Tous les messages créés par Damien63

Bonsoir à tous
Après un long silence sur ce post, petit retour en Aubrac. Malheureusement d'autres secteurs du massif Central souffre de cet hiver étrange, ou le peu de neige fond rapidement, et qu'il faut repartir à zéro tous les 15 jours. Il est tombé 30 cm de neige vendredi dernier, suivi par un déluge de pluie jusqu'aux sommets lozérien. Le peu de neige qui a survécu à ce déluge a bien regelée cette semaine, et hier matin, une petite dizaine de centimètre d'une neige bien froide a recouvert le tout. Donc tentative ce matin pour voir si un semblant d'hiver persiste sur l'Aubrac.
Belle surprise au Col de Bonnecombe, froid (-6°C), petit vent de nord-ouest, et beau saupoudrage. Le camarade pisteur de Bonnecombe semblait confiant dans la possibilité de damer l'ensemble du domaine. De plus grand ciel bleu. Sans hésiter direction les hauteurs du massif, en direction du Signal de Mailhebiau, point culminant de l'Aubrac. Excellentes conditions, la vieille neige gelée a été recouverte par une belle petite couche de poudreuse que le vent a structuré et légèrement compacté. Les micro-reliefs ont été homogénéisés, ce qui augure d'une bonne glisse. Quel plaisir de retrouver une ambiance hivernale digne de ce nom ! Donc y a pas à hésiter, je rejoins le haut de la coulée volcanique du Mailhebiau pour tester le versant et la descente sur le buron des Rajas. L'épaisseur de neige est faible, mais suffisante pour laisser espérer les sensations tant attendus. Je ne suis pas déçu, les conditions sont dignes de mes espérances, et malgré quelques rochers qui affleurent, la neige accrocheuse et compact permet d'effectuer les premiers virages, et très vite la prudence laisse place au plaisir d'enchainer les virages en toute plénitude. Cette descente sur les Rajas, est un peu la "Bellevarde" de l'Aubrac, digne du versant est du Monthiallier des p'tits gars du Forez ! Plein soleil au Rajas, à l'abris du vent, belles congères qui cernent le vallon et direction la Croix de la Rodde. On entre alors de plein-pied dans l'immensité de l'Aubrac, entre Lozère et Aveyron, la vue porte loin, mais on peut voir que l'enneigement est continu seulement au dessus de 1300 m. En dessous la neige de la veille a juste grisée les pâturages. Donc il va falloir rester sur le haut Plateau. Remontée le long de la lisière Est de la plantation qui rejoint quasi le Mailhebiau. Ce secteur accumule toute la neige du plateau transporté par le vent, donc neige de rêve. Je rejoint le col évasé entre le Mailhebiau et le Carteyroux, pause discussion avec un collègue également en SRN, qui s'en va du coté Aveyron pour pister le loup qu'il aurait aperçu dans la matinée. Bien entendu tout ça étant prétexte à une bonne virée sur le haut plateau. Un skater hors piste nous rejoint, il à l'air de passer à peu près partout, ce qui est plutôt rare par ici. Chacun reprend son chemin, je choisis de rejoindre la vallée du Doulou, afin de profiter d'une autre sympathique descente. Toujours aussi bon, même s'il faut rester prudent, entre trou d'eau et rochers. Remontée par Chantecoin et retour à Bonnecombe où les voiles des snowkitters commencent à colorer le ciel.
Magnifique journée, ces conditions font vite oublier le reste de l'hiver. Par contre gros redoux annoncé ce WE, peut être de nouveau de la neige la semaine prochaine. Je vous souhaite malgré tout de bien belles sorties pour cette fin de saison.
Damien63
Bonsoir à tous,

Après l'Aubrac, direction la Margeride ou je bosse pour le domaine nordique de Laubert Plateau du Roy. Donc les petits matins et les soirées se passent à arpenter le coin. Bonne neige depuis une semaine, enneigement fragile de 40 cm max. Belle journée aujourd'hui, à baliser des parcours raquettes en SRN depuis le chalet de départ des pistes de fond. Pas de problème sur les pistes forestières, mais limite en sous bois, surtout où l'exploitation forestière est passée (branches et souches touchent facilement, donc prudence). Les nombreuses tourbières ne sont encore que partiellement gelées, et les skis passent dans l'eau de temps en temps. Croisé d'ailleurs une magnifique piste de loutre, bien installée dans ce secteur. Mais bon, la neige est quand même là, donc on va pas se plaindre. Magnifique temps ce matin, bon regel nocturne et givre de surface. Du coté du lac de Charpal, une fine couche de glace à recouvert l'eau, mais partiellement. Les randos nordique seront donc possible, après il faudra voir avec l'ampleur du redoux. Aperçu la voiture de xtofpol dimanche matin qui était en sortie bivouac dans le coin (voir son compte rendu sur le site). A ce propos, si vous partez depuis des sites nordiques, n'oubliez pas de prévenir ou de laisser un mot sur le pare brise.
Ca ski aussi au Mont Lozère, même si l'enneigement est plus irrégulier, et ça doit aussi être bon sur l'Aubrac

