N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

Conditions de neige massif du Forez

Erreur envoi je ne sais pas comment le supprimer smilesmile
Modifié il y a 6 mois
Erreur envoi bis, je ne sais pas comment le supprimer smilesmile
Modifié il y a 6 mois
Ca bouge de partout avec ces bonnes conditions smile
Pour moi aussi, après la ballade avec forez63 lundi sous la neige, j'y suis retourné mardi après-midi avec 5 cm de fraîche, grand soleil et 0° à 13h30 aux Pradeaux.
Mon idée était de faire le maximum de "spots" de descente en SRN en les prenant dans le sens le plus efficient, entre le col des Pradeaux et l'angle EST de la plantation des Allebasses, face à l'arrivée du téléski le plus haut de Prabouré. Durant ce tour j'ai testé tous les virages possibles en bonne neige, du télémark au virage alpin et godille, suivant le ressenti.smile
Donc départ par le barrage afin de rejoindre la Tuile au plus vite. Juste avant, sur le chemin qui monte du réservoir, je suis tombé sur les ornières jusqu'à 70 cm, laissées par un énorme tracteursmile. Traces qui n'y étaient pas la veille. Mais bon, on les évite facilement…
Donc une fois à la Tuile je suis allé chercher le pré qui part à côté du récent refuge tenu par un jeune couple. Il descend sur environ 1 km pour 105 m de dénivelé. Orienté plein NORD, c'était magique. Quand on est au fond du premier pré, il faut enjamber la clôture et tirer sur la droite un peu à ras de la lisière, au milieu des quelques arbres, ça évite ainsi le champs de favillous (petits arbustes pour ceux qui n'ont pas retenu la leçon sous le tipi à Régis, lors du WE de la rando en janvier aux Supeyressmile). Ensuite pour ne pas perdre trop de vitesse, idem bien laisser les jasseries de Naufrange sur la gauche et piquer sur la route de Prabouré vers la barrière à neige routière en filets verts.
Après avoir longé la route sur 300 m, par le pré des 3 Chalets sur la gauche on remonte et redescend les 300 m pour profiter là-aussi du petit spot de 30 m de dénivelé orienté EST/SUD/EST. 
Puis j'ai remonté le chemin que nous avons descendu la veille avec forez63, jusqu'au bois du Coin pour faire les 4 Rochers. Là aussi monté/descente/monté, 30 m pour environ 250 m. Orientation plein SUD et du coup c'est là où c'était le moins bon. En remontant j'ai remarqué que lors de mes virages j'avais soulevé des boules de neige assez importantes et agglomérées. Mais je le sentais bien sous les skis, c'était moins franc.
Ensuite direction l'angle de la plantation des Allebasses afin de faire le vallon de la ruine des Brûladis (qui permet si on le continue de rejoindre le pont de la Fayolle). Là également 30 m pour 300 m de descente.
Puis j'ai amorcé mon retour sur les Pradeaux en remontant sur la courbe à 1400 dite la botte Italienne afin de replonger sur les jasseries de la Fayolle. Des restes de plaques de glace sur le haut, qui me faisait dire que plus haut à découvert, là où ça a soufflé beaucoup, sur Pierre-sur-Haute ou le mont Thiallier, ce ne devait pas encore être très bon. Puis j'ai traversé la piste de fond pour finir dans le pré sous les jasseries jusqu'au ruisseau. Là, c'est 1,3 km pour 110 m environ de dénivelé. Orientation SUD/SUD/EST. Il faut trouver le bon passage aux jasseries et enjamber les barbelés après le ruisseau. 
De là, il faut gagner la ruine du Château et tirer tout droit afin de remonter sur la Tuile et d'aller chercher le Rocher Y. Descente magique de ce dernier, là où pourtant la bruyère est très haute et peut réserver de grosses surprises. Environ 70 m pour 500 m de descente avec une orientation OUEST/SUD/OUEST. 
Je suis à peine remonté en direction du carrefour qui rejoint le chemin entre les Pradeaux via le réservoir et la Tuile pour profiter d'un peu plus de pente et descendre par les jasseries des Mortes dans le pré dessous jusqu'au ruisseau. Environ 60 m en 500 m avec une orientation SUD.
Après avoir franchi les barbelés, je suis remonté dans le pré où malgré l'heure je n'ai pu résister à une monté/descente/montésmile de 250 m pour 25 m avec une orientation EST.
Et la dernière pour finir, la remonté sur les Ronzières et la plongée sur les Pradeaux, raide sur la fin puisque l'on finit sur le parking au départ de la route forestière du barrage, pour 700 m et 100 m de dénivelé avec une orientation SUD/SUD/OUEST.
Voilà pour ceux que ça intéresse le partage est fait. Je l'ai mis à peu près car je l'ai tracé sur l'ordi, sans GPS, sur openrunner sous le numéro 9570686. Le parcours fait environ 17 km. Les orientations sont faites à la "louche" smile
La météo annonce du beau temps et une inversion des températures, donc ça devrait être très bon sur le haut du Forez. Bon ski ! Vallon sous la Tuile. En haut le refuge, en bas le filet vert barrière à neige et des traces sur la gauche.

