Préparation d'une première "sortie"

En complément de mes propos et des nouvelles réponses, je dirais meme qu'il serait judicieux de remettre a l'année prochaine ton périple.
Un entrainement estival ne serait pas superflu, pour te tester et pour savoir gérer une rando.
Profites de cette saison hivernale pour tester a la journée les différents type de matériel ( ski de rando / nordique / raquette) cela te donnera une idée de ces activités.
Ou partir avec un guide qui te donnera des bonnes bases avec une sécurité adaptée.
Modifié il y a 11 ans
Bon je vais la jouer safe alors, en partant au maximum 1 journée sur les conseils de forez, ce sera déjà de belle vacances je pense.
Petite question qui me trote, comment avez-vous commencé vous?
Modifié il y a 11 ans
Nicolas Masson a écrit :

Nous disons donc :
- Aucune expérience,
- Randonnée solitaire en autonomie de plusieurs jours préparée sur une carte routière à petite échelle,
A vrai dire, c'est ce que j'ai fait, il y a 42 ans, mais c'était en été.
Ma carte était au 1/325 000.
J'avais l'expérience de quelques bivouacs en forêt de Fontainebleau, le plus souvent abrités en grotte.
J'avais au moins appris que venus les nuages et la pluie, sans boussole on peut se tromper de route de 90°.
Mon sac était beaucoup trop lourd, ma tente n'était pas imper, mes deux pantalons n'étaient pas superposables, mes chaussures étaient bien mal testées…
Mais c'était en été.

Mais neuf ans plus tard sur le tour d'Oisans, j'ai vu encore plus mal préparé que moi, un "baba cool" avec un sac Freetime, qui a continué de monter au dessus de la bergerie, vers le col de l'Aup Martin et le pas de la Cavale, alors qu'arrivait un orage carabiné. Il a dû beaucoup souffrir, le malheureux, et mettre ses jours en danger.
Et pourtant c'était en été.
Modifié il y a 11 ans
Mais neuf ans plus tard sur le tour d'Oisans, j'ai vu encore plus mal préparé que moi, un "baba cool" avec un sac Freetime, qui a continué de monter au dessus de la bergerie, vers le col de l'Aup Martin et le pas de la Cavale, alors qu'arrivait un orage carabiné. Il a dû beaucoup souffrir, le malheureux, et mettre ses jours en danger.
Et pourtant c'était en été.

L'habit ne fait pas le moine smile
On peut tres bien avoir un sac en filet avec a peine 4kgs de matos dedans pour partir faire un tour du monde.. L'expérience est primordiale. Mieux vaut avoir peut de matos et savoir s'en servir que 20kgs de superflu.
Mais bon c'est vrai qu'il y a des cas, maintes fois rencontrés en été ou en hiver, qui font froid dans le dos.

Pour ma part, quand j'avais meme pas 10 ans pour monter ma tente dans le jardin! Et pas mal d'expérience nature entre 10 et 14 ans. Expérimentation de pas mal de chose trouvé dans les bouquins ( survie et autre copain des bois).
Et puis apres, rando entre pote.
Apres pour le solo, c'est presque plus par dépit: trouver des amis motivé ou disponible pour partir , ca ne court pas les rues… :-(
Modifié il y a 11 ans
J'ai commencé avec mon père il y a plus de 40 ans et déjà dans le Forez. Mon père va avoir 83 ans cette année et nous faisons toujours des sorties en ski de rando nordique, raquettes et crampons.

Sinon on apprend toujours. Même lui qui a encadré des groupes en Finlande, Norvège, Suéde et Québec en apprend encore.

La première chose à se dire c'est que tu es un invité dans la nature, il faut faire preuve de beaucoup d'humilité et ne rien négliger, même si le temps est superbe, que ta ballade est quelconque et à 99,99 % sans risque.

On dit qu'un sac est bien fait quand on a plus rien à en retirer.

Pour ma part je suis toujours en train de retirer et de remettre, puis de changer, d'enlever et de remettre… essayant d'atteindre ce fameux sac bien fait d'où l'on a plus rien à enlever.

En gros pour une demi-journée ou journée mon sac, un Ortovox de 20 à 25 l tourne autour des 7 à 8 kg.

