Tous les messages créés par Gaspard

Et j'en faisait parti ! 
les conditions étaient top avec de la bonne neige et un temps très… nordique !
merci à Yvan Binot pour la qualité de son encadrement.
Hé hé, salut les amis, la saison repart on dirait !

je reconnais bien là le caractère jurassien non seulement du territoire mais aussi des gens qui le peuple !… complexe, surprenant mais avant tout attachant.

pour faire plus pragmatique, avec ce qui a été dit, il en ressort à mon avis que :
- le caractère frontalier du Jura est indéniable et on ne peut pas faire sans
- le Bugey constitue bien une entité à part entière (rien qu'avec le massif du Colombier)

TL : tiens nous au jus pour ta grande expédition, il se pourrait bien que l'espace d'une journée je vienne t'aider à faire la trace ! ;o)
Modifié il y a 6 ans
Salut à tous,

je profite de la sortie du 22/23 février dans le Vercors où tout le monde (semble t'il) se baladait en SRN sur les hauts plateaux, pour rebondir sur le sujet.

Comme certain peut être ce jour là, j'ai croisé à la cabane de l'Essaure un groupe mené par un AMM et qui avait tout amené (même le bois pour le poele !) en tractant sa pulka… en raquettes !

J'ai discuté un peu avec lui pour l'itinéraire et d'autres choses et il en est ressorti qu'il ne connaissait pas (ou mal) la pratique du SRN mais je trouve amusant qu'il ai intégré à sa pratique l'usage d'une pulka mais pas celle des skis.
Bien sur, en tant qu'AMM il ne peut pas à l'heure actuelle intégrer le ski à sa pratique (c'est d'ailleurs le sujet de ce post !) mais cet exemple montre qu'il ne faudrait pas le pousser beaucoup pour franchir le pas. Pour avoir déjà vu pas mal d'AMM formatés et tout et tout, qui ne veulent rien entendre, je trouve ça plutôt encourageant…
Modifié il y a 7 ans
Bonjour,

alors pour moi, ça va être difficile de répondre car ce fut ma première dans le Vercors, je connais très mal ce massif. Et deux, je n'ai encore jamais tracté de pulka !

Après, avec le recul, je pense que l'on peut toujours prendre par le plus facile, comme je le disais hier il n'y a pas de difficulté majeure sur ce tracé. Il y a quelque passages raides mais je ne me rends pas compte de ce que ça peut donner avec une pulka.
J'imagine facilement que le passage le plus délicat se situe entre le col de la Lauzette et l'entrée du vallon de Combeau, tant à la monté qu'à la descente. Sinon, je pense que le reste doit être très "pulkable" !
Modifié il y a 7 ans
@Simon :

si ça peut servir, voici les tracé des nos deux journées :

l'aller
et le retour !

le tracé ne présente pas de difficultés en descente. Là où ce fut le plus délicat c'était dans des parties en devers avec la neige encore bien dure, l'accroche était vraiment limite à la montée.

Sinon, le passage par les crêtes depuis le col de Menée est un vrai un régal ! 8-)
Modifié il y a 7 ans
et ben ! que de monde ce week end sur les hauts plateaux !
j'y était aussi, et dire que l'on a du se louper de peu…

avec un collègue nous sommes partis du col de Menée et nous sommes allé passer la nuit au Chaumailloux. A l'aller, passage par le col de la Lauzette, descente sur Combeau puis remontée du vallon, cabane de l'Essaure, pas du Creuson, bergerie de Chamousset, pas de la Chevrerie puis cabane des Chaumailloux. Au retour, passage intégrale par les crête (Tête chevalière, Quatre têtes, Tête de Praorze, …smile

neige un peu ramollissante le dimanche mais très skiable. Grosse ambiance aux Chaumailloux avec 20 personnes dans le refuge !
Modifié il y a 7 ans
voici une bidouille aisée à réaliser qui pourrait résoudre votre souci :

Salut Grandsteak, je ne vois pas bien en quoi ça consiste. Visiblement (sur la photo) ça ce situe au niveau de l'attache de la sangle mais je ne vois pas en quoi c'est une "bidouille aisée"
Modifié il y a 7 ans
Victime du même problème que toi Gaspard, je confirme que ça marche et que je n'ai plus mal depuis que j'applique la technique Sancho

et bien pas pour moi ! hors descente je laisse la sangle du coup de pied libre sinon c'est déjà insupportable, ensuite si un peu de neige et venu se loger entre la boucle et la chaussure j'ai un mal fou à enclencher ne serait ce que le premier cran !
et pourtant je ne pense pas avoir un coup de pied sur-développé !

Si le problème a déjà été signalé à Crispi ça peut valoir le coup d'insister un peu, de manière plus sérieuse.
On est en plein dans le sujet là, car il me semble bien (Régis pourrait le confirmer) qu'à l'origine la Svartisen était concue pour la nomre NNNBC et qu'à la demande d'aventure nordique Crispi a fait un modèle en norme 75. Si tel est le cas, il y déjà eu une prise de contact pour une demande spécifique, et qui a aboutie.
Modifié il y a 7 ans
Quels genres de déboires?

Salut Sancho,

la chaussure vieillie bien mais j'aimerais faire en sorte que mon pied vieillisse bien lui aussi !
Pour l'heure il m'est impossible d'utiliser la boucle de serrage au niveau du coup de pied, ça me fait trop mal. C'est quand même regrettable d'avoir ce problème sur une chaussure dont le principal intérêt est d'avoir une boucle de serrage au niveau du coup de pied :-?

M. Canin s'est gentiment penché sur le problème. Il a rajouté une pièce de résine sous la boucle pour répartir la pression côté externe. On va maintenant tenter la même opération côté interne ! Mais selon lui, vu comme la chaussure est conçue, c'est pas étonnant que ça fasse mal et visiblement il s'attendait à mieux de la part de crispi…

la suite la semaine prochaine…
Modifié il y a 7 ans
Salut à tous

après bien des déboires avec mes Svartissen (elles sont en ce moment même chez Canin, à Grenoble), je me greffe au fil de discussion et j'apporte ma pierre à l'édifice.
Il se trouve que ma compagne est italienne et, cerise sur le gâteau, elle est originaire non pas de Montebelluna mais pas très loin ! Nous y allons régulièrement pour voir ses parents et en plus c'est sur la route pour aller dans les Dolomites où nous allons aussi chaque hiver…

alors considérez que le premier obstacle "barrière de la langue et Cie" n'en est plus un !
Modifié il y a 7 ans