Conditions de neige massif du Forez

Ski mercredi à partir du col des Pradeaux (1200 m). Départ encore bon, il avait reneigé 2 cm environ.
Une belle virée sur les Supeyres, dans une neige extra qui tenait bien à 95 %.

Il fallait juste faire attention aux endroits où la bruyère apparaissait.


Par contre hier après-midi, toujours à partir des Pradeaux, ballade en raquettes à neige. Malheureusement très humide avec 5° de T°.
Il y a beaucoup d’eau, ça court de partout et pour franchir un ruisseau (environ 3m de large) il a fallu chevaucher un arbre à moitié couché en travers.
Nous sommes rentrés trempés et pouvions presque faire un élevage de poisson rouge dans les godasses.

C’est un peu cuit à présent pour partir de là, il faut aller voir plus haut même si aujourd’hui quelques passages donnent un peu de neige même à 500 m. Il y a eu beaucoup de vent cette nuit comme partout bien sûr.

Et même plus haut, ça skiera encore sans problème mais en faisant attention à l’orientation des pentes et en suivant les combes et autres lisières de forêts.
Modifié il y a 6 ans
je mont au Béal demain…
l'espoir (d'une bonne couche :-D ) fait vivre :-)
mon site www.passiongrandnord.com
Modifié il y a 6 ans
En rentrant chez moi avant que la nuit tombe, j'ai enfin pu voir la montagne car le ciel s'est dégagé.

Le mont Thiallier (1158 m) est bien blanc ainsi que le suc de Pégrol (1479 m) qui se trouve à 4 km du col des Supeyres (1365 m). Et pourtant d'Ambert on ne voit que le côté sud/ouest des monts du Forez, donc c'est bien.

Si vous regardez la webcam du chalet des Gentianes au col des Supeyres, pas d'affolement ! Elle a été très mal orientée, juste sur la butte derrière le chalet (on voit le garage de la dameuse) qui est orientée plein sud.

Mais des Supeyres, en partant de la croix, pente Est de cette butte et contre la lisière du bois, en direction des grands et petits goulets, puis du suc de Pégrol et en suivant la ligne de crête, ça sera bon.

Du col du Béal (1390 m), à mon avis, soit il faut aller sur le bois des Boules en passant à l'Est du Chesseton (1426 m)et dans le superbe bois des creux de la Pigne. Ca doit pouvoir aller jusqu'au bûron du Fossat, un peu plus loin que 2 boules et les pistes de fond du col de la Loge. Mais après, attention, on descend vite.

Soit il faut partir par Sainte-Catherine, direction de Grande Raie et du chalet Gauchon.
Ensuite suivre la lisière de bois en remontant vers Procher, le col de la Chamboîte (1487 m) et Pierre-sur-Haute.
Ca doit également passer toujours à l'Est, en prenant la, piste qui monte plus directement sur Procher en longeant le rocher de Peyre Mayou.
Mais attention, la descente de Procher (1542 m) sur le col de la Chamboîte est exposée plein sud et très souvent déneigée. De plus il y a des rochers, c'est pas bon du tout.
Donc de Procher, mieux vaut passer à l'Est, il y a du dévers mais c'est pas long, puis redescendre.

Sinon, le meilleur départ vu l'enneigement et pour évietr trop de pentes qui risque d'être glacées, je crois qu'il est aux Supeyres, qui ouvre la possibilité Pierre-sur-Haute ou mont Thiallier par la croix du Fossat.

Bon, ben … BON SKI ! Notre neige a bien résisté (pour l'instant et sans vent du sud)
S^i
Modifié il y a 6 ans
sortie aujourd'hui 7/01 :
départ Col du Béal, puis plein Nord ouest direction bois de boules… conditions bien pourries :
neige glacée-croutée : obligé de mettre les peaux avec la pulka à peine chargée…
limite pluie neige effective… au dessus du col, c'est sur : on est retourné à la voiture à peine après deux heures dans la brouillard et sous la pluie…. ma femme était trempée jusqu'au slip (malgrès le Goretex :-o ), et moi guère mieux….
Sinon, il y a bien suivant les endroits encore 15/30 cm de neige, et on peu skier à travers les touffes d'herbe et de bruyère….
mon site www.passiongrandnord.com
Modifié il y a 6 ans
Une première : un bivouac. Sous tente neuve. A 1km du col des Supeyres, a l’abri du vent dans le bois le long du GR avant le ruisseau. Super expérience. Les messages sur le conditions m'ont été bien utiles. Arrivé a 22h au col, j'ai montée ma tente à l'emplacement que j'avais reconnu de jour. Ensuite, j'ai fait un petit tour de nuit, mais c’était très difficile à skier, puis dodo. Ce matin, comme toi, j'ai eu ce crachin givrant, 2 h de ski. C’était bon uniquement dans la foret de feuillus en dessous du GR. J'ai fait la connaissance de 2 membres du forum sur le parking de l'auberge. Puis retour à la maison, bien fier de mon exploit en toute sécurité.
Modifié il y a 6 ans
Bravo Jacou,Belle expérience et à bientôt pour le champagne(Lol).
Bonne condition de skis à travers la forêt des Allebasses.
(Où l'on peut faire du ski de Rando nordique ludique,avec des conditions météo pas forcément Top)
Modifié il y a 6 ans
Bien inaugurée la tente et la lisière de feuillus sous le départ goudronné du GR est bien sympa. Il y a des passages qui permettent de descendre jusqu'au ruisseau du grand genet. De là on peut enfiler la combe et suivre (c'est dur il faut un gros enneigement à cause de la végétation et des barbelés ou en raquettes) l'Ance jusqu'aux sources, sous et à l'est des jasseries de Pégrol.