Voilà, si vous passez dans le coin ce WE profitez en vite

Damien63
Bonsoir à tous
Ca y est le post de l'Aubrac reprend du service. Après plusieurs tentatives en début d'hiver, la neige à l'air de vouloir s'installer. Après un gros redoux hier et la fonte complète de la neige de la semaine dernière, le flux d'ouest a apporté cette nuit une belle couche de neige, avec un isotherme en baisse. Comme la neige était présente sur le balcon ce matin (1000 m), pas à tortiller, la route du haut. Toujours fastidieux de remettre la main sur tout le matériel, j'embarque les deux paires de ski, pensant que les ski cailloux seront nécessaires. Arrivé au Col de Bonnecombe, belle surprise, un bon 25 cm de neige, par contre grand vent d'ouest qui traine la neige qui devient de plus en plus sèche. Les congères commencent à prendre de belles proportions. Donc pour commencer un petit tour en direction de la plantation du domaine nordique pour profiter de son abris. Une fois dans les bois belle ambiance hivernale, les arbres sont plâtrés. Par contre le sol n'est pas gelé, et de nombreux écoulements d'eau sont à enjamber. Il va falloir qu'ils attendent pour damer, au risque de faire de la piste un bourbier. Mais bon le froid est annoncé pour la fin de semaine et pourrait ainsi serrer le fond humide et en faire une bonne sous couche. Sur la partie haute du domaine (1400 m), le neige est excellente, environ 30 cm qui recouvre la vieille neige de la semaine dernière. La glisse n'est pas terrible, mais ça fait du bien de brasser enfin un peu de neige ! Direction le Relai des Lacs pour voir ce qu'il en est dans les prairies d'estive. Un bon vent d'ouest m'accueille, et m'oblige à fermer les écoutilles. Le neige tombe à l'horizontale, et l'ambiance prend tout de suite une autre dimension, après la quiétude forestière. Pas mal de congères et la neige sèche qui tombe est vite balayée. Je ne m'attarde pas et rejoint la plantation pour quelques virée dans ses traverses. Retour au buron de Bonnecombe, et comme la neige est plutôt bien et que je n'ai pas touché de cailloux, je chausse les Epoch et vais faire un tour du coté sud en direction des Hermaux en longeant la route fermée en hiver. Bonne neige à l'abri du vent, et même les premiers virages dans les petites pentes environnantes.
Les conditions sont celles d'un début d'hiver, mais la neige est tombée presque en continue le reste de la journée, rajoutant une quinzaine de centimètres. Donc si le froid arrive, et que le vent tombe, cette fin de semaine s'annonce pas mal.
Demain je rejoint la Margeride, et vous dirais si les conditions sont aussi engageantes
A bientôt Damien
Salut à vous
Effectivement, une bien belle traversée que celle de la Margeride, solitude garantie ! Si vous passez par Laubert venez dire bonjour ! Pour N75 il existe un topo guide de la FFRP "Sur les traces de la Bête du Gévaudan" entre Cantal, Haute Loire, Lozère et Ardèche, plutôt sur le nord du massif en tre Saint Flour et Chateauneuf de Randon., soit 35 itinéraires. Sinon plus classique le topo guide "La Lozère à pied" à la FFRP et "Les 30 plus beaux sentiers Chamina de Lozère" chez Chamina édition.
Tu devrais pouvoir t'appuyer sur ces circuits et trouver les liaisons entre eux.
Bon courage et à bientôt
Damien63
Salut Olive;;
Bien d'accord avec toi quant aux possibilités de SRN sur le Mont Lozère, même si cette année les conditions furent limitées par un vent de nord-est tempétueux qui a décapé les plateaux du Lozère et de la Lozère. Effectivement pour l'encadrement du SRN, c'est obligatoirement le BE ski nordique (voir les discutions sur ce site, mis en lien dans le message précédent de N75). Si ça t'intéresse, je peux te donner le contact d'un collègue, BE ski nordique sur ce secteur, qui pourrait tout à fait encadrer légalement des sorties de SRN. Tu peux me laisser ton adresse mail dans ma boite au lettre sur ce site, afin que je te communique son contact.
A bientôt

