Tous les messages créés par N_75

Ouep ! mais cela fait tellement longtemps que je n'y suis pas passé que je ne sais ce que devient ce panneau…
jmc63
Mais que fait le gouvernement smile
l'Auvergne, ce n'est pas la France, faut pas chercher plus loin ! smile
ToneTrooper
les skis de SRN sont globalement bien en retard par rapport à leur homologues de la rando alpine.
ils valent certes le tiers du prix, mais restent lourds en comparaison.
Leur énorme qualité étant leurs écailles!
Juste histoire de partager des infos !
En prenant un café cet été dans un bar de Bois d'Amont dans le Jura, j'ai appris que l'atelier Vandel existait toujours…et qu'il leur était encore possible de faire des écailles. Mais je n'en sais pas plus, ni sur le coût, ni sur le fait que les skis de rando alpine sont plus larges que les skis de fond, et malheureusement ni sur le résultat.
Mais tu as comme moi probablement vu passer les bricolages du forum, le dernier en date https://www.skirandonneenordique.com/forums/c/ski-de-randonnee-nordique-srn-backcountry/pratique-du-ski-de-randonnee-nordique/ecailles-maisons-ou-la-retenue-pour-tous/?page=1#post-22035
Sinon, toujours sur le même forum, il y a ça https://www.skirandonneenordique.com/forums/c/materiel-rando-nordique-outdoor/materiel-equipement-vos-retours-dexperience-avis/fischer-profoil-systeme-anti-recul-avec-ecailles/?page=1#post-19713
Modifié il y a 1 an
Pour un matériel unique de la GTJ à Chamonix-Zermatt, et de la Kungleden à la Réserve du Vercors, j'aurais envie d'écrire qu'il faudrait regarder ce qui se pratiquait par le passé, où les gens faisaient avec l'offre réduite du marché, car la surenchère qui existe actuellement notamment sur la largeur des skis incite à penser que qui peut le plus peut le moins, mais au détriment de la polyvalence.

C'est un domaine que j'ignore, mais pour quelques minutes dans l'année, des crampons sous les chaussures (mais je ne sais si c'est compatible avec le bec de canard ???) ne peuvent-ils pas remplacer des couteaux sous les skis ?
Question fixation, à défaut d'une manif sous les bureaux de Rottefella pour qu'ils remettent les Riva en production, une 3 Pin Câble Traverse est pour moi plus agréable qu'une Hardwire quand le terrain alterne sans cesse montées et descentes.
Côté chaussures, avant que les coques plastiques apparaissent en Telemark, les skieurs faisaient avec des cuirs. Svartisen, Alico…voir Svartisen + coques plastiques, les chaussures étant moins encombrantes dans un coffre de voiture ou un placard qu'une paire de skis. J'ai une seule expérience qui me donne à penser que le comportement d'un ski varie beaucoup d'une chaussure à l'autre.
Dans ma cave sont perchés des skis de Telemark…aux cotes d'un Eon, mais 20cm de plus que moi ! J'avoue ne pas savoir quoi en penser car je trouvais qu'ils allaient bien, même en poudreuse, chose impensable aujourd'hui. Peut-être faut-il chercher la réponse du côté de la structure du ski ?

Et le tout arrosé d'une bonne dose de philosophie pour accepter qu'un matériel pointu l'est uniquement dans son domaine, et ne pas chercher de réponses du côté des sirènes du marketing, mais plutôt du côté de sa technique pour descendre, le noeud du problème, et choisir un itinéraire en fonction de cette dernière.
Via une rapide recherche, je viens de découvrir les fix NTN, et la Meidjo, moi qui ne connais rien au domaine du ski de randonnée alpine, j'ai un peu eu l'impression de tomber sur des vidéos de science fiction ! Je n'ai pas fait attention au poids, mais est-ce possible de passer plusieurs jours sur le lac Inari en Laponie finlandaise avec ça aux pieds (le sujet étant d'avoir un seul matériel à tout faire) ?
Modifié il y a 1 an
Merci pour l'info Stofdefou, je me coucherai plus intelligent ce soir (ou moins con, c'est selon smile) !
Je me souviens bien maintenant des fix en plastique smile Je sais pas pourquoi, mais tout ce matériel monté sur les skis du marché qui était longs et étroits (longueur à la hauteur du poignet bras levé), et ces chaussures en chewing-gum, et effectivement basses pour faire plus compète, me fait dire qu'il y a une génération qui a été sacrifiée, alors que l'idée était que le ski de fond soit accessible à tous. Et tous ces gens dégoûtés de ne pouvoir diriger leur skis se sont mis à aduler la Reine Raquette lors de son avènement dans les années 90. Je croise souvent des gens en raquettes, couples dans les 60 / 70 ans, qui me disent avoir eu fait du ski de fond / ski tout-terrain ancêtre du SRN du XXI ème siècle, mais ont finalement abdiqué pour monter sur des raquettes, où ils ont trouvé leur place qu'ils ne trouvaient pas entre les skis qui ne tournaient pas et les boulevards à patineurs. L'histoire aura été écrite ainsi…mais c'est une vision bien personnelle que je ne demande à personne de partager.smile


