Tous les messages créés par Christophe

Viens essayer de chopper la gamelle de mes chiens quand il y a de la nourriture dedans ! :-D

J'en rajoute une petite en passant : colle en dessous de l'isolant double couche à bubules. Ça fera pas beaucoup plus lourd, ça prendra pas plus de place et ça tiendra au chaud encore plus longtemps. ;-)

—————————————————————————————————
Adepte de la pulka suite à des soucis de dos.
"Ca ne sert à rien de se ruiner le dos à porter des trucs qu'on peut tracter !" (c'est de moi !)
Modifié il y a 11 ans
Avec une lampe frontale, il y a toujours un moment ou l'autonomie devient gênante.

Ayant eu ma nouvelle lampe, j'ai décidé de "sacrifier" une PETZL Tikka Plus que j'utilise avec me chiens et d'en augmenter son autonomie (il manque les photos finales car les coupleurs sont encore à La Poste, mais ça devrait être assez explicite).
En passant sur des accus plus gros on peut passer d'un accu AAA de 800 à 900 mAh à un accu AA de 2500mAh, R14 de 4500mAh ou un accu R20 de 8000mAh (soit 10 fois plus qu'un accu AAA) !!
Ces derniers autorisent presque un mois d'utilisation à raison de plusieurs heures par jour (au prix d'un poids plus élevé, certes).

Il vous faut :
- une lampe frontale
- un ou plusieurs coupleurs de piles
- du fil électrique de 1mm² de section (en général, à adapter suivant la lampe)
- un fer à souder
- de l'étain
- de l'isolant électrique
- du mastic silicone ou un pistolet à colle.

En option :
- connecteur 2 plots étanche ou non
- inverseur bipolaire pour gros coupleur de piles.

On commence, voici la "sacrifiée" :


On l'ouvre et on enlève les piles et on repère les endroits pour souder les fils du + et du - qu'on va amener à la lampe :

Bien vérifier le circuit électrique de votre lampe avant de souder n'importe où.

Une fois le fil soudé, on pratique une petite découpe dans le couvercle arrière de la lampe qu'on prendra soin de rendre étanche avec du mastic silicone ou un pistolet à colle :


A l'autre bout on choisi un coupleur de piles qui utilise le même nombre d'accus et on va y souder les fils d'alimentation en provenance de la lampe EN RESPECTANT LA BONNE POLARITÉ. Exemple en AA (R6) :

On en profite pour mettre un ou deux élastiques autour du coupleur pour éviter que les piles se sauvent.

Vous avez maintenant une lampe frontale avec un autonomie bien plus élevée.
Mais où mettre le pack de pile ???
Simple : autour de l'élastique serre tête pour des accus AA/R6, dans le haut du sac à dos ou à la ceinture pour des accus plus gros. A cet effet, une petite pochette pour appareil photo numérique ou téléphone fera un excellent compartiment à piles.

Autre option : le connecteur :

On peut le prendre étanche ou non. Si on place ce connecteur près de la lampe, on peut ensuite se confectionner plusieurs versions de coupleurs de piles avec plusieurs longueurs de câbles suivant la rando prévue.

Mon coupleur et mon montage :

J'ai choisi un coupleur un peu particulier qui va assurer une TRÈS grande autonomie.
Il est en effet prévu pour 6 accus R14. La lampe ne fonctionnant qu'avec 3 accus, il va donc falloir le modifier.
Le coupleur d'origine :


On coupe la jonction interne des piles pour passer de 1x6 accu à 2x3 accus :


On soude maintenant deux paires de fils électriques pour chacun des coupleur de pile :


Et là, deux solutions se présentent :
- couplage en parallèle en soudant les fils + ensemble et les fils - ensembles. En utilisant 6 accus R14 de 4500mAh, on se retrouve avec un pack de batterie de 9000 mAh ce qui représente une belle autonomie.

- installer un inverseur bipolaire comme celui ci :

Quand un ensemble de 3 accus est vide, on bascule l'interrupteur pour passer sur l'autre partie de 3 accus.

