N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

Conditions de neige massif du Forez

De belles sorties en effet. J'adore vers les Jassoux c'est très joli. Côté Béal/la Loge je ne vois pas d'endroit avec autant de pente, car vers Balayoux, c'est bien en terme de pente dans les conditions de neige actuelles. On a depuis le haut jusque sous les Jassoux (je ne l'ai jamais fait jusqu'en bas) presque les 200 m de dénivelé, ce qui est pas mal pour chez nous. Les photos sont belles mon bon Fourinas !smile
Et toi Benbois tu as trouvé le soleil, car nous samedi après-midi avec mon fils nous sommes partis des Pradeaux (route au goudron) via le pylône puis le grand pré de Chougoirand dans la purée de pois … smile20 à 30 m maxi de visibilité mais pas un souffle de vent. Glisse moyenne. Puis nous sommes allés sur le puy de Loir et la piste forestière en direction du siège de la Reine. Ca allait bien, les skis n'enfonçaient pas trop, environ jusqu'à mi chaussure. Bien avant nous avons basculé à gauche dans la descente sur Rouffix. A 50 m du départ, 2 arbres en travers facilement évitables, sinon super bonne. On a même évité le dernier virage à droite avant celui du pont tout au fond en prenant le tertre. 3 virages et 5" de pur bonheur …smile
Après, nous sommes allés sur la Grange, Molhac, le Gat puis sommes rentrés par le bois assez encombré par les arbres qui ploient sous la charge, pour arriver par la dernière descente du pré de la piste de luge des Pradeaux.


Rebelote ce matin, avec Forez 63 en plus, les 3 générations réunies.smile Par contre nous sommes partis du carrefour vers le village du Suc, dans nos traces de la veille qui marquaient encore par endroits. Le grand pré de Chougoirand était très bon, plus de glisse et une visibilité presque au kilomètre. Par contre un bon vent du nord (- 7° au départ). Puis nous sommes allés direction le puy de Loir et avons pris à gauche après le carrefour de Moliachon où il y a un panneau indicateur de chemins, pour plonger sur les berges de la Ligonne. 
Nous avons fait un tour agrémenté d'une belle petite descente et sommes remontés vers le Gat en retrouvant les traces raquettes de jeudi dernier.
Pour remonter sur le pylône, nous avons choisi de prendre le vallon des sources de la Ligonne, du côté de la maison la plus à l'est de Chougoirand (à 1194 m sur la carte). 
Au pylône on s'est séparé, Forez 63 est rentré sagement à la voiture et nous, nous sommes allés prendre la descente qui retombe sur le début des berges de l'Ance. Elle était très bonne dans cette neige. Il faut juste faire attention aux liteaux posés en couple à côté des plans replantés. Vu la pente (150 m de dénivelé en environ 550 m) il faut mieux ne pas la tenter sur neige dure (j'en sais quelque chose pour l'avoir fait l'an dernier en travers et en demi chasse-neige).
Puis nous avons traversé la rivière et de là avons attaqué la remontée (de 1150 m à 1305 m) sur les Ronzières, en traversant d'abord la route des Pradeaux à Saint-Anthème, sous les regards curieux de quelques automobilistes, puis la route de la Frétisse (ancienne route de Saint-Anthème) et par le chemin  à côté de la "carrière" et qui remonte vers des jasseries sans nom.
Enfin nous avons fini d'arriver aux Ronzières par le bois sous de grosses rafales de vent du nord qui soulevaient la neige.
Et là, sans le faire exprès, nous avons gardé le meilleur pour la fin. Rien à voir avec la semaine dernière. Dès le haut qui n'est pas très pentu, la glisse était là, magique dans une neige ramenée par le vent, mais brisée et légère, sans que ça enfonce de trop. Sur la fin où la pente est plus rude, plus besoin de télémarker, juste d'enchaîner les petits virages pour finir par le tertre … smilesmile
Et une gamelle pour moi, car j'avais oublié que la DDE avait passé la fraise et le saut d'un bon mètre direct sur le parking m'a surpris …smilesmile.
Aux Pradeaux il y avait beaucoup de chiens de traîneaux qui partaient par le barrage et Forez 63 qui nous avait amené la voiture à "domicile".
Ce soir le vent du nord souffle très fort sur Ambert, ça siffle autour de la maison, mais il n'est plus très froid et la neige a bien ramolli et fondu sur le goudron. Ce matin on sentait les odeurs du SIVOM (le centre des poubelles, situé au sud, c'est en général signe de changement).
Modifié il y a 4 ans
Cet après midi la route du col des Supeyres était fraisée depuis St Antheme, c'est rare. On a chainé a partir St Antheme c'est rare. Puis la route était était non déneigée et fermée  a partir de la Patte d'Oie, trop de congères.
A partir de cette patte d'Oie, petit essai de kite sans succès vent trop rafaleux. Puis petit tour de SRN  en direction de la grande Pierre Bazanne, ambiance nordique, avec un beau ciel bleu et une bonne visi. Par contre la neige était bien soufflée. Des paysages à couper le souffle. C’était magnifique.
Et comment y était la neige? Hier sur le Sancy c'était bien gelé à beaucoup d'endroit (autour de la forêt de Courbanges au-dessus de Besse) ; mais la neige n'était pas trop transformée en forêt. Je pense m'arrêter à un des cols (Pradeaux certainement vu ce que vient de dire jacou4242) demain en début d'aprèm, et j'aurais bien voulu savoir s'il fallait mieux rester en sous-bois pour que ça reste agréable!

