Tous les messages créés par N_75

Malgré une semelle moins rigide en torsion, la Svartisen offre une bien meilleure tenue de pied que mes godillots en cousu norvégien, ce que j'attribue (mais peut-être à tord) en partie au crochet du bas que je serre bien mieux que celui du haut.
Et je me dis (encore une fois peut-être à tord) que si la  semelle de la Alico Telemark qui possède une serrage velcro sur le coup de pied était aussi rigide en torsion que celle de mes cuirs en cousu norvégien, peut-être serait-ce une alternative à presque 60% du prix d'une Svartisen si tu es un peu coincé de ce côté. Et tu auras toujours tes Excursion quand la nuit les puys font concurrence aux étoiles, l'avantage d'avoir une uniformité côté fixations, et sans compter la largeur moindre des Epoch par rapport aux Vector !


Modifié il y a 4 mois
Agy
Ben c'est mal barré pour la neige.
T'inquiète, c'est dans un mois…
Les anciens qui n'aiment pas la neige ni le froid disent qu'il faut toujours de méfier de février, temps qu'il n'est pas passé, on n'est pas tiré d'affaires !
En attendant des retours sur la nouvelle gamme des skis Rossignol, le trio Epoch-Riva-Svartisen me semble être le meilleur compromis pour skier par chez nous, parce sauf à avoir un matériel pour chaque heure de la journée, il faut tabler sur des compromis. Pourquoi ne pas ajouter les cales de la Traverse d'ailleurs ?
Si le prix des Svartisen te pique un peu, peut-être y a-t-il des alternatives…mais moi je ne passe plus à Grenoble, alors que tu y passes de temps en temps…!
L'avantage de monter des normes 75 sur tes Epoch sera en plus de pouvoir utiliser 2 types de chaussures avec ton équipement suivant la neige et les parcours.
N'ayant skié ni avec des chaussures de SRN à coques, ni avec les fixations "modernes", difficile de comparer. Par contre, j'ai mis les pieds une fois dans les coques d'un copain pour voir, et j'ai vite sauté dans des mes cuirs tellement je les avais trouvées lourdes et raides, pas vraiment utile pour mon usage. Mais quand les puys brillent, tu dois les apprécier !


Modifié il y a 4 mois
Le seul bémol de skier avec le câble bloqué (et non le talon, en SRN le talon est toujours libre, comme en ski de fond) c'est que ça gêne un peu le déroulé de pied avec les câbles (mais certains skient toujours câbles bloqués au talon), et beaucoup avec les tiges rigides de la Hardwire
jeanmi26
On ne peut pas le garder en montée. Sur du plat pendant quelques mètres, ça va mais pas plus.
pour la neige collante, c'est un détail !

le Grand Manitou qui paie même de sa personne
https://youtu.be/9W-bGtw8q34
Modifié il y a 4 mois
vivement que ça se réchauffe en effet…smile

titou
En fait déchausser, mettre le câble, rechausser : c'est trop pour moi…
Dès l'instant où on possède une cale de réhausse sous la fixation qui soit au moins aussi haute que l'ensemble câble-levier, on n'a pas à déchausser, les câbles restant à plat sur les skis quand on ne les désire pas.
C'est ce qu'expliquait jeanmi26 pour la Hardwire

jeanmi26
l'attache arrière se bloque relativement bien sous la chaussure, bloquée par la talonnière.
titou
Mais pas de secret, on se retrouve avec des manips…
J'ignore les manips qu'il faut faire en ski alpin, mais celles que je citais ne m'ont jamais gonflé ! Sur mon terrain habituel, j'utilise les câbles que si je juge que la descente vaut le coup de les mettre…
Bonjour Titou
En supposant que tu fasses allusion à la marque Voilé
titou
L'apport du câble est-il vraiment sensible en descente, en gros c'est le jours et la nuit, ou un peu mieux?
Je ne sais trop en fait ! Pour quelqu'un qui maîtrise bien les descentes, s'il est à l'aise quelque part, pas certain que ce soit flagrant. Si ça se complique du fait d'une pente plus forte ou d'une neige plus difficile, ça doit aider.
titou
L'utilisation d'un câble permet de préserver ces chaussures (moins de contrainte sur les pins)?
Oui ! Mes Svartisen qui ont toujours connu des câbles en descente sont nickel. Je n'en dirai pas autant de chaussures plus anciennes qui ont connu du 3 pins sans câbles…mais avec des skis pour lesquels il fallait s'employer pour tourner. Est-ce donc les câbles ou les skis qui ont préservé les 3 pins ?

titou
Est-il envisageable de ne jamais enlever le câble tout en gardant la polyvalence des SRN?

Voilé 3 pins Hardwire, non ! Les ressorts sont trop raides et gênent grandement le déroulé de pied. On les accroche à l'arrière de la cale de talon quand on ne les utilise pas. Pour moi, c'est une fixation pour terrain alpin où on monte puis descend, pas pour du terrain vallonné.
Pour les Voilé 3 pins câble, c'est possible, même si le déroulé est un peu gêné. Je pense que ça dépend de sa vitesse.
Personnellement j'utilise une cale de Traverse, et la position de la cale du talon bien réglée, on peut laisser les câbles à plat et ne les utiliser que pour les descentes…ou les garder bloqués, ou ne pas les utiliser. Un bémol par neige collante qui s'accumule entre les câbles et les chaussures !
Mon avis personnel est que si on pratique en descente, rien que pour la préservation des chaussures, ça vaut le coup d'avoir des câbles (et des cales temps qu'à faire).
Modifié il y a 4 mois
Bonjour
Déjà, les empreintes des trous des fixations de ski de fond sont-elles les mêmes que celles de SRN ?
Si ce n'est pas le cas, décaler celles de ski de fond par rapport à celles de SRN, puis les reboucher avant de poser définitivement celles de SRN.

Quant à utiliser fix et chaussures de ski de fond pour faire du SRN, tout ce fait, même si le confort sera moins au rendez-vous (confort sur une journée, imperméabilité, chaleur, tenue du ski, etc… ). Mais je suis trop larguer désormais en ski de fond pour juger de la pertinence de ce type de matériel en randonnée.
En fait tout dépend du relief de ton futur terrain de jeu ! Ceci dit, on est nombreux à avoir débuté le SRN sur des skis de fond, mais le matériel était "homogène". Mais plus tu choisiras des skis larges, plus il faudra des chaussures rigides.

As-tu vu que sur ce forum il y a une rubrique occasion ?

Modifié il y a 4 mois