Damien63
Je profite d'un rapide passage en Forez, en priorité pour contrôler mes ruches après l'hiver, mais autant joindre l'utile à l'agréable, et profiter des conditions de neige tant vantée dans ces pages. Donc ce matin direction les Supeyres, pour vérifier tout ça de visu. La face sud du K2 est bien enneigée, et laisse présager de bonnes conditions Cette année je n'ai pu profiter des belles conditions d'enneigement locales, mais le mois de mars en Forez propose souvent de beaux restes. Rendez vous était pris avec l'ami pierrot aux Gentianes, puis direction plein nord, histoire de profiter du beau temps. Le nouveau compagnon de pierrot, un sympathique cocker, trouvé au Col des Supeyres, nous accompagne et semble bien s'habituer au ski joering. Traversée des Egaux, où quelques snow-kitters profite à fond du bon vent du nord. Nous longeons "l'aile" du bois pour rejoindre la croix de fer (ou des deux bergères), puis ascension du suc de Pégrol en biais pour rejoindre les ruines des jasseries du Suc de Pégrol et descendre sur celles de Pradoux. Bonne glisse et neige plutôt agréable. Par contre Monthiallier nous révèle un versant Nord-est bien déplumé, on sent que le vent dominant de cet hiver fut de nord-est, et explique le bon enneigement des versant sud et ouest. Il faudra finir la saison sur un autre versant donc. Cheminement toujours en longeant la lisière au dessus des Reblats, pour rejoindre la croix du fossat, où l'on distingue clairement  de beaux virages qui, d'après les messages ci dessus, ne peuvent qu'être ceux de N75, salut l'artiste. Les Reblats semblent encore bien enneigé vu d'en haut. Ensuite nous prenons la direction de la Richarde, et bifurquons au niveau de la cote 1500 plein est, vers la Loire. Nous empruntons cette très belle petite vallée, transversale à la ligne de crête du Forez, et qui permet de relier le Fossat au Chorsin. Très belle neige, malgré la température qui augmente. Nous prenons la direction des jasseries de l'Oule en naviguant dans les bosquets de bouleaux des sources du Chorsin. La vision de la haute vallée du Chorsin, reste toujours impressionnante, tel un coup de sabre glaciaire dans le moutonnement des montagnes du soir. (pour les Fourinas). Nous retraversons la"frontière" sous les ruines de l'Oule, pour rejoindre la grosse congères du versant est du Suc de Pégrol. La pente se fait magnétique, donc chouette descente dans une neige bien ramollie, avec des appuis un peu instables. Par contre au delà de la tourbière de Barras, l'enneigement est très limité, et la progression en continue sur la neige est impossible. Donc retour par le GR pour rejoindre les Supeyres.
Toujours aussi plaisant de skier dans ces contrées, j'espère que vous allez pouvoir en profiter encore quelques temps. Pas de problèmes pour la fin de la semaine, après…

