Tous les messages créés par N_75

Damien63
A propos de ta rambarde d'escalier




forez
Faudra juste que je vienne l'aménager en "morte saison".



Damien63
le vallon de la Tuile à la route de Prabouré




Damien63
Chez les skieurs et surfers qui pratiquent le freestyle, on appel ça le "JIB". Le JIB SRN ça aurait de la gueule pour motiver la jeune génération !
smile
Va donc falloir que j'aille découvrir ce spot au plus vite, tant qu'il est encore nature ! smile
Jamais passé à ski dans ce pré, et pourtant c'est vrai qu'il est long pour la région et bien exposé ! smile

Le Petit Jura est-il praticable ? smile
Dans le nord c'est pas mal, à peu près 50 cm, mais j'ai le sentiment que ce vent d'ouest humidifie la neige, et que seuls les coins bien à l'abri restent poudreux.
Modifié il y a 3 ans
gervais
pour donner un avis sur le fameux bec de canard ,il est le prolongement de la semelle, a la largeur du pied (et donc des orteils) . la chaussure fait corps avec la fixation et le ski
c'est pas mal formulé !
Comme quoi les anciens en avaient dans le bulbe, car finalement quoi de plus anatomique que cette norme 75, le prolongement du pied tout simplement et en toute simplicité…
talonlibre
Magnifiques ski Tua sous la fixation.
Un fin limier notre ami Talon Libre, il a reconnu les skis avec aussi peu d'éléments ! smile
Superbes en poudreuse, et neige de printemps, et bizarrement je crois les cotes d'un Eon ! comme quoi, la largeur ne fait pas tout. Ils mesurent néanmoins 20 cm de plus que moi.
talonlibre
… mais j'avoue que la seule chose qui compte sur les skis, c'est de se faire plaisir en ayant un équipement qui sait se faire oublier.A trop penser au matériel, on oublie l'essentiel : skier
C'est joli comme tu écris ! smile

et celle-ci, tu la connais ? (clic sur trombone, pas trouvé l'astuce pour l'afficher dans le message)
Modifié il y a 3 ans
gervais
Je tiens a relever que notre amis N75  a changé ses sbound 112 pour des 98 avec fixation légère.
tu doit retrouver plus de polyvalence dans ton forez. (car le 112 fait bien meilleur ménage avec une T4 (sauf  poudre de reve) et c'est pas trop le terrain sur le plateau
donc mieux vaut, le très bon déroulé de pied d'un N75 en cuir
Salut à toi Gervais d'Auvergne smile
Je constate que tu suis bien en classe…

Bien que je ne connaisse pas la Scarpa T4, mais que je puisse néanmoins m'en faire une idée grâce à des coques pour stations que je possède, je pense que tu as bien résumé.
Malheureusement avec cet hiver qui n'a réellement démarré qu'en milieu de semaine par chez nous, je n'ai pas assez de recul pour évaluer une différence entre les deux matériels. Mais aujourd'hui j'ai quand même brassé de la poudre, et j'ai envie de dire (hors descentes) que ce que je perds en portance, je le gagne en poids (et ne pas négliger le poids de la neige qu'on soulève avec une spatule plus large).
Côté fix, je pense qu'il faut de la bonne pente pour se rendre compte du plus de la Hardwire.
Modifié il y a 3 ans
eria
Sauriez vous décrire plus précisément en quoi la N_75 (sans câble) apporte un plus en virage:
Pourquoi elle apporte un plus  (je ne connais pas la NNBC pour répondre en quoi ) ?  j'y ai réfléchi un jour, et peut-être les 75mm de large par rapport à une NNBC, ou peut-être les 15 / 20 mm du bec de canard ! Y-a-t-il un mathématicien dans la salle ?
En bon manuel que je suis, je dirais que quand je veux enfoncer une pointe, je prends le marteau par le bout du manche ! smile

