N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

Conditions de neige massif du Forez

Ce n'est pas de ski de "rando" mais de raquettes dont je vais vous parler, on peut bien leur faire une petite place dans notre rubrique je pense?
Donc, mon intention cet après midi était, partant du Fossat (borne Michelin parking au moins 3 voitures), de monter à la croix, puis faire une petite incursion "au nez" de la vallée des Reblats et revenir par le haut des rochers de la pause en fonction de l'enneigement.
Départ du parking en longeant le ruisseau, ou même les ruisseaux car il vient de l'eau de partout. Toutefois, de la neige en quantité en évitant les trous d'eau.
Arrivé au pied du "mur" en fond de vallée, nous l'avions appelé ainsi il y a fort longtemps, étant à l'époque, souvent emprunté par les skieurs et l'avions même nettoyé de ses arbrisseaux, ainsi que le sentier de la croix entretenu par des saignées d'évacuation.
Donc le "mur" franchi, me vint l'envie, à partir de là, de renouveler ce que j'avais fait il y a quelques années en skis, c'est à dire la montée directe entre les rochers, et la sortie pas très loin de la croix.
Dans ce secteur les rochers ne sont pas trop difficiles à passer. L'enneigement est très bon, et sans difficulté je me retrouvai en haut, mais dans le brouillard, et surtout un vent d'ouest fort et une pluie fine et continue.. Décision: battre en retraite et tant pis pour les Reblats, ce sera pour plus tard.
Direction le sommet des rochers où je trouvais les traces de skis de "Forez" que je suivis dans de larges espaces très enneigés en bordure de bois pour atteindre le chemin qui descend au col de Chansert, sauf, que je le laissais pour "piquer" à droite plus loin, dans le bois bien enneigé afin de retrouver ma voiture garée à la borne Michelin, un peu trempé mais satisfait de ma courte sortie..
Modifié il y a 4 ans
Pour ma part après une dernière sortie dans la neige fraiche entre la loge et le béal mercredi dernier, de 16h00 à 21h00, toujours sur les traces des petites chouettes, je crois que je vais ranger les skis, la saison semble bien finie.
Quoique des fois une bonne chute nous permettrais de rechausser comme en avril 2012 ou la montagne avait bien reblanchis de 30cm pour quelques jours après une fin mars sans neige, j'avais bivouaqué en mars sur la lande et en avril dans la neige.
Bon sinon en avril je courre les fin d'aprèm à la recherche de la chevechette sur les pistes et chemin en lisière supérieure au dessus de 1000m,
Anoumouéveur comme y disent à l'Est du Forez.
Modifié il y a 4 ans
Benbois
Anoumouéveur comme y disent à l'Est du Forez.
Ton patois de Saint Just n'aurait-il pas un accent bretonnant ? smile
J'espère pour toi que ta femme ne va pas tomber jalouse de tes chouettes adorées ! smilesmilesmile
Je ne sais comment ça s'écrit mais dans le patois que j'ai entendu dans mon enfance à Vertolaye et au village du Garrait on disait phonétiquement : "à nous maï vire", mais on est bien d'accord sur ce que ça veut dire..
Je vous donne des nouvelles fraîches de ce matin sur la neige "au Supeyres":
Parti essayer mes "germina" d'occasion plus courts et aux carres plus affutées que mes anciens, j'ai été contraint de prendre les pistes car ailleurs, en hors traces ça paraissait difficile, sauf peut-être, de l'autre coté du col, la lisière des "égaux" coté Reblats..
Il était tombé 1cm de fraiche sur la "tôle" mais à la fin de mon tour de pistes avec une petite incursion en hors piste quand même une petite averse est venue se rajouter.
Le vent frais et fort de NO et la température -3° incitaient plutôt à chercher les abris dans les bois..
A maî vire..

lu dans le canard ! smile

Avec l'avènement de la future région Auvergne / Rhône-Alpes, le projet de la création d'une route touristique sur la crête des Monts du Forez, donc pile sur la frontière géographique entre les deux pays.smile
Une route, ouverte du mieux même l'hiver, qui relierait le col du Béal aux Supeyres, voir une bretelle qui ferait la jonction avec la route de Garnier, facilant l'accès à partir de la plaine du Forez. smile

Les deux régions actuelles ne faisant plus qu'une, une retenue d'eau est à l'étude du côté des narses de Pégrol afin d'alimenter les canons à neige de Chalmazel, et de créer un plan d'eau pour l'été d'où les gens pourront mirer les sommets emblématiques de cette future méga-région. smile
J'avais écouté que détourner l'eau de son bassin était interdit, mais à politiques rien d'impossible ! smile
Donc un projet symbole afin de sceller l'amitié entre les deux entités ! smile

Bref, nous restera les Reblats…le dernier village Gaulois qui résiste à la société envahissante ! smile  …et la Petite Laponie qui ne semble pas concernée ! smile
Modifié il y a 4 ans
Salut Bernard,
Tu peux me le faire passer cet article, que l'on se prépare pour la future ZAD du haut forez.
Et pour ma douce rassure toi je l'amène parfois avec moi.
Cette fin d'am malgré un vent frais ça chantais pour la chevèchette au nord forez.
A bientôt
Modifié il y a 4 ans

smilesmilesmile


Modifié il y a 3 ans
N 75 tu m'as bien fait toutefois, mais vous le savez peut-être, ce projet était bien d'actualité il y a pas mal d'années, et si, "dieu m'en garde" ça devait ressurgir, il faudrait qu'on reprenne les fourches qu'on avait remisées à l'époque..
A partir du col des Supeyres d'ailleurs, vous avez bien dû remarquer cette amorce de route goudronnée sur 800m env. jusqu'aux 3 fontaines du goulet ?
Pour la petite histoire je crois savoir que la commune de Valcivières, ne sachant que faire d'un reliquat d'argent sur une dotation, et craignant à juste titre de le perdre, l'a "placé" dans cette amorce de route des crêtes (c'est toujours ça de pris qui n'ira pas aux autres).
Soyons vigilants tout de même.
Enfin, "dieu (encore lui) merci, le PNRLF (et benbois) sont là, et comme Zoro ils arriveront à temps pour nous sauver de cette hérésie.
Possible coup de blanc sur nos sommets (au moins 5 cm) dans la nuit de samedi à dimanche, suivi de trois journées froides (sans dégel).
De là à pouvoir ressortir les skis, c'est bien moins sûr.
A surveiller !
pat42
Possible coup de blanc sur nos sommets (au moins 5 cm) dans la nuit de samedi à dimanche, suivi de trois journées froides (sans dégel).De là à pouvoir ressortir les skis, c'est bien moins sûr.
heuuuuu, elle est comment la face nord du Détruit ! smile
Appel aux Auvergnats de l'Est, ça doit encore être blanc là-dedans….et si +5cm, ça va être bon, noooon ? smile
A qui ça dit ? smile
…sauf que le cantonnier d'Ambert avait pas mal de forces ces jours pour nettoyer la neige ! smile