Conditions de neige Massif du Forez

N_75
On peut comprendre la frustration pour quelqu'un qui vient de l'alpin de se revoir débutant, mais pour un fondeur c'est le sentiment de ramer qui s'empare de lui.
Bah, pas si débutant que ça, j'ai connu le ski de fond alternatif dans les années 80  & même après, avec plusieurs norme notament La N75, je pratique également le skating…donc le talon libre n'est pas une découverte en soi…ce qui me titille c'est l'évolution en back country notament avec le rajout des carres & des skis un peu + large,& l'avenement du télémark légerqui serait pour le coup 1 vraie découverte pour moi..
 pour les chaussures, y a de quoi faire…je pense qu'il faudrait en avoir plusieurs paires avec un ski polyvalent….
Je pense prendre un ski assez polyvalent avec +10cm par rapport à ma taille, le Epoch Madschus 68 me fait de l'oeil…
pour la fixation la Voilé traverse semble polyvalente également…
pour les chaussures, je n'ai pas encore tranché entre souple & rigide…
Mais j'ai pu récupéré une paire de 75mm familiale qui date de la fin des années 80…smile



Sinon une belle chute de neige ce matin, on va bien finir par arriver à 20cm à force! 
En parlant d'observation de la nature, jolie rencontre derrière la maison ce matin…:


fourinas
Mais j'ai pu récupéré une paire de 75mm familiale qui date de la fin des années 80
Bonjour fourinas,
C'est le genre de chaussures qui m'ont fait détester la norme 75 : entre la galère pour chausser correctement les picos sans massacrer le canard et les énormes ampoules sur l'avant du pied, à la pliure sans parler des crises de larmes et de nerfs avec les enfants !
JMC
jmc63
C'est le genre de chaussures qui m'ont fait détester la norme 75
et je crois pour toute une génération à l'exception des plus sportifs ou des plus motivés, détester le talon libre (ski de fond - ski de fond de randonnée) auquel elle a tourné le dos. Pour ceux que l'alpin n'attirait pas, la raquette est apparue ensuite pour les amener à nouveau vers la neige.
fourinas
ce qui me titille c'est l'évolution en back country
j'aime bien cette expression, même si j'ai connu, les forez père et fils également, et bien d'autres, le back-country en ski de fond long comme le skieur main levé smile
j'aime bien aussi ta dernière photo smile . C'est une hermine ?
Modifié il y a 6 mois


N_75
Même la Hardwire qui permet de laisser le câble sur les skis  sans le bloquer au talon pour autant, est trop contraignante pour chez nous où on monte et descend sans cesse à cause de ses ressorts trop raides.
Plus de poids à trainer? & trop de manipulations à ton avis?
De toutes façon au dessus de cet gamme, Télémak pyrénées indique bien pour les voilés (également la  switchback qui est présenté ds la rubrique SRA & pas SRN) :
"S.V.P Notez que ces fixations sont des fixations de télémark avec de forts ressorts de compression. Vous pouvez les utiliser sur des skis de randonnée nordique plus larges (Fischer S-Bounds, Madshus Annum…) mais vous DEVEZ utiliser des bottes de télémark en plastique telles que la Scarpa T4. Ces fixations ne sont PAS compatibles avec les bottes nordiques télémark-rando de 75mm en cuir, qui sont trop molles pour ces fixations."
Pour la voilé switchback , vu qu'il n'y a pas de pince, (ni de pins) sur le devant pour serrer la tête de "canard", le câble est obligatoir je pense ainsi qu' 1 paire de chaussure rigide (scarpa T4)
Modifié il y a 6 mois
N_75
j'aime bien aussi ta dernière photo  . C'est une hermine ?
Oui c'est bien ça, pelage blanc & bout de la queue noir en hiver…
fourinas
trop de manipulations
J'ai eu ces fixations sur des Fischer S Bound 112, d'abord avec mes anciens godillots en cuir, puis avec les Crispi Svartisen. Cela n'engage que moi, mais cette fixation n'est à mon avis pas adaptée à des reliefs où on monte et descend sans cesse à cause des ressorts trop raides.
Une fois le levier enclenché sur la chaussure, à chaque pas il faut les étirer, et ils ne sont donc réellement intéressants que pour des reliefs où on monte un bon moment (levier sur le ski) puis descend (levier au talon). C'est un schéma, mais hors anciennes pistes de la Haute Vallée ou station de Chalmazel pour skier local, on n'utilise jamais les ressorts, car trop de manipulations.
Par contre je n'ai absolument aucune idée de comment ça se passe avec des coques plastiques, mais vu que ces chaussures sont plutôt destinées à du SRN tendance alpine, c'est peut-être un bon mariage avec ces Hardwire ou Switchback, et ce sont mes chaussures et ma pratique qui n'étaient pas adaptées aux Hardwire.

