Conditions de neige massif du Forez

Aux dernières prévisions, les précipitations arriveraient quelques heures plus tôt, avant l'arrivée de l'air froid.
Le gros des précipitations tomberait alors sous forme liquide…
Bon, de toute façon je ne serais pas dispo pour venir…
A suivre quand même
j'ai ressorti les baskets ce matin, voulant rester sur une impression encore "potable" …
S'il fait froid la seule option "viable" resterait les crampons dans les rochers de la Pause.
Benbois
Anoumouéveur comme y disent à l'Est du Forez.

forez63
A maî vire..
Je vous envoie les deux ci-dessus comme notre massif et les randonneurs que nous sommes se moquent des frontières administratives … smile
Que ce soit la montagne du Levant pour les uns ou celle du Couchant pour les autres, qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse des "sommets" !! smile


forez
qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse des "sommets" !!
…et je dirais même, l'ivresse des Côtes du Forez smile
forez
Je vous envoie les deux ci-dessus comme notre massif et les randonneurs que nous sommes se moquent des frontières administratives …
et pour poursuivre encore plus à l'Est, et intéresser quelque peu les Savoyards à nos délires Auvergnato-Foréziens

Arvi smile
Modifié il y a 4 ans
Arvir , mouinage lo santé, et porta te bien..
   ça devient sérieux et Je crois qu'il serait opportun qu'on prenne de l'air.
A cet effet  j'irai, peut-être demain matin, voir s'il en reste en hauteur…
Je vous tiendrai au courant.
Ce matin aux "Supeyres", nous étions 2 courageux à braver la petite bruine. Un copain en skis fartés et moi avec mes "Germina" de rando, courts à écailles.
Résultat global, encore assez bien enneigé autour et à l'intérieur de la plantation de Ceylar, qui a bien souffert cet hiver(arbres et branches cassés).
En partie sur piste et hors pistes, j'ai pu revoir des coins où je n'étais pas allé de longtemps, sans déchausser, mais en passant quelquefois dans l'herbe ou la bruyère, puis, après avoir déchaussé cette fois pour descendre à gauche le pré complètement déneigé, au bout de la lisière Nord, (en direction des Pradeaux, et en vue du pont de la Fayolle), pour remonter la "grande plantation" puis faire des tentatives hors traces sans succès (arbres et branches cassés) et trouver, à droite, le premier pare feu montant, bien dégagé et bien enneigé, qui m'a conduit sur les pistes du haut. De là, à droite encore, en bout de celles ci et débouché en lisière Est, encore à droite en direction du haut de Prabouré, puis retour aux Supeyres en zigzag entre les pins par toutes les plaques de neige possibles. On ne peux malheureusement pas trop s'éloigner de la lisière en raison du manque de continuité de ces plaques.
Avant mon arrivée au col, la petite bruine s'est subitement transformée en neige, pas très abondante cependant.
Une fois n'est pas coutume, je vais vous faire part d'une sortie en crampons- piolet dans la belle vallée glacière du Fossat..
Pour les néophytes du coin cette vallée "protégée" du Parc Naturel Régional Livradois-Forez se situe sur une route qui "vient de nulle part pour aller nulle part", trouvaille il y a bien longtemps d'un responsable de l'ancienne DDE au temps du ski de fond dans ce secteur pour en justifier son non déneigement.
On peut l'emprunter par Job, direction col de Chansert.
Parti de la borne Michelin vestige d'un sponsoring lointain, je ne chaussais pas immédiatement les crampons , sachant que la piste forestière de fond de vallée empruntée présentait plus loin des "manques" de neige..
Au premier virage rencontré, je chaussais et  pris en face un sentier qui longe la rive gauche du ruisseau, que je traversais un peu plus loin pour éviter de l'eau qui courrait sur celui ci..
Mal m'en pris (et pourtant je le savais, l'ayant fait quantité de fois) pas de passage, je voulus quand même poursuivre rive droite pour le trouver enfin plus haut, et, alors que j'étais prêt à faire demi tour, je tentais, et réussis quand même à rejoindre l'autre rive crampons aux pieds.
Je choisis plus loin une voie qu'avec "Forez" on qualifie de facile (au niveau de 2 grands rochers sans doute détachés de la montagne lors de l'avancée du glacier) et empruntais ma montée sur le sommet  de la Pause ( parti de 1225m je débouchais à 1470 environ) sans difficultés tant la neige solide et abondante dans ce secteur me permettait de négocier au mieux la pente entre les rochers.
A découvert, sous un violent vent de Nord, et presque renversé il me fallut revêtir une doublure supplémentaire.
De là, petite incursion le long des falaises de neige qui se forment en bordure de bois, et retour le long de celui ci tout d'abord puis sur le chemin venant du col de Chansert, que je quittais plus loin à droite pour revenir plein bois à la voiture.
ça sent quand même un peu la fin de la saison, mais qui peut vraiment l'affirmer?
Pas moi en tout cas..
Modifié il y a 4 ans
Ce vendredi 10 avril, parti avec les raquettes (et les chaussures de footing) dans le coffre de la voiture pour le col de Chansert, j'optais pour les dernières tant la température, le vent de sud, et, depuis lundi, la dégradation visible de l'état neigeux rendaient la raquette très hypothétique..
En footing sur les anciennes pistes de ski de fond de "la Montagnette", avec pourtant de grandes parties enneigées sur le Nord, là ou, il y a pas mal d'années, s'entrainaient en "fond" les mordus d'alors, faute de neige suffisante ailleurs ("Forez" sait où..) puis, par un petit chemin forestier, (avec 2 chevreuils en prime), aboutissant sur la route de Goutisse ( celle ci, également ancienne piste) Domas, la "grosse font", le chemin encaissé et enneigé qui rejoint Chansert (mon lieu de départ.)
Il faut se rendre à l'évidence, cette fois, et comme l'an passé à pareille époque ça semble être terminé..
Modifié il y a 4 ans
Question aux auvergnats de l'est : du coté des Puys, les parkings ne sont plus déneigés depuis plusieurs années, impossible de se garer ; qu'en est-il dans le Livradois-Forez


