Retour conditions : Crête de la Molière depuis Croix Perrin

Le 23/11/08, pas de sous-couche (attention aux cailloux) mais bonne condition (10 puis 20cm de poudreuse sèche) sur la crête. Condition moyenne à la Molière, neige soufflée et sol apparent. Sur les alpages du bas, neige soufflée et parfois manquante alternant parfois avec de bons passages en belle poudreuse.
Fréquenté surtout l'après-midi.

PS : itinéraire effectué à pieds
PSbis : croisé un couple de randonneurs nordiques dont un Salomon au vue des empreintes (quelqu'un se reconnaît ?)
Modifié il y a 11 ans
ltor a écrit:
Le 23/11/08, pas de sous-couche (attention aux cailloux) mais bonne condition (10 puis 20cm de poudreuse sèche) sur la crête. Condition moyenne à la Molière, neige soufflée et sol apparent. Sur les alpages du bas, neige soufflée et parfois manquante alternant parfois avec de bons passages en belle poudreuse.
Fréquenté surtout l'après-midi.

PS : itinéraire effectué à pieds
PSbis : croisé un couple de randonneurs nordiques dont un Salomon au vue des empreintes (quelqu'un se reconnaît ?)

Tu évoques, un couple de randonneurs avec ce genre de ski ?


C'était elle ?


Vers ici ?


…/…
Pour les conditions, je confirme. Environ 10 cm de neige sur la route depuis le Col de la Croix Perrin. Suffisant pour chausser les spatules. Sur les alpages, c'est plus difficile, il faut éviter les cailloux. L'idée est d'ajouter des variantes à cet itinéraire !

D'ailleurs, sais tu si cette route (depuis le col de la Croix Perrin) est damée ?

Cette randonnée est splendide. Par la route c'est long, mais on accepte ce genre d'itinéraire pour les premières sortie. En attendant les prochains flocons.

@++
Régis
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 11 ans
Régis Cahn a écrit:

D'ailleurs, sais tu si cette route (depuis le col de la Croix Perrin) est damée ?

Tu parles de la route forestière entre le Col de la Croix Perrin et le tunnel du Mortier, en balcon au dessus du Val d'Autrans ?

En hiver, quand la station d'Autrans est ouverte, elle est damée pour le ski de fond du stade de neige de la Sure au refuge des Feneys. Entre le refuge des Feneys et la Croix Perrin elle n'est pas damée mécaniquement mais le passage des randonneurs en raquettes ou à skis fait le même effet.

Entre le Col de la Croix Perrin et le refuge des Feneys, elle est très souvent parcourue par un musher avec plusieurs attelages qui propose une activité "traineau" au public.

Elle fait partie de mon tour habituel dans ce secteur : montée du Col de la Croix Perrin jusqu'à la Molière par les crêtes, et retour par la route.
La dernière fois j'avais fait tout le retour "en compagnie" des traineaux. En faux plat descendant (-300m de dénivelé sur cette portion) j'avançais plus ou moins aussi vite qu'eux, et on n'arrêtait pas de se re-dépasser. J'avais fini par les "semer" dans le dernier kilomètre qui est plus franchement descendant.
Modifié il y a 11 ans
@Regis Cahn : Nous nous sommes donc croisés mais un peu avant, vous filiez comme des flèches aux environs de l'auberge fermée. Notre seul signe distinctif était un magnifique bonnet orange !

@MNi : Merci pour l'info car je me suis posé la même question sur la route forestière qui part de la Croix Perrin.
Nous avons un peu poursuivi vers le plateau de Sornin où je me souviens avoir croisé un hiver un skieur, est-ce envisageable de poursuivre à ski ou la section entre le point coté 1617 (bifurcation de sentiers) sur la piste de fond au Nord de la Molière et le plateau de Sornin est trop accidenté ?
Modifié il y a 11 ans