Sinon l'enneigement cet après-midi a bien ramassé, mais il y a encore pour faire. Pour la première fois de l'année je suis monté au col de la Loge où je suis parti par le GR, et une fois la Montagnette atteinte, j'ai mis le clignotant et suis parti Into the Wild parmi les sangliers. Temps extrêmement humide, et brouillard pisseux, température douce. Espérons que revienne un peu de froid, et rêvons à un peu de neige, car là on aura une belle sous-couche.
Même réflexion que forez63 à l'autre bout du massif, les pistes de fond que j'ai croisées par moment sont pratiquement désertes, mais par contre il y a de la bagnole sur le parking.. Je n'ai pas compris, même si en regardant la météo on aurait plutôt tendance à filer au bistrot smile
Modifié il y a 1 an
fourinas
Donc si j'ai bien compris pour les terrains + accidenté mieux vaux la norme N75 car chaussures + rigide et possibilité de mettre cable et ressorts de rappel talon….?
Je me garderai bien d'écrire ceci car je n'ai jamais skié avec les nouvelles normes (je les englobe sous cette appellation bien personnelle). J'ai expliqué pourquoi je suis parti sur la norme 75, en 1995 de mémoire, et il s'avère qu'avec le recul qui commence à être pas mal, mon choix me satisfait.
Dans les faits, je remarque que ceux du forum qui fréquentent des coins qui penchent sont en norme 75. Le télémark est sur cette norme. Elle est évolutive avec les câbles, ressorts, et cales de réhausse.
Et question chaussures, les mêmes existent dans la norme 75 et en nouvelles normes. Par contre les premières sont montées en semelles Vibram, et je ne pense pas les autres. Donc encore un point qui me conforte dans mon choix lorsqu'iil faut marcher.
Mais j'ai skié quelques fois avec forez qui est équipé en nouvelles normes, et il est à l'aise avec. Je pense donc qu'il y a des inconditionnels des deux côtés.

fourinas
je crois que mes vieux ski de fond sont à la norme 75 (année 80)…
Oui c'est fort possible, mais je doute que les chaussures actuelles s'emboîtent car le bec de canard est bien plus épais. J'ai eu personnellement le même système mais en 50mm, et le seul point commun est la présence de 3 picots. Même si celles des années 70-80 sont bien légères en comparaison, le principe est le même. A l'époque ce qui pêchait, c'était les godasses qui étaient faites (au moins les miennes) en chewing-gum.
Modifié il y a 1 an
Je me permets de dépoussiérer ce sujet pour coller cet article (pour voir les images en grand, lancer le diaporama)
https://www.lamontagne.fr/clermont-ferrand/sports/ski/2018/02/12/une-histoire-de-la-glisse-en-auvergne_12732908.html#refresh
Modifié il y a 1 an
eria
Il y a déjà quatre types de fixations différentes à la maison …
Il y aura (smile ) bientôt 3 décennies, que par défaut à l'époque j'avais opté pour la norme 75 car elle était la seule à proposer des chaussures qui permettent de tenir les skis, et qui ne prennent pas l'eau au bout de quelques heures. Depuis les choses ont certes évolué, mais les paires de ski commençant à s'empiler dans la cave, je ne me prends pas la tête pour savoir qui s'emboîte avec quoi.
Je suis actuellement en arrêt au stand pour cause de problème de skis, et je sais d'avance que je ne serai pas obligé de partir encore sur une autre norme, donc avec obligation de changer de chaussures (même si je peux replacer les fixations) car si il n'y a aucune entente (au moins dans le temps) entre les fabricants sur les nouvelles normes, elle existe sur la norme 75.
Et j'avoue que ce bras d'honneur à cette société de consommation me procure un plaisir inavouable…

Même si mon message ne va pas faire avancer ton schmilblick , c'est sympa de revenir donner de tes nouvelles ! (…et de celle de ton matériel smile)
Comme Stofdefou je suis un inconditionnel de la norme 75, et suis de plus ignorant de ce que propose les autres normes, mais j'ai néanmoins pu constater le rôle primordial joué par la chaussure. Ensuite le poids de la fixation auquel tu sembles, ou as semblé, te raccrocher, ce sont des chiffres, alors que le SRN c'est de la poésie smilesmile. Dans les faits, pour de la balade, cela ne va rien changer, le SRN ce n'est pas les compètes de ski de randonnée alpine.


Modifié il y a 1 an
Bonjour
J'ai effectué une seule fois la balade de Font d'Urle au Serre de Montué, en ski de fond, et le seul souvenir marquant que j'ai du Pas de l'infernet, c'est que si nous avions trouvé des cailloux, on les aurait bien mis dans les poches et le sac à dos pour nous lester tellement le vent était fort. smile
Ensuite, pour le passage vers le plateau d'Ambel, je ne connais qu'à pied, mais si problème en haut, il suffit peut-être de longer la forêt où la neige est souvent meilleure. En fait nous étions également partis pour faire le tour, mais le vent foutait la trouille à la copine (je pense en association avec les falaises toutes proches)…et l'occasion ne s'est jamais représentée !
Modifié il y a 1 an
Benbois
on est refait.
… que l’embarras du choix,
Eh oui, c'est jours de fête !smile
Tout de cuirs et d'écailles chaussés
Que c'est bon dans cette poudre aller tracer
Et aux génuflexions s' adonner. smilesmile
smile
Ce qu'il y a de bien là-haut, c'est que faute de boussole pour se repérer, il suffit de regarder les arbres…smile
Modifié il y a 1 an