Bonne fin de saison à tous

Damien63
Bonsoir à tous,
De retour en Aubrac, après un hiver en Margeride. Petit WE au nord du plateau avec Madame. Ce matin, pendant qu'elle "prenait les eaux", j'en ai profité pour rejoindre la station de laguiolle en passant par Saint Urcize. A l'origine je voulais faire une virée au Puy de Gudette, et profiter de ces pentes généreuses et déboisées en partant de Saint Urcize. Pas de chance ce matin, grand brouillard, ce qui m'a moyennement motivé de faire l'ascension et la descente à la boussole. Résigné je poursuit vers la station de Laguiolle pour profiter de ces généreuses forêts de fayard, bien pratique pour s'abriter. Station déserte, j'apprends qu'elle a fermé ces pistes vendredi. Là je me dit pourquoi pas profiter du bon enneigement des pistes pour faire quelques descentes sur neige tassée ? (je vois les puristes grogner). Il est tombé environ 3 cm de neige dans la nuit, petite couche qui n'adhère pas à la vieille neige et qui botte énormément. Les peaux ne seront pas nécessaires. Donc matinée à faire l'ascension du Puech du Roussillon (1404 m) par toute ses faces dans la hêtraie, et descente par les pistes bleues et rouges (le rouge aveyronnais est plutôt une bleue foncée ailleurs !), neige impécable, grands virages, godille, télémark, tout est facile sur cette neige, en plus absolument personne. Les skis larges (Epoch) et les T4 font merveilles dans ces conditions.
L'enneigement sur la bordure ouest de l'Aubrac est encore correct de Laguiolle à Brameloup, si on reste à proximité des bois. Sinon l'échine sommitale de l'Aubrac de Brameloup, en passant par Alte Teste et le Mailhebiau, plus découverte, reste praticable, même si l'enneigement n'est plus continu. La semaine devrait pouvoir encore offrir quelques possibilités, après….
Voilà, fin de saison Lozérienne, peut être une petite virée à prévoir en Forez pour cette fin de saison, sur les pentes du K2 local.
Damien63
Juste pour apporter quelques infos à Forez dans sa quête exploratoire au sud des Pradeaux, à propos de la tombe de l'ermite. La légende prétend qu'à l'endroit cité s’érigeait une petite chapelle qu'un ermite occupait. Après la mort de l'ermite, les habitants de Grandrif voulurent récupérer les deux cloches de la chapelle. L'une des cloches ne voulant à priori pas être déplacée, s’enfouit dans le sol à l'emplacement de la ruine, et l'on prétend qu'à minuit on l'entendrait tinter à son aplomb. L'autre cloche (plus docile !) occuperait aujourd'hui le clocher de l'église de Grandrif. Je crois que c'est à peu près ça, mais avec les légendes, les versions sont multiples. Il y aurait également à l'emplacement de la chapelle, sous cette pierre plate, une source qui conférerait la jeunesse éternelle. Avis aux amateurs, peut être une bonne raison pour les randonneurs de découvrir ce coin. Je suis sûr que Forez63 a du en boire quelques bonnes lampées, vu sa forme et ses nombreuses sorties dans le coin. Peut être n'en a-t-il rien dit à son Forez de fils…
Bonne continuation à tous
Damien63
Salut à tous,
Comme je bosse au domaine nordique de Laubert Plateau du Roy, je profite de mes soirées et matinées pour découvrir se secteur du sud de la Margeride. Au départ ce matin de Laubert pour rejoindre le carrefour des quatre chemins, et la route qui rejoint Chateauneuf de Randon (village au pied duquel est mort le chevalier Du Guesclin) en direction de Charpal. La route est fermée l'hiver, au vu des énormes congères qui la barrent. Je profite des vallons qui plongent vers la cuvette du Lac de Charpal pour effectuer quelques virages sur une magnifique neige, que le regel nocturne à rendu impeccable, après les 20 cm de neige humide de ce Weekend. Je rejoints la cabane des bergers pour emprunter l'ancienne voie de chemin de fer, qui devait amener des munitions pour les noyer dans le lac (raison pour laquelle le lac a été créé) entre les deux guerres. Mais bon le projet ne s'est pas concrétisé, et du coup le tracé du chemin de fer permet de descendre en douceur jusqu'au col de la Pierre plantée. Traversée d'estive, plantation et friche à pin dominant, avec de magnifiques perspectives sur le Mont Lozère. Neige impécable jusqu'à Laubert, après avoir descendu quelques prés, et sauté quelques barbelés. 9h30, les premiers skieurs arrivent, et c'est une autre journée qui commence.
A bientôt

Damien63
Arrrgh ! ça fait mal de voir que le vallon de Grand Genévrier est en bonne condition, car la neige dans ce coin prend vite le chemin de l'Ance, vu l'orientation sud. J'aime beaucoup se secteur, et pas mal de souvenirs dans le quartier, entre Coq Noir et Pégrol. Si les conditions de regel sont bonnes ça vaut vraiment le coup de se faire la montée jusqu'aux ruines des jasseries de Champclose, et bien sur de descendre sur les anciennes fumades sous les jasseries. Ca pend pas mal quand même, mais les sensations de descente sont à la hauteur de l'effort. Ces jasseries font le lien entre Fourinas et Auvergnats, car c'est encore un territoire Auvergnat qui était entièrement travaillé par des paysans Ligériens, et tout le monde se retrouvait à guincher au Coq Noir !
Allez profitez bien de ces magnifiques conditions
Damien63