Conditions de neige Massif du Forez

N_75
Ces skis semblent vraiment dédiés à une pratique rando avec descente, donc ce que vous cherchez. Il doit y avoir quelque chose qui cloche…
https://www.voile.com/voile-skis.html
Bon je me suis fais ma liste pour le ski hybride : smile

https://www.aventurenordique.com/skis-voile-objective-bc.html ski voilé objectif BC à 699e
https://www.fixation-plum.com/fr/nos-fixations/1200-race-r99.html  fixation plume r99 à 525e

https://www.telemark-pyrenees.com/fr/scarpa-alien-chaussures-de-ski-de-randonnee-2020? chaussure scarpa allien à 489e

peau de phoque gecko sans colle à 160e
je compte pas les batons
Bon ça fait un petit billet à 1874 euros…. smile
Et pour le téméark qui puisse verrouiller le talon quand on veut, j'ai tjs pas trouver la solution…même si j'ai un début de piste…


pour le plaisir des yeux & du soufle à l'arrivée…





 
N_75
En sais-tu plus sur cette sonde ? elle est située où ? (il me semble reconnaître le petit promontoire rocheux en arrière de Colleigne)
Oui c'est bien ça…
En regardant la photo on peut voir que la station météo automatique possède un bloc autonome avec panneau solair et une antenne yagi verticale dirigé sur la Loire….voilà à part ça j'en sais pas plus….
Bon le redoux est quand bien installé & le retour du froid c pas gagné!!
fourinas
Et pour le téméark qui puisse verrouiller le talon quand on veut, j'ai tjs pas trouver la solution…même si j'ai un début de piste…
Bonsoir le Forez !
Fourinas, regardes du coté des SCARPA F1 en occase (https://www.skirandonneenordique.com/forums/c/ski-de-randonnee-nordique-srn-backcountry/pratique-du-ski-de-randonnee-nordique/melanger-sra-et-srn/?page=1#post-24819), en fonction de la pointure et des modifications, on est facilement en dessous du kg par pompe, tu peux bloquer le talon avec les fixs de rando alpine (comme ta Plum R99) et tu peux bricoler un système à câble (demandes à N75, quand il aura fini d'astiquer le vieux cuir de ses chaussures smile ) genre TTS (https://www.auvieuxcampeur.fr/fixations-telemark-tts-tour.html)…
pour avoir essayer de plier le genoux avec des F1 et seulement l'avant des fix "à pointe" (Dynafit TLT), c'était pas folichon, le contrôle était pour le moins "aléatoire", allant jusqu'au déchaussage !
Par contre, que se soit sur piste ou en rando "alpine" en telemark (quand les cuisses commencent à fatiguer), ou en SRN, le fait d'avoir le talon libre ne m'a jamais empêché de skier "comme en alpin", il faut juste limité l "appuie tibia", à moins d'aimer le planter de groin smile
Que la fente soit avec vous !
stofdefou
Fourinas, regardes du coté des SCARPA F1 en occase
Ah oui, elle à l'air d'avoir les trous pour les inserts…même à l'arrière? dommage qu'ils ont arrêté la production…aujourd'hui les scarpa F1 2021 sont des pompes carbone pour l'alpin…
Je vois qu'il ya une simple vis à l'arrière pour fixer le system à insert sur le talon des  chaussures à coque pour vu qu'il y ai une encoche, on pourrait l'adapter sur une T4 ou escursion scott….acheter juste l'insert arrière( avec calle) d'une dynafit ou plume en gardant la norme 75 sur le devant…comme ça en neige tollée, traffollée, glace on peut verrouiller le talon pour éviter de s'en mettre une….smile
Modifié il y a 8 mois
fourinas
acheter juste l'insert arrière
effectivement, c'est possible, tu peux trouver pas mal de pièces détachées de SRA sur Approach outdoor et les fameux inserts arrières:

bon bricolage et tiens nous au courant !
Que la fente soit avec vous !
Ah ce matos !🤔 on pourrait discourir dessus sans fin🤪😉
Temps humide ce matin aux Pradeaux avec 1 petit degré malgré tout à 8h20, pas de grosse différence 700 m plus bas où il y avait 3°.
Pour éviter la route du barrage déneigée, il a fallu passer dessous, par le "sentier" de la conduite forcée. Neige dure dans les traces raquettes, bien molle à côté.
Puis j'ai choisi de suivre les berges du plan d'eau, de passer sous la ruine à Barru et rejoindre la ruine du Château, fantomatique dans le brouillard mais gros avantage ça ne mouillassait plus. Le soleil tentait de pointer son nez sans succès. La grimpé sur la courbe à 1400 via les jasseries de la Fayolle m'a surpris par un petit vent d'Ouest qui mélangé  à  l'humidité me glaçait la joue gauche au point de mettre la capuche pour se protéger. Des plaques glacées cassantes sont présentes sur les crêtes. Un petit tour jusqu'au bois Balayoux sur une bonne neige et un retour à travers la plantation des Allebasses où l'alternance neige molle et petits blocs de glace n'était pas très heureuse, afin d'aller chercher le vallon de la ruine des Brûladis.
Descente excellente avec possibilité de télémarker alors que ça se remettait à bruiner. La fonte a fait gonfler le ruisseau dessous et du coup il faut faire attention où l'on pose les skis pour ne pas passer à travers. A un endroit il a même fallu retourner à peine dans le bois, le passage étant coupé.
Puis je suis allé chercher le plateau et la descente sur le pont de la Fayolle. Pas mauvaise mais aux ruptures de pente plus raides mieux valait retrouver le virage semi dérapé ou amorcé en demi chasse neige. Et après retour par un bout de piste puis à gauche dans la coupe de bois pour plonger et longer le ruisseau des Pradeaux afin de rejoindre les berges du barrage et rentrer côté Ouest. Ensuite retour via la piste raquettes encore passable en descente jusque sous la billetterie et avec le soleil et un +5° à 12h15.


Modifié il y a 8 mois
stofdefou
bon bricolage et tiens nous au courant !
Ou là, tu me mets la pression, je regarde juste les possibilités pour le moment!!
Salut, nouveau sur votre page, je connais déjà Jacou pour avoir fait parti du même club de VTT (AMFB) et du BSH.
j'ai des skis de SNR Back country Rossignol TMS AR de 1m90 depuis 1992, avec des fixations SNS et des chaussures spécifiques qui ont rendu l'âme depuis longtemps. j'utilise du coup des anciennes chaussures de skate. Ces skis sont très longs et difficilement maniables du coup
Que me conseillerez vous, pour chez nous,  comme taille et largeur de ski? je fais 1m66 pour 57kg
j'avais regardé les fischer outback 68 (avec la possibilité de mettre une peau facilement), dans cette même gamme il y a d'autres largeurs plus grandes jusqu'au 112 mais es ce nécessaire; idem pour les skis rossignol positrack 90 (et la aussi plusieurs largeurs il y a des 100)
et fixation NNN ou N75. Merci de vos conseils
Bonjour et bienvenue jlm42.

Pour le matériel, j'ai eu des Fischer S.Bound 112, c'était super en descente dans la poudreuse car ils flottaient et pour grimper, de vrais raquettes à neige avec une très bonne accroche. Par contre sur les neiges de printemps comme en ce moment, il fallait les pousser sur les hauts plateaux du Forez. Et dans les neiges glacées, en dévers c'était physique avec une spatule très large par rapport au autres cotes du ski, patin (là où est la fixation) et talon.
J'ai eu des Salomon (orange après ils étaient vert) qui avaient comme défaut majeur d'être trop en "taille de guêpe", c'est à dire patin beaucoup trop fin par rapport à la spatule et au talon. Du coup si ça permettait d'après les explications techniques un meilleur déclenchement des virages, en dévers sur la glace c'était catastrophique car le ski accrochait en spatule et talon, mais là où l'on met le plus de pression dans ces cas-là, c'est à dire au patin, le ski ne touchait pas la neige, du coup, mission impossible. mais Salomon a arrêté depuis 2015, donc tu peux éventuellement en trouver mais en occasion, donc à fuir.smile
Du coup, des Fischer 112, je suis descendu de largeur sur des Rossignol Positrack 90 (Jacou a les mêmes et deux filles que je connais ont ça) et ma foi, même s'ils accrochent moins en montée (dû à la largeur, à la conception des écailles ? Pourtant je crois que les skis Rossignol sont fabriqués par Fischer mais avec un cahier des charges Rossignol) je trouve que le compromis est pas mal, même sur les neiges glacés leurs lignes de cotes sont relativement droite ce qui fait qu'en dévers ca va.
De plus les nouveaux Rossignol ont pour éventuellement mettre une peau, une encoche au bout de la spatule, comme les skis de rando alpine. Chez Fischer leur système est un trou dans le ski juste à l'avant de la fixation. Avantage tu ne poses qu'une "demi peau", donc plus de glisse, alors que l'accroche au bout de la spatule fait que ta peau est sur toute la longueur ou presque du ski. Mais cette avantage est du marketing pour moi, car si tu mets les peaux chez nous, ça va être dans une bonne pente et sur la glace, donc tu vas avoir tendance à marcher comme avec des raquettes, donc la "glisse"… Et sachant que les peaux sur le Forez, si tu évites les crêtes lorsque la neige est glacée, tu ne les mettras pas souvent. Pour ma part j'ai des demi-peaux au cas où (3 utilisation en 6 ans) qui se fixent avec une sangle devant la fixation.
Après, la marque des skis, une fois que tu as ciblé ta largeur, suivant les opportunités rencontrées, faut pas se focaliser dessus.
Pour la taille, je fais 1,73 m pour 65 kg et depuis ma première paire de rando nordique, donc les Salomon, j'ai des 170, comme en rando alpine. Ca permet de bien manoeuvrer dans les bois et en descente. Dans la profonde pour moi ils portent assez. 

