Conditions de neige massif du Forez

Ah, c'était donc toi, Damien, le SRNiste qui descend les corniches comme un dieu (reconnu aux traces) !
Je m'demandait qui ça pouvait bien être !
Ouaip, qu'elle était bonne la neige, surtout le matin !

Sinon, pour moi aujourd'hui à midi, ce fût terrasse au soleil avec vue sur l'île de Monthiallier. On s'refuse rien ! Elles sont chères ces places là !
Au menu, une entrecôte, des pâtes fraîches, le tout arrosé d'un Côtes du Rhône Chavanay cépage Syrah, qu'on avait goulument fait chambré au soleil. Et on a fini sur une Tome de Savoie.
Ah,ah,ah, j'vous en bouche un coin !
Bon, je sais, c'est pas très couleur locale ! mais à ma défense, j'ai été invité !

J'vous explique.
Avec Damien on aurait pu se croiser sur le parking, mais je suis arrivé à peine plus tard…et vu le monde, nous serions-nous trouvé ?
Les jours de beaux temps, ça devient un véritable parc d'attraction là-haut.
Heureusement que comme le disait Forez la semaine dernière, on s'écarte à peine et la montagne est pour nous.

Je tais volontairement à l'antenne où je suis allé circuler.
Disons que sur le coup de midi, en cherchant une jasserie qui m'abriterait du vent pour manger, j'en ai atteint une en même temps qu'un autre skieur, qui m'apprend en être le propriétaire…et me propose illico de partager son repas, après visite des lieux, comme de bien entendu.
Gêné, sur le coup je refuse, mais me reprends aussitôt car malgré mon côté sauvage, j'adore les rencontres avec d'autres randonneurs, qui se révèlent souvent enrichissantes (c'est quand que tu viens Robert… maintenant que je sais que tu es Ciel et Grenat, tu n'es pas loin !).
Aucune importance que la balade soit raccourcie, mais partager le morceau de gras avec un proprio du quartier, et discuter le coup, ça s'refuse pas.
Il a donc installé table et chaises au soleil, et nous avons fait connaissance, tout heureux qu'il était de pouvoir discuter de "notre" montagne à quelqu'un qui l'a connaît bien.
Et puis, l'horloge tournant, j'ai repris mon cheminement, et c'est là que j'ai croisé les traces de Damien.




Modifié il y a 5 ans
N_75 a écrit :
c'est quand que tu viens Robert…

Mais…j'étais là !
J'étais dans la bouteille de cote du Rhône …
On n'est jamais seul, pelerin .
Modifié il y a 5 ans
Patatra !

Pas connecté du week end, damned !

c'est cuit pour moi aujourd'hui lundi et mardi…le temps que je me refasse une santé. Pas avant jeudi.

Bon bivouac ! ça devrait être sympa.
Modifié il y a 5 ans
Départ en solitaire du col des Supeyres lundi après midi avec la pulka chargée pour 2 nuits.

Pause kite entre la croix de Pilaou et la Jasserie des Supeyres à la cote 1396.
Endroit parfait pour kiter dans de bonnes conditions. Malgré mon statut de grand débutant, j'ai tirer des bords sans soucis jusqu’à la tombée du jour, J'ai progressé très vite sur 2 à 3 séances. Bien conscient que ca peut très mal finir en étant seul, le portable ne passe pas.
C’était pas le moment de trainer pour me poser.
j'ai choisi la facilité, bien a l’abri du vent le long de la plantation et en bordure des pistes de fond. Le vent avait monté, le brouillard tombait, et il neigeait..

Mardi, météo épouvantable, brouillard, vent et neige. Vent dans le dos, je suis allé a découvert vers le haut des pistes d'alpin de Prabouré. Pause repas a l’abri d'une Jasserie (La Fayolle) J'ai fait le retour dans la foret puis par la vallée du ruisseau des Pradeaux. Montée très raide avec le peaux dans la profonde. Ambiance "Canada". Retour a mon emplacement du 1er bivouac a travers la foret, pour poser ma tente au même endroit.

Le vent a tourné dans la nuit, puis monté en force.
Entrainement rangement de bivouac dans le mauvais temps.
Retour très nordique à la voiture.
Petit tour sans la pulka de l'autre coté de la route. La neige était facile a skier.
Retour a la maison, bien cuit.

Un puriste dirait que ce n'est pas du SNR, car je me suis promené dans un domaine de ski de fond .
Mais dans quelles conditions ? Y avait personne, la neige était en congères sur les pistes, une météo épouvantable. A quoi bon se risquer en direction des radars ?

Enfin, de bonnes expériences et comme déjà dit sur de précédents messages, y a de quoi faire sur les Crêtes du Forez ! Et on a la sensation d’être au bout du monde en étant a coté de chez nous.