Coût (hors lampe frontale) :
- coupleur de pile : entre 1.5€ et 4€
- inverseur : environ 1€
- connecteur : entre 1€ et 3€ suivant sa qualité et son étanchéité ou NON.
- accus : suivant votre version : de 3€ les 4 AA/R6 2500mAh à 12€ l'accu R20 8000mAh

Si vous avez besoins de précisions, n'hésitez pas.
Cett astucvc est aussi valable pour des lampes qui n'utilisent que 2 accu ou 4 ; à vous de choisir le bon coupleur de piles.

ATTENTION : cette astuce nécessite des connaissances en électricité/électronique ainsi l'habitude de l'usage d'un fer à souder.
L'auteur, ainsi que le site http://www.skirandonnenordique.com ne seraient être tenus pour responsables en cas de mauvaise interprétation ou manipulation entrainant la destruction de la lampe d'origine.

Et hop, avant minuit ! smile

—————————————————————————————————
Adepte de la pulka suite à des soucis de dos.
"Ca ne sert à rien de se ruiner le dos à porter des trucs qu'on peut tracter !" (c'est de moi !)
Modifié il y a 11 ans
@ Bernard : bon, là sur les balades en Harley, j'suis mitigé puisque j'aime beaucoup le V-Twin, j'ai habité pas mal de temps à côté d'un pub remplis de fans d'Harley, etc…
Et pour la nuit, vu que ma moitié ronfle, je dors avec des boules Quies ! :-D
Mais je suis d'accord avec toi sur le bruit d'un telle moto qu'on peut facilement imaginer dans une petite ruelle qui résonne bien. En discutant avec un gars de la DRIRE (l'administration chargé, entre-autre de l'homologation des véhicules en France), on a quand même été étonné que les pots soit homologué en faisant BEAUCOUP plus de bruit que ce qui était accordé à d'autres.
Je serais curieux de savoir à combien a pu se chiffrer cette "dérogation". :-?
Je peux donc comprendre ce que ressentait mes voisins lors les motos repartaient du pub les vendredi et samedi à 2H00 du mat' (heure de fermeture), mais ça m'a pas trop gêné, puisque ….. j'étais aussi là à la fermeture ! :-D
Mais ça fait un poil trop de bruit.

@ Stef : Mon royaume pour une Hemicuda de 1970 ! :-D
Non, j'suis pas complètement perdu, sinon j'aurais traversé les Pyrénées en quad (j'vais me faire des amis sur ce coup là moi).
Il se trouve que je baigne depuis trop longtemps dans les vapeurs d'essence, les moteurs qui ont plus de 4 cylindres et qui ne tournent pas au mazout et que depuis quelques années, le magistral coup de pied au cu…. fesses que te colle un dragster me colle une ….. (enfn, bon, passons ! :-D ).
Sans parler de la délicate odeur de bonbon sucré qui règne autour d'une piste de drag puisque c'est ce que sent le carburant de compétition une fois brulé (MIAM, MIAM).
Mais en même temps je baigne dans les randos dans la nature et les nuits sous la tente depuis que je sais marcher. Un vrai paradoxe.

Donc mon point de vue sur la Croisière blanche en temps qu'amoureux de la nature et des sports mécanique (OUI, ça peut être compatible) : c'est que j'aime la Croisière Blanche mais qu'il y a déjà suffisamment de paysages défigurés par les hommes pour le business des sports d'hiver que je suis contre le fait qu'ils en profitent pour en défigurer un peu plus. Il y a suffisamment de place et d'endroits aménagés pour aller s'amuser dans la neige avec un 4x4 ou un quad sans aller faire chier les skieurs peinards, les randonneurs en raquettes (ou en ski ou en pulka ou en ce que vous voulez) ou la faune et la flore locale.

C'est mon avis, et je comprend que certains pourraient ne pas le partager, après tout, la vie est faite de compromis. ;-)
Je connais même des amoureux de la nature (et écologistes forcenés) qui avaient quand même un petit rictus au coin des lèvres après s'être pris quelques G à l'accélération sur une ligne droite.

