Tous les messages créés par N_75

Si ce n'est pas Zorro mais bien Stofdefou dont on voit l'ombre sur la dernière photo smile , je constate qu'on est plusieurs à avoir adopté le chapeau pour la pratique du SRN. Inutilisable par grand vent, trop léger quand il fait froid, je trouve idéal quand le temps est au doux. Coupe-vent, respirant, imperméable, et suffisamment chaud par ces conditions, autant de  critères que je n'ai jamais pu trouver réunis dans un bonnet ou autre, même si le bonnet n'est jamais bien loin si la température baisse.
Bonne balade aujourd'hui si tu y retournes…smile
Modifié il y a 2 mois
Jehan
avec un forézien et un local
C'était moi le forézien de service, parti 3 jours au pays du Sancy histoire de changer de neige smile

jmc63
Neige pas très facile.
C'était nettement mieux pour virer les 2 jours suivants, mais la glisse était archi nulle sur le plat smile

Cela m'a fait plaisir de revoir Jehan avec lequel nous avions déjà fait glisse commune par deux fois en Forez, et plaisir de mettre un visage sur le pseudo de jmc63.
Le reste du séjour sera solo !

J2, parti du Salon du Capucin pas trop tôt afin de profiter du dégel de la neige, mais avec les peaux qui m'ont permis de monter au plus court, j'ai atteint la bordure de la vallée du Mont Dore que j'ai hésitée à suivre de peur de me trouver dans une galère avec des peaux étroites pour mes skis, et sur une neige pas encore complètement ramollie…et aussi parce que ça commence à faire des pentes qui ne me sont plus trop communes depuis pas mal d'années maintenant.
Donc direction le haut de la station de Chastreix en longeant la crête, pause casse-croûte face au Sancy où je me suis trouvé admiratif du nombre skieurs qui descendent ses pentes



et en surplomb de la Fontaine Salée qui sera pour demain, puis descente bien agréable avec pour azimut la Montagne de Bozat.
Petit détour bien pénible sur cette neige qui ne glissait pas en direction de feu la station de Chambourguet, pour me retrouver au pied de la Montagne de Bozat que j'ai ensuite longée jusqu'à son bout, où j'ai enfin pu respirer l’odeur du silence et de la Sauvagerie, car si l'Auvergne est belle, elle est fréquentée, ce qui m'a sacrément surpris, et demi-tour en passant par la crête.

Puis retour par une piste forestière qui me mena au pied du Capucin, d'où je n'ai plus eu qu'à plonger sur le parking.
 
J3 départ du col de la Geneste une nouvelle fois avec les peaux pour cause de neige encore dure à cette heure (que c’est pelant les peaux, c’est le cas de le dire smile ) et une fois en vue d'un tire-fesse de Super Besse, descente en naviguant entre les plaques de neige sur la Fontaine Salée que j'avais envie de parcourir. Mais c'était sans compter la chaleur de la veille qui avait dégradé le manteau neigeux, et une glisse nulle au plat. 


Donc demi-tour, nouvelle navigation à la montée pour trouver les passages enneigés jusqu'au tire-fesse précédemment cité, et descente pas trop désagréable jusqu'au col, même si un peu plus tôt aurait été mieux.
Afin de faciliter le retour au cas où le temps se bouche, et aussi retrouver les passages enneigés, j'avais enregistré ma trace



Puis retour en Forez non sans remplir mon panier de spécialités auvergnates. smile





Modifié il y a 2 mois
Bonjour Pat42,
bien jolie sortie que voila…smile
pat42
d'ailleurs y aurait pas moyen d'y descendre par les pointillés rouges
tout ce qu'il y a de plus simple, tout droit en suivant la plantation, il n'y a même rien qui dépasse
pat42
un sentier, indiqué d'un très noir plein sur la carte en direction du Bois du Coin
Samedi, du Bois du Coin, je me suis avancé avec l'envie d'y descendre, mais ça m'a paru bien encombré, confirmation faite au retour lorsque j'ai rejoint la route. A voir en neige abondante, mais il m'a semblé qu'il restait pas mal de souches, obstacles pas trop appréciés par les genoux amont en position Telemark smile
pat42
c'est un peu surréaliste de skier sur la plage
c'est tout à fait ça…smile
et la photo de ta fille plus haut le confirme bien.

Modifié il y a 2 mois
Du monde dans le secteur, et tous les âges représentés ! smile
De Prabouré où un vent glacial m'accueillit dans la matinée, je suis parti par la piste de fond défoncée par un monstre à chenilles, probablement le "MUL" que citait forez.
La bise encore plus forte une fois à découvert m'évita bien de réfléchir à la suite de la journée, direction la Tuile où la forêt et l'orientation sud seraient un abri appréciable.
Quelques tours, contours et retours plus tard, l'abri du Rocher Y fut le bienvenu à l'heure du casse-croûte.

