Tous les messages créés par N_75

Pour m'être retrouvé une fois tout couillon en haut d'une patinoire avec également des SB112, je plussoie avec ce qu'écrit Ced !
Dans les espaces ouverts à tous les vents, la neige n'est pas toujours aussi idyllique que dans You Tube, et des skis trop larges peuvent se révéler de bien beaux boulets, à moins peut-être de sortir l'artillerie lourde, coques plastiques en chaussures, et fixations typées Telemark.
De plus avec une pulka, même si je n'ai jamais essayé, j'imagine que le côté funky qu'apportent les skis aux cotes creusées passe au second plan…

Mais pour un programme présentant des terrains de jeu variés (un exemple des extrêmes en itinérance, parcourir le Jotumheimen en Norvège ou naviguer sur le lac Inari en Finlande), il faudra inévitablement faire des concessions si on veut tout faire avec le même matériel…
Modifié il y a 3 ans
Fred
Où ce trouve cette polyvalence qui est fonction du niveau du skieur, de la pratique et des attente de chacun ?
c'est un sujet de philosophie au bac pour les prochains jours ? smile
Modifié il y a 3 ans
jmc63
Qu'en penses-tu N_75 ?
Ben j'en pense que sur le forum, des avis bien pertinents proviennent de Sancho qui par son activité possède une vision bien plus globale que moi du matériel.
Comme je ne connais pas la norme NNBC, il m'est difficile de comparer, mais ma combinaison actuelle m'enchante, c à d SB 98 (= Epoch) + 3 Pin Câble Traverse + Svartisen. Je trouve l'ensemble très homogène.
J'en avais causé ici http://www.skirandonneenordique.com/forums/c/ski-de-randonnee-nordique-srn-backcountry/pratique-du-ski-de-randonnee-nordique/passer-du-nnn-bc-au-75mm/?page=5#post-20726

Pour la Super Telemark sur tes Epoch, pour moi il manquerait un câble afin de préserver les 3 trous des chaussures en descente (surtout en neige difficile où on a tendance à forcer sur l'extérieur du talon) !

La question que je me pose à propos des coques plastiques que je ne connais pas (sauf des chaussures de descente qui m'arrivent sous le genou), c'est de savoir si leur raideur n'est pas une entrave pour faire mordre les écailles quand l'accroche est limite ? Mais au-delà d'une certaine largeur de ski, elles sont certainement quasi indispensables, surtout sur neiges dures…
Modifié il y a 3 ans
Bonjour Fred

Côté fix, tu devrais peut-être considérer les Voilé 3 Pin Câble Traverse ! Je les ai utilisées cette saison, et la cale de réhausse est pile à la bonne hauteur pour pouvoir loger le câble et "l'étrier" de blocage, même si ce n'est à mon avis pas prévu dans son cahier des charges.
On obtient ainsi le meilleur de la 3 Pin Câble que tu envisages, et de la Hardwire, mais dont les ressorts sont bien trop raides à mon goût pour les garder bloqués aux talons le temps par exemple de passer 500 mètres de plat avant de rebasculer dans une pente.

Equiper tout son matériel de la même norme permet de pouvoir jongler au gré des conditions de neige, et de l'humeur du jour !

Question ski, le drame de ma vie de SRNiste est de ne pas avoir encore pu essayer les Eon ou les E 109 de Fischer ! smile
Modifié il y a 3 ans
Le lien ne fonctionnait pas il y a quelques jours, et je viens de découvrir ce "clip"…que venait de m'envoyer une connaissance.
Mais dans la bande son, ils ont oublié l'élément principal envahissant…les motos tout-terrain ! smile
merci pour tous ces détails ! smile
Merci pour ce récit bien sympathique à lire !
vous avez été bien vernis avec la météo
pa
3h par soir et 2h par matin arc bouté en tailleur à attendre que l’eau se fasse… réchaud à alcool Trangia
Quel réchaud aviez-vous ? une série 25 ou 27
http://trangia.se/en/camping-stoves-series-25/
ou juste le brûleur et un support ?

J'ai eu l'occasion de voir et de discuter (vu mon niveau d'anglais le terme est peut-être surfait !) avec des suédois, et ils m'ont eu l'air accrocs à ce type de réchaud. Mais j'ai su après coup qu'il existe des adaptateurs pour gaz ou essence, et du coup, je ne sais pas !

Vous posiez le réchaud à l'intérieur de la tente ?
Et une idée de la consommation pour 2 semaines à deux ?

Vu tous les caprices qu'on lit ou qu'on m'a dit sur les réchauds à gaz inversés ou pas, et les réchauds à essence, au moins l'alcool, ça marche, même si c'est plus lent ! mais 5 heures de chauffe par jour, c'est plus que lent…
Modifié il y a 3 ans
Je ne cherche pas à convaincre d'opter pour tel ou tel matériel, mais je fais seulement part de mon expérience, et de mes observations. Dit autrement, ce pourrait être apporter du grain à moudre au moulin de la réflexion !

eria
J'ai une expérience du 75mm 3 trous.   C'était avec mes premiers skis de fond et des chaussures en espèce de caoutchouc
En ce qui me concerne, les fixations faisaient 50mm de large de mémoire, et les chaussures étaient aussi en caoutchouc. A part qu'on cause toujours en mm, je ne vois pas où il y a un point commun une fois qu'on a les planches au pieds !
eria
Sans parler des plaisirs du rechaussage avec la glace incrustée dans les petits trous du bec de canard …
Cela se fait bien, et encore mieux si on prend la peine de mettre dans la poche un Opinel à virole et de gratter la fixation avec le dos de la lame si soucis. Les trous ne se bouchent jamais. En NNBC ça semble plus pratique, et d'autant plus qu'il n'y a pas de câbles.
Combien de casse-croûte dans la journée ?
eria
Fondamentalement, je crois au progrès
Je ne veux pas critiquer la norme NNBC car je ne la connais pas ! mais la constatation c'est qu'elle représente peut-être un progrès, mais à partir des gènes du ski de fond. Tout comme mes E99 dérivent du ski de fond…et que le résultat est que je ne les prends plus que lorsque la neige est dure, ou que si un jour je pars pour une balade sans relief, où le plaisir sera uniquement tiré du déplacement dans une belle nature où je pourrais enfiler les km en toute aisance. Ce sont de bons skis quand même, mais pour un usage devenu assez spécialisé avec l'élargissement de la gamme.
eria
Je pense toujours que les fixations à axe et rail sous la chaussure ont apporté un progrès dans la propulsion et dans la précision des mouvements longitudinaux du pied
 Cet argument concerne le ski de fond, et il me semble qu'en randonnée, hors parcours bien plats, recherche de performance ou imitation du ski de fond, ce point a une importance mineure ?
eria
Acheter non, louer certainement.  L'idéal étant de tester les Svartisen dans les deux normes.
l'espoir fait vivre !
Modifié il y a 3 ans
Gedryg
Unanimité qui pourrait quand même être remise en question si Régis arrive de nouveau à proposer l'année prochaine l'Alico Double
L'Alico Double qui pèse 50% plus lourd qu'une Svartisen, alors qu'Eria semble déjà trouver cette dernière lourde…ou du moins prend en considération le facteur poids dans son choix !

Mais l'offre sur les chaussures est finalement assez limitée, d'où le succès visible de la Crispi !
Modifié il y a 3 ans
stofdefou
qu'un vil suppôt de la Loge Nordic Duckbilled
smilesmilesmilesmile
stofdefou
Allez en paix
…et que la Fente soit avec vous !  smile