Conditions de neige Massif du Forez

fourinas
mais pourquoi pas sur le@net
Si tu veux avoir un peu de choix et de conseils hors zones de montagne (Alpes et Jura), c'est à mon avis  le passage obligé
fourinas
reste à choisir la norme (sur les 3)
2 non ? NNNBC et norme 75
fourinas
y a t'il eu des innovations intéressantes ?
le SRN est un marché de niche, donc les fabricants sont plutôt frileux à faire fonctionner les neurones.

Aucune innovation majeure depuis une bonne quinzaine d'années où le SRN s'est débarrassé de son ADN de ski de fond pour évoluer vers du matériel plus ludique.


fourinas
Ayant déjà casser une paire de rossignol classique, je m'orienterai plus vers la marque MADSHUS ou fisher, quelle est la marque réputée solide & avec du nerf?
J'ai cru comprendre que la norme N75 était plus axé pour le télémark ?(que j'aimerai essayé)….& les chaussure dans tout ça? on t-il amélioré la rigidité pour la descente,mais je suppose que c 1 compromis avec la montée…?
C'est très délicat de conseiller si on n'est pas un vendeur (…qui connaît ses rayons… ) ou quelqu'un qui a eu la chance de pouvoir comparer. Mais il y a les faits !

A suivre le forum depuis pas mal d'années maintenant, Madshus semble une valeur sûre.
On est deux du forum et du coin à avoir eu des Fischer S bound 112 (+/- = Madshus Annum) et à avoir depuis réduit les spatules. Les jours où on a pu profiter de la couche de poudreuse décennale, c'était le Nirvana, mais le reste du temps du poids et une largeur inutile sur notre massif raboté par les glaciers.
Les jours derniers dans le triangle Supeyres-Prabouré-Pradeaux, j'ai apprécié mes Fischer Outback68, joueurs en terrain facile, ils passaient dans les vieilles traces de ski de fond, et leur légèreté me rappelait les années où  nous arpentions le massif avec nos skis de fond (on n'avait que ça smile… ), mais  sur une neige transformée et sans appuis francs, mes Epoch auraient probablement été plus amusants pour descendre sur le Coq Noir. C'est bien là tout le problème du SRN et de ses vastes possibilités !

Question norme, avec des NNNBC, forez fait du saut à ski par-dessus le ruisseau des Reblats, Jacou se fait tracter par sa voile, et forez l'ancien continue de nous épater. Tous les trois viennent du fond. Pour pister le chat forestier et compter les chouettes chevêchette, je crois que Benbois a viré NNNBC à norme 75, et personnellement après une chronologie SRN, ski de fond, Telemark puis SRN, je suis fidèle à la norme 75 (sinon je devrais changer de pseudo smile).

Tu fais allusion au Telemark, les chaussures dédiées à une pratique station sont en norme 75 (sauf peut-être évolution relativement récente). Mais par chez nous oublie les coques plastiques et choisis du cuir dont la souplesse te permettra de profiter à merveille des écailles si spécifiques au SRN. La valeur sûre (au moins sur le forum) ce sont les Crispi Svartisen.  Au vu du stock tu arrives probablement un peu tard, mais l'amie qui m'accompagnait ces jours était ravie de ses Alico Telemark dans lesquelles j'avais déjà glissé les pieds (+/- = Svartisen), et je flashe depuis longtemps sur les Alfa Quest et leur laçage qui me semble pertinent (mais vues seulement en image).

Je n’y connais absolument rien en ski alpin station ou rando, mais j’ai cru comprendre que le matériel de rando alpine était devenu extrêmement léger pour répondre à l'engouement actuel. Le développement du SRN étant resté embryonnaire avec l'engouement de la raquette dans les années 90 (smile hideuses et dangereuses traces de sanglier) , tu risques peut-être de trouver lourd le matériel. Mais la souplesse du cuir des chaussures et la praticité des écailles font que ce choix est merveilleux et passe-partout pour notre massif.


