Conditions de neige Massif du Forez

Ce vendredi après-midi belle balade autour du barrage avec traversée difficile du ruisseau, le passage habituel étant impraticable (pour jacou). J'ai réussi difficilement en prenant appui sur mes 2 skis, immergés au trois quart, la pierre d'appui ayant malgré tout échappé au dernier moment(un pied un peu mouillé) belle rando quand même. 
Vu que ça semble intriguer dans les chaumières smile
N_75
@Alex42 : on a croisé la trace du quad à chenilles auquel tu faisais allusion, et elle m'a semblé partir de la ferme occupée à l'année.
la trace que nous avons vue (2 traces parallèles) partait (ou arrivait) au lieu-dit "Braveix" sur IGN, ferme habitée tout l'hiver.
Au pied de la Grande Bazanne c'était celle d'une moto-neige. Et effectivement, pour l'avoir rencontré une fois, le propriétaire d'une jasserie à Pégrol en possède une, et peut l'utiliser en toute légalité qu'il m'a dit pour se rendre "chez lui".
Après, s'il s'agit d'un nouveau loisir motorisé hivernal, pourquoi se gêneraient-ils vu l'impunité dont ils jouissent le reste de l'année pour ravager les sentiers et chemins ?
Modifié il y a 1 mois
Bonjour Ced
ced
Et mieux encore, quelles températures nocturnes il faut viser ?
Je ne pense pas que ça t'aide vraiment, mais pour info !
J'ai "presque" eu froid pour revenir à la voiture tout à l'heure (à 16h45), alors que j'étais habillé comme d'habitude, et que son thermomètre à 1350 mètres d'altitude environ indiquait à ma grande surprise +6°C. Seulement j'étais dans un secteur bien à l'ombre du soleil (la voiture aussi) qui se couchait sur l'Auvergne, et j'avais un vent de sud de face, mais que je ne qualifierais pas de fort pour autant. Comme quoi avec le vent le ressenti peut-être bien différent des chiffres. Et avec ce ciel dégagé, la température va assurément descendre.
Mais je sais bien que je ne t'apprends rien ! (c'est plutôt toi qui pourrait m'en apprendre à ce sujet… )

ced
vos sorties foréziennes récentes qui font rêver
pour poursuivre tes rêves smile










Modifié il y a 1 mois
ced
quelqu'un saurait me dire à quelle altitude on trouve la neige autour du Puy de Dôme ?
Pour le Puy de Dôme lui-même et autour, rien à espérer je pense (je suis passé dans la chaîne des Puys cet après-midi).
On le voit sur cette webcam quand elle fonctionne :
https://www.auvergnevolcansancy.com/webcam-chaine-des-puys-depuis-saint-bonnet-pres-orcival/
Par contre, dans les Monts Dore, ça allait (Plaines Brûlées (vers Chastreix))
Modifié il y a 1 mois
Le secteur des Plaines Brûlées cet après-midi 
Modifié il y a 1 mois
Et bien merci à vous N75 et Jehan (y compris pour les photos, d’un coin d’ailleurs où on est peut-être déjà passé ! 😉 ).
Ils seront vers le Puy de Dôme je pense, donc ça va les conditions ne devraient pas être extrêmes (et d’ailleurs N75, le fiston aura ton vieux sac de couchage). 😉
Merci encore et continuez à bien profiter de ce début de saison !
4981875N - 0698785E - 1761m
http://cedricleclercq.wordpress.com/
Modifié il y a 1 mois
N_75
Vu que ça semble intriguer dans les chaumières smile

N_75
@Alex42 : on a croisé la trace du quad à chenilles auquel tu faisais allusion, et elle m'a semblé partir de la ferme occupée à l'année.
la trace que nous avons vue (2 traces parallèles) partait (ou arrivait) au lieu-dit "Braveix" sur IGN, ferme habitée tout l'hiver.
Au pied de la Grande Bazanne c'était celle d'une moto-neige. Et effectivement, pour l'avoir rencontré une fois, le propriétaire d'une jasserie à Pégrol en possède une, et peut l'utiliser en toute légalité qu'il m'a dit pour se rendre "chez lui".
Après, s'il s'agit d'un nouveau loisir motorisé hivernal, pourquoi se gêneraient-ils vu l'impunité dont ils jouissent le reste de l'année pour ravager les sentiers et chemins ? 
Pour ce qui est de la circulation de "véhicules motorisés pour la progression sur neige", la Loi est relativement claire : INTERDICTION.Art L362-1 et 3 du Code de l'Environnement. Les seules dérogations concernent les services d'exploitation et de secours des domaines skiables, après délibération des conseils municipaux concernés, à chaque début de saison. Le "pégrolais" cité utilise une motoneige depuis des décennies ; dans la plus parfaite illégalité. Non contente d'aller du col des Supeyres à Pégrol ; certains hivers, sa machine "s'ébroue" sans complexe jusqu'à la croix du Fossat, voire encore plus loin, au nord. Il suffit de suivre les traces pour en connaitre l'origine….Ces fausses pistes peuvent se révéler dangereuses : des randonneurs peu aguerris peuvent en effet prendre ces traces pour des itinéraires établis pour eux…sauf qu'en cas de mauvais temps sur le plateau, leur effacement interviendra aussi vite que l'égarement du promeneur. Hormis ce risque, l'impact sur la faune par le bruit et l'odeur….. est difficilement mesurable, mais certain.
Le motoneigiste "pégrolais" n'est sans doute et malheureusement pas seul, sur les monts du Forez. On peut trouver d'autres traces du coté de la patte d'Oie…ou de la Frétisse, il y a quelques années. Mais qui, à l'heure actuelle, pourrai bien se soucier de ces pratiques…?
Sauf riverains isolés sans doute…
Doucement les auxiliaires de police…moi qui voulait faire une dépose en hélico sur le Mt Thiallier!!smilesmile
Et que dire des rafales (qu'on vends à nos enemis) qui fond du rase motte pendant la sieste? smile
N'allez pas au canada, en russie ou en Alaska, là bas ils se déplacent en hydravion!!, seul moyen pour rejoindre  leurs cabanes perdues…
Bref, vive la motoneige électrique! (perso j'ai pas le budjet pour ces gadgets)
https://www.facebook.com/watch/?v=568371997002880
Bientôt un green pass, pour pouvoir aller respirer l'air que la petite Greta instrumentalisée, nous aura autorisé d'aller respirer?…La dictature 2.0 , née d'une dystopie, se fera au nom des normes environnementales & sanitaire, n'ayez pas une guerre de retard!!  1984 et le meilleur des mondes sont là pour nous le rappeler…
Salut les Forézien(ne)s