—————————————————————————————————
Adepte de la pulka suite à des soucis de dos.
"Ca ne sert à rien de se ruiner le dos à porter des trucs qu'on peut tracter !" (c'est de moi !)
Modifié il y a 11 ans
No comment ! :roll:

Ah les versions de la presse, de la police et des participants. Toujours aussi intéressant à lire !
Je ne suis pas CONTRE la Croisière Blanche (je serais mal placé), mais il serait judicieux de lui faire emprunter des itinéraires en dehors des parcs naturels (et pourquoi pas des pistes de skis ?).

—————————————————————————————————
Adepte de la pulka suite à des soucis de dos.
"Ca ne sert à rien de se ruiner le dos à porter des trucs qu'on peut tracter !" (c'est de moi !)
Modifié il y a 11 ans
La chariot pèse 2.8kg avec la mousse, la cordelette, les mousquetons et la dégaine.
La tôle utilisée par Décathlon est assez fine.
On peut encore gagner du poids si on choisi de couper le chariot plus bas pour abaisser le centre de gravité de la pulka.

Les roues, à chambre à air (les roues pleines sont trop lourdes), font près de 25cm de diamètre.
Dans mon matos il y a d'ailleurs une chambre à air de secours et deux bombes anti-crevaison de VTT.
Je voulais des roues larges. Le premier chariot que j'avais fait avait des roues fines à l'avant et c'est le bordel car ça se plante tout le temps dans la boue ou dans la soupe.
Les roues larges passent plus facilement partout.

Deux dernières photos du chariot sanglé sur la pulka et le chariot replié.


Pour l'instant, le modèle "presque parfait" serait de partir sur le chariot de kayak dont on avait parlé avec le système que j'utilise pour l'accrocher au sac à dos ce qui évite d'enlever le brancard à chaque fois.
Je pense qu'on aura trouvé avec plusieurs cerveaux le chariot idéal pour trainer sa pulka sans neige ! ;-)

—————————————————————————————————
Adepte de la pulka suite à des soucis de dos.
"Ca ne sert à rien de se ruiner le dos à porter des trucs qu'on peut tracter !" (c'est de moi !)
Modifié il y a 11 ans
Merci. smile

La deuxième version est effectivement plus pratique et je vais la tester plus longuement bientôt.

Sinon j'ai oublié UNE PRÉCISION IMPORTANTE : le chariot se replie bien évidemment en 2 et se pose ensuite sur la pulka ou s'accroche au sac à dos, c'est comme on veut.

—————————————————————————————————
Adepte de la pulka suite à des soucis de dos.
"Ca ne sert à rien de se ruiner le dos à porter des trucs qu'on peut tracter !" (c'est de moi !)
Modifié il y a 11 ans
Un petit UP pour signaler la mise en ligne de la deuxième version du chariot.

S'il y a besoin de plus d'infos ou de détails, posez vos questions. ;-)

—————————————————————————————————
Adepte de la pulka suite à des soucis de dos.
"Ca ne sert à rien de se ruiner le dos à porter des trucs qu'on peut tracter !" (c'est de moi !)
Modifié il y a 11 ans
Allez, pour les fans des chiens :


Euh si je fais la gueule c'est parce que le coup d'avant pour donner une impulsion au kart, je me suis bouffé le repose pied avec le bas du tibia ; et ça fait MAL ! :-o
J'ai protéger le "parechoc" pour les chiens et rien de mon côté. Y a des trucs à refaire.
Depuis la photo, le kart a vu germer des phares à leds aux 4 coins : 2 à l'arrière et deux à l'avant pour avoir un faisceau large et bien voir la route.

—————————————————————————————————
Adepte de la pulka suite à des soucis de dos.
"Ca ne sert à rien de se ruiner le dos à porter des trucs qu'on peut tracter !" (c'est de moi !)
Modifié il y a 11 ans
Après avoir torturer les méninges, voici le post sur la première version du chariot pour pulka que j'avais réaliser en m'inspirant d'un produit connu en Suisse.

