Conditions de neige massif du Forez

je ne peux pas le vendredi soir, mais le samedi oui, à moins que la météo ne soit vraiment pourrie, avec de la pluie … :-?

Le bon bivouac c'était le week-end dernier mais je ne pouvais pas. :-(

On en reparle …

Demain après-midi vers 12h30/12h45 je suis au col du Béal , si ça dit à quelqu'un ou quelqu'une, le tout au pluriel … :-D
Modifié il y a 5 ans
il y avait bien du grand dans le forez ce we, mais rien à voir avec la grandeur du style de n75 à moitié à poil sur sa photo.

quelques images du pont de la vallée des reblat, du bivouac non loin du mont thiallier, et de roche bazanne

c'était vraiment du tout bon,

je comprend mieux la longue avance du fil forezien sur les suivants vertacomiriens, chartrousains et baugus réunis.


Modifié il y a 5 ans
grandsteak a écrit :
mais rien à voir avec la grandeur du style de n75 à moitié à poil sur sa photo.

normale la tenue…la photo avait été prise au mois de mai, et en bordure de l'île du Mont-Thiallier !
Modifié il y a 5 ans
Je vois que tout le monde profite du soleil et de la douceur.
Quelques nouvelles du Week passé, pour ma part j'ai bivouaqué au nord de vendredi à samedi dans le secteur ou j'écoute la chouette de Tengmalm et banco deux mâles chanteur.
Samedi matin beau lever de soleil dans la douceur.une balade du côté du fossat de la Loire de montjasson et courteau avant de rejoindre ma moitié avec des amis au béal pour aller pique niquer du côté de Procher.
J'ai hésité à rejoindre Grand steak et Nathanaêl pour leur nuit de samedi, mais parfois c'est bien de passer du temps en famille surtout lorsque les potes bretons arrivent avec des réchauffants.
Ensuite retour au Béal et à la Loge.
Je ne suis pas la ce week, mais je compte bien faire encore un bivouac en mars.

Forez je regarde plus tard ton histoire de piège et je répond.

Modifié il y a 5 ans
Benbois a écrit :
lorsque les potes bretons arrivent avec des réchauffants.

Heuuuuu ! y sont encore là tes potes …
Modifié il y a 5 ans
Grosse sortie hier après midi guidée par "Forez" dans des recoins où je n'étais encore jamais aller.

Conditions exceptionnelles, paysages exceptionnels, bonne glisse, personne.
Pourquoi aller ailleurs !

Merci,
Jacou
Modifié il y a 5 ans
Grand Steak, j’espère qu’après ou avant avoir pris la photo du pont de la vallée des Reblats, tu as fait le plein à la source de la cave paternelle juste au-dessus, car avec elle, les montées deviennent des descentes …. :lol:

Sinon, comme l’a signalé plus rapidement Jacou, très belle sortie hier après-midi à partir du col du Béal. :-D

Neige excellente pour la rando, de printemps qui enfonçait de 5 cm, bonne glisse, bonne portance … du miel blanc … et sous le soleil, chaud voire très chaud …

Par contre aucune vue sur les Alpes et même sur les sommets auvergnats de l’ouest, tout était noyé dans une brume nuageuse d’un seul tenant qui a fait dire à Jacou que ce devait être la chape de pollution et je partagerais son avis, car ça faisait bizarre, limite jaunâtre … :-? :-(

Donc du Béal direct Pierre-sur-Haute avec toujours le passage délicat au niveau de la descente de Procher sur le col de la Chamboite. II faut tirer sur la pente nord/est, mais de là, ensuite, la route est encore enneigée avec les traces de la chenillette (PB 100 pour les connaisseurs de ce type d’engin) des militaires.

Descente directe sur les jasseries de la Richarde, puis la côte 1500, le plat de la Richarde et la plongée sur la croix du Fossat. Ensuite nous sommes passés sur « l’île » (comme dit Benbois et repris par son adepte N_75) du Thiallier et sommes remontés sur le mont éponyme (le K2 comme dit Damien63) en allant tourner un peu au-dessus de la jasserie des Nerses. Et après, une superbe descente sur le rocher de la Fromagère nous attendait, où ça virait tout seul, il suffisait juste de remuer un peu les genoux … Magnifique … :-)

Nous sommes allés sur la jasserie de la Font du Blanc puis remontés sur les rochers sans nom, sur la ligne de crête entre la Fromagère et le mont Chouvet. Nous avons pris le vallon de la Jacine, traversés le ruisseau et au croisement 300 m au-dessus du col de Chansert, nous sommes remontés à droite sur les rochers de la Pause.