Vue panoramique sur peut-être les deux tiers de la Terre du Milieu (expression de Xtofpol je crois) situés au-dessus de 1000 mètres d'altitude smile
Descente sur les jasseries des Mortes (deux lieux ainsi nommés sur le massif, quelqu'un en connaitrait-il l'étymologie ?)

montée au carrefour du chemin des réservoirs souvent cité par les forez, et demi-tour.
Encore des tours et des contours pour repasser au Rocher Y et à la Tuile d'où j'ai plongé sur la route pour remonter sur la piste raquette qui me ramena au départ.

Une bien belle journée où j'ai malgré tout réussi à me protéger du vent, une bonne neige malgré la faible épaisseur, et une pensée pour le srniste de l'Allier rencontré en Petite Laponie dans la semaine et qui lui aussi a visiblement le SRN chevillé au corps et suit le forum (dommage que ça fasse loin pour toi car ça t'aurait assurément plu smile).
Pas vu le moindre hominidé une fois les planches chaussées, un grand moment de Sauvagerie smile
Moralité de la journée, jamais la porte d'un psy ne verra passer un pratiquant de SRN … smile
Modifié il y a 3 mois
Certains se reconnaîtront peut-être smile
la Traversée des Grands Bois, ça commence à dater smile
https://www.leprogres.fr/sport/2021/03/20/la-loire-dans-le-retro-la-traversee-du-grand-bois-dans-les-annees-1970-et-1980
fourinas
je vais tenter cette configuration
Lorsque la neige s'accumulait sous la chaussure, cela ouvrait le levier, mais la plupart du temps ça fonctionnait.
Un truc que je n'ai jamais fait mais qui pourrait s'avérer utile, est de faire un repère sur le câble (adhésif ou coup de peinture par exemple), car en le démontant de la fixation pour le mettre dans le sac à dos, il y a risque de perdre le réglage.
Tu n'as pas envie de tester demain…mais le vent de nord va peut-être calmer les ardeurs smile (vu la distance et le couvre-feu je préfère partir à la journée)
Modifié il y a 3 mois
Merci pour vos réponses smile
Ce matin mon versant du Forez était également sous la neige. Un peu tôt pour peut-être parler de la neige du coucou !

Je vais suivre la météo, et surtout ce foutu vent !
Désormais que les vacances sont finies et que les journées rallongent bien, je trouve plus intéressant de quitter mes neiges habituelles. Il y aurait aussi les stations comme destination (c'est l'année pour en profiter) et si je passais au Guéry je te ferais signe JMC.

Jehan
nous nous sommes vus deux fois dans ton Forez
oui je me souviens bien, une fois lorsque le CAF Auvergne avait organisé un week-end, et une fois où tu avais fait l'aller-retour dans l'après-midi


Demain du beau temps semble annoncé, mais aussi du vent, et je vais donc partir en quête d'un abri éventuel du côté des Pradeaux ou Prabouré pour profiter de la fermeture de la station.
Si quelqu'un est intéressé, en arrivant pas trop tard, casse-croûte dans le sac, ça laisse de l'aisance pour être de retour chez soi à 18 heures, oups 19 heures, pas suivi les infos hier …
 
@Nix
Etonné de voir quelqu'un alterner également  les 2 bouts du massif, j'ai eu la curiosité de cliquer sur ton profil pour découvrir que tu es probablement passée hier à deux pas de ma porte. Te pensant aussi au sud au vu de tes précédentes sorties , je n'ai pas percuté en lisant ton message, sinon on aurait pu faire trace commune.


Modifié il y a 3 mois
Bonjour l'Auvergne smile
Voila des années que j'ai envie d'aller skier dans la Fontaine Salée, mais quel serait le meilleur accès ?
Du col de la Geneste cela me paraît un peu complexe, sauf peut-être en très bonne neige.
A Chareire il doit probablement falloir composer avec les pistes de fond et les raquettes.
Peut-être de la station de Chastreix, à pieds j'étais parti une fois du virage en épingle de la route d'accès.
Le plus simple serait du hameau de la Morangie mais ce ne doit pas être aisé d'y garer un véhicule.
Le plus excitant par le col de Courre, mais seul et sans vraie descente dans les jambes depuis des lustres, je ne le sens pas, sans même parler de l'état de la neige qui fait un peu dans la loterie par chez vous smile.

Et quelqu'un serait-il au courant de l'enneigement en ce moment ?
bonne fin de saison à vous…
Merci d'avoir pris le temps de répondre. Cette satanée bouffe est toujours un problème quand je veux partir.

masderouet
par contre un bon scotch glacé même en petite quantité développe des arômes et des goûts très riches et très longs en bouche (idem pour la vodka)
je plussoie smile

masderouet
je préfère skier avec une pulka même chargée qu'avec un sac à dos (environ 20kgs; mon matos est ancien et lourd). Je trouve que je suis plus stable en descente.
Pour avoir skié avec un sac Aarn et ses pochettes avant, chargé pour 3 jours d'autonomie, j'avais apprécié la répartition par rapport à du tout dans le dos.

masderouet
Je recherche des infos 1-  pour re-minéraliser l' eau issue de la neige fondue
et du côté de la reminéralisation de l'eau du robinet ?