Tous les messages créés par N_75

Benbois
…pour la journée de la raquette au Supeyre
Vu le temps qu'on a passé en discours, je doute que les parcours soient bien bouclés !  Moi, je serais toi, je prendrais carte et boussole…smile


C'est bien connu, les absents ont toujours tord, et hier il fallait monter à Supeyres-land. Bonne pioche qu'on fit avec un copain !
Brouillard et absence totale de vent dès 9h30, le site nous était rendu comme au temps d'avant l'ère actuelle de la société de consommation qui colonise désormais le site. Le parking était quasiment vide, à part un ou deux skieurs de fond qui s'appêtaient à partir sur les pistes.
On part au sud ou au nord ?
Dilemne de courte durée avec l'arrivée des potes à Benbois par le versant auvergnat, qui nous apprirent que P/H et le K2 étaient arrosés de soleil.
Nous abandonnâmes donc l'idée de partir au sud, idée qui nous aurait peut-être permi de croiser forez, ayant tous les deux complètement les mêmes goûts pour les coins secrets du massif.

L'azimut fût donc nord ! Si au départ le brouillard était limite engageant pour s'aventurer dans ces espaces ouverts, le fait qu'on sentait l'envie du soleil de percer, nous a poussé à faire glisser nos spatules au beau milieu de la pampa.
Et à force d'avancer quasi plein nord dans ce nuage de brume qui enveloppait la montagne, une éclaircie apparu, puis une autre, et encore une autre, et à chaque fois elles nous dévoilaient le décor un peu irréel de la masse bleue du ciel qui chapeautait la masse blanche d'un relief.
Le peu de neige laissait dépasser les plus haute herbes gainées de blanc, et qui nous apparaissaient tels des blocs de glace qu'une banquise aurait comprimé. 
Le brouillard et l'absence totale de vent nous offrait le plateau pour nous seuls, sentiments renforcés par la neige fraîche de la nuit qui avait recouvert toutes traces, à l'exception de celles des renards et des lièvres, maîtres des lieux, et qui enveloppait les quelques arbres jalonnants le massif.
Bref, on découvrait une nouvelle planète, la planète Forez ! smilesmile

Déjeuner à la Cx du Fossat sous le soleil ayant gagner la partie contres les brumes smile, seuls comme au temps d'avant l'ère de la Reine Raquette, et retour par les vallons du flanc est du plateau, devenus le temps d'une journée de solitude, et avec l'appui des brumes à l'humeur vagabonde nous offrant un nouveau décor à chaque minute, les longues vallées des 66° de latitude nord.

Quelle douceur ! Et toujours pas un brin de vent, chose on ne peut plus rarissime là-haut. Fallait bien quelque chose pour nous consoler du maigre manteau de neige délicatement étalé sur la lande, qui nous faisait ramer tels des galériens sur les espaces de bruyère. L'issue fût de viser les rares chemins, et les zones où paturent l'été les bovins.
Comme d'hab, pas de photos, faudra vous contentez des mots. smile…désolé…(j'avoue avoir aujourd'hui les boules de ne pas avoir le réflexe appareil photographique quand je pars en rando)
Avec plusieurs décennies de sorties ski là-haut derrière moi, je mettrais assurément celle d'hier  dans le Top 10 des plus belles question décor ! smile
Ben oui, les absents ont encore tord…smile

Et chose bizarre, seules les crêtes étant au soleil, on voyait dessous les masses nuageuses qui plombaient les ciels du Livradois et du Forez. Côté Auvergne, les nuages étaient blancs, côté Forez, ils étaient noirs…???
Modifié il y a 4 ans
Il y a eu aussi un début de conversation les jours derniers
http://www.skirandonneenordique.com/forums/c/ski-de-randonnee-nordique-srn-backcountry/vos-sorties-conditions-de-neige-enneigement/des-itineraires-srn-autour-des-monts-du-cantal-et-cezallier-fil-de-discussion-collaboratif/?page=1#post-20100

…mais on s'éloigne du Vercors !
Modifié il y a 4 ans
Bonsoir François, je réponds pour le Forez…
Pour connaître l'enneigement, c'est un peu tôt !

Si tu veux dormir en gîtes, pas trop le choix :
Au nord, le col de la Loge, http://www.coldelaloge.fr/77048226,
et comme c'est un site de ski de fond, l'enneigement est ici http://www.station-ski-coldelaloge.fr/fr/bulletin-neige
Il y a le GR3 que tu peux emprunter pour éviter en grande partie les pistes de fond (mais pas top si faible enneigement). Si tu prends les pistes, ils ont fini par comprendre qu'en SRN on les évite un max, et que si on les prend, ce n'est pas de gaité de cœur. Faut juste leur expliquer la chose si tu vois un contrôleur.
Là c'est le domaine de la forêt, qu'on ne quitte qu'au bout de 4 km environ en direction du sud, pour entrer dans le domaine de la lande et du vent.
Si la météo est pourrie, il y a de quoi faire dans cette forêt, mais faut bien connaître.

