Tous les messages créés par Dan

Merci pour l'info Talonlibre. Eria m'avait deja conseillé de le contacter. Ce que j'ai fait d'ailleurs. J'espère avoir une réponse.

question: existe-t-il à votre connaissance des structures qui proposent des stages d'apprentissage du SRN?
j'ai bien vu quelques petites choses sur le site de l'ESF mais je me demandais s'il y avait autre chose.
Modifié il y a 3 ans
Merci pour la lecture … en effet j'en ai pour un moment. Mais c'est tres interessant (les premieres pages en tous cas). Grosso modo ça confirme  mes intuitions mais en les encadrants avec des références de droit. Habitué depuis toujours au prinicipe des "forfaits" en station, je ne trouve pas forcément anormal de payer raisonnablement pour un usage, meme ponctuel, d'une infrastructure. Le problème (outre celui du principe … mais c'est un autre débat, et on n'a plus en France des espaces naturels comparables à ceux qu'on trouve en scandinavie ou en amérique … histoire, développement et taille du territoire obligent …smile c'est justement celui de l'envahissement de l'espace naturel par des "installations" qui n'ont plus grande logique aux vues des réalités de la pratique (fondeurs classiques apparemment en recul face au skateurs), developpement de pratiques alternatives comme le srn, la raquette. L'idée d'un "fortait nordique" me semblerait cohérent à condition qu'il soit "juste" et raisonnable (quelques euros pour aussi signifier que les pratiquants de SRN ne se désolidarisent pas des attentes de l'économie locale), les pratiquants de srn n'attendant au mieux qu'une aide au balisage et quelques lieux de repos/replis (refuges ou autre). Sans compter que (je dis peut etre une anerie qu'on me pardonne, ça existe peut etre deja) qu'on pourrait trouver dans la pratique des sources de developpement local par la mise en place de gites d'étapes (chez l'habitant par exemple), de sorte que chacun y trouverait son compte: espaces naturels, vie locale avec gites, balisages pour sécuriser les néophytes (dont je suis) etc …
j'ignore si c'est la meme chose en SRN mais en alpin, il y a tjrs eu une différence d'attitude des pouvoirs publics locaux et des pisteurs selon qu'ils envisageaient le rapport aux "consommateurs" de la station - tourisme de masse - et les "montagnards", ceux qui pratiquent la randonnées alpine notamment. Que ce soit l'accès aux refuges ou le passage par des pistes de station pour passer d'un spot à l'autre (je n'ai pas le souvenir d'avoir jamais eu à payer - même si ce n'est pas moi qui prenait cet aspect des choses en charge je l'avoue), je ne crois pas avoir jamais assisté à une demande de redevance. Au contraire, souvent les pisteurs venaient partager un moment avec nous.
Peut-être le souci évoqué par le post de N_75  vient-il du fait que le monde du fond n'a pas encore envisagé l'intérêt qu'il y avait pour lui à accueillir la pratique du SRN comme source de revitalisation du ski nordique (face à son virage "sportif" avec le skating). Je dis ça, sans trop savoir, une idée simplement.

Modifié il y a 3 ans
Vraiment enrichissant vos retours d'expérience. Merci. j'ignorais totalement la présence de cette rainure et son utilité. A priori (je dis bien a priori …smile j'aurais tendance à penser que j'aurai plus de souci à tracer droit et correctement qu'à engager une courbe (cela dit, je suis bien certain de me vautrer avec le talon libre quand un reflexe de pression vers l'avant viendra de mes vieux reflexes …smile. En tous cas merci pour les infos concernant le matériel et les compromis indispensables à prendre en compte avant tout achat. Je pense vraiment que dans un premier temps, je vais juste m'acheter une paire de chaussure et louer le reste pour faire des tests. Parce que pour ne rien arranger, j'ai le pied mal foutu (grand, large, pas tres fort sur le coup de pied .. bref des palmes …smile et je sais d'avance que trouver la chaussure dans laquelle je serai bien ne sera sans doute pas chose facile (que de galères avant de trouver chaussure à mon pied - j'ai gardé des années une paire de Technika uniquement parce que je ne trouvais rien de mieux en compromis confort/rigidité).
Autre question pratique: j'ai vu qu'il existait un "pass nordique" pour certains massifs (notamment le jura). Est-il obligatoire de le prendre pour pouvoir aller partout? et eventuellement prendre quelques portions de pistes de fond? ou y-a-t-il une gratuité de fait pour le SRN (hors piste) avec une tolérance en cas de passage par un tronçon de piste de fond? Quid des assurances? et quid d'un eventuel besoin de secours? j'imagine qu'en cas de départ en solo on a tout intérêt à se doter d'un matériel de localisation?
merci pour les conseils de ski (pour la longueur j'ai saisi le principe et l'orientation du compromis à faire)
il y a une chose qui m'échappe … je vais vous livrer là une petite réflexion qui m'est venue en partant à la découverte du SRN; Pourquoi n'existe-t-il pas un systeme de fixation qui allie les 2 mondes (comme dans le ski de randonnée alpine) mais sans la lourdeur du matos de haute montagne. Je veux dire par là, une fixation type N75, mais avec une secu pivotante sur l'avant (comme en alpin) qui pourrait alors etre associée par cable à des glissieres sur le ski pour avoir la possibilité de maintenir le talon - ce qui serait sympa/utile dans certains cas de figures (Les vieilles fix d'alpin n'étaient pas loin d'etre de ce type). On pourrait de la sorte bénéficier en rando du talon libre pour tracer en plat, rester souple et libre sur les pentes douces et fixer les talons pour profiter du meilleur controle possible pour les descentes plus sérieuses.
sincèrement, quand je suis parti à la découverte du matériel de SRN, j'étais spontanément certain que ça devait exister.  En voyant la rigidité de chaussures comme les T4 de scarpa ou les scott, je me suis vraiment demandé pourquoi ces options n'existaient pas.
sinon, mon choix ira naturellement vers ce qui me permettra d'avoir le maximum de contrôle et de possibilité (N75/cables).