 En plongeant sur les jasseries de la Fayolle. Sur la gauche on voit les 4 Rochers. Sur leur droite dans l'éclaircie le haut du vallon de la Tuile. Et les plaques de glace


 Traces de Descente du Rocher Y


 Dernière descente sur les Pradeaux à partir des Ronzières, peu pentue sur le haut, plus en bas



 Arrivée sur le parking et le départ de la route forestière du barrage aux Pradeaux.
Modifié il y a 6 mois
Je confirme le diagnostic de Forez pour l'état de la neige sur le Haut-Forez.
Parti ce latin au lever du jour du col des Supeyres pour le Monthiallier, il m'a fallu slalomer entre les plaques de neige bien glacée et les vaguelettes de poudreuse tassée par le vent.
Bonne neige pour la descente sur la croix de Fossat . Les lièvres se régalent : ça porte bien.
La montée au Monthiallier idem : glace et neige soufflée.
Le sommet c'est du béton glacé.
La descente se fait prudemment, la godille serai risquée sur cette tôle.
Au retour le soleil a fait son boulot : le béton est un peu moins dur et la poudre un peu collante.
Belle sortie avec le grand bleu, accompagné un bout de chemin par un Kite.




Très belles images bubusenior et qui nous sont (avec forez)tellement familières…surement dur là haut..bravo..si un jour tu as la possibilité descend sous la croix côté est dans la vallée des reblats..
Modifié il y a 6 mois
Hier, mercredi, je suis parti, en skis de rando, au sud des Pradeaux en direction de Chougoirand via le relai dans une neige excellente, sous le soleil, destination les sources de la Ligonne. Après le passage, (sans difficultés) dit "des genêts" où il y a 2 ou 3 hivers on avait failli perdre une copinesmile, je rejoins et traversai la route au niveau de l'abri de "cantonnier?" où 2 "raquettistes s'apprêtaient à partir. De là, le rocher "isolé", puis, 2km env. sur la piste du siège de la reine et "plongée dans le bois par une "traine" de débardage d'abord correcte puis tellement pentue qu'il me fallut déchausser jusqu'à l'arrivée près du ruisseau longé de barbelés (nombreux au cours de cette sortie). Je le traversais et remontais ses méandres jusqu'au chemin de Molhac. De là, celui du "Gat", traversée de la route et sentier balisé "du chevreuil" dans des traces de gens à pieds, une famille, couple jeune et 2 enfants, dont un sur le dos du père, que je rattrapais peu après et auxquels je déconseillais de faire le tour vu l'heure tardive..Enfin, par une combe dominée par une maison isolée je rejoignis le relais et mon point de départ.
En résumé, beau parcours, neige parfaite, beau temps..Que demander de plus..

Modifié il y a 6 mois


Hier je suis aussi passé par Monthiallier depuis la Domas et la jacine, bonne neige jusque la montée finale verglacée, nous n’avons pas mis les peaux, retour de nuit après un fabuleux coucher ce soleil.
Ce matin retour à La Domas, vallée du Fossat, croix du Fossat et la pause, avec divers neiges, javais mis les peaux pour la montée et les passages en forêts sous les rochers de la pause.