Modifié il y a 6 mois
Merci N75 pour toutes ces infos….j'ai vu que Fisher faisait des ski avec des acccroches spéciales pour rajouter des petite peaux (en + des écailles), je sais pas si Madshus a le même principe…
Pour les chaussures venant du SRA, j'avoue que les Scarpa T4 me fond de l'oeil…après tout je fais bien du SRA sur les pentes du Forez….smile
On pourrait presque faire une fixation hybride SRA-SRN….
D'ailleurs, es ce que les 3 pins sont présentes sur tous les fixations N75?
C'est vrai que les skis large aux patins(>80) ont l'air maniable & passe partout mais il faut les trainés sans doute…
Donc il faudrait tourner autour de la côte 75/80mm pour pas exagérer car comme tu le dis, les jours de poudreuses se compte sur 1 seule main…
Bonnes fêtes….

Modifié il y a 6 mois
Salut à vous forézien 
Notre N_75 a tout bien résumé.smile
Depuis 3 ans je fais du SRA, embarqué par mon fils qui bien sûr en vivant aux Menuires, s'en est fait un mode de vie. Mais là s'arrête la comparaison, il se tape autour des 120000 m de D+ sur sa saison. smile
Mais dans les Alpes c'est certain que c'est le SRA. smile
Chez nous, j'avoue avoir essayé en partant sous Chansert pour grimper sur le Mt Thiallier et malgré les 350 m de D+, je dirais bof, je préfère mes SRN car arrivée en haut, pas besoin de dépeauter pour descendre sur la croix du Fossat et de repeauter pour repartir sur PSH. Une autre fois je suis allé à Chalmazel et là, grimper jusqu'à PSH, redescendre, remonter, redescendre au départ du TK de Couzan, remonter et redescendre à la station, j'avais fait mes 1300 m environ de D+ et j'avais apprécié pour changer du SRN. Mais c'était juste un amusement d'un après-midi.
Donc chez nous à mon sens, c'est le SRN.smile
Le SRA, je l'ai commencé sur des skis larges (K2 movement) et chaussures très lourdes (1,7 kg) et à présent skis moins large (Trab76) et chaussures à 0,980 kg et j'ai compris ce que c'était que de traîner une bouteille de 0,75 l en plus à chaque pied.
Le SRA c'est le sport le plus dur que j'ai pratiqué.smile
Du coup, lorsque fourinas tu nous parle d'un mix, j'avoue y avoir pensé, car des skis de SRN, montés avec des fix de SRA et des godasses de SRA légères, ça me titillerai d'essayer, car au niveau du déroulé du pied, j'ai été très étonné. Le seul problème c'est le prix des fix de SRA Dynafit (400 à 500 €). Car en poids de chaussure, entre mes SRA et mes SRN, il faudra que je les pèse à la maison mais pas sûr que celle de nordique soit moins lourde, pourtant des Fischer en norme NNN.  
Sinon pour les skis de SRN, j'avais des Salomon avec fix SNS, abandonné depuis 7 ans environ par la marque, supplantée par la norme NNN de Rottefella. Le problème des skis Salomon, c'est qu'ils sont trop en taille de guêpe et du coup en dévers sur neige dure, on accroche en spatule et talon mais tout fout le camp au niveau du patin, trop creusé.
Après je suis passé a des Fischer S.Bound 112, équipés en NNN. C'était super en poudreuse, on flotte, mais sur le dur et pour traverser les plateaux, faut tenter de les mettre sur les carres et à plat faut les pousser.smile
Du coup je suis descendu à des Rossignol Positrack 90 et ma fois je trouve que le compromis est bon. smilesmile
C'est vrai qu'en descente des chaussures plus rigides en norme 75 sont mieux, mais sur le plat je préfère mes NNN. De plus j'ai une paire de skis de fond de classique avec une petite peau, équipée avec les mêmes fixations, comme cela avec une paire de chaussures je fais tout.
Mais comme le souligne Bernard on a jamais vraiment le bon matériel. Comme en SRA tu voudrais des skis allumettes pour grimper et des godasses légères et des skis alpin avec les godasses adaptées pour redescendre smile
Pour le matériel, honnêtement là où tu trouveras le plus de choix c'est sur Aventure Nordique. Les Fischer ont un système de peau comme tu le soulignes (les miens n'en avaient pas à l'époque) alors j'ai des demi-peaux qui se mettent à partir de la fixation et depuis 7 ans ont dû me servir 4 fois. C'est surtout le jour où la neige est tôlée sans aucune accroche pour des écailles et même des carres. Mais si tu fais tes peaux de SRA, du dois pouvoir t'en bricoler pour le SRN. La petite peau Fischer coûte autour de 50 €. 
Lorsque tu parles de la solidité de skis Rossignol, c'est vrai que dans les années 80, c'était pas le top mais à présent, honnêtement… D'ailleurs je crois que c'est Fischer qui fabrique les skis de SRN de Rossignol, d'où de grande correspondance de largeur (S.Bound 112, Positrack 110). Mais je crois aussi qu'ils ont eu des problèmes d'approvisionnement, l'usine Ukrainienne qui les fabrique ayant brûlé. 
Donc les skis, s'il y a des promos dans la dimension que tu souhaites, te poses pas trop de question sur la marque. Pour la longueur, je fais 1,73 m et j'ai des 170 et ça va très bien, assez de portance et bien manoeuvrant dans les bois. 
Pour les fixations j'ai opté donc pour la norme NNN mais en manuel. Par contre sur mes skis de fond ce sont des NNN automatique (pas besoin de se baisser pour chausser ou déchausser). Pourquoi cette différence ? Je préfère en SRA le manuel, qui même si je suis passé dans l'eau et que la fix a gelé un peu ou que de la poudre a bourré dedans, sera plus facile à faire fonctionner. Le principe du pragmatisme dans la nature, mieux vaut un traîneau tiré par des chiens qu'un scooter des neiges. Dans l'extrême tu peux bouffer un chien, mais un carburateur… smilesmile
Voilà, ici il fait soleil et la neige ça en a fait juste une grosse quinzaine afin de cacher la misère. J'ai vu sur la webcam de Prabouré que c'était le cas également. smile
Modifié il y a 6 mois
Hello gens du Forez
@Fourinas, je t'ai répondu comme si tu voulais pratiquer par chez nous, notamment pour la cote des skis. Plus à l'Est les conditions ne sont pas les mêmes, la neige est plus abondante et de meilleure qualité, et le terrain se redresse bien.

