Conditions de neige Massif du Forez

forez
Damien a tout bien résumé. Manque de chance je suis arrivé quand il rentrait. Nous n'avons pu que bavarder mais content de l'avoir croisé.
En montant au col j'ai eu jusqu'à-10° au thermomètre de la voiture et-9 en haut à 13h45. Je suis parti sur le barrage car j'avais peur de trop reculer dans les traces à Damien sur le chemin du réservoir. Dur dur, une neige qui enfonce terrible par le talon du ski et du coup aucune adhérence. Épuisant… Moi aussi comme N_75 j'ai regretté les peaux. Le raidillon aux grilles du barrage a été galère en canard et escalier. Puis le long du barrage dans les bois mais rien à faire toujours autant de neige. Puis la ruine à Barru où j'ai sorti la scie à élaguer pour arranger la passerelle. J'ai encore essayé un peu plus loin mais j'ai jeté l'éponge sous le pré de la ruine du Château. Je suis alors revenu dans mes traces pour aller chercher celles de Damien qui m'ont permis de monter jusqu'à la Tuile. De 40cm mesurés au départ on est là-haut à 50 voire 60. Même avec des grosses rondelles le bâton est enfoncé de 40cm comme on le voit sur une photo. Et puis je suis redescendu dans les traces par le carrefour des Mortes et le réservoir, merci Damien😉👍. Toujours-9° vers 16h45 et une route correcte entre goudron et neige. 
Bonsoir,

où donc se trouve ce barrage dans le Forez ??
Philippe
Jehan
Par contre, le lien que tu as mis côté Auvergne m'a envoyé côté Forez en janvier 2021
je faisais allusion  à un passage dans mon message suite à ma sortie du 25 janvier smile
"Un court bout de pistes raquettes, et j’ai mis le clignotant, non sans m’apercevoir à peine plus loin que deux jeunes filles doublées un peu avant prenaient ma trace.
Même si j’ai pu croire un instant que le sex-appeal des becs de canard de mes chaussures avait mis leurs hormones en ébullition, il a bien fallu me rendre à l’évidence qu’elles suivaient bêtement ma trace, alors que je n’avais encore aucun itinéraire en tête…et même que ce fut ainsi tout le reste de la journée, juste l’envie de m’ensauvager."
Faut bien de détendre après des sorties comme aujourd'hui à faire un pas en avant et deux en arrière smile

Jehan
J'étais presque inquiet de ne pas t'avoir vu poster hier alors que le forum "Conditions de neige Massif du Forez" sortait de son sommeil estival. Me voilà rassuré.
C'est gentil de ta part ! Surpris par cette chute soudaine de neige, hier fut occupé à la préparation mentale qui précède la première sortie de la saison. Enfilage des cuirs que je garde toute la nuit (j'ai recoupé un lit pour cela) et entrée en transe. Si, si…smile
À N_75 : Vu. C'est qu'avec le smartphone, le lien m'envoyait en haut de page. Sur l'ordi, il m'envoie sur le post.
Modifié il y a 11 mois
Hier matin à La Chaulme, 30 à 35 cm :




J'avais prévu de skier, j'ai finalement pelleté.

La neige collait d'ailleurs beaucoup à la pelle.
Par contre, elle ne collait pas à l'herbe (encore bien verte), et n'était pas du tout gelée "dessous" (le sol n'a pas eu de temps de refroidir) :

Vous n'aviez pas de problème de neige qui colle aux skis ?
Chamboite63
Content d'avoir de tes nouvelles, Barbotine !
Plaisir partagé cher Chamboite !

J'ai eu le temps de faire une petite sortie vite fait hier soir après le boulot ! 

ça collait pas mais ça portait pas non plus ! Mais cette première neige me remplit de joie alors j'y vais ! 

Mon crédo désormais : "Profiter de la neige tant qu'elle est là ! " smile

Bonsoir à tous….
Première sortie de l'année ce dimanche…avec une bonne couche +/- 25cm sur ma position mais avec pas mal de congères et sans sous couche qui atténue la portance et la glisse…mais bon pour une première mise en jambe pour faire les cuisseaux dans la profonde c'est super!

tassement en cours, les sommets des versant ouest ont pris pas mal en cumuls sur 1.5 jours >40cm…
pat42
Vous n'aviez pas de problème de neige qui colle aux skis ?
Un peu au niveau des écailles du patin mais c'est gérable si l'on lève pas trop les skis…avec des peaux parcontre cela aurait pu être pire…?!
Un peu plus près du pôle smile, neige absolument pas collante, ni hier, ni aujourd’hui, ce que craignais en découvrant le ciel bleu ce matin si cela se réchauffait.
Objectif un petit sommet dans le coin, la neige s’avère d’ailleurs plus légère que hier. Montée par un chemin forestier qui laisse de belles vues sur les forêts et pâturages du secteur.


En montant les arbres s’amincissent


Pour devenir bien chétifs en parvenant au sommet


Le retour c’est par la gauche smile !  A la clairière tout en contrebas, il y en aura la moitié de fait smile. Bizarre de s’exprimer ainsi, mais c’est bien rare qu’une descente s’avère plus longue que la montée. J‘en ai bien c*ié car la neige est juste posée sur la végétation bien haute sur ces pentes plus pâturées,  mais je le savais en partant.
Solution adoptée, laisser les peaux sur les skis (et oui, j’ai retenu la leçon de hier smile) ou plutôt demies peaux…sur la largeur smile , les placer le plus possible pleine pente, position tout en arrière de manière à ce que les spatules respirent, et rester sur ses gardes, car d’abord les fougères prirent un malin plaisir à me faire des coche- pattes, puis la bruyère pris le relais en refusant de porter le demi-mètre de neige sous mon passage et le combat se poursuivit avec les genêts, et seul face à eux réunis en bande, il fut inégal.


Mais je suis néanmoins heureux de mon viron, aucun planter de groin à la sauce gens de l’Ain à noter smile…c’est peut-être ça le masochisme !smile.

Quelques passages en traversée façon sanglier comme je les aime. smile


Et retour au véhicule. Au fond les volcans d’Auvergne…qui eux les veinards dorment à longueur de journée smile.








Modifié il y a 11 mois
PhilippeLeGoth
où donc se trouve ce barrage dans le Forez ??
Un peu au dessus du col du même nom.
Le barrage est à cheval sur les commune de Saint-Anthème et Grandrif.
Salut les gars et les filles de la "rando" d'hiver.
Hier après midi je suis allé faire un petit tour, aux alentours du barrage des Pradeaux, "classique" pour le parcours, mais en raquettes sur les conseils de "Forez" qui y était passé la veille.
 Bonne idée d'autant que, dans ses traces pour une partie, j'ai pu imaginer ce qu'il en a "bavé" à certains endroits.
Au retour, j'ai croisé 2 jeunes, à PIEDS, dans les 50cm mini, sans sous couche, vous imaginez bien ce que ça pouvait être…
En tout cas, c'est un bon début pour l'enneigement, profitons en..
Modifié il y a 11 mois