Bonjour les foréziens d'Auvergne et de Rhône-Alpes !
Hier, objectif Vimont !

Je me suis garé au carrefour de la route de la Chambonie, et j'ai attaqué la montée d'entrée, un peu bluffé quand même l'accroche des écailles des SB 112. Par chez nous, les peaux peuvent rester dans les placards avec de tels outils.
Petite descente sur le Reculon pour le plaisir, demi-tour, et grimpée tout en haut. C'est vraiment cuche de neige, bien longtemps que je n'ai pas vu ça.
En haut, les rochers étaient littéralement recouverts d'une peinture de neige, ce qui m'a vraiment fait regretter de ne pas avoir d'appareil photo. Je n'ai que rarement vu quelque chose d'aussi irréel.
Par contre, sur la crête, le manteau neigeux est infâme, une croûte de neige recouvre la bruyère sans l'écraser, et c'est inskiable.
Petit tout d'horizon, du Mont-Blanc, à Belledone, puis le Mézenc, le Cantal, le Cézalier, le Sancy, le Puy de Dôme…comment est-il possible de se lasser de tels coins ?

Ensuite descente, quelque peu gâchée par le soleil qui ramollit la surface de la neige, ce qui me valu quelques belles baignoires. Il n'y a vraiment qu'en lisière nord que le manteau neigeux est resté intact, ce qui m'incita à réclamer quelques fois une tournée de plus.

En résumé, une sortie peut-être courte en km, mais pas en durée ni en émotion !

Et un peu dans le même esprit, il y a une dizaine de jours, j'étais parti du col de la Loge par le GR, pour stoper au jas de Bitou, dont j'avais descendu et monté les deux ailes de la clairière 6 fois !

Bref, c'est l'antithèse de la conquête des cimes, mais le bonheur est là, tout proche…


Et merci à toi Fourinas pour la vidéo. Magnifique tout simplement !
Mais une question peut-être un peu indiscrète ! tu sembles connaître le massif aussi bien que nous tous, et y prendre autant de plaisir…mais pourquoi t'emmerdes-tu ainsi avec des SRA ? je comprends vraiment pas !




Modifié il y a 4 ans
Bon ben ça sort un peu partout à ce que je vois.
J'aimerais bien retourner du côté de Bazanne, ça fait un moment que je ne suis pas passé par là en hiver.
Les deux dernier soir sortie nocturne, lundi soir 3 h de sortie depuis le col de la loge jusque Puy gros en gros à la recherche des petites chouettes de montagne, c'est pas encore bien réveillé tout çà, mais très belles balade en solo à la frontale avec des ambiances et une neige bien glissante.
Hier soir sortie avec des amis toujours en nocturne entre camelot et puy gros, pique nique en forêt à l’abri du vent et  retour direction des jasseries de Pillières descente en forêt pour rejoindre la Batadie. Encore une belle soirée avec un ciel extra et de ce côté de puy gros sur le plateau la neige en nocturne était vraiment pas mal notamment pour des essais de virage télémarqué.
Vacances demain et départ pour le Vercors quelques jours bivouac et pulka au programme avec une météo qui change malheureusement.
Et la semaine prochaine c'est sur bivouac et trou à neige sur le forez.
Anoumouéveur.
Benbois
Et la semaine prochaine c'est sur bivouac et trou à neige sur le forez.
Confirmes nous Benbois le jour et le lieu, je pourrais y être.
Hier et aujourd'hui c’était les Pradeaux sud pour nous. C’était bon et beau.
A 3 générations, mais bien plus jeunes que les "Forez"