fourinas
j'ai vu que Fisher faisait des ski avec des acccroches spéciales pour rajouter des petite peaux (en + des écailles), je sais pas si Madshus a le même principe…
Toujours pour chez nous, choisis un ski sans te soucier de comment on fixe les peaux. Trouvant du plaisir dans la pratique du Telemark, j'aime bien vadrouiller du côté de P/H ou de la Haute Vallée, et bien je ne me souviens pas de la dernière fois où j'ai mis les peaux.
Monter avec les écailles requiert une certaine finesse qui contraste avec la méthode bourrin, mais ça vaut vraiment le coup de comprendre comment ça fonctionne. Peut-être n'ai-je pas de bonnes peaux, mais pour moi, peauter équivaut à me poser des chaînes aux pieds, à réserver à des montées en poudreuse profonde ou les jours où tout est glacé, voire les fins de longues journées sur les skis. Donc au final, fais le compte…


fourinas
Pour les chaussures venant du SRA, j'avoue que les Scarpa T4 me fond de l'oeil…après tout je fais bien du SRA sur les pentes du Forez….
J'ai mis les pieds quelques secondes dans des Scarpa T4 (je possède également des chaussures de Telemark station) pour comprendre que ce n'était pas pour moi. Toujours pour chez nous, pourquoi se priver de la souplesse du cuir, et apprendre à faire avec ? Sauf à te cantonner dans la Haute Vallée, où est l'intérêt (hormis l'usage du chausson pour des bivouacs).
J'ai une question évidemment sans réponse (@ JC ou d'autres… ), est-ce que le cuir et sa finesse de sensation ne permettrait pas une meilleure utilisation des écailles ?
Un compromis serait peut-être du côté des Alico Double (je les ai eues une fois dans les mains, ça commence à peser, mais pour qui le poids n'est pas un critère il  y a le chausson et l'apport de rigidité)…


fourinas
D'ailleurs, es ce que les 3 pins sont présentes sur tous les fixations N75?
Il a existé des fixations norme 75 sans 3 pins, mais elles ne se font plus depuis pas mal d'années (les fabricants n'aiment bizarrement pas ce qui est simple et va bien, en automobile et dans le vélo c'est pareil smile).
A voir du côté du Telemark station dont je n'ai pas suivi l'évolution, mais ce sera lourd pour du SRN Forez.


forez
Car en poids de chaussure, entre mes SRA et mes SRN, il faudra que je les pèse à la maison mais pas sûr que celle de nordique soit moins lourde, pourtant des Fischer en norme NNN.
J'ai eu une ou deux fois du matos SRA dans les mains, c'est vrai que le SRN est complètement à la rue question poids dans le sens où il se situe quelque part un peu entre ski de fond et ski de randonnée alpine. Actuellement TSL ne parvient pas à fournir la demande malgré une usine qui tourne à plein régime, et je doute que ce soit le cas pour les fabricants de SRN. L'explication est probablement là (je raisonne en européen du sud et ignore la tendance dans le nord).

