Conditions de neige Massif du Forez

Salut tout le monde,
Petit retour de la sortie de cet après midi au col du Béal, blindé de monde, au col, neige un peux raide et gelée et encore plus au retour de Procher en passant vers les rochers pointus (Tétons de Vénus) après le couché du soleil et le levé de lune, belle ambiance, j'ai réussi à tout faire sans les peaux mais il fallait pousser sur les bâtons.
Et un peu de respect pour "Gréta" qui montre que les jeunes peuvent être bien plus engagé que les générations précédentes, vive Gréta et la jeunesse active et engagé, c'est eux qu'il faut écouter, souvenez vous de son "Comment osez vous" aux députés Européens, tout le monde peux s'engager pour limiter les dégâts, les possibilités sont très nombreuses, allons y.




Modifié il y a 9 mois
Merci Damien63 pour le partage de tes connaissances sur la ruine de Goutte noire .

" Conditions de neige dans Forez " nous fait rêver mais doit aussi nous informer de l'état du massif.
 Certains secteurs ont perdus leurs caractères " sauvages " , la beauté et la pureté de la nature est très fragile et somme toute très relative  , on le voit bien ici aussi….. plus ou moins……plus ou moins …..ça dépend de chacun . L'impact que nos TRACES n'est pas nul , que ce soit sur la neige à pied , en raquettes , à ski ou en engins motorisés ou sur internet…. 
Parfois on peut se sentir un peu responsable , c'est mon cas .
    C'était AVANT , il y a bien longtemps , fin des années 80 voire début 90 , avec un copain véliplanchiste nous allions tester un prototype sur la " croûte " du plateaux des Egaux . C'était AVANT la grande migration ! Une planche à voile équipée de skis  , inspirée par ces fous d'Américains qui filaient à des vitesses folles sur les lacs gelés . C'était AVANT la grande migration . Je me souvient encore des yeux ébahis des ces randonneurs qui pensaient voir un mirage avec cette voile qu'ils avaient vu émerger et danser au loin  derrière la colline.
 C'était Avant la grande migration de ces papillons multicolores …..
Hier sur le secteur des pradeaux, neige en quantité et de bonne qualité. 
Benbois
début d'aprèm j'ai croisé Michel
Moi aussi smile
Peu après mon départ du Béal hier, j'ai croisé quelqu'un rencontré déjà 2 fois par le passé, mais du côté du Mt Thiallier, Michel !
Et rebelote aujourd'hui, on arrive tous deux au Béal à quelques minutes d'intervalle. Rencontres réalisées sans téléphone, étonnant dans ce monde smile
Neige bien dure dans l'ensemble, un peu meilleure où elle a moins pris le soleil.

si quelqu'un connait l'histoire de cette croix…(à proximité de la route qui descend au Brugeron)


quand l'Auvergne devient une île


un p'tit air de Laponie


j'ai retrouvé ma trace de vendredi, intacte…
Modifié il y a 9 mois
Superbes photos smile

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
talonlibre
Superbes photos
 …pourtant de téléphone, à visée pifométrique avec le soleil smile  !
Pour changer, je suis reparti au sud, aux Pradeaux. Vivant désormais sans contrainte d'emploi du temps ou familiale, pour "amortir" le trajet je pars sur la journée, et de ce fait ne fais pas de propositions, vu que les gens du coin skient à la demie journée. Sinon ce serait avec plaisir de partager une trace smile !

Itinéraire dans le classique, à part que le départ m'ayant paru bien mer*ique, j'ai préféré grimper la butte des Ronzières encore gelée. Passage à la Tuile via les jasseries des Mortes et direction la ruine des Brûladis où j'ai entamé le demi-tour par le Rocher Y. Pour éviter le chemin du réservoir assurément bien raquetté et "piétonné", j'ai préféré tailler droit par l'itinéraire aller pour rejoindre le parking, espérant pour la descente une neige de printemps avec la douceur de la journée. Que nenni smile, j'ai eu droit à une neige rapide gelée en surface smile.
Sinon j'ai un peu tout eu comme neige,  mais toujours pas mal dans l'ensemble même si un peu gelée par moment. Le principal souci fut que l'état de la neige changeait parfois très rapidement et qu'il fallait rester sur ces gardes en descente. Températures douces, trop douces !