Pour les fixations/chaussures, j'avais les Salomon mais là aussi, il faut y oublier car ils ont arrêté la production. Tu en trouves d'occase ou même des neuves  sur le Boncoin mais à des prix démentiels, mis à part pour les pigeonskieurs smilesmile
Donc j'ai des Rottefella NNNBC magnum manuelles. Il y a des automatiques (ce qu'a Jacou) mais je préfère les manuelles que l'on est sûr de pouvoir manoeuvrer même si de la neige se met dedans et glace. J'ai posé des automatiques sur des ski de fond de classique afin de ne pas avoir 50 paires de chaussures, mais sur piste les problématiques ne sont pas les mêmes. 
Avec ces fixations, tu as le choix dans les chaussures, Fischer, Rossignol, Alpina, Crispi, Madshus… Tu les retourne et ce sont les mêmes semelles.
Ces fixations sont les plus proches de celles de ski de fond dans la conception.
Après, les puristes ne jurent que par la norme 75, communément appelée bec de canard. C'est un autre choix. Chaussures pour certaines plus lourde mais meilleure tenue en descente, par contre le débattement sur le plat… De toute façon comme en rando alpine, à la montée ton matériel est toujours trop lourd et jamais assez stable à la descente. 
Le SRN c'est un compromis qui te permet d'aller partout ou presque, faisant oublier les raquettes. 
Avant ce type de ski, je faisais du ski/raquettes. C'est à dire partir par exemple des Supeyres à ski, chausser les raquettes pour descendre dans les vallées, ressortir, remettre les skis, alors que maintenant je fais tout avec mes skis de rando nordique.
Sinon pour les chaussures, pour moi c'est comme les skis, le pragmatisme des opportunités, j'ai eu deux paires de chaussures Salomon, puis des Fischer, ensuite des Rossignol et maintenant des Fischer. L'avantage des chaussures de SRN par rapport à celles de fond, c'est que la semelle ressemble à celle d'une paire de chaussures de rando pédestre, donc tu peux marcher avec sans trop glisser comme avec les semelles des fond. Après elles sont quand même rigides, donc tu ne peux pas faire Compostelle smile, enfin tu peux essayer, c'est pas interdit… smilesmilePar contre si tu fais même du skate sur piste, tu peux les utiliser en montant les fixations adéquates. Elles dépassent du ski c'est sûr mais ça ne dérange pas si ce n'est pas pour faire de la compétition. 
Voilà, après bonne pêche mais cette année avec l'engouement pour le ski nordique sous toutes ses formes, dû à la fermeture de l'alpin et de toutes les autres activités, ainsi qu'un hiver bon pour l'instant, le matériel est pas mal parti. Regarde sur Aventure Nordique, comme le site, c'est là où tu trouveras le plus de choix.
Bon ski smile
Modifié il y a 8 mois
Bonjour jlm42 smile
(je te réponds pour chez nous, dans le Jura, dans le Vercors, ou dans les Alpes, le terrain et les conditions de neige sont différents)