Toujours sur le principe de pouvoir laisser le câble sur le ski , j'aime bien la Voilé Traverse car son câble moins raide que les ressorts de la Hardwire permet de s'en accommoder au plat, et ce n'est pas prévu dans son cahier des charges, mais l'épaisseur de la cale permet de poser le câble sur le ski si la cale de talon est bien positionnée. C'est plus du bricolage mais ça fonctionne très souvent (un peu moins en neige collante qui se bourre entre câble et chaussures), et il reste toujours la solution de les enlever (prévoir un repère pour éviter un réglage de longueur).
Modifié il y a 6 mois
Des nouvelles du nord où je suis monté ce matin…

…si, si, ce sont les semelles (et entretenues régulièrement) ! smile
J'avoue que c'est un peu trompeur car il n'y a que pour les derniers mètres de la balade où ça a botté, mais dans l'ensemble la neige que j'aurais cru poudreuse en partant de la maison était au final plutôt humide et du coup un tantinet amoureuse.
Parti pour monter au Béal enfin ouvert à la circulation, je me suis arrêté à la piste du Rocher de l'Olme quand j'ai vu le balancement de la tête des sapins smile.
Une trace de 4x4 qu'il m'a fallu longer pendant un bon moment (encore un probablement qui voulait se rassurer sur l'état de son organe car j'imagine mal des forestiers perdre ainsi leur temps), et un peu plus loin des traces de raquettes qui sortaient de partout.
Et dire qu'on a dû parcourir à ski ce secteur des dizaines et des dizaines de fois par le passé sans deviner le passage avant nous du moindre bipède, ou alors des copains partis plus tôt car ayant moins parfumé le café, mais qu'on retrouvait plus loin smile.
Mise à part ce goût nouveau pour la nature avec lequel on est en train de vacciner les gens, belle ambiance tendance Nord quand il se mit à neiger, renforcée par le vent une fois quitté la protection de la forêt et qu'il me fallut fermer les écoutilles pour ne pas me transformer en Bibendum Michelin .
Au départ neige suffisante sans plus, mais couche qui s'épaississait en montant. Et impossible de s'écarter dans les espaces de bruyère qui s'écrasait sous mon passage.
Modifié il y a 6 mois
Cet après-midi en skis dans les chemins et bois du col des pradeaux. La couche est suffisante sans plus. J'ai dû user de la paraffine car la neige était "attachante". mes traces de raquettes (ci-après) de mardi dernier à la sortie de la combe à marcel marquent encore.
Cet après-midi en skis dans les chemins et bois du col des pradeaux. La couche est suffisante sans plus. J'ai dû user de la paraffine car la neige était "attachante". mes traces de raquettes (ci-après) de mardi dernier à la sortie de la combe à marcel marquent encore.
Il neige pas mal depuis 16h, neige collante qui crépie les murs, 1°c degré sur ma position….si ça transfo & gèle derrière ça peut faire la sous couche tant espérer à defaut d'être agréable à skier… Les massifs de l'ouest font le plein de neige à defaut de faire du chiffre d'affaire, ce mois de décemble est pas si mauvais si on arrive à passer les 20cm…sur ma position j'en suis à 3 semaine sur 4 de neige au sol depuis le 01 décembre….