Conditions de neige massif du Forez

Salut,

depuis une semaine je me dis "cet après-midi je monte" et à chaque fois le boulot m'en empêche.
Mais je vais y arriver !
Modifié il y a 5 ans
Et bien désolé Praentiton de remuer le couteau dans la plaie, les copains qui sortent et moi qui reste au boulot, j'ai bien connu, et je compatis en connaissance de cause ! Bon courage (sans ironie) !

Donc cet après-midi, j'ai accompagné un copain "oué Chameziau" (à la station).
Son beau-frère avait suivi, eux deux en alpin et moi en Telemark. Avec mes antiquités de 20 cm de plus que moi et de 83mm en spatule et 63mm au patin je faisais un peu tâche, mais le ridicule ne tue point, et je me suis bien régalé.
Au début la pluie avait dû mouiller la neige qui n'était pas aussi excellente qu'on aurait pu l'imaginer, mais çà c'est vite transformé en gros flocons, et on a quasiment passé le reste de l'après-midi dans Banban. Que c'était booooooooooon !
Tant pis si vous vous accordez pour mettre un contrat sur ma tête, j'assume. Un petit peu de tire-cul de temps en temps, çà fait pas de mal. Surtout qu'à un moment j'ai voulu les imiter (et me reposer !) et j'ai poursuivi mon apprentissage du ski alpin…çà peut toujours servir, et je pense là à la tôle ondulée qu'on rencontre des fois en rando.

Au village de Chalmazel la neige était déjà de la pluie, mais j'ai l'impression qu'à partir de 1200m, c'est bien parti pour en déposer encore une belle couche…
Modifié il y a 5 ans
En effet mercredi aprèm falais pas le louper celui là, je suis allé sur monthiallier par le chalet des blanc, plus je montais plus j'étais bien, j'ai fait la trace à partir de chanser, gros paquet de neige, soleil et du coup bivouac sous les étoiles par -8 avec un vent du nord. mais le jeudi matin levé de soleil magnifique.
je met quelques images mais dès que j'ai le temps je prépare un de mes montage parce que ça le mérite.
Je remonte par la haut ce dimanche, avec un pote, on peux se caler un RDV.
Modifié il y a 5 ans
Superbes photos ! :-D

As-tu vu celles de Nicolai du Yukon ? Extraordinaire !

Tu as dormi dans la niche que tu as creusée ?

Je vais au ski demain après-midi mais Dimanche à l'alpin, j'ai promis à mon fils et puis … j'avoue que j'ai un peu envie … :-)

Je fais comme N 75, je m'encanaille ! :-D

On a encore un mois et demi pour tenter de se croiser skis aux pieds !

Si on se retrouve tous, la neige va fondre sous nos skis ! :-D
Modifié il y a 5 ans
Benbois a écrit :
dès que j'ai le temps je prépare un de mes montage parce que ça le mérite.
Je remonte par la haut ce dimanche, avec un pote, on peux se caler un RDV.

Salut Benbois
Oh que oui çà le mérite !

J'ignore la météo de dimanche, mais si çà va, je suis prêt à faire un rallye par le col de la Loge, la Chamba, le Brugeron, Saint Pierre la Bourlhonne, voir direct le Béal suivant les conditions pour caler au RV.
De préférence sur la journée pour amortir le déplacement…mais tu connais bien le chemin !

(je t'ai envoyé mon n° tel. par message privé)
Modifié il y a 5 ans
Je vois que tout le monde est à DONF ! :lol:

Notre Bernard se sent pousser des ailes et oublie son dos, tant mieux ! :-D :-D :-D

Bon, sinon, encore une belle sortie (mais y en a-t-il de moches ????) dans les bois Noirs donc côté monts du Livradois avec de belles échappées sur le Forez.
Départ de la croix à 800 m environ de Virennes, puis sous les Besseyres et le Moutet, la croix de la Paix, à vu du Fraisse et de Tirevache, ensuite retour sur les traces de mercredi dernier en remontant vers le haut.
Les hameaux s'ébrouent sous le soleil, se chauffent à ses rayons, semblant sortir de leur torpeur neigeuse, c'est magique …

Et là, en remontant, je vois des traces fraîches (c'est qui ????)qui sont montées de Garnisson.
Sans doute un grand car il évite les basses branches, il contourne par le nord les 1218 m des bois Noirs et comme je le pensais je retrouve les traces au carrefour de la grosse pierre.
Bâtons à grosse rondelles complètes, peut-être en 75 mm au niveau des fixations car je vois des traces qui mangent lors des appuis entre deux foulées le bord de la trace, y laissant comme une semelle de chaussure … Ou alors un grand aux pieds larges …
Je vais peut-être le trouver … :-)
Puis juste avant Chanteloube, après un petit tour plus bas, les traces reviennent face à moi et sont repartis ensuite vers Garnisson. :-(

Moi je continue. La route forestière Chanteloube/Virennes, la maison avec le parc à chiens de traîneau qui fait toujours grand Nord, avec une vue du soleil couchant qui éclaire les Hautes Chaumes du Forez, Pierre-sur-Haute et le mont Thiallier, tout poudrés de blancheur.
Puis je rejoints enfin la voiture et comme l'on dit chez moi bien "rendju" (un peu cuit) au bout de 4 bonnes heures d'effort. :-?

Neige qui a transformé depuis mercredi sur 10 cm environ avec une couche de poudre de 2 à 3 cm. Si elle avait été toujours bien poudreuse je ne risquais pas de faire un aussi grand tour.

