Into the Sancy

Bonjour,
Le WE passé, nous avons effectué une sortie raquette de deux jours avec bivouac sous tente. Dès le départ nous avons été confronté aux conditions difficiles. ( Vent neige brouillard ).
Dimanche 22/02:
Départ du Gîte du lac de Servière (1200m) où Nathalie et François nous avaient accueillis la veille. C'est François qui nous a aidé pour trouver un endroit de bivouac à l'abri du vent, disons plutôt moins venteux…
Lac de Servière ( Gelé ), Puy de l'Aiguille (1500m),Puy de Corde (1484m),Lac de Guéry (1200m), Chantauzet ( 1385m), passage au Puy Gros mais par sécurité nous n'avons pas fait la montée et enfin bivouac au pied du Tenon.
Nous avons eu droit à un coup de "Baston" la nuit avec vent violent et neige. Excellent !
Le lundi, tempête et retour en passant par le Puy May, le Col de Guéry, le Puy de L'Ouire ( passage délicat ) et la forêt de Guéry.
Bref,Deux bonnes journées de raquettes dans le vent, le brouillard et tout ce qui va avec.
Petite vidéo => Sancy
François
Modifié il y a 11 ans
Rebonjour,
J'oubliais, pour les ancres à neige, j'ai utilisé des petits sacs de rangement en cordura ( sac de sardine, housse de popotte,…smile cela a très bien fonctionné. De plus,Ils séchent très vite, sont très légers et sont réutilisables ! La tente est une petite Lafuma Alpine 3. Un premier prix mais très efficace !
François
Modifié il y a 11 ans
Je suis allée au lac de SERVIERES fin décembre 2008 (il faisait beau ! ) en raquettes et fond, et je me suis posée la question : est il possible d'après vous de monter une pulka de SERVIERES vers le lac de GUERY , en la tirant à raquettes plutôt qu'avec les peaux ??
Modifié il y a 11 ans
Randoman a écrit:
Rebonjour,
J'oubliais, pour les ancres à neige, j'ai utilisé des petits sacs de rangement en cordura ( sac de sardine, housse de popotte,…smile cela a très bien fonctionné.
François

C'est pas trop petit ?
On voit que sur tes photos…. le vent est sympa….
@++
Régis
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 11 ans
lynx18 a écrit:
Je suis allée au lac de SERVIERES fin décembre 2008 (il faisait beau ! ) en raquettes et fond, et je me suis posée la question : est il possible d'après vous de monter une pulka de SERVIERES vers le lac de GUERY , en la tirant à raquettes plutôt qu'avec les peaux ??

Bonjour,
La montée pour quitter le lac de Servière est assez éprouvante mais c'est faisable en tirant la Pulka. Attention si vous suivez le GR, l'Ouire est un passage avec du danger. En cause l'énorme quantité de neige s'y étant accumulée sur la corniche. Renseignez vous bien avant de vous y engager.
François
Modifié il y a 11 ans
Régis Cahn a écrit:
Randoman a écrit:
Rebonjour,
J'oubliais, pour les ancres à neige, j'ai utilisé des petits sacs de rangement en cordura ( sac de sardine, housse de popotte,…smile cela a très bien fonctionné.
François

C'est pas trop petit ?
On voit que sur tes photos…. le vent est sympa….
@++
Régis

Salut Régis,
Ancrés bien profond, cela a très bien tenu. J'en avait deux petits, des plus larges et trois gros ( genre housse sac de couchage ).
Testé et approuvé dans le coup de Baston comme on dit là bas !
François
Modifié il y a 11 ans
Randoman a écrit:

La montée pour quitter le lac de Servière est assez éprouvante mais c'est faisable en tirant la Pulka. Attention si vous suivez le GR, l'Ouire est un passage avec du danger. En cause l'énorme quantité de neige s'y étant accumulée sur la corniche. Renseignez vous bien avant de vous y engager.
François

Bonjour,

merci pour la réponse.

je réfléchissais à un petit tour de trois jours avec pulka, au départ de PESSADE, pour un hiver à venir, juste après une chute de neige de début de saison, comme celle de décembre dernier.

J'avais envisagé de passer directement sous les pentes du puy CORDE ; en allant directement du point 1486 au point 1347, sans faire le crochet du GR au pied du Puy de l'OUIRE.
Modifié il y a 11 ans
on peut monter aussi par Pessade si le domaine nordique n'est pas ouvert (gr4) ou si les pisteurs tolèrent le passage sur le puy de védrine, peu évitable : pas trop pentu et panoramique.

Le départ des environs de Saignes est aussi possible. Un chemin quasi plat et constant vers 1200m qui monte au puy de Baladou. En cas de mauvais temps d'ouest on est tranquille dans les bois.

Pour le panorama et la baston, le petit col côte 1420 entre puy chambon et puy de la croix morand offre un magnifique point de vue sur les Dores, à contre jour. On est dans un col : le vent s'il est présent y sera à coup sûr fortement accéléré. baston assurée en cas de vent modéré ailleurs..
.
Une longue montée par Servières est possible en visant les combes. Une fois vers baudet (gare à son versant Est corniché), grande traversée panoramique vers les Dores. Dans l'autre sens c'est bien aussi. Le versant nord de l'aiguiller peut également être exploité : forestier et bien enneigé.

Si on franchit le col de guéry, le massif de l'autre côté de la petite route est trés intéressant aussi : un paradis nordique. Mais faut jouer avec les pistes de fond et passer par le sud du lac en priorité.

Pour les bivouacs, gare au vent, vraiment puissant de ces plateaux. Le haut des bois de pessade, dans la forêt un peu claire (juste à l'ouest du baladou) peut être un joli site. le secteur de Chantauzet, du côté du puy Gros (à la montille) peut donner un très beau bivouac aussi.

lynx18 a écrit:
Randoman a écrit:

La montée pour quitter le lac de Servière est assez éprouvante mais c'est faisable en tirant la Pulka. Attention si vous suivez le GR, l'Ouire est un passage avec du danger. En cause l'énorme quantité de neige s'y étant accumulée sur la corniche. Renseignez vous bien avant de vous y engager.
François

Bonjour,

merci pour la réponse.

je réfléchissais à un petit tour de trois jours avec pulka, au départ de PESSADE, pour un hiver à venir, juste après une chute de neige de début de saison, comme celle de décembre dernier.

J'avais envisagé de passer directement sous les pentes du puy CORDE ; en allant directement du point 1486 au point 1347, sans faire le crochet du GR au pied du Puy de l'OUIRE.
Modifié il y a 10 ans
j'envisage d'aller me balader dans le coin pour un des weekends de la fin d'année, si la météo s'y prête.

Je confirme l'abri possible dans le bois de PESSADE situé à l'ouest du BALADOU, j'y suis rentrée en raquettes me mettre à l'abri d'un vent très violent .
Modifié il y a 10 ans