Je le double toujours intérieurement avec un sac plastique un peu épais car aucun sac n'est étanche.

J'ai une veste type coupe-vent avec capuche, un sac de bivouac Ortovox 2 places (ils font le 1 place à présent) une couverture de survie dite indéchirable.
Dans un petit sac nylon rouge (ça peut servir à se faire repérer en cas de problème) j'ai une petite pharmacie, une paire de petits gants dit thermique, une petite cagoule type sous-casque de moto (elle peut faire cagoule, tour de cou ou bonnet), un tour de cou (peut faire bonnet ou bandeau).
Dans un autre petit sac nylon, une paire de grosses moufles en laine et des surmoufles.
Dans les poches extérieures du sac, une spatule de rechange Rex (rescapée des skis en bois), un outil compact qui fait pince, tournevis, etc (ça peut dépanner mais pour défaire une fixation je pense que c'est pas assez performant) une petite corde de 6 qui fait environ 8 m, de la cordelette, un mousqueton, 2 sangles (tout ça peut servir à tirer ou arrimer) la boussole Sylva dans un étui étanche avec carnet et crayon, une petite paire de jumelles, un sur-sac nylon s'il pleut ou neige gras pour bien protéger le sac malgré qu'il soit doublé, une scie pliante à élaguer (couper des branches si besoin pour feu ou abri ou souvent pour dégager un passage)et un bout de rubalise (si tu dois faire atterrir un hélico il doit voir d'où vient le vent au sol), une paire grande taille de gants en caoutchouc (tu peux mettre des polaires dessous et pour gratter dans la neige, tirer des branches, etc… ça évite de mouiller les autres).

A proximité de mains, dans les poches de la ceinture ventrale (je déteste les sacs qui n'ont pas de poche ventrale), j'ai un couteau, une boussole moins performante mais qui est là juste pour renseigner sur une direction approximative sans chercher plus loin, de la nourriture.
Sur les bretelles du sac j'ai d'un côté un porte bidon type thermique (j'ai claqué 3 poches type camelback, alors…smile et de l'autre, tout simplement une pochette à velcro porte téléphone portable, récupérée sur un sac et dans laquelle je passe 3 barres de céréales.

Et sur moi une paire de gants style polaire épais et dans une poche, un masque à neige qui sert souvent de tour de cou.
En effet le tour de cou classique est dur à enfiler car il faut enlever bonnet et lunettes. Celui-ci est à velcro donc je le mets au vent et le quitte rapidement à l'abri. Et s'il fait très très froid il sert réellement de masque à neige.

Bon, ben je crois que j'ai rien oublié car la pelle à neige et la sonde, chez moi, c'est vraiment pas nécessaire, ou encore la pelle si on part pour 2 jours, pour faire un abri.

Mais ce n'est sûrement pas le sac parfait, chacun y met son truc, comme en cuisine. :-D
Modifié il y a 11 ans
topolino a écrit :
( voir www.randonnerleger.com )
Hé bien non, je ne peux pas voir ce site depuis chez moi.
Hé oui, elles sont comme cela, les sectes : déchaînées dans leur violence contre les incroyants, contre ceux qui ne croivent pas aux mythes de la meute.
Echantillon :
<a href="http://deonto-ethics.org/impostures/index.php/topic,193.0.html">http://deonto-ethics.org/impostures/index.php/topic,193.0.html</a>
Modifié il y a 11 ans
Comment tout cela a commencé?

Plans de camps secrets et crapahuts en pleine nature dès l'âge de 6-7 ans.

Randonnées avec papa et maman.

Scoutisme, raids et pas mal d'orientation en forêts et montagne pendant l'adolescence.

Montagne avec des amis, escalade, ski de montagne, piste, hors-piste, bivouac… etc…

Ouvertures de voies en escalade, cascade de glace et ski de pente raide. Bivouac dans des trous à neige.

Ecriture de topo-guide de randonnée, de ski et d'article pour la presse magazine.

Service militaire dans une section de renseignement des Troupes-alpines… telemark, enseignement du telemark en club de ski.

Finalement des années sur le terrain qui rendent la pratique plus naturelle. L'orientation est essentielle.