Pas mauvaise à skier mis à part à quelques rares endroits où elle était cartonnée et cassait. Fort heureusement pas en descente, mais il ne fallait pas chercher à trop virer, juste rester en équilibre sur les deux skis afin de bien répartir le poids.
Descente sur le bas des Besseyre et le haut de Chanteloube assez rapide, à bien maitriser afin de ne pas prendre trop de vitesse car pour virer dans cette croûte … pas gagné sans trop appuyer sur les carres et risquer d'enfoncer. Donc pas s'emballer.

Bon, ben, Banzai au ski de rando ! :-P
Modifié il y a 5 ans
Allez vite profiter du sud des Pradeaux, sur les crêtes, enneigement au top ! 8-) 8-)

Départ des Pradeaux ce matin, par le pylône puis une super descente dans de la neige au top : 2 cm de poudre type givre de surface sur du mi-dur qui tenait bien. Virages secs et prises de carres trop ferme à proscrire quand même.

Chougoirand puis à vu de Moliachon et sur la crête, superbe vue sur le Sancy, le Puy-de-Dôme et la vallée d'Ambert avec les monts du Livradois sur l'ouest et au nord sur le haut Forez avec le mont Chouvet, le mont Thiallier et les Pradeaux .

Puis tour du puy de Loir (1232) avec des traces de 2 voire 3 skieurs dans un sens et un venant en face. Mais il fallait mieux skier à côté des traces sur la fine couche de poudre. Dans les bois ça craquait à peine de l'arrière, ce qui n'est jamais très agréable. En légère descente le poids réparti sur les deux skis ça allait. On est juste à la limite de rupture.

Puis la piste direction le siège de la Reine sur quelques centaines de mètres et à droite un chemin dans les bois pour 100 m de dénivelé (1175/1075) afin de traverser le ruisseau sous le hameau de Rouffix.
Ensuite la remontée sur les Pradeaux par la Grange et Molhac et les superbes vallons sous Chougoirand avant de retrouver mes traces sans les prendre car là encore c'était mieux à côté.

Un week-end d'enfer de plénitude et de bonheur à déguster sans modération … :-D 8-) S^i

Modifié il y a 5 ans
@Damien63
Benbois trop absorbé à savourer le panorama, n'ayant pas eu la délicatesse de nous présenter au Rocher de la Fromagère (je déconne !), je me fais le plaisir de t'annoncer que le sommet que nous regardions est certainement" le Truc de Fortunio " (et derrière ce sont les Causses de Sauveterre et Méjean). Ma boussole m'a indiqué un décalage de 1 ou 2 degrés vers l'ouest, il y en a peut-être bien 1 ou 2 de plus, j'ai quand même pris l'azimut à la course, et il m'a fallu un grand bout de parquet pour le découvrir; et à cette distance çà devient très fin.
Plein sud c'est le Mourre de la Gardille (source le l'Allier) et derrière le Mont Lozère.
Tu écrivais précédemment que de là-haut on voyait le Dévoluy…es-tu sûr de ton coup ?

Au retour au Béal on est monté savourer le coucher de soleil près de la table d'orientation qui surplombe le col; là j'ai pu vérifier qu'ils indiquaient bien le Grand Paradis en Italie.

Modifié il y a 5 ans
Le point positif de la morosité économique, c'est que çà dégage du temps libre. Donc autant en profiter.
Le copain télémarkeur ayant envie de regoûter au SRN, nous voilà parti en direction du col du Béal. Mais à 4 km du col, nous voilà coincés derrière un 38 tonnes tanké dans la montée. Qu'est-ce qu'il foutait là, je suis persuadé que la réponse est dans le GPS; lors de notre rencontre avec Benbois au col, il y en avait déjà un qui était passé. Le nôtre se dirigeait à Clermont, espérons que dans le fief des Michelin il fera le plein de cartes. Mais descendra-t-il sur Saint Pierre, j'espère que sa remorque n'a pas le mal de mer ?

Donc pour nous, demi-tour jusqu'à la piste du Rocher de l'Olme, que nous avons suivi dans les traces des traîneaux à chiens qui l'utilisent les week-end. Et parvenu sur la pampa nous avons longés la lisière jusqu'à surplomber les pistes de ski de fond. Retour par le ruisseau de la Pigne via une séance de génuflexions rendues pas mal hasardeuses par la neige légèrement croûtée.. Une remontée et une dernière descente avant de retrouver la piste pour le retour. Et là chaleeeeeeur ! Glisser dans les traces des traîneaux s'avérait dangereux car nous prenions trop de vitesse, et une fois les skis dedans, impossible de s'en sortir; et à côté des traces la neige avait une belle coûte pas sympa du tout. Bref le plus mauvais moment de l'après-midi !

Et le bon moment, c'est quand le pote a émis le souhait de se rééquiper en SRN, bien déçu par la mauvaise portance de ses skis combi de Grand Chavin; mais il n'avait que çà en plus de ses Madshus spécial patinage !
Un couple de skateurs de ma connaissance s'étant déjà équipé courant janvier, çà commence à prendre la sauce !
Et je n'oublie pas le pote à Benbois qui nous accompagnait dimanche avec ses skis de rando alpine; je l'ai senti bien mûr pour se convertir lui aussi, un peu écoeuré d'avoir ramé toute la journée.
Après reste à résoudre le blem du budget…
Modifié il y a 5 ans
pour le fair play, je vous fais à mon tour gagner un post !

effectivement, il semble que la mayonnaise prenne,
dans mon entourage, de plus en plus de personne semble être au courant de cette activité, et d'autre essaye bien volontier et paraissent mordre à l'ameçon

le forez à l'air d'être un coin fabuleux, bien tenté d'y traîner mes lattes, en attendant, les spécialistes locaux auront peut être ''occasion de rencontrer le cousin de grandsteak, avec des vieux fischer e99 tuné imitation bois.
Modifié il y a 5 ans
 
S'inscrire ou se connecter pour créer ou poster une réponse.