N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

Conditions de neige massif du Forez


Première photo mon docteur et ami connu de n.75. Deuxième : sortie du bois et vue sur le mont chouvet.
Modifié il y a 5 mois
Retour aux affaires foréziennes après avoir fait du SRA, place au SRN hier après-midi avec forez63 à partir du col du Béal, territoire de la tribu des Benbois, chouettes autochtones smilesmile
T° presque inavouable de 19 ° à 14h00 à 1390 m mais un léger souffle d'Ouest/Nord/Ouest que l'on allait vite perdre dans les combes abritées. neige excellente, qui portait très bien, régulièrement et s'enfonçait juste des 2 cm souhaitables pour accrocher et tenir en dévers. Il fallait juste faire attention aux passages proches de la bruyère ou de l'herbe où ça pouvait casser. A l'ombre elle était bien plus mauvaise car elle était à peine gelée et elle craquait au moment de la prise d'appui.
Sinon nous sommes partis par la piste de fond sur 200 m puis bien vite avons bifurqué sur la droite pour filer le long du ruisseau de la Pigne, passer sous Courtaud et arriver aux jasseries de Manjasson. Là, nous avons traversé le ruisseau sur un passage connu de forez63 et sommes remontés sous la loge de Couttioux près d'une très belle cave sur laquelle poussent feuillus et résineux. Puis un petit tour jusqu'au carrefour qui conduit au rocher de la Vierge de l'Olme et à la "passerelle" sur le ruisseau sous Manjasson et nous sommes remontés sur le bûron du Fossat, à ne pas confondre avec la croix du même nom située entre les vallée des Reblats et du Fossat. En remontant, nous avons d'ailleurs trouvé une piste raquette avec un panneau indiquant "croix du Fossat"… Comprenne qui pourra ??? smilesmile
Ensuite nous avons trafiqué un peu dans les bois et clairières au-dessus des loges de la Lite pour rentrer sur 2 Boules puis plonger sur les creux de la Pigne, la petite Laponie forézienne et rentrer au Béal en contournant le Chesseton.

. Passage du ruisseau de la Pigne sous Manjasson et Couttioux
 la cave de la loge de Couttioux
 Bûron du Fossat
 Creux de la Pigne
  •  Article avec photo paru dans la page Ambert de la Montagne le 22/02 avec une belle photo de SRN pour illustrer du ski de fond sur piste smile



Plus sérieusement un bel article paru le 17 février en 2ème page de la Montagne sur le développement du SRN, mais pas dans le Forez, toujours dans le Sancy… Ca se comprend un peu c'est là l'Auvergne pour beaucoup et le tourisme.


https://www.lamontagne.fr/tour-d-auvergne/loisirs/environnement/2019/02/17/on-a-teste-la-contemplation-et-l-effort-physique-d-une-sortie-en-ski-de-rando-nordique-dans-le-sancy_13136584.html
Modifié il y a 5 mois
Merci pour le lien, forez !
L'article est intéressant mais un peu optimiste :
"Pour autant, les 250 mètres de dénivelé positif sont avalés en quelques minutes. Sans s’en rendre compte."  smile

JMC
forez
En remontant, nous avons d'ailleurs trouvé une piste raquette avec un panneau indiquant "croix du Fossat"… Comprenne qui pourra ???
en descendant sur le buron du Fossat au début de ce mois ( je venais des Deux Boules ), j'ai vu une petite croix grise en métal sur ma gauche, non remarquée lors de mes précédents passages
à noter que les traces de raquettes tournaient avant d'atteindre le buron du Fossat lui même, pour repartir vers le nord ( je m'étais d'ailleurs dit que les gens n'étaient pas curieux - ou probablement sans carte du coin ! -) peut être une explication à ton interrogation ??
Merci jmc63 pour les précisions, mais ça ne m'étonne pas, les articles ont toujours tendance à "augmenter/exagérer" les difficultés.
Merci lynx18 pour ces infos, je ne connais pas cette croix, il faut dire que ce n'est pas trop mon secteur…
A part ça, hier après-midi je suis parti des Supeyres direction le sud entre la plantation des Allebasses et le bois des Allebasses. l'enneigement est encore très correct, il faut juste éviter les sommets des bosses où le peu de neige "ventée" a fondu, laissant pointer les plaques de pâturages. Puis je suis aller faire la descente le long du bois qui retombe sur la piste à 100 m du pont de la Fayolle en remontant sur Fayevie. Excellente dans la neige uniforme qui enfonçait comme la veille de deux à trois cm. Malheureusement au fond de cette descente on ne peut plus comme avant traverser la piste de fond et poursuivre dans le pré dessous à cause de la grille à moutonssmile. Du coup il faut remonter la lisière sur 100 m et lorsqu'il n'y a plus de grillage, passer dans le bois et redescendre sur la piste. Là, à l'ombre, la neige en vaguelettes était glacée, donc c'était presque pourri. smile
Puis je suis aller chercher via le pont de la Fayolle, le vallon de la ruine des Brûladis, qui permet de remonter à l'angle EST de la plantation des Allebasses, face à la tête du téléski de Prabouré. Juste un petit tour sur la bosse "italienne" à 1400 m pour voir l'enneigement. On peut encore rejoindre les 4 Rochers en lisière et les vallons de la Tuile/route de Prabouré (le haut) de la Tuile/ruine à Barru, sont bien enneigés et le pré de la ruine du Château.
je suis remonté ensuite au plus haut vers 1420 m pour aller dans les Brûladis et retraverser ensuite la piste de ski de fond dite liaison Haute entre les Supeyres et le bois du Coin pour aller dans le bois Balayoux et piquer sur les jasseries du grand Genevrier, là où est celle du coq Noir. mais on ne peut plus les rejoindre. j'ai pris le chemin qui via la jasserie du Clos rejoint la route du col des Supeyres venant de Saint-Anthème. Là, j'ai traversé pour piquer dessous et essayer de remonter le long des ruisseaux mais rien à faire, j'ai bataillé dans les gros favilloux du type barbelés végétal. Donc je suis remonté pour traverser la route et rentrer sur les Supeyres en contournant la grande Congère. 
Voilà, donc ça skie encore sans problème, espérons juste que la perturbation annoncée nous dépose un peu de neige, car sinon, si c'est de l'humidité avec de la douceur… smile