Au début, il vaut mieux ne pas partir seul. De nombreux professionnels sauront transmettre leur connaissance et expérience du terrain. On apprend à chaque sortie.

Sancho fait des choses sympathiques dans le Jura, Lionel Condemine aussi dans les Hautes-Alpes… et beaucoup d'autres.

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 11 ans
Jacques a écrit :
topolino a écrit :
( voir www.randonnerleger.com )
Hé bien non, je ne peux pas voir ce site depuis chez moi.
Hé oui, elles sont comme cela, les sectes : déchaînées dans leur violence contre les incroyants, contre ceux qui ne croivent pas aux mythes de la meute.
Echantillon :
<a href="http://deonto-ethics.org/impostures/index.php/topic,193.0.html">http://deonto-ethics.org/impostures/index.php/topic,193.0.html</a>


???? La je comprends pas!!
Mon lien n'est pas bon ok, mais je vois pas trop le rapport.
De plus le lien ( qui est donné dans "ton" site) vers le site RL n'est plus valide.
Modifié il y a 11 ans
topolino a écrit :
Apres pour le solo, c'est presque plus par dépit: trouver des amis motivé ou disponible pour partir , ca ne court pas les rues… :-(
Ah bin tient, on devait avoir les mêmes potes c'est pour ça que je suis parti en rando tout seul dès l'adolescence.
Entre une boite de nuit ou tu sors sourd et une rando dans les Cévennes ou autres, y avait pas photo.
Ça continue d'ailleurs.

Sinon premières randos avec papa et maman vers 7 ans et la première vrai grande (250 km en 10 jours) vers 13 ou 14 ans, je me souviens plus.

—————————————————————————————————
Adepte de la pulka suite à des soucis de dos.
"Ca ne sert à rien de se ruiner le dos à porter des trucs qu'on peut tracter !" (c'est de moi !)
Modifié il y a 11 ans
topolino a écrit :
Jacques a écrit :
topolino a écrit :
( voir www.randonnerleger.com )
Hé bien non, je ne peux pas voir ce site depuis chez moi.
Hé oui, elles sont comme cela, les sectes : déchaînées dans leur violence contre les incroyants, contre ceux qui ne croivent pas aux mythes de la meute.
Echantillon :
<a href="http://deonto-ethics.org/impostures/index.php/topic,193.0.html">http://deonto-ethics.org/impostures/index.php/topic,193.0.html</a>


???? La je comprends pas!!
Mon lien n'est pas bon ok, mais je vois pas trop le rapport.
De plus le lien ( qui est donné dans "ton" site) vers le site RL n'est plus valide.
Oui, il y a une bogue dans ce logiciel-ci, qui coupe les liens intempestivement. Il faut rajouter le ",193.0.htm" par un copier-coller.
Sur plusieurs sites sectaires, dont RL, je suis banni et interdit de lire, pour crime d'incroyance envers les deux mythes de la tribale tribu :
- Le mythe de supériorité élitiste de la tribu, localement dans la variante "Nous sommes des coupeurs de grammes en quatre (donc supérieurs au restant de l'humanité)",
- le mythe du Réchauffement Climatique Anthropique, qui comme n'importe quel tabou alimentaire, marque les frontières de la tribale tribu, donc sa supériorité d'initiés qui savent, sur les profanes qui ne sont même pas conscients, et qu'il faut diriger de haut.

Avec ces sectes là, le crime d'incroyance, ça ne pardonne pas. J'ai donc été couvert d'abord de procès d'intentions, puis d'insultes par les dévôts, puis banni.

Voilà pourquoi je ne peux pas voir RL depuis chez moi. Elles sont comme cela, les sectes.
Si tu veux, on fait l'expérimentation pour que tu t'en rendes compte toi-même : j'ai un forum sous PunBB sur mon site perso. Tu t'y inscris, je t'y bannis, et tu ne pourras plus le lire du tout depuis la même adresse I.P.. Expérimentation faite, tu reprendras toute ta liberté.

Des gens qui exigent que tu aies exactement l'odeur de la meute, ils ne me manquent pas.
Modifié il y a 11 ans