Et après, voyage retour par la croix du Fossat, Pierre-sur-Haute et le haut des pistes d’alpin de Chalmazel (là, j’ai fait une erreur, il aurait fallu rester au soleil, car la neige commençait à regeler) et le Procher … et enfin pour le physique et malheureusement pour le plaisir, le col du Béal.

Jacou qui possède un GPS a annoncé à l’arrivée, 26 km et 1500 m de dénivelé … Ouf ! Pas étonnant que je sois « rendju » (même les non initiés au patois local comprendront sans peine le mot, déjà employé par ailleurs ici même).

En résumé, que du bonheur, neige super extra pour la randonnée, ça glisse toujours sur le Forez et de plus en plus à la vue du nombre de traces de ski de fond, ça va devenir le Courchevel du ski de rando nordique, les fourrures en moins ! :lol:
Modifié il y a 5 ans
Et ça passe aussi de l'autre coté du Béal(hier après midi en tout cas). Parti en hors traces avec skis écailles bords parallèles le long du bois de Cluzel, par Courtiaud et Manjasson sur une très bonne neige glissante et "retenante" à la fois, en cherchant le plaisir des éclaircies le long des lisières pour arriver au bas de Manjasson et emprunter avec difficulté la passerelle étroite sur le ruisseau de la Pigne. Passée celle ci, je conseille de monter tout de suite à gauche plutôt que continuer le chemin conduisant au carrefour de la piste qui va en direction du roc de l'olme ce chemin ayant des "manques" de matière première plus loin.
Enfin, arrivé au Fossat(Loire), longer la lisière du bois Bozonnand(c'est très enneigé) puis, aux Loges de la Lite, continuer en hors traces ou, ce que j'ai fait ayant les skis adéquats, prendre les pistes bien tracées et correctement enneigées jusqu'au pied de la montagnette, puis "2 boules".
Enfin, de là, le tour de Puy gros dont l'arrière( bonne descente) est très bien enneigé, et par contre des "manques" dans la montée et dans la descente sur le Chesseton.
J'aurai pu suivre la lisière du bois que je savais en permanence très enneigée, mais j'ai voulu vérifier mes affirmations quant au franchissement direct de Puy Gros (au lieu de son contournement par la lisière) par les pistes damées.
Au final une bonne petite sortie variée et agréable.
Modifié il y a 5 ans
passage ruisseau
Modifié il y a 5 ans
Purée ! Forez, Jacou, quelle bambée !
@Jacou : j'espère que tu as fait risette à la caméra !
@Forez : vous n'en n'aviez pas assez pour être resdescendu jusqu'au départ de la piste qui monte à la Pause

Pour faire suite au message de Forez l'ancien, c'est encore très bon sur tout le versant français de P/H.
Aujourd'hui je suis allé jusqu'à Colleigne, et c'était extra.
J'ai évidemment pris le chemin des écoliers pour m'offrir de beaux virages, et au retour j'ai même descendu Banban et j'ai regagné la crête par le chemin du Facteur.
C'est finalement une option qui s'avère pas mal car elle évite toute la partie en dévers et pleine de rochers, et en plus bien à l'abris du vent.
Mais un mois et demi de vacances scolaires conjugué à un anticyclone d'une telle taille, n'a pas rendu la neige belle à regarder.
C'est quand même trafiqué, et surtout par des raquettistes. J'ai bien vu de vieilles traces de skieurs, mais je pense à Benbois, car là, j'étais sur son territoire de trappe ! …comme il était dans le Vercors, j'en ai profité !

Et hier, j'ai fait en gros le tour de la plantation des Allebasses, jamais très loin des pistes de fond, mais toujours en lisière des forêts de hêtres qui peuplent les pentes du sud du Forez.
J'ai découvert que les jasseries des Supeyres avaient perdu leur toit de chaume au profit de tuiles (mieux vaut ne pas chercher à entrer dans les détails !!!).
Et de l'autre côté, je me suis amusé à retrouver les vestiges de l'ancienne station de la Haute Vallée.
Les pentes y sont belles, mais malheureusement (pour nous skieurs) la végétation reprend petit à petit ses droits.
Belle séance de génuflexion dans le coin !

Modifié il y a 5 ans