeux. Le vent devrait tourner au secteur nord cette nuit, et refroidir l'atmosphère pour plusieurs jours. Ce qui sera excellent pour consolider cette belle couche de neige, qui ne deviendra pas trop gelée je l'espère !
Depuis la maison petite sortie à travers champs, neige physique qui botte sous les arbres, plus glissante à découvert. Toujours aussi beau, par contre la forêt en a pris un coup; prudence en forêt àla chute des branches…
L'accès au Col de Bonnecombe est possible, mais pas encore génial, le redoux d'aujourd'hui n'arrange rien, surtout sur la partie basse. Préférez la montée par Saint Germain du Teil, plutôt que par Bourgs sur Colagne. L’accès à Nasbinals depuis la sortie 38 de l'autoroute est toujours fermé pour cause de très grosses congères sur plusieurs km, prendre plutôt par Aumont Aubrac.
Pour ce we, Xtof, le froid devrait accompagner votre sortie, du - 10°C annoncé avec un petit vent du nord. Pour les précisions météo voir le site du domaine nordique du Col de Bonnecombe (chercher Aubrac Sud), avec webcam, prévisions météos au Col, et état des routes du département (faire attention car le col est marqué fermé, mais sur les panneaux en bord de route ils mettent si l'accès à la station est possible). Comme le plateau à l'air bien enneigé, j'espère que la plupart des clôtures seront couvertes afin de faciliter le maniement des pulkas… A voir si je peux monter demain.

Damien63
Quel début d'année, et par la présente recevez toutes et tous mes meilleurs vœux. Le ski depuis la maison c'est bien, mais quand même l'envie d'aller jeter un œil au plateau est plus forte que moi. Le déneigement s'est amélioré, mais la largeur de la route pour monter au Col de Bonnecombe est réduite, au vu des congères et de l'épaisseur de la neige. Grosses galères en perspectives quand la foule reprendra la route… Départ à 9 h du Col, -5°C, un léger vent du nord histoire de ne pas se faire oublier, et soleil. En gros conditions au top. La vue du paysage après de telles chutes de neige est toujours un spectacle incroyable, je ne m'en lasse pas. Encore personne, aucune traces, la France cuve…



Je ne sais où donner de la tête, donc pas d'itinéraire prévu, mais simplement une errance en ski au grès de l'inspiration des paysages. On appel ça la dérive des neiges, syndrome qui peut faire oublier le temps et l'envie de rentrer…. Du coup ça tombe bien comme ça je ne me ferais pas rabrouer par Régis pour faire le récit dans "sortie" (promis je vais le faire correctement bientôt). Le but est clairement de profiter tout simplement du paysage et d'en prendre plein les yeux.
Les conditions de neige sont fantastiques, elle s'est bien tassée hier par humidification, et par dessus cette nuit une petite pellicule de neige roulée de 5 à 10 cm avec une bonne cohésion de frittage s'est rajoutée. Donc en gros ça porte, ça glisse bien, ça fait pas de bruit; la perfection n'est pas loin !



Très peu de glace même sur les reliefs les plus exposés. Pour ceux qui doivent trainer une pulka ce we, les clôtures ne sont pas entièrement recouvertes, mais on trouve facilement des segments sous la neige, ce qui devrait favoriser le passage…
Par contre hier le givre opaque a bien chargé les fayards du plateau, et plus d'un en a perdu la tête, même s'il sont habitués par ici !
J'aperçois le camarade goupil, comme à chaque sortie matinale, qui traverse le plateau. Le pauvre, l'épaisseur de neige va lui compliquer la tâche pour muloter, alors que les rats taupiers ont fait un grand retour cet été sur les prairies d'altitude.
Pour finir un passage par les grands Montets de l'Aubrac (mais sans la foule ni l'ambiance tape à l’œil de l'original, avec des fayards en plus), en versant nord du plat de Chantecoin. Alors là, mes petits amis, conditions idéales pour enchainer les virages dans une belle poudreuse. du coup 3 allers retour pour en profiter( et oui pas de téléphériques à payer à chaque montée ici !). Les premiers raquettistes arrivent, signe que la foule est présente au Col.


Retour au Col, ça y est ils sont réveillé(e)s, et encore plus de monde que le dernier dimanche ensoleillé. Il faut faire la queue à la location du buron d'accueil, et ça s'engueule pour trouver à se garer ! Retour à la maison avec une circulation compliquée, je ne sais où vont se garer tous ces véhicules. Il va falloir trouver d'autres point de départ, mais ce n'est pas un problème en ce moment.

Superbe journée, et vive le ski "d'arrière pays" !

Damien63

 
Damien63
Je ne sais où donner de la tête, donc pas d'itinéraire prévu, mais simplement une errance en ski au grès de l'inspiration des paysages. On appel ça la dérive des neiges, syndrome qui peut faire oublier le temps et l'envie de rentrer….
Un seul remède à ce syndrome déjà contracté, c'est un bol de vent du sud. Et si ça ne passe pas, ça passera tout seul une fois venu le printemps. Mais certains refusent de se soigner ! smile
A te lire, on sent que tu as fait le plein d'émotions…
Journée bien fraiche sur l'Aubrac ce matin au Col de Bonnecombe : - 6°C à 9h30 et vent de nord bien soutenu, donc équipement froid de rigueur. Le vent fait la joie des snowkitters, mais ils ne peuvent pas trop s'éloigner du fait du manque de visibilité avec le brouillard. Malgré le tassage de la neige les jours derniers, le vent commence à raboter la surface, et les "vaguelettes" d'érosion chahute la progression dans le jour blanc. Le long des lisières, sous le vent, la neige est toujours aussi bonne. Grenouillage autour du Col sur son coté sud à profiter des paysages de proximité. Dérangé le goupil qui gitait, désolé ma bête, je sais que déranger la faune avec ce temps n'est pas l'idéal, et lui occasionne une dépense énergétique importante.
Par contre y'en a un qui ne fera plus de bruit cet hiver, au moins…(en plein milieu d'une piste raquettes…smile


