Point sur la neige:

Petit point sur la neige en ce début janvier 2011, fait par Yétis sur Volopress.net:
mardi 11 janvier 2011

Ce mois a commencé avec le stock souvent pauvre de décembre mais le froid relatif a maintenu les conditions inchangées quant aux points de départ jusqu’aux samedi-dimanche 8-9 janvier. Dans l’après-midi de dimanche, après un fort vent de sud, la neige a commencé à tomber au-dessus de 1900 m et est descendue plus bas dans la nuit jusqu’à 1000 m sans changer les limites skiables inférieures.

Dans le 05, MF a relevé 10 à 30 cm et plus sur le Devoluy, Champsaur et Pelvoux (40 cm).
Dans le 38, MF signale 35 cm au-dessus de 2500 m, 20 à 2000 m et 10 entre 1000 et 1500.

En prévision des chutes de mardi 11 et de forts vents d’ouest, le risque fort (4) est annoncé le lundi 10 pour le 11 sur Belledonne, Rousses, Oisans et marqué (3) sur le Vercors où la neige avait presque disparu. Dans le 73, le risque pour le mardi 11 est de 3 après les chutes de 30 cm du week-end.
Idem pour le risque dans le 74 où il est tombé un peu moins de neige (20-25 cm au-dessus de 1500 m).
http://www.volopress.net/volo/spip.php?article539
Modifié il y a 8 ans
m'a fait peur ton titre , j'avais lu un peu trop vite :
"Point de neige …"
Cela dit je bricole fievreusement un mini canon a neige
pour Dimanche …On sait jamais !
A moins que le site nordique d'Autran ne nous prète ses
canons a neige ….
Modifié il y a 8 ans
humm ca a pas l'air terrible !je vais aller faire un tour vendredi aux narces ,si y'a pas de neige j'espere qu'on aura quand meme droit a la soupe chaude.
Modifié il y a 8 ans
Douceur printanière sur la France
Météo France le 10/01/2011

Le 7 janvier, un flux de sud bien établi sur la France a généré un effet de fœhn remarquable sur le Pays Basque et le Béarn. Des records de températures minimales ont été battus pour le mois de janvier, avec des valeurs proches d'un mois d'été.

Températures minimales relevées le 7 janvier 2011 :

Biarritz : 16,4°C (record pour le mois de janvier : 16,8°C le 10/01/1991)
Oloron : 16,7°C
Capbreton : 17°C
Dax : 15,7°C (nouveau record pour le mois de janvier - précédent record le 15/01/1975 avec 14,8°C)


Le 8 janvier, les températures étaient dignes d'un mois d'avril en Rhône-Alpes . Une atmosphère printanière régnait dans le Centre-Est, où les températures observées se situaient 1°C à 2°C en-dessous des records de douceur.

Températures maximales relevées le 8 janvier 2011 :

19°C à Grenoble, Carpentras, Biarritz, Oloron, Figari.
18°C à Marignane, Avignon, Ajaccio, Luchon.
17°C à Lyon, Ambérieu, Mâcon.
16°C à Besançon, Colmar, Nevers, Bordeaux.
15°C à Clermont-Ferrand, Châteauroux, Gap (885m).
14°C à Strasbourg, Reims, Dijon.
13°C à Paris.

Pyrénées : 10°C à Cauterets (Hautes-Pyrénées, 1535 m)
Alpes : 9°C à Chamrousse (Isère, 1700 m)
Auvergne : 7°C au sommet du Puy de Dôme (1415 m)
Vosges : 5°C au Markstein (1184 m)

http://france.meteofrance.com/france/actu/actu?portlet_id=71564&document_id=24574
Modifié il y a 8 ans
Bilan de janvier 2011

Dans les vallées soumises au foehn du sud ainsi que sur le Plateau, les températures du mois de janvier 2011 ont été de 1.5 à 2 degrés plus douces que la norme 1961-90. Sur une vaste partie du pays, on n'enregistra moins de deux tiers des précipitations habituelles ; dans certaines régions il n'en tomba qu'un tiers. L'ensoleillement par contre, a été excédentaire par rapport à la norme dans la plupart des régions…
Suite à lire ici: http://www.meteosuisse.admin.ch/web/fr/climat/climat_aujourdhui/retrospective_mensuelle/bilan_de_janvier_2011.html
Modifié il y a 8 ans
De la glace : les cascades même en basse altitude sont bien formées dans les Aravis, il fait froid la nuit et en versant SW, la neige reste croûtée, j'en ai encore fait l'expérience aujourd'hui.