eria
Tout ce qui peut me faciliter la montée me garantit un peu plus de fraîcheur, et donc de plaisir dans une descente où la notion de performance est exclue…Voila pourquoi le facteur "rendement" est important pour moi.
Même si je ne connais pas la NNBC, ce n'est pas parce que tu vas monter avec une norme 75, que tu descendras moins bien à cause d'une éventuelle fatigue supplémentaire. Si les normes 75 étaient de vrais boulets au plat et en montées, il y a longtemps que quelqu'un se serait manifester pour nous l'apprendre.
Il semble qu'il y ait un consensus pour admettre que la norme 75 facilite les descentes (de combien, mystère ?).
Admettons que la NNBC facilite les montées (de combien, mystères ?).
Pour répondre à ta question, il faudrait faire la différence entre ce que tu gagnes et ce que tu perds avec chaque norme. Y-a-t-il un mathématicien dans la salle ? smile
Et on peut reproduire le même schéma à l'infini, avec tous les types de ski, de fixations et de chaussures…
Modifié il y a 3 ans
talonlibre
3 petites photos pour illustrer mon propos d'accro à la norme 75…
on fait un concours ? smile
nos messages sont-ils remplis d'objectivité smile
Je peux faire part de mon expérience d'hier !
Comme dit par ailleurs ces jours, quand le temps est au vilain, si je n'ai pas envie d'affronter la tourmente, je n'ai d'autre choix que d'emprunter un moment des pistes de fond, afin de gagner des coins bien tranquilles et bien abrités.
Je possède des Svartisen en norme 75, et depuis cette année des S-Bound 98 + Voilé Traverse.
La glisse hier était fabuleuse, j'ai desserré la sangle du haut de la chaussure (câbles non bloqués), et pour quitter au plus vite ce boulevard désert et ennuyeux, je suis parti en pas alternatif. J'ai un passé de fondeur "loisir sportif", j'ai toujours pratiqué le pas alternatif en chaussures basses, et bien à aucun moment je n'ai eu le sentiment que la fixation était une entrave. Les skis oui, hors des rails, j'avais quand même de la peine à les garder bien dans l'axe de déplacement. Evidemment qu'avec des skis à farter et des chaussures basses je serais encore allé plus vite, mais le chrono n'est pas mon / notre soucis. Et au moins hier, j'ai pu mettre le clignotant au plus vite, et aller errer dans les bois et dans les prés recouverts de poudreuse avec du matériel adapté.
Je ne pense donc pas que la norme 75 supprime énormément de rendement si on n'est pas dans une optique de performance. Par contre tout le monde s'accorde à dire que quand ça se met à pencher, elle devient plus intéressante. Et si on veut du rendement à tout prix, on part avec des skis de fond.

Autre chose ! j'avais l'an dernier des S-Bound 112 + Hardwire + Svartisen, et l'année d'avant les mêmes skis, mais des chaussures basiques ressemblant aux Crispi Antartic. J'en ai déduit de ces deux années que la chaussure apporte plus que la tige de la Hardwire que l'on bloque ou pas suivant les envies (et idem cette saison pour le câble de la Traverse).
 
Modifié il y a 3 ans
Dans le nord, ce fût sur les planches, et les plus belles, qu'on me revit à nouveau après cette très / trop longue période d'hibernation météorologique. smile
Par les pistes damées du col de la Loge, fort de l'article L L2333-81 du code des collectivités territoriales, puis le clignotant dès que possible tellement sont ennuyeux ces boulevards déserts, je suis descendu vers les Besses où la pauvre chapelle fait vraiment pitié à voir. Petite séance de Telemark au passage (le vrai, celui du nord de l'Europe, pas l'ersatz du sud du Forez smile), et retour encore par la piste, pas du tout le choix avec cet enneigement.
Mais c'est quand même le plus important de la saison, n'ayant raclé aucun cailloux, malgré qu'encore pas mal de marron colore le peu que j'ai pu entrevoir de la pampa.
J'ai passé 3 heures à la limite pluie-neige, plus pluie que neige d'ailleurs, même si sur le retour, l'hiver semblait enfin se réveiller.
Bref, trempé comme un rat, mais heureux !

A noté que les deux seuls pauvres skieurs de fond que j'ai vus, bien esseulés au milieu de tous ces kilomètres de pistes damés (peut-être pour faciliter le déplacement de la faune locale ? smile) m'ont interpellé en apercevant mes skis. Un a dit à l'autre, "tu vois, nous, il nous faut partir là-dessus", bien désabusé du ski de fond qu'ils m'ont paru.
Et je pense que c'est l'effet Internet, car eux aussi associaient Telemark et SRN, comme si les deux ne pouvaient être indissociables. Et ça, je trouve que c'est dommage, ça induit les gens en erreur, au point peut-être de les détourner….
Modifié il y a 3 ans
…l'hiver qui te voit t'éloigner des montagnes et te séparer de ton matériel de SRN ! smile