Tous les messages créés par N_75

mush69
d'accord,mais ça ne devient plus du plaisir s'il faut passer une heure à parlementer avec 4 personnes bien décidées à bloquer le passage.
C'est exactement comme s'il fallait passer devant un tribunal, alors qu'on a rien fait de mal, et qu'on a rien demandé !

mush69
et c'est bien souvent moi qui fait la trace à la raquette devant les chiens suivant les conditions ; je ne demande même pas de trace de motoneige ; avec mes chiens,nous sommes "sauvages et essayons de le rester!!
Là tu lèves un gros doute que j'avais, certains musher réclamant (notamment par chez moi) des pistes pour attelages.

Déjà qu'il me faut de plus en plus profondément m'enfoncer dans la pampa pour respirer l'odeur de la sauvagerie que j'avais connue lors de mes premières glisses, avec encore une nouvelle activité "officielle" et un nouvel aménagement sur un territoire restreint, ça friserait la persécution !
Modifié il y a 3 ans
Excuse-moi Gedryd si je t'ai froissé ! smile
C'est un terme que j'ai découvert sur ce forum, employé des dizaines de fois, ne sachant s'il désignait un public en particulier (pratiquants de skating, adeptes de ski-alpinisme, de course à pied en montagne, etc)
Personne n'ayant eu de remarque à faire, je l'ai repris.
A l'avenir, j'éviterai, promis !
Modifié il y a 3 ans
Merci Ren de relater ton expérience ! smile
Quelqu'un qui était allé au Canada dans les 80' m'avait expliqué que le principe était le même. Mais depuis ça a pu changer….
Bref, vous ne payez pas l'autoroute pour aller skier, mais le parking smile

Ce qui me fait râler, c'est que le système qui nous em*erde (au moins chez moi) est conçu pour une minorité de collants-pipette, alors que eux ne paient qu'une fois en début de saison, et ce sont eux qui sont les plus exigeants sur la qualité du damage, et ce sont encore eux qui consomment les plus d'espace, qui lui se restreint devant les nouvelles activités et l'enneigement moindre.

Je me demande parfois si d'un point de vue global (je pense aux zones rurales,, pas aux grands centres nordiques), ce ne serait pas plus rentable au niveau comptable et surtout au niveau social, de revenir au principe qui eu court jusqu'au milieu des 80' de la gratuité d'accès à des pistes préparées avec des moto-neige, ou au moins de petites dameuses bien plus économiques, ce qui a mon avis amènerait plus de monde que ne feraient partir de sportifs, et de monde qui n'hésiterait pas à pousser la porte de l'auberge locale où je n'ai jamais vu entrer un collant-pipette.
Modifié il y a 3 ans
eria
Dans nos départements ruraux, faiblement peuplés, dépendant fortement de la fréquentation touristique, certaines collectivités choisissent délibérément de subventionner des activités structurellement déficitaires.
…et c'est le cas à mon avis, pour beaucoup d'activités, ! (cinémas ruraux, médiathèques, piscines, etc…et chez moi, même ski alpin 3*** ).
La différence est que dans mon trou, l'apport de la fréquentation touristique frise le néant…

eria
Reste à savoir si c'est intelligent et productif:
le problème est qu'ils ont l'appui des collants-pipettes qui en demandent encore et encore, en fait la seule voix susceptible de se faire entendre. Et paradoxalement voix qui ne paie qu'une fois en début de saison…
Modifié il y a 3 ans
forez63
Le "randonneur" averti, dont je pense faire partie évitera au maximum les pistes payantes…
Encore faut-il pouvoir les éviter, et même en connaissant le massif mieux que sa poche !  …ou alors aller randonner ailleurs…smile
Bonjour smile

rene
(texte dispo si nécessaire).
J'avais récupéré une plaquette une fois, mais je l'ai égarée. Si tu avais quelque chose sous la main, je veux bien…

eria
Depuis que j'ai un matériel et une tenue plus typés SRN,  le dialogue s'engage sur ma pratique, mon matériel, l'état de la neige, etc…
Dans mon coin perdu du Massif Central, même des spatules de 112mm et des fixations à câbles ne les intriguent pas ! smile

Avant pour passer, pas d'autre solution que d'y aller en force ! smile 
Maintenant, il faut se justifier, tout calmement, mais ça continue de me faire c*ier quand même…
J'ai un peu le sentiment qu'ils se sentent investis d'une mission d'utilité publique, le seul truc qui parvient à amener un peu de monde dans leur villages de toute l'année, et de là ils ont un peu de mal à discerner un resquilleur aux intérêts de la communauté, d'un randonneur.
Modifié il y a 3 ans
Bonjour anna-banana
anna-banana
donc pour vous Rossignol ou Altai Hok ? que pensez-vous de Salomon ?
Mon avis est que parmi les membres qui participent au forum, 90% sont sur des SRN, pas sur des Hok
Salomon a laissé tomber
La norme 75 me paraît bien plus répandue sur le forum

Ce serait d'ailleurs amusant que chacun liste son matériel par ordre de préférence ou de fréquence d'utilisation, avec possibilité de modification en cas de remplacement smile
Comme ça les nouveaux pourraient se faire une idée…
Modifié il y a 3 ans
christian8
Ce n'est pas moi qui ait amené le sujet sur le forum.
Faudrait pas non plus voir une polémique toute les fois que les 4 lettres l,o,u,p sont écrites dans cet ordre ! smile
Damien63
Je ne crois pas qu'on accuse Benbois de clouer les chouettes sur les portes de grange quand il va les écouter le long des lisières forézienne
mais y'a d'l'idée là ! smile pour conjurer le mauvais sort qui s'acharne à ne pas faire tomber la neige sur le Forez !
Oh là Benbois ! c'est pour la survie d'Homo Forenziis Nordicus  smile

Quoique dimanche, 8h30 sur les planches par les versants nord et est de P/H !
Mais au retour à 17h30, 13°C au col … 
Modifié il y a 3 ans
Bonjour Damien, et merci pour ton récit qui fait remonter de bons souvenirs vécus un an plus tôt (voir plus haut) ! smile
J'ai gardé en mémoire de beaux vallons au sud du Mailhebiau, dans lesquels j'aurais bien passé des journées entières à explorer les pentes.

Tu as de la chance, car au nord-est cette année règne la misère. Cet après-midi 5 heures sur les plateaux quand même, mais heureusement que nous avons 200 mètres de plus, car il n'y a quasiment que ceux-ci qui sont praticables…moyennant un sacré travail à gérer le déséquilibre entre la bruyère qui s'écrase sous les spatules, les skis qui filent pleine bise sur la neige durcie par le vent, et les obstacles que ce dernier prend un malin plaisir à poser sous les planches. 

Bonne glisse à toi ! smile
Modifié il y a 3 ans
eria
mes bons vieux Fischer de 2m05 et 45mm au patin hors des sentiers battus.Je ne le savais pas encore, mais j'étais déjà contaminé par le virus du SRN !
tout pareil ! smile
et encore dans les Hautes Alpes mais du côté de Névache, où les cols SRnisables ne manquent pas smile
Ce sont des vrais pièges ces planches et ce 05 smile
Bienvenue à toi Eria chez les fous furieux des écailles smile