Tous les messages créés par N_75


Modifié il y a 2 ans








Modifié il y a 2 ans
jmc63
Mais quand on randonne seul comme moi, les béquilles numériques portables sont bien utiles en cas de besoin.
ben heuuu, je vois pas pourquoi ces béquilles (j'adore l'expression ! ) sont plus utiles seul ou à plusieurs ? Par contre, randonnant également seul, le truc moderne qui me fait bien kiffer, c'est la balise PLB. J'en ai d'ailleurs causé par ailleurs…mais le prix fait mal, d'autant plus que la batterie a une durée de vie limitée à 5 ou 6 ans.
Et pour revenir à nos spatules, je trouve même que seul on est plus à même de suivre son flair pour dénicher la combe secrète, le passage en forêt caché, qui va nous faire rêver pendant des années, et qui sera de plus en plus belle/beau au fur et à mesure que le souvenir s'estompera. A plusieurs, on a plus tendance à suivre un itinéraire établi d'un commun accord.
Bonjour Ced, et merci pour ta réponse bien détaillée ! smile
J'ai parcouru en vitesse pour l'instant, et tout me paraît clair !
Pour le sens des photos, je tiens bien l'appareil toujours de façon identique, mais il n'y a ensuite aucune logique, car si les photos sont toujours correctes lors du transfert de smartphone sur PC,  ensuite tout se gâte et par exemple lors de ma tentative deux messages plus haut, la photo du message était à l'envers, et la vignette dessous dans le bon sens smile. Et la même chose se passe parfois lors d'envoi de mails…

Mais j'essaierai plus tard, là je vais réparer une pulka à base de luge, gentil cadeau d'un aussi discret que sympathique membre du forum, mais dont malheureusement les brancards faits avec des canes de ramonage n'auront pas résisté au crash test infligé hier sur la pente Est du Puy Gros smile.
J'espère que tu ne vis pas comme un bagne ta retraite forcée en Ile de France, si loin de nos chères montagnes !  En tout cas, bien heureux pour toi que tu continues à t'intéresser au SRN…une fois contaminé par le virus, c'est incurable smile 
Modifié il y a 2 ans
Quelqu'un aurait-il la réponse du pourquoi les photos de smartphone passent parfois sur les écrans la tête en bas, et de comment on procède de manière pas trop fastidieuse pour réduire leur taille afin de les mettre à l'écran ?
Car certains ne vont pas me croire, mais hier j'ai fait des photos smile


Modifié il y a 2 ans
Et voila, j'ai fait ma première sortie de l'année !
Les skis cailloux dans le coffre, direction le Béal. Et bien m'en a pris, sauf de ne pas avoir pensé à prendre également de meilleurs skis, car c'était pas mal du tout. Les écailles mordaient au poil, et dans les dévers, c'est plus les chevilles qui réclamaient grâce que les carres pourtant rondes comme une queue de pelle. Direction la Petite Laponie, le territoire de trappe de Benbois smile , j'ai rejoint ensuite les pistes de fond aux Deux Boules, puis la Lite, les sources du Lignon, et je suis même descendu aux Besses. Remontée par chez Ferré, et ensuite retour par le flan Est du Puy Gros qui m'aura bien abrité du vent cet après-midi.
Des averses de neige une bonne partie du parcours, et une neige collante à mes semelles qui n'ont plus goûté le fart depuis longtemps. Du coup j'ai pas mal botté par endroit…smile. Cela m'apprendra à délaisser le petit morceau de paraffine, mais voila quand même une paille que je n'avais plus connu ce problème !

Donc pour les candidats de demain, vu ce qui est écrit ci-dessus, je pense remonter au Béal, car franchement, c'était pas mal du tout. Par contre, je ne sais pas trop ce que vont me raconter les jambes demain matin, car la conjugaison d'une première et de la neige bien collante par moment risque d'avoir laissé des traces.
Peut-être un peu loin pour le Sauvageon du Livradois ? smile 
Modifié il y a 2 ans
talonlibre
Beaucoup de skieurs jurassiens continuent leurs randonnées avec du matériel de ski de fond… c'est un moyen économique de courir la montagne car pour beaucoup le matériel de SRN moderne représente un bel investissement.
Le but de mettre ces photos était justement de corroborer ce qu'écrit Talon Libre !
Pour 150 euros aujourd'hui en skis, chaussures, bâtons, on a probablement du matériel plus performant que ce que nous avions avec le copain à l'époque, et nous n'avions encore jamais écouté prononcer ou lu le mot Telemark. Les skis étaient longs et fins, étaient loin d'être aussi faciles et grisants en descente, par contre filaient bien au plat, et leur poids léger était du bonheur en montée.
Le plaisir de la découverte était le même, voir supérieur, car nous n'étions pas guidé par ce qu'on aurait pu lire sur un écran ! … il fallait avoir du flair pour deviner que du bonheur se nichait au fond de ce vallon ! smile 
Modifié il y a 2 ans