N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

Conditions de neige massif du Forez

Garé vers 10h aux Supeyres avec"  tous les jouets".
Trop de vent pour ma petite voile.
Le vent devrait baisser. Je fais un tour après le plateau des Egaux pour voir dans l'axe la vue sur la croix du Fossat et la mythique vallée des Reblats. Elle etait magnifique. Je n'y suis pas encore allé de la saison. Une zone de sapin avait encore de la neige.
J'ai navigué sous le vent de la bosse, le long du bois des Reblats entre la Recurady et le suc de Pegrol. J'ai croisé une piste balisée en Bleu, Tracé de raquettes ?  C’était magnifique, des amas de neige sculptés par le vent, derrière ces pauvres arbustes décharnés. Sous le vent, la neige était presque facile a skier. Sur le plateau, elles était soufflée, dure, mais pas en glace. J'ai vu bien plus difficile a skier. Demain ca devrait détendre assez vite. Il y a déjà quelques manque sur la bruyère. Le Montiallier est a peine gris sur sa face visible depuis les Egaux. Globalement pas de pb pour la pratique du SRN sur PSH. Vers 12h, le vent est toujours trop fort sur le plateau des Egaux, Un kiteur super sympa me prête une toute petite voile. Changement de chaussures et de skis. 30 minutes de bonheur absolu. Facile a skier, facile a tenir la voile. Retour a la voiture en SRN avec la pulka chargée du matos de kite. 
Super sortie… Ce WE ça devrait encore être bon.
"Forez" dans mon coin de bivouac, il y a bien plus de feuillus que de sapins .
Si tu veux tester l'option hamac, ca serait plus garanti
A demain,
J'y serai avant midi.
Jacou

Modifié il y a 4 ans
 Je ne serai pas des vôtres aujourd'hui , étant ce matin en skis de rando au col du Béal en reconnaissance d'accompagnement raquette pour demain.
Après être parti en direction du "pas de la croix" hors traces bien sûr, je suis allé sur la cote 1342 pour revenir vers le lieu dit "cave",( après déchaussage des skis pour traverser la route du col du Béal à Chalmazel) et de voir en premier lieu si le passage du ruisseau de "font noire" se faisait toujours sans problème, puis, remonté dans le bois de Bayet par le chemin (pas mal encombré actuellement) que je connais de longue date.
Quelques difficultés pour traverser plus loin sur un pont de neige étroit (déchaussage encore) le ruisseau(de font noire) qui descend de la ruine du même nom perchée en lisière de forêt.
Enfin, sortie au soleil dans la clairière de grande raie d'où je suis revenu au col avec quelques écarts( dans la poudreuse pour le plaisir), du chemin bien "battu" par les raquettes venant sans doute du gite de Chapouilloux( Loire,) proche, dans le bois du même nom..
Ballade courte pour le ski mais suffisante en raquettes pour mes amis demain matin.
Il faut en profiter, les températures annoncées vont compliquer les choses..
Salut à tous, hier ski alpin et snowboard à Prabouré, bon ski de printemps dans l'ensemble….le plaisir était là…:-) smile
Les prairies de "viallevieille" étaient bien enneigées malgré leurs orientations plutôt sud…dommage que tous ces barbelés empèchent le hors piste total…smile
Il va falloir prendre de l'altitude car ça fond pas mal en ce moment…
ah oui, j'ai vu que forez est allé ce perdre dans l'"auge" de la haute vallée…manque cruellement de pont pour traverser l'Ance…
Entre celui qui est en dessous des jassoux et celui du ronzier, il doit bien y avoir 2km dans une forêt peu entretenue smile
Sinon aujourd'hui, un petit tout de tyrolienne géante que je voulais tester en hiver, c'est chose faite, pas eu besoin des raquettes, seulement des batons pour remonter, la neige est bien compact après multiples passages…smile
J'ai pris une petite photo au passage(capture d'écran) ou l'on voit bien la "montagne des garneix"(1292m) dit " la grolère" par les locaux…

P.S: au plaisir de te croiser N75, mais ça risque d'être cours cette année…
Et encore un reportage dans nos montagnes!:
http://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne/2015/03/04/avec-ses-photos-paul-andre-coumes-fait-decouvrir-l-auvergne-ski-667831.html
Super WE aux Supeyres organisé par le CAF de Clermont.
Samedi tour de la foret des Albasses.
Dimanche la mythique vallée des Reblats, suivi de super Reblats.
Sinon tout est dit dans cette photo.
Modifié il y a 4 ans
A surveiller demain les journaux de France 3 Auvergne de midi et du soir, avec un reportage sur le rassemblement SRN au col des Supeyres
Merci au journaliste, (trop) discret membre de SRN.com de s'être déplacé ainsi qu'à la caméraman qui nous a  suivi avec ses raquettes.
Modifié il y a 4 ans
fourinas
manque cruellement de pont pour traverser l'Ance
Tout à fait !
J'avais également pas mal galéré au milieu des bouleaux et des ruisseaux qui dévalent la pente pour rejoindre le pont.