"l'extrême" sud de ce que certains appellent "les Hautes Chaumes"



la fameuse ruine du Château, maintes fois citées par "la famille forez", habituée du secteur


encore beaucoup de neige, bien plus au col des Pradeaux qu'à celui de Limites pourtant à la même altitude. Cela avait été cité la saison dernière, la partie Est du massif reçoit moins de neige, et c'est bien plus flagrant au sud de P/H ou le massif s'élargit.
 


Modifié il y a 9 mois
Cet après-midi ( mercredi), au départ des pradeaux toujours, le plus proche de mon domicile, une balade dans les environs. La neige tient bien et le temps superbe. 
Modifié il y a 9 mois
N_75
…pourtant de téléphone, à visée pifométrique avec le soleil
tu veux dire que tu n'es pour rien dans ces belles photos ?? Modeste !
Sinon, pour faire des photos par grand soleil avec un photophone, il faut se mettre… à l'ombre smile

Je vous souhaite de passez de bonnes fêtes smile

Que la fente soit avec vous !
Modifié il y a 9 mois
Bonjour à toutes et tous.

De passage dans la famille en Forez pour Noël. Je profite de la matinée pour une petite virée rapide au dessus des nuages. - 1°C à Ambert dans le brouillard à 9h, 3°C aux Supeyres à 9h30. Quasi personne au Col, pas de vent, du ciel bleu et deux voiles qui essayent désespérément de trouver un souffle d'air. Je prends la direction de la jasserie derrière le chalet des Gentianes directement dans la pente, mais je ne pensais pas que le rayonnement nocturne aurait autant serré la neige. Les écailles n'accrochent pas et les peaux sont restés dans la voiture… Départ un peu rude, mais une fois sur le plateau des Egaux très bonne glisse qui permet d'aller vite et loin. On voit encore les massifs de l'Ouest, mais les nuages d'altitude envahissent l'horizon. Je longe la bordure Ouest du Plateau, passage par la Croix de fer, je longe la vallée des Reblats par le haut pour rejoindre les ruines des jasseries du Suc de Pégrol. Neige toujours béton malgré la température douce, qui ne m'empêche pas de 'plonger" par deux fois sous la neige dans les secteurs de sources. Prudence donc à proximité des points d'eau. Traversée plein Est pour rejoindre le vallon de l'Oule , très bonne neige sur le plateau, et descente rapide pour rejoindre la piste de Garnier. Toujours autant de plaisir à arpenter ce vallon de l'Oule et son relief parfait pour le SRN. Par contre il est évident de voir que l'enneigement est nettement inférieur coté Loire, l'effet d'abris joue à plein. Je croise les traces de ce satané quad à chenille… Descente sur Pégrol, pour remonter en direction du Plateau des Egaux pour rejoindre le Col. Le secteur autour du Col est un véritable champ de mines avec des traces gelées en tout genre. 8°C au col à 12h.

Il y a de quoi encore en profiter, tout dépendra du redoux noir et de la pluie des prochains jours. En espérant malgré tout en profiter encore en peu.

Damien63
Damien63
qui ne m'empêche pas de 'plonger" par deux fois sous la neige dans les secteurs de sources
et oui…c'est Noël, à chacun sa bûche, certains la préfèrent au Grand Marnier, d'autres au chocolat, pour moi ce fut une bûche…glacée smile



ruisseau découvert au dernier moment, et patatras, de quoi prétendre au titre honorifique du planté de groin de l'année smile

Parti du col du Béal en tout début d'après-midi, neige avec une très bonne accroche en montée, facile au plat, agréable à descendre en pente douce, mais très délicate à virer. Et les ponts de neige sur les ruisseaux deviennent piégeux…!
Pas un pète de vent, lumière douce au début, puis j'ai vu l'Auvergne se "mâchurer" jusqu'au moment où c'est arrivé sur moi. Retour au véhicule vers 16h30, +2°C, et veste bien mouillée, pourtant par un simple crachin. J'ai erré côté ouest de la crête, entre le col et le Puy Gros. Aperçu personne une fois sur les skis. La bruyère commence à pointer ses brins par endroits smile !



Modifié il y a 8 mois