Conditions de neige massif du Forez

Bonsoir,

Session d’exception cette après midi au départ du col des Pradeaux, guidé par l'.un des meilleurs ambassadeurs du SRN.

Suivi par mon guide, j'ai fait la trace le long du barrage coté ouest.:dans une poudreuse sèche, profonde avec des gros cristaux de givre en surface.
Nous avons croisé la piste de fond, puis monté dans la combe a Marcel.
La combe à Marcel, devrait devenir aussi mythique que la mythique vallée des Reblats.

Retour par la piste de fond, puis à découvert le long du barrage, au plus près de la glace.
Final vers le parking par la large descente de la piste.

Essai de glisse dans cette descente. En effet, sur le haut, du parcours, je pensais que mon guide avait une meilleure glisse que moi.
Et bien non ! Il avait simplement une meilleure efficacité de poussée de bâton que moi.

Un grand merci à mon guide pour cette après midi d’exception.

Jacou.
Modifié il y a 2 ans
Bonsoir,

Cet AM, 100% SRN avec kite au col des Supeyres dans le secteur des Égaux et de Pégrol.
Neige croutée et soufflée, qui s'effondre sur la bruyère, pas facile à skier par endroit.

Jacou
Salut,
Cet am petite balade au départ de camelot avec mon fils, montée au Béal, au sortir de la forêt neige dure gelée croutée, puis direction puy gros pour la vue à 360sur les alpes et l'ouest et redescente dans la forêt avec de la bonne neige.
Petite balade mais sur ce parcours la descente est plutôt agréable et  continue  pour se faire plaisir.
Demain journée de la raquette au Supeyres.
Modifié il y a 2 ans
Ce matin - 14° (- 18° vendredi matin) en partant d'Ambert à 535 m vers 8h30 et - 3 ° aux Pradeaux à 1196 m, une belle inversion normale vu l'évolution du temps …
Je suis parti au sud par le pré de la luge, dans une neige très changeante : glacée en lisière exposée avec la neige tombée des arbres ; à d'autres endroits de magnifiques gobelets ou plaquettes se sont formés avec ce "givre de surface" qui fait étinceler les cristaux mais devient  le cauchemar des skieurs hors pistes dans les massifs pentus. Il vaut mieux voir ce sucre en poudre dans le café, même s'il est très agréable à skier en faible pente descendante ; ou encore de la neige soufflée et durcie par le vent qui pouvait craquer en petites plaques ou laisser la place à des passages gelés où les écailles n'accrochaient rien … Donc de bonnes conditions auvergnates, un choix de qualités différentes sur la longueur d'un étal de camelot smile Pour les épaisseurs, là également c'est du simple au double et par endroits j'ai bien vu que je skiais sur 10 cm de neige compacte au mieux, comme sur le retour.
Sinon, elle s'est bien tassée, mis à part les endroits où elle est comme du sucre en poudre, où là, si l'on est sur de la végétation un peu haute type des genêts, ça s'effondre. On voit sur les crêtes là où ça a soufflé que l'herbe apparaît. smile
En partant par le relais dans les traces de raquettes j'ai vu des traces de ski, peut-être un groupe de 3 SRN. La descente du grand pré de Chougoirand pas géniale, normal car orientation plein sud. Puis je suis allé sur les berges de la Ligonne et là c'était mieux. Par contre pas froid, en chemise et sans gant alors que le soleil tentait de percer la faible couche de nuages qui étirait tous les gris … Ensuite le réservoir au-dessus de Moissonnières en le contournant côté Molhac. La descente directe sur la Ligonne ne serait pas top, la végétation ressort trop. 
Puis j'ai traversé la route à Moissonnière pour effectuer une boucle un peu en face et revenir sur Molhac. Ensuite la maison du Gat et le relais où j'ai revu des traces descendantes d'un skieur dans le chemin très caillouteux (ils ressortaient) et en plus en lisière sud de plantation, donc à éviter en descente. Puis retour sur les Pradeaux, où j'ai compté 27 voitures côté barrage et seulement 12 côté pistes de ski.
Voilà donc la situation et d'en bas on voit le mont Thiallier qui a changé de couleur, la végétation ressort sur les crêtes. Mais c'est du bon quand même y'a encore de quoi faire sans problème smile
Modifié il y a 2 ans
Bonsoir,

Je rentre de 2h de SNR au départ de mon domicile Stéphanois en compagnie des 2 chiens.
Conditions bien meilleures qu'hier sur les Supeyres.
La neige ne s'est pas transformée à St Etienne. Elle est toujours aussi froide, sèche et poudreuse.