Modifié il y a 6 mois

Pour illustrer mes propos, mes chaussures de SRN et SRA. Et en poids à la main, très difficile de savoir laquelle est la plus lourde.
Modifié il y a 6 mois
fourinas
C'est vrai que les skis large aux patins(>80) ont l'air maniable & passe partout mais il faut les trainés sans doute…
je reviens…smile
Encore une fois, j'y connais que dalle en ski alpin, rando ou station ! Mais dans mon esprit ça se résume à descendre pour l'un, et monter - se faire le sommet - descendre sans possibilité de remonter quelques mètres pour choper une meilleure neige ou s'approcher d'une ruine pour s'abriter le temps du casse-croûte pour l'autre (en caricaturant).
Les écailles donnent accès à un autre monde, c'est celui de la rando "nordique" (j'ai mis des guillemets… ), qui avec le matériel actuel et la technique qui va avec, va du ski de fond hors traces aux pentes alpines. Donc deux mondes se rencontrent, et c'est là tout le débat sans fin qui amène plein de conversations du forum initiées par des gens  perdus dans le choix qui s'est bien élargi depuis quelques années (surtout côté skis) et qui s'inscrivent (…et disparaissent sans nous faire part de leur choix final et de leurs impressions).
Mon point de vue pour profiter du massif dans sa totalité est de faire un compromis en ayant conscience qu'on aura un matériel qui n'ira jamais mal, mais n'ira très bien nulle part. Mais avec le même matériel il sera possible de faire le tour de la plantation des Allebasses en s'éloignant des pistes de fond comme de faire Chalmazel-P/H- le Mont Thiallier - le Mont Chouvé et retour (à quoi bon des SRA comme on voit très souvent smile ?). Et avec la banane au lèvres, à condition de changer d'approche dans son esprit par rapport au ski de fond ou au ski alpinisme (nouveau nom plus dans l'air du temps du ski de rando alpine).
En aparté j'ai pu essayer une journée les skis Voilé Objective et j'ai vraiment découvert un monde que j'ignorai totalement tellement les descentes étaient rendues faciles  sans pour autant constater un surpoids du ski. Bluffant ! qu'est-ce que ça doit être avec les Vector ? (mais notre montagne est trop vieille et trop érodée pour profiter de leurs qualités smile ).

Modifié il y a 6 mois
Ben dis donc, les gars, je suis largué, plus prosaïquement j'ai fait cet après-midi le tour du barrage des pradeaux dans 10 à 20cm, bonne, température-2 degrés. Avec le passage habituel du ruisseau. De nombreuses traces de piétons et des rencontres ainsi que traces de raquettes. Les pistes ont eu un damage sommaire. J'ai complètement oublié de signaler ma rencontre (rare) avec un sanglier, lequel a traversé tranquillement, à 10 metres environ le chemin que j'empruntais..
Modifié il y a 6 mois
Bonsoir à tout le monde,
Hé oui la neige est de retour, le ski va avec bien sur.


fourinas
Belle image aérienne de haute vallée.
Pour les skis l'important c'est d'avoir une paire et de sortir. J'ai des Ficher 98 avec des fix NNNBC, des chaussures Rossignol et des Madshus Anum en 110, avec fix N75 et chaussures cuir Cryspi. Et il est vrai que les skis large ne sortent pas souvent mais c'est bon avec 20cm de poudreuse sur une sous couche.
Ce Dimanche après les fêtes sortie au béal direction le nord dans la vent qui forcit d'heure en heure, une belle ambiance.
La neige de la semaine qui arrive donne des envies de bivouac.
A bientôt


