Conditions de neige Massif du Forez

Bonjour,
Départ du col des Supeyres samedi à midi.
Le ciel est bleu, très faible vent du nord, -1°.
J'enfile mes grosses chaussettes, mes chaussures de SRN (trop grosses elles aussi à mon goût), je sors un ski du coffre, et je ne trouve pas le 2e…. Je peste un peu, mais tant pis, j'ai pris aussi mes vieux skis de fond classiques avec les chaussures (confortables et légères !). Je prends toujours ces skis au cas de mauvais temps, pour me rabattre sur les pistes.
Cette fois, comme il fait très beau, je décide de partir direction Pierre-sur-Hautes, mais je fais demi-tour après 5 min, la neige étant trop gelée et la surcouche fraiche trop mince (à peine 1 cm).
Je pars au petit chalet, sur lequel il est affiché BILLETERIE en gros.
Mince, la billeterie est finalement (comme depuis plusieurs années ?) au Chalet des Gentianes. Pff va falloir se tasser et faire la queue.
Je prends mon forfait (9€50), et en partant je demande bêtement s'ils louent encore des skis de rando, ils me répondent oui, pour 15€…
Zut, zut et zut, pour 5 €de plus j'aurais pu essayer d'autres skis, avec d'autres chaussures.
Bon tant pis, je file vers le départ des pistes… Mais j'ai déjà trop chaud… En plus sur les pistes j'ai généralement plus chaud car je fais moins de la "promenade". Je retourne à la voiture retirer une couche.
Cette fois c'est la bonne, je prends la piste, et je décide d'aller jusqu'au barrage, pour y manger mon bon sandwich au pâté de pays pris à Saint-Anthème à "l'Encas chez Marie". Je pense à un bon spot rive nord (abrité du vent par la plantation et plein soleil).
La piste de fond qui descend au barrage, pas grave, au contraire !
Je ne regrette pas mon choix, cette fois. Skier sur ces berges est très plaisant, avec un passage plus impressionnant que dangereux :







Un peu plus étroit par ici, mais ça passe (en marchant sur l'herbe avec les skis !)

Je traverse ensuite le ruisseau des Pradeaux par le petit pont de bois, Je me trompe par contre en traversant le 2e ruisseau en dessous du "Barru", ce qui m'oblige une montée délicate dans les bois verglacés, puis de retraverser le ruisseau au Barru…
Je remonte ensuite vers à droite des ruines du Château, direction Prabouré.
Je descends à la station pour y faire une pause vin chaud.
Je remonte par le téléski (autorisé avec le forfait !).
Et refait quelques boucles sur les pistes.
En tout environ 25 km :
Modifié il y a 4 mois
Concernant "l'âge d'or" des foyers de ski de fond, un voisin m'a dit que des pistes passaient autrefois sur le lac du barrage des Pradeaux !
Quelqu'un pour le confirmer ?
A ma connaissance ; heureusement aucune piste n'a jamais emprunté la glace du barrage ! Il y a eu quelques fois des traces de pas ou de skis relatant des traversées inconscientes de ce plan d'eau dédié à la  production d'énergie. Ces pratiques sauvages ont provoquées la pose de lattis de châtaignier lors de la création du Domaine nordique des Crêtes du Forez en 1985. L'exploitation de la retenue étant liée à nombre de facteurs (grands froids, cout de l'énergie, arrêts pour entretien de centrales, EJP, etc..), le niveau peut baisser de plusieurs décimètres en quelques heures et générer une poche d'air sous la surface de la glace (peut importe son épaisseur). L'effet de succion entraîne alors la casse de la glace. Jeudi dernier, avec mon copain Forez63, nous avons vu au pied interne de la lame d'eau gelée les plaques cassées contre la maçonnerie, relatant l'exploitation. Lorsque ces plaques cassent, le bruit peut résonner jusqu'au col des Pradeaux, quand le vent du nord (l'Écir) souffle doucement.
Pour ceux qui l'ont connu ; Marcel Fillot, grande "figure" des Pradeaux ; m'avait fait découvrir ces sons impressionnants, à la tombée de la nuit ; devant son café où nous préparions une des premières éditions du "Marathon du Forez" qui ramenait à l'époque pas loin de 1000 skieurs nordiques !
Photo d'illustration Raoul d'Orange.
Merci pour l'infirmation et les explications !
Modifié il y a 4 mois
Merci chamboite 63 pour ces précisions bien exactes à mon point de vue. Cet après-midi je suis allé faire un tour aux supeyres. Beau temps mais neige un peu "raide" à l'ombre, légèrement mieux au soleil.
Bonjour,
Petite randonnée de 15 km ce samedi 12 février, avec mes skis de fond classique, malgré beaucoup de hors de piste (mais j'avais l'intention d'emprunter quelques pistes, finalement de Prabouré jusqu'au Suc de Montchaud, le reste en hors piste, et avec la neige glacée j'éviterai les descentes, donc moins d'intérêts de prendre les SRN, que je trouve toujours trop lourds).
Départ à 8h des pistes de fond de Prabouré, retour difficile par dessous les pistes de ski (je n'ai pas trouvé d'itinéraire plus commode).
Randonnée et glisse très agréable, la couche est bien tassée et gelée (les ponts de neige semblaient bien tenir !), parfois délicat en devers, mais j'adore cette sensation de glisse extrême (pas besoin de pousser sur les bâtons au moindre faux plat descendant).
Il faut juste faire attention de ne pas prendre de descente trop … descendante, car ça va vite … très vite.
Passage aux jasseries des Supeyres.



Maison de rêve !




J'ai été surpris de distinguer Clermont-Ferrand (mieux visible que sur la photo …smile.


Plan extrait de l'appli IGN Rando.
J'ai choisi cet itinéraire pour être abrité du vent du sud : dans les bois jusqu'au Suc de Montchaud, puis au retour abriter par la plantation des Allebasse et sur le bon versant, j'ai senti le vent seulement dans le dos, quand la plantation était à ma droite, et pendant 10 min du col des Supeyres à la croix du Pialoux ! 

Quelques cm sont retombés ce matin. 
Mais la fonte (douceur, pluie et vent) est prévue mercredi (précédée temporairement de chutes de neige).
Modifié il y a 4 mois
Mardi après-midi au col des supeyres petite rando à skis en direction de prabouré au départ sur une bonne neige grace à la légère couche de fraîche récemment tombée. Les "bruladis", excellents au retour, surtout à l'abri du vent d'ouest frais.
Modifié il y a 4 mois
forez63
Mardi après-midi au col des supeyres petite rando à skis en direction de prabouré
Tu es toujours en action sur les Crêtes !
Le vent était fort et bien orienté, bon pour nous, mais pas pour toi.
On aurait pu se croiser,
J’étais en kite avec tous les autres du club,
la neige était extra.
On a randonné jusqu'au pied de la Richarde, ensuite avait pas la visibilité. On était allé dans le grand Half pipe,  a droite avant Pegrol
72km au GPS
Samedi 98km
Quelle saison !
Jeudi après-midi aux supeyres, essai non concluant à skis j'ai opté pour les raquettes, dans le bois des "goulets", mais également dur, neige inconstante, irrégulière, rendant la marche difficile même en sous-bois, fort vent d'ouest, en  dehors de  ceux ci.
Modifié il y a 4 mois
Mardi après-midi au col du beal, beau temps  au départ pour un petit tour à l'est, puis retour au col et, sous une petite pluie, aller retour au "pas de la croix". Les 5 ou 6cm de neige tombés récemment n'ont pas suffi à masquer les plaques de glace, ce qui rend la progression difficile.
Modifié il y a 4 mois