Oui fourinas, ça va faire juste pour se croiser car les jours sont malheureusement comptés, et cette année bien plus que les autres…
Je pensais un peu que tu passerais à Supeyres-Plage ce week-end…tu vois, il y avait même des surfeurs, donc pourquoi pas des SRAlpin smile

Et merci aux membres du CAF Clermont-Auvergne d'avoir organisé ce rassemblement qui fût on ne peut plus sympathique…smile
Modifié il y a 4 ans
La photo est déjà là ! J’aurais dû m’en douter ! Moi qui suis si sérieux, qu'elle idée de faire le clown … smile
J’aurais dû garder mon bonnet pour les filles, car ma chevelure trahit mon âge certain …smile
Sinon, superbe réussite que ce rassemblement de SRN au col des Supeyres et l’on ne peut que remercier nos amis du CAF Auvergne (Christian, Michel et tous les autres …) d’avoir organisé cet évènement, et d’avoir su y amener comme ingrédient la bonne humeur, la convivialité et le partage autour de la montagne hivernale.smile Sans oublier bien sûr l’accueil au chalet des Gentianes avec le samedi soir une revigorante soupe aux choux et légumes agrémentée de saucisse, concoctée par Karine et Guillaume, qui travaillent des produits frais et locaux que rien que d’y penser j’en ai encore la faim qui me titille la panse … smileEt le matin pour partir d’attaque, c’est le gros petit déj avec yaourt maison qui vous sort du duvet …smile
http://lechaletdesgentianes.e-monsite.com/
Bref ! A consommer sans modération entre effort et réconfort, neige et paysages, Pilat/Alpes et Cantal/Cézallier/Sancy/Puy-de-Dôme, avec un zeste au sud de Mézenc … Inspirez, soufflez, respirez, vous êtes sur le massif du Forez, l’Auvergne du Levant ou le Couchant du Rhône-Alpes !smile
Venus de ces deux régions telles des délégations se rencontrant en limite frontalière ou presque, avant un futur mariage, nous étions une bonne trentaine chaque jour. Paul-André, notre auteur de la bible du SRN en Massif Central était du nombre et les Jacou et N_75, fidèles arpenteurs du Forez enneigé n’auraient voulu rater l’évènement. Le SRN venait à nous, il fallait que l’on soit à la hauteur de nos paysages, même si elle ne culmine qu’à 1634 m … Et tous les massifs environnants avaient accepté de se mettre au diapason en découvrant leurs sommets enneigés sous la férule d’un mont Blanc paternaliste.
Mais pour skier, encore faut-il des skis … ???smile Et là, au chalet des Gentianes, un résident hivernal, un hibernant smilephilanthrope,smile l'ami Pierrotsmile comme dit Damien63, prête du matériel de SRN de tous types, juste pour faire découvrir, avec un grand sourire dans une barbe de père Noël … Quand on vous parle de partage …smile c'est pas un vain mot !
Sinon, question ski, samedi après-midi, nous avons fait le tour de la plantation des Allebasses, par l’ouest et la remontée du vallon, juste avant le pont de la Fayolle, pour rentrer ensuite par le bois Balayoux, sur une bonne neige ramollie juste ce qu’il fallait pour prendre du plaisir à virer et glisser.
Le soleil voulant participer à la fête, il nous a concocté un de ses plus beaux couchers rougeoyant sur le Sancy et le Puy-de-Dôme, avec en décorations moins naturelles d’un Noël égaré en mars, les lumières de Clermont et celles de SuperBesse.
Dortoir ou bivouac il faut choisir ? Ou les premiers désiraient-ils demeurer proches des cuisines afin de lamper les dernières louches de soupe aux choux ? Le silence des Hautes Chaumes et la pleine lune seules pourraient répondre à cette question sans importance …smile
Le dimanche, après le copieux petit déjeuner, nos GO (gentils organisateurs) avaient prévu un atelier technique d’orientation avec  le GPS et un autre technique de ski avec le pas alternatif, le tout sous l’œil avisé d’un journaliste de FR3 du Puy-en-Velay, pratiquant assidu du SRN et de sa « camérawomen » adepte de la raquette à neige et nullement dépaysée dans la montagne hivernalesmile. Le sujet devrait passer vers 19 h aujourd’hui.
Puis, le coeur léger et le bagage chargé, nous sommes partis par le plateau des Egaux et le suc de Pégrol, sur une neige durcie par la nuit, même si celle-ci avait été relativement douce, sous les rafales fraîchelettes d’un vent d’est qui nous obligeait à rester couverts. 
La descente sur la croix du Fossat, en pente S/W était excellente dans une neige ramollie. Puis le réconfort aux jasseries du Fossat, avec en apéro un petit blanc sec qu’un de nos GO avait eu la pertinence d’amener dans son sac. Nous y avons retrouvé notre bon Benbois qui a partagé ce repas en nous faisant écouter les cris les chouettes qu’il avait « capturés » durant la nuit sur la vallée du Fossat. Nous avons eu droit à notre « patrouille du Forez », constituée de 9 buses variables, blanches et noires, identifiées là aussi grâce à notre spécialiste de la faune et la flore locale, qui nous ont survolés avant de filer vers les rochers de la Pause.smile
Après, deux groupes ont été formés, un qui est rentré presque directement sur nos traces et l’autre qui a plongé sous les jasseries dans le « half pipe » naturel. Là, l’impression était mitigée, la poudreuse de mercredi dernier s’y étant accumulée et depuis ayant amorcé sa transformation, elle freinait un peu. Puis plus bas, juste dans le haut de la vallée des Reblats, la neige transformée et molle juste ce qu’il fallait était un miracle de la nature pour le plaisir du Skieur de SRN.smilesmile
Le mur qui sert de « verrou » après le passage du ruisseau, pour accéder à la vallée proprement dite, était également très bon à descendre, même si l’exiguïté entre ruisseau et arbres et la pente prononcée, oblige sur une vingtaine de mètres à faire du « gagne petit ».
Et puis nous avons descendu le Graal forézien du SRN du massif du Forez. Il y a bien longtemps que je n’avais vu la vallée aussi « gavée » en neige … Même le passage où il fallait sauter le ruisseau est actuellement aussi large que le pont Neuf … La neige qui est tombée par fort vent s’est empilée dans la vallée et  tous les tertres ou pentes exposés S/W sont garnies de corniches sur leur parties hautes, qui semblent rouler comme des vagues venant se briser sur la plage. Mais les sommets sont pelés et même les pentes nord/est comme celle du Mont Thiallier au-dessus de la croix du Fossat est pas mal dégarnie.smile
Après un passage à la cave, nous avons traversé le ruisseau sur le pont de pierre puis sommes remontés direct par le bois pour rejoindre la « petite vallée » vers le Recurady, où un panneau du parc naturel Livradois-Forez, signale la réhabilitation de la tourbière du Châtaignier.
De là nous sommes remontés sur la croix des deux Bergères, avec une pensée pour notre ami Damien63, resté dans son sud « lointain », qui nous avait conté l’histoire de ces deux pauvres filles foudroyées et nous avons regagné le col des Supeyres sous les voiles très nombreuses et colorées des snowkiters. Il y avait foule au col, entre snowkiteurs, raquettistes, marcheurs, skieurs nordique pistes et hors- pistes et simples promeneurs venus prendre l’air.
Voilà pour un week-end très réussi où l’on a pu échanger technique, voyage, parcours dans une ambiance chaleureuse et amicale …smile