Modifié il y a 5 ans
Bonjour,

Je reviens vous faire un pt compte de mes sorties je n'ai pu vous répondre plus tot car mon compte avait disparu du forum

nous avons bien fait nos 2 sorties une en ski de fond et l’autre en SRA.

c'était vraiment top par compte la neige etait crouté et dur pour la sortie ski de fond et dans le dévers ça tenait pas du totu sans les quarts.

on a fait col du beal jusqu'à début de pegrol.

et pour la sortie SRA on a fait la boucle PSR - croix de fossat- mont thaillier lire - ligne électrique et re PSR

si des personnes intéressées j'ai la trace GPX de la ligne électrique (ça grimpe bine sec !!!)

Bilan de tout ce la : je veux des SRN !!!! car l'alpin est vraiment lourd mais si il y a avait 10 cm de poudre et que je me suis bien fait plaisir ds les descente je pense qu’avec un peu d’expérience en nordique je prendrai autant mon pied.

Je vais essayer de vendre 2/3 conneries pour financer un équipement je pense m'orienter vers des Epoch en voilé 3 pins et Crispi Svartisen 75 je pense que c'est assez polyvalent et qu'on peut bien s'amuser ds les descente. Votre avis ?

en tout cas un grand merci pour vos conseils et j'espère bien l'hiver prochain vous rencontrez en vrai !!!!
Modifié il y a 5 ans
Des candidats pour un viron dans les jours qui viennent ?
mais mode contemplatif…les jours sont longs désormais !
du coup, je suis prêt à passer en Auvergne…



@Snorkel
merci pour ton retour !
Et pour le matériel que tu envisages, au vu de tout ce qui se dit sur ce forum, tu fais certainement un très bon choix.
Et si tu rajoutes des câbles amovibles aux 3 pins, tu améliores le contrôle en descente.
Modifié il y a 5 ans
snorkel a écrit :
Bonjour,

Je reviens vous faire un pt compte de mes sorties je n'ai pu vous répondre plus tot car mon compte avait disparu du forum

nous avons bien fait nos 2 sorties une en ski de fond et l’autre en SRA.

c'était vraiment top par compte la neige etait crouté et dur pour la sortie ski de fond et dans le dévers ça tenait pas du totu sans les quarts.

on a fait col du beal jusqu'à début de pegrol.

et pour la sortie SRA on a fait la boucle PSR - croix de fossat- mont thaillier lire - ligne électrique et re PSR

si des personnes intéressées j'ai la trace GPX de la ligne électrique (ça grimpe bine sec !!!)

Bilan de tout ce la : je veux des SRN !!!! car l'alpin est vraiment lourd mais si il y a avait 10 cm de poudre et que je me suis bien fait plaisir ds les descente je pense qu’avec un peu d’expérience en nordique je prendrai autant mon pied.

Je vais essayer de vendre 2/3 conneries pour financer un équipement je pense m'orienter vers des Epoch en voilé 3 pins et Crispi Svartisen 75 je pense que c'est assez polyvalent et qu'on peut bien s'amuser ds les descente. Votre avis ?

en tout cas un grand merci pour vos conseils et j'espère bien l'hiver prochain vous rencontrez en vrai !!!!

Merci pour le retour d'expérience…
Un CR sur skitour s'impose… :-D
des photos?
Pour la trace GPX, je veux bien…
bonnes continuations en nordique comme en alpin!
mais l'hiver n'est peut-être pas fini…
Paques peut réserver des surprises…quoi qu'il es soit au dessus de 1250m c'est très bon!
@+

La haute vallée, un joli coin sauvage:



@+
Modifié il y a 5 ans
N75: "Forez" et moi, demain matin(samedi) partons du col des Supeyres vers 9h pour faire un tour dans la vallée des Reblats. Si tu veux venir, peut-être Jacou aussi? ce sera avec plaisir.
Modifié il y a 5 ans
Ah cette merveilleuse vallée!! Mon deuxième bivouac lors de la traversée des monts du Forez, première rando itinérante de ma vie. Une arrivée magique dans ce lieux magnifique, c'était en été, à me laver les aisselles dans le ruisseau (sans savon pour pas polluer bien sûr!), à déguster les myrtilles sur le bord du chemin, à regarder les truites gambadant sous l'eau fraiche… Nous ne savions alors pas que nous étions rentrés dans un haut lieu du Forez. Je rêve d'y retourner en hiver, quand je maitriserai mieux mes SB98!
Fin du hors sujet: je vous envie (hé oui, je dévoile ici mes origines auvergnates!), et pensez à ceux obligés d'établir une stratégie de pointes pour éviter les cohortes de raquettistes pré-alpins!
Modifié il y a 5 ans
Dommage d'être si loin, plus on est de fous, plus on rit et plus on se fait plaisir dans notre "désert" Forézien.
A une autre fois peut-être?
Modifié il y a 5 ans