 Juste avant la grande Congère, au fond le mont Thiallier, Pierre-sur-Haute qui pointe derrière la bosse des Supeyres, la route et le col
 La grande Congère avec au fond le mont Thiallier à gauche et Pierre-sur-Haute à droite
 Dans l'alignement du haut de la congère, ce pin torturé de vent indique bien involontairement le mont Blanc. Derrière la plantation des Allebasses
Modifié il y a 5 mois
Départ des Supeyres jeudi après-midi avec forez63 et un changement de décor complet… Après le soleil, les nuages, un bon vent de Nord/Ouest bien frisquet malgré une T° de 4°. Neige encore bien bonne mais plus "fondante" que les autres jours, l'humidité de l'air fait son oeuvre de pourrissement.
Par la grande Congère où la neige commence à casser, nous sommes allés tournicoter dans les Brûladis jusqu'à la ruine du même nom en bordure de la plantation des Allebasses. Puis nous sommes remontés sur le haut pour prendre le vallon de la Fayolle entre l'angle Est de la plantation et la tête du téléski principal de Prabouré. Il fallait chercher un peu le passage mais ça passait.
Et là, à l'endroit le plus resserré, j'ai traversé le petit ruisseau sur un pont de neige et forez63 derrière mais… Avec un peu moins de vitesse, les skis un peu moins perpendiculaire au ruisseau, le pont fragilisé déjà par mon passage, enfin bref smile! J'ai vu ses skis qui se sont enfoncés de l'avant, le bonhomme à suivi et tout s'est écroulé (photo du trou smile) Les crevasses foréziennes dont Jacou l'an dernier en conserve encore un souvenir émusmile
Toujours est-il que pour en ressortir, il a fallu batailler. Difficile d'enlever les skis car les fixations étaient en tension comme il avait basculé sur l'avant, donc le pied déroulé. J'ai réussi à enlever un ski et là, mon pied droit était sur une motte, le gauche sur la neige et tout s'est écroulé je me suis retrouvé les deux pieds dans l'eau jusqu'à mi-mollet smile Bien bouiné comme on dit chez nous, de quoi faire un élevage de poissons rouge dans les godasses smile 
Enfin nous avons poursuivi notre route jusque sur les jasseries de la Fayolle puis direction le pont du même nom avant de remonter à la dernière bâtisse, franchir le vallon de la ruine des brûladis, remonter sur cette dernière et rentrer un peu dans nos traces de l'aller, avec un 2° seulement au col et pas de chocolat chaud au chalet à causes des pieds bien trempés.
Voilà, tout de suite ça pleut sur Ambert, espérons que ça cristallise sur le haut si l'on veut un peu allonger la saison dans de meilleures conditions. Comme ça en photo ça paraît rien mais il y a 50 bons cm de flotte, donc imaginez forez63 les skis engagés dedans et les mains sans appui smile
 Je suis dubitatif à la sortie du trou… Le mousqueton n'est pas là pour le sauvetage mais juste pour accrocher le tour de cou quand il fait trop chaudsmile
Modifié il y a 5 mois
Salut a tous,
Ça fait un bon moment que je ne vous ai pas donnée de nouvelles mais entre les sorties nocturnes et avec le réchauffement climatique j'ai eu fort à faire.
A bientôt la Haut la lutte continue.
Ah ces comédiens, toujours à poil à un moment ou l'autre ! smile
C'est une tenue pour attirer les chouettes ? smile
forez
J'ai vu ses skis qui se sont enfoncés de l'avant, le bonhomme à suivi et tout s'est écroulé (photo du trou smile) Les crevasses foréziennes dont Jacou l'an dernier en conserve encore un souvenir émusmile
J'ai eu droit à mon baptême l'autre jour, N_75 descendu jusqu'à la taille. Le pire est que rien ne laissait deviner qu'une rigole se cachait dessous, car c'était vraiment une rigole sous la bruyère, le genre de truc qui surprend même l'été.
Il y a quelques années, un pont de neige sur un ruisseau avait cédé sous mon passage, mais une rare fois où j'étais en raquettes, en ski cela serait passé sans souci.
Tant mieux si forez63 en est seulement quitte pour une grosse frayeur !
Modifié il y a 5 mois