Tous les messages créés par Lifou

Bonjour,
Pour l'avion tu peux t'attendre à payer un supplément pour les skis et la pulka, calculé sur le poids excédent les 20 ou 25kg réglementaire (voir le règlement de la compagnie aérienne), c'est aussi très dépendant de la tête du client et de l'humeur de l'hôtesse… Il y a une limite haute vers 30 kg en excédent.
D'après mon expérience le plus simple est de prendre le train de nuit Stockholm-Narvik, autour 17H30/18H à Stockholm, arrivée vers 11H à Abisko Osträ ou Turiststation, possibilité de ravitaillement à Turiststation mais c'est un peu pauvre… Tu peux aussi te loger une nuit à Abisko pour préparer tranquillement ton départ le lendemain. Monter parmi les premiers dans le train pour profiter du rangement à skis en bout de couloir avant qu'il soit plein!
Bus retour de Kvikkjokk sur Jokkmokk: il avait disparu ces dernières années certains jours ou vacances scolaire => Ligne 47, à vérifier sur le site http://www.ltnbd.se/timetables/61/0/
Le plan de retour depuis Kvikkjokk passe obligatoirement par Jokkmokk, mais il n'y a pas de ligne directe en Jokkmokk et Stockholm, il faut reprendre un bus sur un petit bout pour une autre station comme Murjek ou Gallivare par exemple.
Sur la Kungsleden un refuge sur deux est équipé en ravitaillement, dont Ritsem.
Lifousmile
Bonsoir,
Désolé pour retour tardifsmile:  1m70 ça ira bien, faut pas prendre trop court, c'est quand même du ski de fond; il n'y a pas toujours un grand choix de taille dans ces modèle de skis…
smile
Bonsoir,
Je confirme la proposition d'Emmanuel: AlesJaure/Vistas/Nallo c'est magnifique (au moins pas beau temps!). J'ai fait aussi Salkastugorna-Hukejaurestugan, le début de la vallée de Cuhcavaggi est montagne russe et à mi-chemin on a grimpé plein sud jusqu'au petit lac marqué "958" (coup de cul passé à pied dans trace de motoneige), puis la vallée du Raktasjohka = magnifique genre bout du monde…
smile
Bonjour
La Kungeleden est un parcours très facile, il n'est pas vraiment dimensionnant pour le matériel:
Tu skis sur les traces damées de moto-neige, donc même des skis très étroits et léger passent. Il faut quand même: des quarts métalliques pour les endroits à manoeuvre et la piste parfois gelée; des écailles pour tracter la pulka si moins de 30 kg, et des peaux de phoques (Colltex38 mm suffit emplement) si pulka plus lourde et pour de toute façon les quelques montées raides. Si tu vas de refuge en refuge, et si en plus tu achètes sur place la bouffe (1 refuge sur 2), ta pulka ne devrait pas être chargée. Evidemment ça passera aussi avec des skis carvés au cotes large, mais tu emmènera plus lourd au pied.
Coté bâton, pareil ce parcours est peu exigeant, même des non ajustages suffisent.
Coté fixation et chaussures le top (compte tenu des centaines de km que j'ai fait avec toulaho) ce sont les SNS XA et Xadv8, mais malheureusement comme le dit Kudore, Salomon arrête, les idiots!
C'est donc ce que tu comptes faire après qui sera plutôt dimensionnant: la Laponie hors piste ou pour les Alpes/Jura et aussi la saison.
En Laponie à fin Mars début Avril en général la neige est peu épaisse et très porteuse (hors forêt!), des skis pas très large suffisent, mais avec le réchauffement climatique ça change très vite là-haut et leur neige commence à ressembler à la nôtre avec plus d'épaisseur; il y 5 ans j'ai regretté mes Madshuss Voss 60-50-55 trop étroits…Par contre pour peu que tu choisisses bien un parcours continu et avec une pulka tu ne fais jamais de descente type alpin donc pas besoin de skis qui ressemblent à des skis de rando alpine. Il y a cependant ceux qui se posent à un endroit et qui rayonnent sur les sommets avoisinants dans ce cas le style alpin est préférable. En hors piste et autonomie il faut des bâtons robustes et ajustables en longueur avec le cliquet/verrou externe (j'utilise des Dynafit Test: légers, solides, pratiques); toujours privilégier robustesse et simplicité, ski, fixation chaussures…
Pour nos régions, si tu as déjà l'habitude de faire de la rando alpine et du ski de fond, alors tu as déjà une bonne partie des réponses, en fonctions de ce que tu veux faire (terrain peu accidenté, télémark, etc…smile. La norme 75 c'est a priori bien pour le télémark dixit ceux qui en font et les pentes à manoeuvre serrée, pour le reste personnellement je n'y trouve aucun intérêt et un certain nombre de désavantage notamment en robustesse.
smile Lifou
Bonsoir,
J'ai déjà fait deux raids dans le secteur de Kilpisjarvi et j'y retourne au 20 Mars de cette année. J'achète mes cartes sur ces deux sites concernant la Finlande et la Norvège (on passe souvent d'un pays à l'autre dans ce secteur):
Finland:  https://www.karttakauppa.fi/en/
Norway: http://www.kartbutikken.no
Voici les sites où vous trouverez toutes les infos sur refuges et caractéristiques des parcs, et les cartes en ligne sur les quelles vous pouvez faire des essais de parcours (et même en télécharger les fichiers GPX). Méfiance sur les cartes finlandaises pour l'adresse en clair GPS des refuges…
Norvège: http://www.ut.no/kart/
Suède: https://kso.etjanster.lantmateriet.se
Finlande parcs: http://www.nationalparks.fi et carte: http://www.retkikartta.fi/index.php?lang=en