Je vois avec envie que les conditions sont toujours au top en Forez, j'espère pouvoir en profiter après les obligations familiales sur Ambert, donc laissez en un peu !

Juste pour alimenter le débat, je peux confirmer à Fourinas qu'effectivement des coulées de neige (plaques ou de fonte) peuvent se produire en versant sud du K2 (Monthiallier) avec ou sans l'aide de Benbois. Juste une petite photo de 2010 sur ce versant, à droite du rocher de l'Aigle, prise un peu tardivement après la coulée de la coulée !


Sinon pour Barbotine et ceux que ça peut intéresser, la jasserie de Goutte Noire a été détruite durant l'hiver 1937 par une tempête. C'est Jeanne Perret de Sauvain, qui est montée en dernier dans cette jasserie,  qui me l'a confirmé lors d'une interview sur les femmes d'estive lors du collectage pour l'exposition du Coq Noir en 2001.

Au plaisir de vous croiser cette fin d'année sur les Hautes Chaumes

Damien63
Bonsoir à tous,

Un très belle semaine ensoleillée qui s'achève, pour ma part beaucoup de raquettes cette semaine pour la récupération, jusqu'à hier soir au clair de lune ! 😋


Pour terminer le débat sur les engins motorisés je suis bien d'accord avec Fourinas ! 

fourinas
Et que dire des rafales (qu'on vends à nos enemis) qui fond du rase motte pendant la sieste?
Là ça doit les secouer les Tengmalm et les chevêchettes qui sont tranquilles en journée ! Alors le mec qui a envie d'aller s'éclater sur la neige avec son quad chenillé ou sa moto neige, moi il ne me dérange guère ! D'autant que sur la neige ils n'abiment rien.

Blagues à part, le phénomène moto et 4x4 en montagne s'est quand même considérablement calmé par rapport à il y a quelques années et, pour avoir arpenté la montagne avec mes chevaux pendant presque 15 ans, les pratiquants quad, moto et 4x4 que j'ai croisés ont toujours été ultra respectueux : arrêt systématique de leurs engins, moteurs coupés pour ne pas inquiéter les chevaux et attente que nous soyons largement passés pour redémarrer. Je n'ai pas toujours pu en dire autant de certains cyclistes et automobilistes sur route… ça m'a valu parfois de belles frayeurs qui auraient pu mal se terminer !


Damien63
Sinon pour Barbotine et ceux que ça peut intéresser, la jasserie de Goutte Noire a été détruite durant l'hiver 1937 par une tempête. C'est Jeanne Perret de Sauvain, qui est montée en dernier dans cette jasserie,  qui me l'a confirmé lors d'une interview sur les femmes d'estive lors du collectage pour l'exposition du Coq Noir en 2001.
A pour sûr que ça m'intéresse ! 
J'ai finalement bien situé la ruine.

Femme d'estive : ma grand-mère Jeanne avait été interviewé à cette occasion et, si la déco n'a pas changée elle est toujours en photo avec son border de l'époque Prisca au musée du Coq Noir. Et là je peux le dire elle a été la dernière a monter dans sa jasserie, au Bost, de manière traditionnelle, les vaches montant (ou descendant) à pied de St Anthème jusqu'en 2014 elle avait 80 ans. Elle est toujours de ce monde et a eu des bêtes jusqu'à début 2016. Beaucoup de souvenirs pour moi ces estives montantes et descendantes, de sacrées journées, les bêtes savaient, pas besoin de leur dire ! 😉 Bon la jasserie avait l'électricité et le téléphone, la machine à traire électrique c'était pratique mais je peux me targuer d'avoir pratiquer à la main malgré mon âge… Du passé mais ça reste gravée dans ma mémoire, j'ai eu cette chance de connaitre ça !

Aller maintenant place au SRN, une semaine de travail avant les vacances de fin d'années, profitez bien ! smile