Déjà, pour posséder des Fischer E99, de mémoire l’équivalent à l'époque chez Rossignol des TMS, ces skis sont plus proches du ski de fond alternatif que du SRN, car s’ils vont bien pour tracer tout droit en hors pistes, ils ne sont pas conçus pour tourner. Les SRN d’aujourd’hui, c’est un autre monde, où la randonnée se conjugue aussi avec amusement smile

Je possède les Fischer Outback 68 que tu cites, et des Madshus Epoch. Suivant les conditions les deux vont bien, mais si je n’avais à garder qu’une paire, ce serait les Epoch. Mais c’est un point de vue personnel, car regarde mes dernières sorties et tu comprendras que j’aime bien m’amuser sur les skis quand les conditions s’y prêtent au cours d’une randonnée.
Les Outback 68, malgré des cotes similaires aux E99 en moins longs, virent bien, mais dépendent plus des conditions de neige que les Epoch plus larges. A leur avantage la légèreté.
Après, si le SRN se limite à relier 2 points sur une carte, les Outback auraient peut-être ma préférence, sauf à savoir que la couche de neige sera épaisse, cas où des skis plus larges seraient une meilleure option.
Mais entre les deux, même s’ils ne font guère causer sur le forum, j’ai toujours eu un œil sur les Madshus Eon qui sont peut-être le compromis entre mes deux paires actuelles. Peut-être le même programme que les Epoch, mais un côté plus tout-terrain pour ces derniers ?
J’ai aussi possédé des Fischer S-Bound 112, je me suis régalé en bonne neige avec, et j’en ai bavé sur neige glacée. Cela devient un matériel un peu exclusif pour chez nous, et à mon avis, quitte à rechercher le plaisir en descente, autant choisir dans la gamme de chez Voilé.
J’ai aussi eu des Fischer S-Bound 98, l’équivalent des Epoch, même si ces derniers n’ont pas l’encoche pour des demies peaux. A moins de tracter une pulka, il ne faut pas se focaliser sur cette possibilité, car (toujours pour chez nous, vu que telle est ta question) je ne me souviens pas de la dernière fois où je les ai mises. Lundi dernier, j’ai grimpé la piste de Couzan à la station de Chalmazel, et j’avais les peaux…dans le sac à dos, je suis monté en traversée-conversion.
Les Rossignol sont je crois sortis la saison dernière, et donc un peu récents pour avoir des retours.
Question longueur, pour ton gabarit, 165cm ou 169cm suivant les marques. Si le BSH que tu cites c’est pour Bessat Sports d’Hiver, tu n’es pas sans savoir qu’il faut suffisamment de poids pour faire mordre la neige aux écailles, le système anti-recul qui fait merveille pour des terrains comme les nôtres.
Et si je donne l'impression de consommer beaucoup de matériel, c'est au gré de SAV successifs que j'ai eu l'opportunité de me faire ces points de vue.

Côté fixations, ne connaissant pas les NNNBC, je laisse aux utilisateurs le soin d’apporter des arguments. Pour ma part, je choisis des Voilé 3 Pin Câble Traverse.

En chaussures, Crispi Svartisen, ou les Alfa Quest qui me font de l’œil pour leur laçage, mais que je n’ai malheureusement jamais vues. A noter que la semelle des normes 75 est en Vibram, comme les chaussures de randonnée pédestre, ce qui est bien pratique pour marcher.
Si jamais tu chaussais du 36 ou du 37, regarde la Alico Telemark chez Aventure Nordique, grosso modo l’équivalent de la Svartisen sans le problème de la coque qui occasionne chez certains un point dur.
Les chaussures que je cite sont en cuir, et nécessitent donc un entretien régulier, équivalent en gros à un graissage toutes les 5 sorties journées (peut-être 8, je ne compte pas), dépendant des conditions de neige. Mais cet entretien apporte une imperméabilité que j'ai vraiment appréciée lorsque pour randonner j'ai laissé tomber le matériel de ski de fond au profit de celui de SRN.

Bonnes réflexions, et au plaisir de glisser ensemble…
A ce sujet, on n’attaque "que" février, et on peut donc espérer de nouvelles chutes de neige. Ce pourrait être sacrément chouette de se faire entre foréziens une sortie ensemble un de ces week-end (vu que certaines et certains travaillent… ).
Pour ma part je suis ouvert à tous lieux de départ !
 
 


Modifié il y a 8 mois