Quelques nouvelles du nord, et quelques photos d'un nord pas souvent vu sur le forum. Peut-être un peu plus de neige qu'au sud, mais ce n'est probablement skiable qu'à partir du col de la Loge, mais assurément pas en-dessous. Passé là-haut quand le jour était encore à peine levé, j'ai filé mon chemin afin de fuir le gros barnum qui s'y installe au fil du temps. Manquent plus que les tourniquets vus aux Saisies il y a quelques années pour que les citadins en villégiature dans le coin se sentent comme à la maison smile.
Encore quelques kilomètres et j'ai retrouvé ma sauvagerie familière. Skis à oublier, j'ai chaussé les raquettes, fait pas commun pour moi, mais avec néanmoins mes normes 75 aux pieds pour ne pas me sentir trop perdu smile. Quelque chose m'échappe que je ne parviens pas à maitriser dans cette activité, mais la neige toute belle et toute légère compensa la frustration de ne pouvoir skier. Et puis la forêt sous la neige a quelques choses de magique smile

photo floue au départ le temps de me réchauffer car je ne suis pas adepte des gants, mais effet pas mal, non ? smile

Modifié il y a 6 mois
undefined
forezLe problème des skis Salomon, c'est qu'ils sont trop en taille de guêpe et du coup en dévers sur neige dure, on accroche en spatule et talon mais tout fout le camp au niveau du patin, trop creusé.
Oui je connais le problème, ayant eu des ski de pistes parabolliques recyclés en SRA(mes premiers en réalité), l'accroche des carres ne se fait pas sur toute la longueur et c'est très génant sur le dur à la montée…

N_75
En aparté j'ai pu essayer une journée les skis Voilé Objective et j'ai vraiment découvert un monde que j'ignorai totalement tellement les descentes étaient rendues faciles  sans pour autant constater un surpoids du ski. Bluffant ! qu'est-ce que ça doit être avec les Vector ? (mais notre montagne est trop vieille et trop érodée pour profiter de leurs qualités  ).
J'ai été voir la bête, c'est sur que c'est le top niveau légereté & perfs mais vu le prix, on va prendre + lourd & donc - chère…smile
Pour les fixations j'ai vu un model intéressant de chez voilé avec une innovation intéressante pour bloqué la fixation sur le devant…le talon reste toute de même libre pour télémarker, sur une chaussure rigide en coque un système arrière de fixation rando alpine pourrait même bloquer la chaussure complètement (puisqu'il y a la place sur le derrière à part calle de montée éventuel, mais qu'on retrouvera (les calles) sur la fix arrière SRA)…smile mais le surcout & le poids ne serait peut-être pas judicieux…https://www.aventurenordique.com/fixations-telemark-voile-switchback.html (fixation SRN voilé avec system de switch pour bloqué l'avant)
Voici le genre de Fix SRA qui pourrait bloquer l'arrière d' une chaussure SRN typre scarppa T4 pour la descente : https://www.glisshop.com/fixations-de-ski-rando/salomon/n-s/lab-shift-mnc-10-black-sh10017398166, bon à prendre d'occasion vu le prix et pour un éventuel échec suite essais, c mieux smile…Là on aurait le fameux ski hybride dont je rêve….Dans les pentes douces, on télémarkerait & pour les pentes raides ,on godillerait comme en alpin….Je pense que dans 10 ans cela se fera….& je suis certainement pas le seul à y penser…

N_75
mais notre montagne est trop vieille et trop érodée pour profiter de leurs qualités
Cet été je suis parti un WE dans le cézaler donc les pentes & le profil de montagne ressemble aux Mts du Forez, à la différence pret que la limite forêt/lande d'altitude se situe vers 1000/1100m, alors que chez nous c'est plutôt 1350/1450m…du coup, chez nous, les pentes les + raides sont en forêt & paraissent moins longues…Dans le cézalier , l'agriculture & surtout  le pastoralisme à grand échelle  a permis de libérer de l'espace & de mettre en valeur de jolies pentes jusqu'en fond de vallée (exemple :le col de chamaroux), malgré la faible altitude (1550m max), les posibilités sont pas mal du tout….je dois avoir quelques photos pour illustrer….




Bon les photos s'en tjs moins bien qu'en vrai…l'absence de 3D aplatit le relief…. 

Sinon niveau météo, il a bien gelé cette nuit avec un -8.2°c sur ma position, au dessus, à la station météonews un joli - 9,2°c!!
La neige était bien revenu vers 14h avec une jolie poudreuse sibérienne ou scandinave mais n'a duré que 3/4 d'heure…Les remparts du sancy nous font-il écran, d'après l'écho radar?