Et aussi cet très intéressant blog sur les tous (sauf un) refuges de cette corne de la Finlande dans la Norvège; c'est en finlandais, les traducteurs en ligne sont folkloriques mais on s'y retrouve…

http://www.patikka.net/Tupaluettelot/kasivarsi/luettelopohja.htm
http://www.patikka.net/Tupaluettelot/kasivarsi/kortistokartta.htm

smile Lifou

Bonsoir,
Ce n'est pas utile, car le risque d'avalanche sur ces parcours est quasiment nul; d'une part en général le terrain est peu montagneux et la piste assez éloignée des parois, d'autre part l'enneigement est faible: en théorie et en moyenne entre 50 cm et 1 m, mais en pratique dans ces grands espaces balayés par les vent, il n'y a que 10 cm de neige durcie surtout sur la piste. Il faut quand même rester attentif en cas de tempête de neige et d'une variante de parcours proche d'une paroi, et prendre l'avis des gardiens. Même sur des grands parcours hors piste nous n'avons jamais pris ces équipements et jamais rencontré des situation à risque d'avalanche, même dans le Sarek.
La piste balisée est non pas une piste de randonnée à proprement dit, mais une piste à moto-neige, elle est marquée par des poteaux tous les 30 m présentants une grande croix rouge réflectrice pour les phares des motos. Les jours de beau temps, c'est très laid et on se demande à quoi ça sert, les jours de blizzard tu comprends vite…
Les gardiens de refuge se tiennent informés par radio des allers et venues des randonneurs, et ils possèdent une moto-neige; en cas d'absence anormale ils partent à la recherche des randonneurs avant de lancer une alerte.
La sécurité principale est l'équipement contre le froid et le blizzard:  outre vêtements chauds et coupe-vent, il faut être capable de se masquer complètement le visage, gants de rechange en cas de perte, randonner à effort régulier sans transpiration, liquide chaud à portée de main, etc.. et aussi toujours disposer d'au moins un jour de rab sur 5 à 7 jours de rando afin de rester à l'abri en cas de tempête, cas souvent rencontré!
+
Lilou
Si vous randonnez dans un des parcs nationaux voici le site où vous trouverez toutes les infos pratiques, comme par exemple le détail des refuges, et aussi l'accès à une carte sur laquelle vous pouvez tracer votre itinéraire et en récupéré les coordonnées GPS.
http://www.nationalparks.fi
et l'adresse directe de la carte:
http://www.retkikartta.fi/index.php?lang=en
:D
Dimanche 10 Janvier 2016, La Ruchère:
Pas de trace de neige au foyer de fond, j'ai continué en voiture sur une route sans neige jusqu'au bout de la prairie des Riondettes, à peine un peu de neige dans les zones de prairie ne voyant pas le soleil. Je suis monté à pied en direction du plateau d'Arpison et pu chausser les skis à partir de 1300 m dans le chemin bien dégagé de la forêt (sinon fallait déchausser), quasiment rien en sous-bois. Même à 1450 m sur le plateau la neige était discontinue = voir photo.
Bref petite balade avec skis bien cailloux; on attend la neige pour le prochain week-end enfin!
Lilou
:.(
Bonjour,
J'ai fait deux randonnées par Kilspijarvi:
En transit sur un parcours Abisko => Kautokeino en 2011
Et une boucle départ/retour Kilpisjarvi en 2014, passant par le point triple frontière et navigant tantôt en Norvège, tantôt en suède.
Le terrain est montagneux, très proche de la Kungsleden, à peine un peu de forêt aérée de bouleaux autour de Kilpisjarvi même. Beaucoup de refuges dans tout le secteur sur les trois pays; les refuges finlandais ouverts sont des cabanes plus ou moins minimalistes, les norvégiens luxueux (nécessite une clé), les suédois bien fonctionnels et souvent gardés.
J'y retourne fin Mars pour une nouvelle boucle: mi Norvège (je contourne la pointe finlandaise par le nord) puis traversée de la Finlande depuis l'est (Cierge) pour revenir sur Kilpisjarvi.
Si besoin je peux fournir détails et photos.
Lilou
smile
Bonjour,
En 2008, j'avais fait Alesjaure => Vistas => Sälka par Nallo: et avec pulka: aucun problème, sans doute les plus belles étapes de notre Kungsleden (surtout qu'il faisait grand beau).
J'en avait fait un compte rendu sur ce site, mais il n'y est plus…
Lilou
:)