Retour au col vers 12h30 où je retrouve xtofpol et son collègue (tu m'excuseras auprès de lui j'ai oublié son prénom). Ils partent pour deux jours de traversée et deux bivouac sous tente. Belle rencontre grâce au forum, et je découvre le matériel adéquat à ce type de périple : Pulka, réchauds, matériel divers, GPS, et recyclage de vieux cubi de vin (Le truc souple en alu utilisé comme coussin isolant pour s'asseoir, par contre ils étaient déjà vides !). N'étant pas un grand aventurier je suis quand même impressionné par leur sérénité avant d'affronter les conditions très hivernales du plateau. Nous faisons un bout de chemin ensemble jusqu'aux environs de Chantecoin. Je leur souhaite bien du courage avec ces conditions. Nous espérons un beau compte rendu à leur retour. Chapeau les gars !



Toujours du monde au domaine nordique, par contre la route commence à se fermer avec les congères. Le vent devrait tomber cette nuit.

Damien63
Bonjour à tous, salut Damien,

Nous voilà donc de retour d'une errance hivernale dans les alpages de l'Aubrac. Hivernale, car l'enseignement est incroyable, mais aussi car le gros temps était de la partie dès samedi midi comme le disait Damien dans le précédent poste et n'a pas faibli jusque dimanche au coucher de soleil. En bref, brouillard voir jour blanc servi d'une bise nordique bien bien soutenue (masque obligatoire pour protéger complètement le visage). Errance, car ce temps a modifié notre projet d'exploration du plateau alors nous avons vagabondé dans les alpages du Sud du plateau au gré des vents et des percées. Mais peu importe, nous recherchions l'immersion et nous l'avons eu en dimension XL. Nous avons trouvé refuge dans la plantation des Cazalets pour le premier bivouac puis dans forêt de Bonnecombe pour le second. Ce matin, au réveil nous avons eu le droit à un festival de lumières féériques entre brume et soleil qui perce dans les fageas avec un rab de 5 cm de poudreuse toute fraîche. C'était vraiment dur de s'arracher du plateau pour revenir au boulot.

Une superbe ambiance qui nous laissera de beaux souvenirs. L'Aubrac semble en condition pour un bon moment avec les deux semaines froides qui s'annoncent. A ne pas manquer, ce n'est pas tous les ans. Sous ces conditions, ce plateau du milieu n'a rien à envier au Vercors.

Un grand merci à Damien pour nous avoir mis sur la route. J'espère que nous aurons l'opportunité de partager des projets nordiques ensemble.

Je prépare un récit sur notre séjour dans l'Aubrac dans la semaine pour le poster dans les Sorties.

Xtof








https://lenezaufrais.wordpress.com/
De retour sur le plateau en cette fin de semaine, et rien n'a bougé, si ce n'est le nombre de traces en tout genre qui zèbrent le secteur de Bonnecombe. La route a été ouverte jusqu'au relais des Lacs (à 2 km après le Col de Bonnecombe). Pas mal de monde en ce vendredi 12h autour du domaine nordique. Donc départ du relais des lacs pour profiter du secteur de Rabiols, au nord de Bonnecombe. Ce secteur très sauvage est plutôt difficile d'accès en temps normal, car riche en tourbières, ruisseaux et autres milieux humides. Les conditions de neige actuelles permettent donc d'y progresser facilement, en faisant toutefois attention aux plus gros trous d'eau. Ce secteur très nordique offre un paysage vallonné, façonné par les glaciers du quaternaire : Dos de baleine, cuvette de surcreusement, et une multitude de blocs erratiques. Ce secteur est aussi très riche en faune sauvage, du fait de l'écart des routes et chemins. On y croise régulièrement des hardes de cerfs, mais en ce moment ils ont du redescendre un peu pour trouver des conditions plus clémentes, pas vu leurs traces. Par contre celles de renards, lièvres et chevreuils sont très présentes. Croisé deux renard d'ailleurs..

Les conditions de neige sont excellentes, le manteau est bien tassé et offre un fond dur qui permet de passer partout. Le tout est recouvert par 5 cm des restes de la neige roulée du we dernier, et d'une belle couche de givre de surface/gobelets, sans cohésion. La glisse est excellente et quasi silencieuse. On peut envisager de belles traversées avec cette qualité de neige. Par contre l'accroche à la montée est limitée. Pour la descente conditions optimums pour pratiquer la génuflexion sans se soucier "d'enfourner".

Puis traversée en direction du lac de Born, entièrement gelé et invisibles en hiver, donc prudence… Remontée par le buron de la Treille, qui depuis 3 ans produit de nouveau du Laguiole (fromage à pâte pressé, proche du Cantal) en été seulement.

Retour par les pentes au dessus du buron des Rajas, la visibilité diminue, et le jour blanc s'installe. Prudence à la descente afin d'éviter le "saut de congère inopiné". Pour finir, traversée des bosquets de fayards des "Grands Montets" bien plâtrés de givre.
Pas mal de voiles de snowkitters, qui ont l'air de bien profiter du vent de nord-est bien frisquet.


Les conditions pour ce we ne devraient pas bouger,il est urgent d'en profiter…

Damien63