Tous les messages créés par N_75

Modifié il y a 2 ans
Et voila, j'ai fait ma première sortie de l'année !
Les skis cailloux dans le coffre, direction le Béal. Et bien m'en a pris, sauf de ne pas avoir pensé à prendre également de meilleurs skis, car c'était pas mal du tout. Les écailles mordaient au poil, et dans les dévers, c'est plus les chevilles qui réclamaient grâce que les carres pourtant rondes comme une queue de pelle. Direction la Petite Laponie, le territoire de trappe de Benbois smile , j'ai rejoint ensuite les pistes de fond aux Deux Boules, puis la Lite, les sources du Lignon, et je suis même descendu aux Besses. Remontée par chez Ferré, et ensuite retour par le flan Est du Puy Gros qui m'aura bien abrité du vent cet après-midi.
Des averses de neige une bonne partie du parcours, et une neige collante à mes semelles qui n'ont plus goûté le fart depuis longtemps. Du coup j'ai pas mal botté par endroit…smile. Cela m'apprendra à délaisser le petit morceau de paraffine, mais voila quand même une paille que je n'avais plus connu ce problème !

Donc pour les candidats de demain, vu ce qui est écrit ci-dessus, je pense remonter au Béal, car franchement, c'était pas mal du tout. Par contre, je ne sais pas trop ce que vont me raconter les jambes demain matin, car la conjugaison d'une première et de la neige bien collante par moment risque d'avoir laissé des traces.
Peut-être un peu loin pour le Sauvageon du Livradois ? smile 
Modifié il y a 2 ans
talonlibre
Beaucoup de skieurs jurassiens continuent leurs randonnées avec du matériel de ski de fond… c'est un moyen économique de courir la montagne car pour beaucoup le matériel de SRN moderne représente un bel investissement.
Le but de mettre ces photos était justement de corroborer ce qu'écrit Talon Libre !
Pour 150 euros aujourd'hui en skis, chaussures, bâtons, on a probablement du matériel plus performant que ce que nous avions avec le copain à l'époque, et nous n'avions encore jamais écouté prononcer ou lu le mot Telemark. Les skis étaient longs et fins, étaient loin d'être aussi faciles et grisants en descente, par contre filaient bien au plat, et leur poids léger était du bonheur en montée.
Le plaisir de la découverte était le même, voir supérieur, car nous n'étions pas guidé par ce qu'on aurait pu lire sur un écran ! … il fallait avoir du flair pour deviner que du bonheur se nichait au fond de ce vallon ! smile 
Modifié il y a 2 ans
erreur de manip, voir  message précédent ! smile
Modifié il y a 2 ans
Au temps où les skis se choisissaient bras levé et à la hauteur du poignet, de la chaussure en caoutchouc, de la pellicule photo, que TSL n'avait pas mis ses moules en route, que l'info ne parvenait pas d'un coup de clic
jmc63
on se promène en montagne …


on se promenait quand même, différemment, et avec les moyens du bord.
Une technique pas rapide, mais terriblement efficace pour descendre (ici pour accéder à un vallon très souvent cité sur le forum)
…et ça aurait quand même été con de s'arrêter à cause d'une technique et d'un matériel pas au point


Peu importe le flacon (dans ce cas la technique), pourvu qu'on ait l'ivresse smile
Modifié il y a 2 ans
N_75
Mais je m'interroge sur la pertinence d'associer sempiternellement SRN et Telemark
de plus, qui dit Telemark, dit pente, alors que le SRN peut se pratiquer sur des terrains sans relief marqué, ou même une petite descente peut se prendre en traces directes. Cela fausse quand même pas mal la perception du SRN pour des novices !
talonlibre
les skis larges et paraboliques accélèrent grandement l'apprentissage
jmc63
Jusqu’au jour béni ou j'ai découvert ce site et le SRN
Internet qui accélère lui l'information fausse la réalité qui est que ces skis qui vont bien sont finalement apparus tout récemment, le forum étant né à peu près dans la foulée (ça me fait songer que j' ignore d'ailleurs tout de sa genèse smile )  
Modifié il y a 2 ans
sauvageon
N'oubliez pas de me prévenir si vous prévoyez une autre sortie
Idem ! smile
…ayant pour habitude de me déplacer dans tous les coins du massif, cela pourrait me permettre de débuter l'année. smile
Merci pour l'info jmc smile
Ce qui m'amuse un peu, c'est d'écouter "une tradition ancestrale remise au goût du jour", alors qu'un peu partout dans le Massif Central, et probablement dans le Jura, les Vosges, et ailleurs, pas mal de skieurs de fond ont je pense toujours quitté régulièrement les pistes…à la différence d'aujourd'hui qu'ils conservaient quasiment le même matériel smile
Mais je m'interroge sur la pertinence d'associer sempiternellement SRN et Telemark, deux disciplines qui sont complémentaires, mais pas obligatoirement, le Telemark demandant un apprentissage à même de détourner les gens. du SRN smile. Et d'un autre côté, ça peut taper dans l'œil des plus motivés…smile
alpuss
Si ce texte convient à tous…
Salut !
Juste un truc qui cloche à mon sens, c'est de faire mention de "GR" (chemin de grande randonnée je suppose) dans le paragraphe relatif au bon sens.  

Je crois l'avoir écrit plus tôt, mais si fût un temps j'ai connu pas mal de problèmes avec certains "vigiles" (je crois qu'il y en a au moins un qui serait fier que je nomme ainsi  smile ) du site nordique "qui empiète sur mon territoire" smile , depuis quelques années, j'ai juste eu besoin de mentionner que je pratiquais la randonnée nordique pour qu'on me laisse passer. Et en semaine, je crois que pour les "petits" sites, cela coûte trop cher de payer quelqu'un à vérifier les forfaits, qu'ils ne mettent personne. Mais bon, faut se justifier, c'est agaçant quand même alors qu'on ne demande rien… smile
Modifié il y a 2 ans
manu3139
tu as pris quoi ?
S-Bound 98 !
Et j'ai fait de même pour les fixations, de Hardwire je suis passé à Câble Traverse. Je sais bien qu'ici certains sont fans de la Hardwire, mais pour moi c'est plus une fixation pour terrains pentus dans le sens où les tiges sont trop raides pour les garder hors descentes, et quand les terrains sont très vallonnés, je préfère les câbles plus souples, voir rien, les câbles pouvant se loger dans l'épaisseur de la cale de réhausse..
C'est encore et toujours une histoire de compromis…Je ne sais si l'expression peut se dire ou se comprendre, mais mon nouvel ensemble me paraît plus homogène dans le sens où aucun élément du "triptyque" n'est sur ou sous dimensionné par rapport au reste, ce qui me semble être le cas des SB112 + Svartisen en neige dure.
Modifié il y a 2 ans