Bon, aujourd'hui je suis parti des Supeyres sur les traces ou presque de Jacquou. Suc de Pégrol puis Pradoux, haut vallée de Chorsin et par le vallon d'où vient le ruisseau jusque sous la côte 1500. Ensuite retour sur la croix du Fossat puis j'ai enfilé la vallée des Reblats puis remonté à travers le bois pour rentrer aux Supeyres.

Neige très très glacée, dure à skier. Les adducteurs et le genou interne en ont pris un coup. Avec le vent dans le nez, même s'il n'était pas très fort, c'était épuisant. J'avais les skis de rando mais ça aurait passé avec ceux de Skating beaucoup mieux. Bien sûr c'est dans ce cas de la rando nordique accélérée.

On voit apparaître la bruyère bien sûr mais dans les pistes il y a pas mal de neige.

Vent de nord ouest et neige très fine au début. On trouvait la neige environ 700 m sous le col côté Valcivières.

Gros brouillard également. Par contre la vallée des Reblats était extra avec environ 3 cm de neige humide sur la croûte et là les skis de rando étaient mieux adaptés, surtout pour remonter (100 m à pied quand même).

Mais difficile de franchir le ruisseau car les ponts ont été balayées par les crues successives. Mais aux endroits où se forment les principaux, le ruisseau a regagné son lit, libérant l'herbe tassée sur son bord et là ça marche.
Attention par contre à des ponts existants mais très creusés (l'eau a bouffé la neige par dessous), idéal pour faire une spatule. Le long du ruisseau, 50 à 70 cm de neige tassée par endroit.

En sortant du bois pour rentrer, le vent avait tourné à peu près d'un quart à l'ouest/sud/ouest environ. La croûte était moins dure. Il ne neigeait plus.

La météo annonce meilleur je crois en début de semaine, c'est le moment d'en profiter. S^i S^i

Tant que ça tient, faut y aller !!!!!! S^i S^i S^i
Modifié il y a 6 ans
Je suis disponible tout le jeudi.
La météo est correcte. Je pense aller sur les Crêtes du Forez. On s'y retrouve ?
Je pars du col des Supeyres.
Modifié il y a 6 ans
malheureusement j'y étais aujourd'hui Jacquou et demain je travaille … :cry:
J'espère que ce n'est que partie remise …

Mais profites-en !!! S^i

Je suis parti en ski de skate (équipé chaussures rando salomon) des Supeyres direction PsHaute.

C'est sûr que la neige est ultra tôlée, c'est dur au niveau des chevilles dans les dévers mais c'est bon à skier pour l'époque. Dans 1 mois et demi lorsque la neige tiendra en s'enfonçant d'un cm alors là ça sera le rêve …

Sous le suc de Pégrol j'ai pris à droite le half pipe naturel mais il n'est pas assez enneigé alors je suis passé un peu au-dessus. pour déboucher sur le haut de l'amorce du vallon des sources de l'Ance, bien au-dessus de la dernière jasserie de Pégrol.
J'ai coupé la piste qui va sur les jasseries de Garnier puis j'ai pris côté est du suc de Pégrol pour ensuite remonter vers les ruines des jasseries de l'Oule et retomber sur la piste venant du suc de Pégrol et allant sur le carrefour de Pradoux.
A Pradoux j'ai pris à droite comme dimanche mais sans le brouillard, j'ai traversé le ruisseau de la vallée de Chorsin puis je suis remonté et un peu en travers je suis allée juste au-dessus de l'arrivée du télésiège de Chalmazel en restant entre la barrière des militaires et bien au-dessus des jasseries de Colleigne.
Puis je suis rentré en traversant la route militaire en tournant côté sud/ouest de PsH, puis sur les jasseries de la Richarde. C'était tellement tôlé, que j'ai préféré sous les jasseries et la côte 1500, reprendre le vallon du ruisseau de la vallée de Chorsin et rentrer ensuite aux Supeyres.

Voilà, très bonne sortie mais c'est vrai dure pour les chevilles et les cuisses sur cette neige. Attention à des plaques de neige fraîche humide qui jouent des tours (gamelle quand les skis accrochent trop en virage). Attention aussi aux trous d'eau assez nombreux et que l'on voit au dernier moment.

Bon, moi je n'ai ni montre, téléphone et appareil photo, un vrai sauvage, mais si tu as un appareil profites-en, sous le suc de pégrol et PsH il y a de belles corniches et le givre commence à tomber des arbustes.

Bonne ballade ! :-D
:-D 8-)
Modifié il y a 6 ans
bonjour,

sortie du 15/01
départ du col du Béal, direction Est en longeant la forêt, puis sud jusqu'au Procher, juste au dessus de la Chamboite. retour plus ou moins par le même itinéraire.
Encore suffisamment de neige, mais bien dure et parfois carrément verglacée. Peaux indispensable (j'ai essayé sans :-o , et je les ai vite remises :-D )
JW

mon site www.passiongrandnord.com
Modifié il y a 6 ans
 
S'inscrire ou se connecter pour créer ou poster une réponse.