Sutton et les sentiers de L'Estrie (Québec)

La tempête de jeudi dernier a relancé notre saison de ski de fond, qui était déjà exceptionnelle depuis la fin novembre!

dimanche 16 mars: Au départ de Sutton-en-haut, avec nos amis Dominique, Isabelle et Vincent, nous avons skié la 11 puis la 9 à l'envers, avant de connecter le réseau des Sentiers de L'Estrie, en retrait du ski alpin. Deux grosses ascensions dans cette journée, la première pour se rendre au Refuge Altitude 860, le 2e pour monter le sommet du RoundTop à 920 mètres. Tellement de poudreuse au sommet que nous étions deux à garder nos skis pour descendre en parallèle de l'escalier au retour du Belvédere. Nous avons ensuite pris la "Passe des Caps" en terrain totalement vierge, dans une descente aux conditions exceptionnelles! Le sentier vers le Lac Mohawk était franchement très étroit par endroits, nous avons dû réparer un bâton cassé dans une descente. Du Lac Mohawk, la descente reste abrupte mais est plus dégagée, et les conditions de poudreuse ont rendu cette descente bien plaisante malgré la lumière faiblissante du crépuscule. Nous avons finalement croisé la 9 dans sa partie haute, descendue jusqu'au refuge du ski de fond, avant de rejoindre le stationnement. Une grosse sortie de 8 heures!


www.openrunner.com/index.php?id=3381953
Modifié il y a 6 ans
Nous recevions ce weekend nos amis Francine et Robert, qui vivent à Ste-Adele dans les Laurentides et qui nous hébergent souvent quand nous skions dans leur région.

Après avoir skié le Mont St-Hilaire avec eux samedi après-midi (cette Montérégienne est dans notre cour, à 10 minutes de la maison!), nous avions prévu leur faire découvrir Hazen Notch, petit réseau nordique dans la région de Jay Peak (nord du Vermont aux USA), une région qui, comme Sutton, a reçu 2 grosses bordées de neige depuis 1 semaine.

Mais nos amis n'avaient pas apporté leurs passeport pour la sortie de Hazen Notch, alors nous sommes plutôt retournés sur les sentiers de l'Estrie dans l'arrière-pays de Sutton. Au moins 40 centimètres de poudreuse neuve tombée depuis 2 jours (par dessus les 25-30 de la semaine derniers), conditions magiques pour randonnée d'une vingtaine de kilométres à fort dénivelé par temps encore froid mais sous un soleil magnifique!

S^i 8-) :-D

Un peu plus de 5 heures de ski pour cette belle randonnée (nous en avions pris près de 9 le dimanche précédent, ma compagne skiant malgré une blessure douloureuse, et notre copain Vincent ayant brisé un bâton dans une descente étroite). :-?
Modifié il y a 6 ans
Ah le Québec … que de beaux souvenirs … J’ai eu la chance d’y aller pour accompagner un groupe il y a … vraiment, vraiment, longtemps … car c’était en mars 1980, vers Val d’Or et la rivière Harricana en Abitibi … :-D

Magnifique, avec déjà l’impression alors que j’étais tout jeune, de faire un bond en arrière dans une vieille France historique au niveau de la langue mais un énorme en avant en découvrant de visu ce que les feuilletons américains de l’époque nous montraient, comme les grosses voitures et les buildings de Montréal. Et puis cette sensation d’immensité où tous nos repères sont faussés. J’ai vu dans une rue une Peugeot 504 qui en France à l’époque était une grosse voiture, ressembler à une voiture sans permis de maintenant face aux voitures québécoises (enfin aux chars). :-o

Enorme et fabuleux contraste. Et des Québécois très accueillant. :-D 8-)

J’avoue même être entré chez un épicier pour acheter une boîte alu ronde, de jus de fruit, juste pour toucher ce que j’avais vu à la télé. :oops:
Euh … le jus était déguelasse … :lol:

Sinon, profitez bien de cette belle poudreuse dans la convivialité qui transpire de vos photos et gèle dans la poudreuse … c’est peut-être ça le canon à neige écologique … :-)

Une bise aux filles et une grande claque dans le dos des gars ! :-D :-D :-D :-D :-D :-D :lol:
Modifié il y a 6 ans
Chez vous, au moins, pas besoin de monter à 1500 m pour trouver de la bonne neige.
Je ne connais la Belle Province qu'en été. Mais j'ai passé deux semaines chez vos voisins en Nouvelle Ecosse, en février 1988 (je crois). Arrivée à Halifax, 20h, -15° et 150 km de route pour arriver à New-Glasgow. J'ai cru mourir 10 fois sur la Trans Canada avec les camions qui roulaient au milieu de la route et m'obligeaient à mordre sur la neige à droite :-o

@forez : as-tu gouté à la poutine ?

JMC
Modifié il y a 6 ans
Je suis "Forez 63"(et non Forez), et, pour être allé une douzaine de fois au Québec en hiver, j'ai bien sûr gouté à la poutine mais n'en ai pas gardé un souvenir impérissable. Ceci dit, pour le reste, la convivialité, la neige, le froid, l'accent etc. nos "cousins"sont incontournables et les différents raids à ski ou en raquettes que j'y ai fait, ainsi que les solides amitiés, sont autant de souvenirs ineffaçables.
Modifié il y a 6 ans