j'oubliais un détail qui peut avoir son importance pour le choix des skis … mon gabarit; 183 pour 90 kg (bref, je ne suis pas un poids plume …smile. Quid de la question de la cambrure du ski dans ces conditions?
merci Eria, je vais contacter Sancho (je suppose que c'est un membre du site). Je note aussi ta remarque pour les skis dans mon petit carnet à spirale …. par ailleurs ta remarque sur la progression possible m'interesse ! j'étais deja convaincu de la nécessité de m'initier sérieusement aux techniques du "fond" pour la glisse. J'ai sans doute interet à y ajouter le telemark dès le départ.
Quant à la vitesse, oui oui, elle est l'allier du skieur (c'est facile à vérifier …. suffit de se souvenir d'une conversion dans 1 m de poudreuse smile ).
merci à tous pour ces échanges.
Je vais regarder du côté de ces skis madshus epoch (inconnus au bataillon pour moi - meme la marque). Merci pour le correctif sur l'altitude de la cime Caron ( comme quoi la mémoire enjolive tjrs un peu - j'ai aussi le souvenir de sacrées descentes dont une gamelle mémorable à mi-pente qui s'est terminée en bas du mur en boule de neige aussi ravi qu'étonné d'être en un seul morceau… même si c'est pas là que je me suis fait le plus peur). Bref, autre temps et autres problématiques.
Pour en revenir au SRN, et compte tenu du fait que j'envisage une découverte à la cool sur des reliefs plutot typés "plateaux" (Jura / vercors notamment) que des chaussures semi-rigides (genre svartisen, alico, ou autre du meme genre) seraient plus indiquées dans un premier temps, quitte à passer plus tard à des coques rigides pour des reliefs plus escarpés lorsque j'aurai progressé en télémark?
Autre question: n'ayant dans mon entourage personne que cette pratique interesse (une famille grenobloise d'inconditionnels de l'alpin) connaitriez vous des organisateurs de séjours de découverte sérieux, sympa - sans que ce soit une colonie de vacances? - j'ai un peu passé l'âge…
Par ailleurs, la vie m'ayant conduit à Paris (les joies du marché du travail) certains parmi vous sauraient-ils ou je pourrais trouver une adresse sérieuse (sorti de l'éternel décathlon) où je pourrais aller "tester"/voir du matériel (notamment essayer des chaussures?).
merci à vous tous encore.
Vraiment, je vous remercie ! (c'est sérieux). J'apprécie ce contact alors que je mets tout juste le pied dans un univers nouveau. Pour ce que j'en ai vu (j'écume le net à la recherche d'infos depuis quelques temps), vous me confirmez ce dont j'avais l'intuition, que compte tenu de mon profil, j'ai intérêt à m'orienter vers des fixation norme 75 avec des cables. Je n'ai sans doute plus la "caisse" que j'ai eu Eria mais en effet, j'ai eu ce profil là (bcp de sport depuis mon tout jeune âge - judo, rugby et ski alpin, le tout sur des années - donc si j'ai plus les cuisses pour encaisser une descente soutenue et non stop depuis la cîme de Caron (pour ceux qui connaissent Val Thorenz - 3900 si ma mémoire est bonne), je pense que pour le plaisir dans le cadre d'une randonnée, ça devrait encore le faire.Mais justement, ce ne sont plus les plaisirs que je cherche - comme disait l'Ecclésiaste, il y a un temps pour toute chose ….
Mon interrogation concernerait par exemple, les questions suivantes: si je souhaite me faire la main (si j'ose dire) dans le Jura, je ne pense pas qu'il soit utile de prendre des chaussures à coque rigide (genre scarpa ou scott) et que des semi rigides (type svartisen, rossignol ou alico) seraient le bon compromis (souplesse/rigidité), et dans le meme esprit, je doute de l'interet de prendre des ski trop larges (des rossignol bc70 ou 90, ou des fischer sboud 98 ou outback 68 seraient plus indiqués tout en me permettant quelques incursions en pente et poudreuse). Là j'avoue que je suis en terrain totalement inconnu.