Salut jmc63, je te réponds ici, ça me paraît plus judicieux !
Nos points de départs étant essentiellement des centres nordiques, il y a donc des parkings aménagés (du N au S : Loge, Béal, Supeyres et Pradeaux)
Ensuite, versant Loire, on n'a rien pour se garer (ici le tourisme se résume à la station de Chalmazel). C'est parfois un peu coton, mais hors col de Baracuchet (limitrophe) ou Patte d'Oie (Auvergne), ce sont des randos où je ne croise personne, donc je case ma voiture un peu comme je peux, en bordure de chemin. J'ai toujours une pelle dans la bagnole.
Et versant Auvergne, il reste le col de Chansert où il y a de la place pour tout le monde (mais il n'y a pas beaucoup de pratiquants qui partent de là…faudrait d'ailleurs pas l'écrire sur un forum ). Benbois se gare aussi souvent au-dessus du village du Brugeron, au lieu-dit Camelot, un ex-centre nordique comme il en a fleuri le plein versant à la fin des années 80.

J'espère cet hiver aller goûter aux neiges volcaniques….j'ai entamé une préparation mentale !
Et je te confirme que les chasseurs possèdent les mêmes gènes ici dès l'instant où ils dépassent le nombre de 1 …

les émoticones ne marchent pô
Modifié il y a 4 ans
Bonjour,
http://www.meteofrance.com/previsions-meteo-montagne/praboure-st-antheme/63660
La neige arrive en fin de semaine avec du frais pour le début de semaine.
C'est pas moi qui le dit, mais Météo France.
J'ai raté la 1ere neige d'octobre et j'en suis pas fier. Je n’étais pas disponible. J'ai du laisser la trace aux plus anciens …
J'en peux plus d'attendre. Tout le matos et près du coffre de la voiture.
Forez mais surtout Forez63, tenez nous au courant de la situation, sur nos magnifiques Crêtes du Forè et non du Forese..
A très bientôt sur des SRN.
Jacou
Pour l'instant on a fait qu'un tour de vtt cette après-midi avec Forez63, toujours bon pied bon oeil … :)
Pour la neige on verra entre la météo et la réalité du terrain … Moi, à partir du 7 décembre je suis en cessation d'activité, pas à la retraite mais c'est tout comme, c'est le congé de fin de carrière offert aux carrières longues, donc à saisir :angel::)
Donc je devrais avoir du temps à donner au temps intemporel de notre cher massif du Forez.
Et pour fin janvier l'aventure nordique éventuellement dans notre massif, on en est où ?
Bon ben à la revoyure les fourinas :D:Dsmile