Au sud ( ou presque) le col des Supeyres http://lechaletdesgentianes.fr/chalet/infos/webcams. Là c'est le royaume des cerfs-volants qui tractent les skieurs (les kiteurs en langage branché). Mais on arrive quand même à passer au milieu !
Il y a également un domaine de ski de fond, et là http://www.nordic-massif-central.fr/fr/les-sites/les-stations/cretes-du-forez-146.html l'enneigement

Entre les deux cols, il doit y avoir une bonne vingtaine de km. Il n'y a pas un gros dénivelé, et si tu es bon skieur, et si les conditions de neige et de météo le permettent, tu peux je pense tenter l'aller-retour.
Entre les deux, il y a une route, le col du Béal (tu feras une recherche avec tous ces noms) mais fermée les lendemains de grosses chutes de neige. Il y a de la restauration, mais vaut mieux téléphoné car ce n'est pas toujours ouvert.
Tu peux aussi rester au même endroit, et là le col des Supeyres serait mieux adapté, car il y a encore un bout de massif plus au sud vers le col des Pradeaux, et plus d'espace qu'au col de la Loge. Mais si le temps est dégeu, comme c'est dégagé, faut bien connaître le coin pour trouver l'abri.
Egalement un gîte d'étape au col des Pradeaux http://www.ambert-tourisme.fr/Gite-d-etape-des-Pradeaux-Grandrif avec de la restauration dans le restaurant à côté (mais pas le petit déjeuné à mon avis)

Pour résumer, les Monts du Forez sont une crête nord-sud avec à chaque bout un domaine de ski de fond et un gîte. Mais malheureusement au milieu, il n'y a pas d'hébergement. Il y a de la place pour s'écarter vers l'ouest ou l'est, mais ça prend du temps si on a comme point de chute une des extrémités.

Et bien faire gaffe que là-haut ce n'est qu'à 1300/1400/1500 m en moyenne, mais c'est très dangereux de s'y aventurer par mauvais temps si on n'est pas équipé et aguerri à ces conditions. D'où mes allusions à des coins de forêts !



Modifié il y a 4 ans
@ lynx18
Quand tu en auras fini de tes chaussons (option en 42 ! ), tu nous raconteras la Margeride !
Cet automne, c''était une reconnaissance pour cet hiver qui va peut-être arriver un jour ?
Modifié il y a 4 ans
Monts du Forez (suite)
http://lechaletdesgentianes.fr/chalet/infos/webcams   col des Supeyres
http://www.loire.fr/jcms/c_726510/webcams   station de ski alpin de Chalmazel  …si on regarde au-delà des pistes, on a un aperçu de l'enneigement et de la météo pour les locaux
talonlibre
ami auvergnat
Il me manque 30 bornes de goudron afin de pouvoir prétendre au titre d'Auvergnat !
Modifié il y a 4 ans
talonlibre
Je suis à la recherche d'amateurs de SRN
je suis amateur de SRN
talonlibre
qui souhaiteraient m'accompagner
je veux bien…mais me faudra prévoir un hébergement (soit parking tranquille et dodo dans voiture, soit coin de forêt tranquille pour planter un abri en cours de recherche actuellement  )
talonlibre
dans mon exploration du massif du Jura en SRN
mais je ne connais pas (ou si peu…smile) le Jura en hiver

bonne fin d'année à toutes et à tous ! smile
Modifié il y a 4 ans
Vincent.Hok
Pas d'hébergement ni restauration à Fortunès, mais j'ai des amis là-bas qui seront ravis de vous dépanner si nécessaire.
La dame méga sympathique qui tient le bistrot au pont de la Gazelle propose également des chambres. Et si on lui demande, elle trouve toujours quelque chose pour remplir une assiette.
Et à l'attention de nos amis savoyards, le café est toujours à 1 euros et la bibine à 2 !

Vincent.Hok
Il doit exister des itinéraires entre Laneyrat, Allanche, Pradiers, mais je ne les ai jamais empruntés. Par contre, je connais mieux les estives « à perte de vue » entre Pradiers, le col de la Vazèze, le Signal du Luguet, et le Mont Chamaroux jusqu'à la Godivelle
A l'époque où on choisissait les skis à 30 cm de plus que soi, nous avions relié la Godivelle à la gare de Landeyrat qui était reconvertie en bar à Salers et Avèze, resto et gîte d'étape.
De mémoire nous étions passés par le lac du bas de la Godivelle, le Chamaroux, la montagne des Huides, Rocherousse, et ensuite azimut.
Par contre, j'ai un souvenir des barbelés (nos skis longs ne nous facilitaient pas la tâche non plus), et avec une pulka, ça doit plus ressembler à une course de sauts d'obstacles qu'à une randonnée.

Mais pour ne pas se faire mordre par l'écir, un sens nord-sud ne serait-il pas plus judicieux ?

voir également ici
http://www.skirandonneenordique.com/sorties/recits-de-sorties/dans-les-glaces-volcaniques/
Modifié il y a 4 ans
talonlibre
Un petit complément à l'actu de Sancho…

Sondre Norheim
Modifié il y a 4 ans
Ben ouais !
Y'a la place pour mettre deux paires de fixations !
Docteur Sancho devant, Maître Talon Libre derrière pour bien déjauger dans la poudre, lancés en Telemark sur les pentes du Mont Tendre. Et je suis même prêt à prendre le pari que c'est Sancho qui sera le premier en bas…

Modifié il y a 4 ans