- Première version :

La base : chariot de pêche Décathlon

En vente ICI : Chariot Pêche Décathlon

Ensuite direction le vendeur de ferraille, moins cher que le Brico Machin du coin pour acheter 2 barres en 25x25 mm de 2 mètres avec un troupeau de vis, de papillons, sans oublier deux poignée de tiroir.
Ensuite on commande 2 vrais mousquetons (pas des porte clés "en forme de …" ) pour que ça tienne)

Phase un : on fait une entaille sur les deux barres pour les emboiter sur le chariot (et oui, le 25x25 s'emboite parfaitement sur le chariot).

En plus grand ICI

Phase deux : le "pourquoi" de l'entaille, c'est pour l'emboiter sur le chariot sur une plus grand longueur.

En plus grand ICI

Phase 3 : on enlève la poignée du chariot (ça se fait tout seul) et les enjoliveurs de bout de tubes en plastique (ça saute tout seul avec une tournevis plat et un marteau).

En plus grand ICI

Phase 4 : on emboite les barres sur le chariot, on fait trous et on mets des vis et papillons (détail en, phase deux) :

En plus grand ICI

Phase 5 : on enlève le support du bas :

En plus grand ICI

Phase 6 : on ne vas conserver que le "retour" et le refixer sur le chariot :

En plus grand ICI

Phase 7 : sur le bout des barres, j'ai vissé deux poignée de meuble de cuisine. J'ai pris des modèles "longs", car ils gênent moins lors de la marche. Une hanche est toujours un peu plus en avance sur l'autre et la longueur de la poignée permet au mousqueton de glisser le long.

En plus grand ICI

Phase 8 : et voilà c'est (presque) FINI :

En plus grand ICI

Avec la pulka juste posée dessus (modèle 144cm pour situer un peu) :

En plus grand ICI


En plus grand ICI

Budget :
- chariot D4 : 40€
- deux barres 25x25x200 : 12€ les deux
- un troupeau de vis (6 vis de 8x50, 12 rondelles, 6 papillons, 2 petites rondelles) : 1.50€
- deux mousquetons Camp Orbit : un peu moins de 10 € les deux.

Donc coût total : moins de 64€
Temps de fabrication : environ une heure

AVANTAGES :
- budget réduit
- supporte sans broncher près de 60 kg
- 16kg de poids sur les épaules pour près de 60 kg de charge (chariot + pulka chargée)
- bras démontables pour être posé avec le chariot sur la pulka
- réalisation simple et facile

INCONVÉNIENTS :
- chariot encombrant même si les deux bras sont amovibles (usage de papillons)
- pas le plus léger (mais c'est du solide).
- pour les virages serrés dans une petit ruelle sombre, t'as l'impression de conduire un 38 tonnes (euh avec le C…..X c'est pareil).

Le voici en situation avec 50kg (environ) dans la pulka :

Bon ben c'est comme le C….X, ça en a la couleur, l'inspiration, mais ça coûte moins cher et c'est plus stable en laissant les mains libres.

- Deuxième version :

On part sur la base du même chariot et on enlève les tubes.

- 1 : repose de l'ancienne partie basse, plus rigide :



- 2 : découpe des tubes supérieurs pour les raccourcir :
AVANT :


APRÈS :



- 3 : Je pose de la mousse pour protéger le dessous de la pulka (à l'usage, je mettrais de la mousse plus dense et plus solide) :



- 4 : pose de la cordelette :

La cordelette a pour rôle d'éviter que les deux partie du chariot s'écartent et le fasse plier sous le poids (rappel, faut que ça résiste un minimum quand même, en rando on part pas faire du bricolage).
Et vous allez me dire : "pourquoi ne pas avoir mis une sangle ?"
Et je réponds : " une sangle peut lâcher et si on a pas prévu le coup, on ne peut pas la raccourcir et on risque de vriller le chariot ; alors que si un bout de cordelette casse, il en reste suffisamment pour la refixer et quelle puisse à nouveau assurer sa fonction.