Mardi soir en nocturne, il faut que j’emmène ma fille à la neige après son travail.
Je pense faire la combe à Marcel sur les traces de mon guide, au départ des Pradeaux. Voir mon CR précédent.
Les volontaires seront les bien venus. On sera aux Pradeaux vers 20h30


Jacou
Je ne suis pas là pour venir avec toi Jacou malheureusement, sinon ça aurait été avec plaisir, je serai aux Menuires pour ski alpin, rando alpine et fond, pas de randonnée nordique là-haut …smile
Donc hier j'ai fait ma dernière sortie de la semaine en partant des Pradeaux dans les traces raquettes par le réservoir puis j'ai plongé dans le vallon sous les jasseries des Mortes. Grand soleil, 2° au départ, la neige en versant Nord et Est et encore bonne. Mais heureusement qu'il y avait ces traces de raquettes car pour remonter sous le rocher Y, j'ai à peine essayé en dehors et ça cassait smile, mais il faut dire que la bruyère est très haute par là.
Ce qui est impressionnant à présent, c'est le nombre de traces de raquettes. C'est vrai que c'était la journée de la raquette aux Supeyres dimanche, mais à croire qu'il la faisait aussi aux Pradeaux …smile
Puis je suis allé faire le vallon sous la Tuile, qui rejoint la route de Prabouré sous les jasseries sans nom et vers la barrière à neige verte. Descente excellente dans de la très bonne neige mais pas trop de glisse. En bas, j'ai longé la route jusqu'au chalets puis suis remonté par le pré puis ai rejoint le chemin raquette qui retombe sous le bois du Coin. Je suis redescendu par la piste de fond (ça devait être extra en patineur ou classique) pour repiquer à gauche sur la piste raquette qui remonte sur le plateau. En haut le vent du nord s'est rappelé au bon souvenir de la neige et il a fallu rebâcher le bonhomme. Mais la neige avec l'altitude y est de meilleur qualité, même si 2 jours de doux en aurait raison, car ça a tellement soufflé que l'épaisseur est anecdotique. Sur Pierre Bazanne aussi, la neige est couleur crème, car la végétation ressort, mais rien que de normal vu la faible couche et le vent qui a tout balayée. Ensuite je suis allé faire le vallon qui part de l'angle de la plantation et retombe au-dessus du pont de la Fayolle. Neige super bonne, un régal, une bonne glisse, smilemais il a fallu aller chercher la pente bien vers la lisière. Pour faire une descente encore je suis remonté sur le plateau au-dessus du pont de la Fayolle, vers la rouge et la noire qui file vers les Supeyres. La neige y était très bonne, les skis enfonçaient juste de 3/5 cm et ça glissait bien. Là aussi je suis allé chercher la pente le long du bois où le soleil n'avait pas trop donné. Ca allait mais le fond était limite cassant, donc il faut faire très attention sur les appuis pas trop francs. Arrivé au fond, il y a la grille à mouton infranchissable, il faut alors remonter au tiers de pente là où il n'y a plus de grille et prendre dans le bois pour redescendre sur la piste de fond venant du pont de la Fayolle.
De là je suis remonté sur le plat de Fayevie pour redescendre dans le bois vers les jasseries et retrouver par un des "bras" du vallon à Marcel, un bras plus proche du grand pré de Fayevie, les traces de forez63 et Jacou, 20 m avant de recouper la piste de fond dans le virage. Puis retour direct sur les Pradeaux en arrivant par le départ de la piste raquette sous la billetterie. Ultime descente un peu hard dans la trace bétonnée de raquettes, mais heureusement il y a un peu de poudre encore sur les côté pour virer et se ralentir. 
Modifié il y a 2 ans
dimanche sortie improvisée en raquettes de 3h dans le secteur de la haute vallée…le froid se fait sentir en fin de soirée…
bon enneigement avec 28cm à 1200m, mieux que dans le sancy et le pilat avec 15cm …quid du Mézenc?
merci à Bernard pour les plans des pistes au fait,
quelques photos…






Modifié il y a 2 ans
J'étais en Ardèche vendredi et samedi dernier. En arrivant par le Gerbier de Jonc depuis Privas, un peu déçu par la couverture de neige. Enneigement skiable mais bof. J'ai filé au col de la Croix des Boutières et skier vers le sud pour planter le bivouac au pied du Suc de la Lauzière. Finalement, la neige était bien présente même si elle a été soufflée en zone de pâturage. Un régal de découvrir cette région que je ne connaissait pas. J'ai hâte d'y retourner ! Ci-dessous un récit de la sortie.
https://lenezaufrais.wordpress.com/2017/01/21/balade-a-ski-pres-des-sources-de-la-loire/
Bonjour xtofpol smile,
Je viens de découvrir ton blog qui risque bien de me faire saliver quelques soirées… smile
Mais ton message ne serait-il pas plus à sa place dans le sujet consacré au Velay-Vivarais ? smile…histoire également de faire vivre un peu tous ces terrains qui sont des délices à SRN quand les conditions le décident.
.https://www.skirandonneenordique.com/forums/c/ski-de-randonnee-nordique-srn-backcountry/vos-sorties-conditions-de-neige-enneigement/conditions-velay-vivarais/?page=1
C'est gentil tout plein de penser à nous attribuer ce magnifique ensemble volcanique qu'est le Plateau Ardéchois, de présenter ces photos mêlant la neige et le feu…mais le Forez risque de faire des jaloux si toutes les splendeurs du Massif Central se concentrent ici !  smile
Tu as raison. J'ai juste rapidement répondu à la question du précédent post de ce fil sur l'enneigement autours du Mezenc. Mea culpa.