Encore un merci au CAF et la prochaine fois, promis, je tâcherai, moi qui suis un tantinet casanier, d’aller à une de vos virées dans l’Auvergne du Couchant.
Modifié il y a 4 ans
forez
J’aurais dû garder mon bonnet pour les filles, car ma chevelure trahit mon âge certain …
On peut largement supposer qu'avec un bonnet, et suite à une telle démonstration, le coucher dans la grotte eût eu (c'est le cri de la chouette des Reblats…une espèce endémique ! smile) lieu en duo…et que dans ce cas il eût été plus intime smile
Jacou, on n'a pas tenu les bâtons aussi longtemps pour ne pas avoir droit aux photos du coucher du régional de l'étape smile
Modifié il y a 4 ans
Bonjour,
J'ai du vous quitter un peu précipitamment après la sortie samedi (skis à rendre à Pierrot, collègue fatigué, donc restauration au chalet et famille à retrouver…smile.
Merci pour cette sortie (et les rencontres qui vont avec).
Merci forez pour le compte-rendu, qui me fait regretter de n'avoir pu venir dimanche.
Il faut que je retourne là-haut, découvrir la vallée des Reblats (que je confonds avec celle du Fossat).
A bientôt
forez
J’aurais dû garder mon bonnet
C'est vrai, il était tombé et je viens de le remettre,
Il vous faut revoir la belle pose de surf quelques messages plus haut.
Jacou …
Modifié il y a 4 ans