Tous les messages créés par N_75

forez
Sinon j'ai lu aussi que certains ont une nouvelle méthode qui consiste à ne plus paraffiner mais à l'aide d'un racloir métallique, à racler la semelle pour enlever les impuretés.
stofdefou
j'en utilise un
Le métal étant plus dur que la semelle, cela veut donc dire qu'à chaque passage du racloir une infime pellicule s'en va ? Parce qu'il s'agit là d'un raclage "à sec", ce n'est plus racler le fart qui vient d'être étalé.
L'aspect "délocalisable" n'irait-il pas jusqu'à limiter le bottage lorsque la neige devient amoureuse ? smile
stofdefou
Par contre, pour la partie écaille… reste le "Toko Express Glide" !
C'est que j'utilise en ce moment, mais je crois qu'ensuite je me débrouillerai pour simplement ramollir un peu le fart et crayonner les écailles.
En tout cas merci de me confirmer que je n'aurai pas rater ma vie en ne me prenant pas la tête avec le fartage, pour moi il s'agit simplement d'un entretien. smile
Aujourd'hui retour à la station, puis P/H. Le cantonnier d'Ambert était au boulot, 8°C en bas en fin de matinée , et en haut il soufflait assez fort, et n'était pas chaud du tout. La neige se transforme sous l'effet de ce vent du sud, cela s'améliore en hors piste même si c'est parfois un peu pénible et qu'il faut être attentif. Entre les vagues formées par le vent les jours derniers, le changement de consistance de neige et les rochers qui ne sont pas recouverts, il vaut mieux avoir les yeux sur ses spatules que sur le décor ! smile Bref ça secoue pas mal dès que ça glisse un peu smile


Modifié il y a 2 ans
Avec 37 années de pratique derrière moi, ça m'amuse de lire "toute nouvelle activité" à propos du SRN smile mais même si ce sont les centimètres que mes skis ont perdu depuis smile l'esprit lui n'a pas changé, seul l'environnement. n'est plus tout à fait le même. Et je sais qu'ici certains ont débuté laaaaaaargement bien avant moi…peut-être la solution pour vieillir comme un chêne ? smile
Je me demande souvent si causer "backcountry" ne serait pas plus "vendeur", plus dans l'air du temps (même si cet air ne m'est pas toujours très respirable smile ) plus identifiable par rapport au ski de fond, à la raquette, et au fameux ski "de rando", car le SRN est un peu tout à la fois, un peu trop coincé au milieu de ces disciplines pour se faire un nom bien à lui…un truc bâtard quoi smile . Ne serait-il d'ailleurs pas plus ski de randonnée que le ski de rando ?

stofdefou
Et ils n'ont pas forcement tort ! Le skating, ça secoue trop la bouteille de jaja  et en SRA le DVA rend fou le pacemaker Regarde l'avantage à sortir "entre vieux", on a plus rien à (se) prouver, on peut donc profiter au max de la sortie et du plaisir à la partager, quitte à passer plus de temps au casse croûte, sans se prendre le choux.
smile
Merci aux ambassadeurs du talon libre smile
Modifié il y a 2 ans
Encore navré pour mon bazar, mais je n'ai pas encore trouvé l'astuce pour coller plusieurs photos. Cliquez sur les vignettes pour agrandir…
Aujourd'hui je suis parti du bas de la station de Chalmazel et j'ai gagné P/H par les pistes damées mais fermées, avant de traverser pour rejoindre la route militaire. Puis j'ai fait le tour du site. Hors piste c'est toujours la galère, mais le soleil présent seulement au sommet valait bien son pesant de sueur.
En montant j'ai d'ailleurs pensé que certains équipent leurs fixations de cales de montées, mais à moins d'avoir trois poumons et des cuisses d'haltérophiles, ces dernières crient grâce bien avant que ça tire sur les mollets. Du coup, je n'en vois pas trop l'utilité, à moins que les chaussures en cuir apportent suffisamment de souplesse pour s'en passer ???

@fourinas
Je suppose que ton tracé GPS est exact ! Mais n'as-tu pas rencontré de problème avec la végétation le long de l'Ance ?  Car il y a quelques années j'avais tenté une aventure dans le secteur, et j'avais bien galéré pour revenir au pont le plus haut, celui qui permet de monter au Coq Noir. Mais le coin est chouette, c'est une idée pour une prochaine chute de neige !

Aujourd'hui, the place to be smile

Modifié il y a 2 ans

Modifié il y a 2 ans

Modifié il y a 2 ans
Je continue la série…smile
L'an dernier j'ai fait le tour complet du Puy Gros, le nôtre, on en a tous un …et je m'en suis aperçu lorsque je suis revenu sur mes traces…que j'ai reconnues smile . Moi aussi je sentais quelque chose de bizarre, mais la fierté intérieure me soufflait qu'il me suffisait d'avancer pour reconnaître un point de repère, que la boussole c'était pour les touristes smile
Là c'est le brouillard qui était en cause, mais en forêt quand le soleil est vraiment masqué, même sans brouillard, ça devient vite paumatoire. Je pense qu'inconsciemment il nous sert à nous orienter.
Il y a quelques années, pour la première sortie de la saison, j'avais oublié la boussole. Soleil invisible ! A tourner, retourner et faire moi aussi le sanglier dans les bois, je me suis rendu compte que j'étais complètement désorienté, incapable de retourner à la voiture qui était plein nord. Et pas question de revenir sur mes traces vu que j'avais bien arpenté le secteur. C'est la neige déposée sur les troncs d'arbre par le vent du nord bien présent les jours précédents qui m'a sauvé la mise. Et la première chose que j'ai faite au retour à la cabane, c'est sortir la boussole du placard et la mettre dans le sac à dos !


jmc63
Çà me rassure sur ma santé mentale : il n'y a pas que moi qui pratique le ski sanglier, cette spécialité auvergnate
on est tous un peu fêlés, mais temps qu'on reste entre nous, on ne s'en aperçoit pas ! smile  par contre j'ai de gros doutes sur l'image qu'on renvoie…smile


@forez63
C'était un jour d'affluence, et on t'a embauché pour faire la circulation au carrefour, habillé en rouge pour être mieux visible ? smile

(une fois de plus navré pour le bazar bien involontaire ci-dessous, pas toujours aisé de modifier les messages !)
Modifié il y a 2 ans
talonlibre
Tes baguettes maison étaient croustillantes à souhait. Le SRN gastronomique, c'est vraiment top. La prochaine fois, il faudra prévoir la fondue et le Savagnin.
…avec en plus la jolie cabane Vaudoise, la poudre sur les sapins et sous les spatules, et le ciel bleu, il eut juste manqué que le temps suspende son vol smile
Et oui Damien, on enchaîne les sorties temps que la matière est là ! smile  Mais sans sous-couche pour coucher la végétation, quelle galère en certains endroits… smile
fourinas
Jolies conditions, Where is it?
vers P/H où je pensais peut-être croiser Felix.G…mais l'est matinal le p'tit nouveau smile
Benbois
Ce Forez c'est vrai que ceux qui y goutent s'en souviennent, c'est quoi ta spécialité N_75.
Il me surprendrait que la jeune fille en photo masquée en haut de page ne te l'ait pas faite goûter, à toi venu le temps d'une escale de ta terre lointaine coincée entre deux mers…et qui n'est jamais reparti smile
Modifié il y a 2 ans