- 5 : Et hop, voilà le travail :


Et on ne la sent qu'à peine la pulka.
Les mousqueton (voir plus bas) sont fixés sur les attaches piolet du sac à dos. Avec moins de 1 kg de poids dessus, ça va pas tout craquer.


- 6 : 50 kg avec un seul petit doigt (bio-ionique ! smile ) :Et hop, voilà le travail :



- 7 : Détail de la fixation avant :

A l'avenir, je prendrais une dégaine plus longue et virer les deux mousquetons qui servent de rallonge.
Sur la neige, la dégaine est accrochée à l'élastique de la pulka sur le dessus pour quelle ne traine pas dans la neige.
Un test avec une pulka chargé avec 50 kilos de matos à donner un poids sur la partie de avant de …. 200 GRAMMES en charge verticale. Il faut juste prendre le temps d'équilibrer, mais même en faisant rapidement en rando, on reste avec un poids très léger sur les épaules (sauf si vous avez blindé le sac à dos de conneries).

On pourrait faire la même chose avec un chariot porte-kayak, mais ça fait moins de boulot, donc moins drôle (et puis surtout ça m'apprendra à vérifier mes mails pour valider ma commande).

Pour ceux qui trouveraient le centre de gravité trop haut (c'est fait exprès, j'aime bien comme ça), il y a la possibilité de raccourcir les deux partie du chariot et se retrouver avec une pulka au raz du sol.
Exemples de découpes (les petits traits rouges) :


Budget :
- Chariot : 40€
- mousse + adhésif : 1.50€
- cordelette Millet : 8€
Total : moins de 50€
Temps de réalisation : 1/2 heure en buvant une bière.

AVANTAGES :
- pas cher, facile et rapide à faire
- poids ridicule en plus sur le dos en équilibrant bien la charge.
- relativement léger : 2 Kg
- bien plus maniable que la version avec les longs tubes métal
- on peut passer du mode "neige" et brancard Fjellpulken au mode "pas de neige" avec la fixation par mousquetons sans rien démonter (gain de temps)

INCONVÉNIENTS :
- il faut porter la pulka pour le mettre en dessous ou la lever contre un mur
- Euh, c'est mort si demain je décide de le commercialiser 250€ pour ceux que ça intéresse ! smile

—————————————————————————————————
Adepte de la pulka suite à des soucis de dos.
"Ca ne sert à rien de se ruiner le dos à porter des trucs qu'on peut tracter !" (c'est de moi !)
Modifié il y a 11 ans
Pour la chaussure d'alpinisme, je partage l'avis de MNi. ;-)

MNi a écrit:
L'un d'entre vous a déjà testé la raideur d'une Scarpa F1
Pas une Scarpa, mais quand je vois la raideur des mes Millet Alpinist, je doute qu'avec un insert elle deviennent tout d'un coup super souple au niveau de la semelle pour faire de la rando nordique.
Déjà, ainsi fixé, si le talon veut bien décoller de 1 ou 2 cm, ça sera pas mal (j'ai pas mesuré, je veux pas trouer mes pompes, mais la semelle est vraiment rigide).

Dans le style "idée tordue", j'ai pensé, en lisant ce post : "pourquoi ne pas coller des inserts SPD (pédales automatiques de vélo) sur le ski ? Avec un axe pur les faire aller de haut en bas, les reste, sur la chaussure est facile à intégrer.
STOP, arrêtez de penser à cette idée. Pour "déchausser", il faut tourner le pied par rapport à la pédale. Imaginez un peu en virage avec un ski qui veut aller tout droit et un pied qui lui donne l'ordre de tourner. Si ça force trop, la chaussure se barre du ski.
Bien tenté, non ??? :-D

Dis doc, pas mal du tout ton lien vers la vidéo "Frankentele"

—————————————————————————————————
Adepte de la pulka suite à des soucis de dos.
"Ca ne sert à rien de se ruiner le dos à porter des trucs qu'on peut tracter !" (c'est de moi !)
Modifié il y a 11 ans