Le problème vient des grosses pluies qui ont rincée le manteau initial. On arrive encore à skier car il fait froid mais un coup de chaud ou de foehn et tout va remonter très vite.

Et si jamais la neige tombe, les coulées risquent de s'en donner à coeur joie car la cohésion entre l'ancien et le nouveau manteau ne sera pas idéale.

Bon, je brûle des cierges à saint-Bernard de Menthon.

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 8 ans
va savoir si le bon saint Bernard veut bien se pencher sur notre miserable activite alors il neigera en Fevrier.
(dicton perso?°
Modifié il y a 8 ans
je rentre de 2 semaines dans le queyras où il y a encore plein de bonne neige au dessus de 1500m suivant les orientations.
après le refuge agnel,j'ai même renoncé à aller au col du même nom tellement il y avait de neige à brasser.
le bon plan actuel c'est d'aller au sud.
Modifié il y a 8 ans
Article du DL le 07/02/11
Ou y a t'il de la neige à skier?

Près d’un mois que les Alpes du nord n’ont pas connu de chute significative. Et d’après les modèles prévisionnels, à moyen terme, le redoux s’installe pour février. Interrompant le murmure des enneigeurs qui, au-delà de -2 degrés de températures deviennent muets.

“L’enneigement est très déficitaire en dessous de 2 000 m dans l’Isère et même jusqu’à 2 300 m en Savoie et Haute-Savoie”, relève Daniel Goetz, ingénieur au Centre d’étude de la Neige de Météo France à Saint-Martin d’Hères. Bref, on est au 1/4 de l’enneigement normal, en présence d’un déficit qui n’a été atteint ou dépassé que trois fois en 40 ans. Le météorologue nuance le tableau : “Dans les Alpes du sud, la situation est plus favorable, du moins en valeur relative. Il y a un léger déficit jusqu’à 1 900 m dans les Hautes-Alpes, mais certains secteurs comme l’Embrunais-Gapençais, le Queyras, l’Ubaye sont excédentaires.

Quant aux Alpes-Maritimes, le Mercantour notamment, dès 1 800 m le manteau est excédentaire”. Une disparité au fil de l'arc alpin que les météorologues expliquent par un phénomène dit du “coup de lombarde”. “C’est une dépression en Méditerranée dont une branche revient par l’Est. En passant au-dessus des montagnes elle donne de la neige”, explique le prévisionniste Yann Giezendanner. D’où les hauteurs de 2 m tombées sur le versant italien du Mont-Blanc, là où à Chamonix il pleuvait début janvier. Ces jours-ci, on compte davantage d’alpinistes dans les faces nord et les cascades de glace que de candidats au hors-piste.

“C’est le troisième hiver déficitaire en neige en 20 ans, là où il y a 50 ans ce type de situation était très exceptionnel”, conclut Daniel Goetz.

A lire en totalité ici: http://www.ledauphine.com/haute-savoie/2011/02/06/le-spectre-de-la-penurie-d-or-blanc
Modifié il y a 8 ans
Dans l'article il parle d'Abondance.

Il me semble qu'il y a 2 ou 3 ans, le maire avait fermé la station, arguant que chaque hiver le déficit était trop dur à supporter pour la commune qui gérait les pistes.
A l'époque la décision avait été très mal vue par les commerçants.
Depuis, la station est repartie avec de l'argent "d'investisseurs" comme l'on dit maintenant.

Chaque année depuis bien (trop) longtemps, je note ce que je fais chaque mois en vélo, course à pied, ski… et au bout de la saison d'hiver un petit récapitulatif/synthèse de l'hiver.

Eh bien en 1990 ! hiver encore plus triste que celui-ci où l'on a un peu pratiqué fin novembre et décembre, en février, le thermomètre de ma porte-fenêtre de cuisine a affiché 18° et 24° en mars l'après-midi. Elle est exposé nord/est à 500 m d'altitude et je suis exposé au soleil levant.
Modifié il y a 8 ans